Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Blois
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Blois Blois - en ville
    Référence documentaire :
    Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de carte postale Louis Lenormand à Orléans. Par Lenormand, Louis (photographe). (Collection AMOUROUX, Dominique. Louis Arretche. Paris : Editions du patrimoine, Collection Carnets d'architectes, 2010. AMOUROUX, Dominique. Louis Arretche. Paris : Editions du patrimoine, Collection Carnets CAPLAT, Jean. Histoire de Blois, depuis les origines jusqu'à nos jours . Blois : Jean Caplat, 1959. CHAVIGNY, Jean. La riche et fière histoire de Blois, 1981.
    Description :
    Château, la rue des Trois-Clefs et la rue Jeanne-d'Arc. Sur la rive gauche, ils sont localisés entre le terrains de compensation se situent, quant à eux, sur la partie sud-ouest de la rue Jean-Moulin, de part et
    Annexe :
    Jean Imbert-Fabe, né en 1909 Né en 1909, il se forma à l'école des beaux-arts de Paris dans nord de la France et sur la Côte d'Azur où Edouard-Jean Niermans représentait l'équipe. Sa carrière collaboration avec Paul Herbé et Jean Le Couteur pour lequel ils reçurent l'équerre d'argent en 1962. Il -1953), Le Panoramique, situé au 102-118 quai Louis-Blériot, (1952-1955), l'immeuble HLM du 11, rue des étude spéciale d'architecture pour l'aménagement futur de la place Louis-XII. A la Libération, il fut constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec 1er juillet, place Louis XII, des décombres fumaient encore et je ne sais quelle odeur atroce sortait de ces débris amoncelés. Il ne reste seulement là, du passé, que la Fontaine Louis XII, à peu près intacte. A côté, le Théâtre, l'Ecole Louis XII, le Marché couvert ont échappé, par hasard, à la mort. Les la rue des Trois-Clefs, à droite jusqu'au bas de la place du Château et à la place Louis XII, tout a
    Texte libre :
    la place du Château, à André Aubert pour la place Louis-XII, à Louis Arretche pour les îlots du d'Argent pour l'alignement de la rue des Trois-Clés, le théâtre pour l'agrandissement de la place Louis-XII et les espaces publics de la place de la Résistance, de la place du Château et de la place Louis-XII pont, les îlots G, F et N entre la place Louis-XII et la rue Denis-Papin, et l'îlot P en rive gauche
    Illustration :
    , avec une place Louis-XII agrandie, par Paul Robert-Houdin. (Archives départementales de Loir-et-Cher La rive droite de Blois avant-guerre : la rue des Orfèvres en direction de la place Louis-XII. On Ruines, place Louis-XII, été 1940. (Archives communales, Blois, 2 Fi 22). IVR24_20114100387NUC2AB Ruines, autour de la fontaine Louis-XII, été 1940. (Archives communales, Blois, 2 Fi 22 Travaux de déblaiement, place Louis-XII, 1940. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois Travaux de déblaiement place Louis-XII, automne 1940. (Collection particulière, B. Guignard La place Louis-XII en ruine, sur la droite, le marché n'est qu'endommagé. (Archives communales Ruines, place Louis-XII, 1940. (Collection particulière, B. Guignard). IVR24_20124100205NUC2AB Ruines, place Louis-XII vers la rue du Vieux-pont, été 1940. (Archives départementales de Loir-et La ville basse détruite, zone de la place Louis-XII et de la rue des Violettes, probablement 1944
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours Tours - en ville
    Historique :
    Lefèvre, l'architecte Jean Dorian se voit confier la charge d'urbaniste en chef et se lance dans la
    Référence documentaire :
    d'aménagement et de reconstruction / Jean Dorian. 1:20000 et 1:5000. 1946. 5 tirages rehaussés d'aquarelle directeur, d'un plan-relief des secteurs reconstruits et d'une élévation perspective dressés par Jean Dorian destructions, 1946. Par Dorian, Jean (architecte urbaniste). (archives municipales de Tours, 149 W 5). (cf (sur fond de plan 1938). Par Dorian, Jean (architecte urbaniste). (archives municipales de Tours, 149 W Tirage rehaussé d'aquarelle : plan dressé le 20 mars 1946. Par Dorian, Jean (architecte urbaniste Tirage rehaussé d'aquarelle : plan dressé en 1946. Par Dorian, Jean (architecte urbaniste Tirage rehaussé d'aquarelle : plan dressé en 1946 (sur fonds de plan de 1938). Par Dorian, Jean /20000e dressé par Jean Dorian, 1946. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 5). (cf photographie accompagnant le programme d'aménagement. Photogr. pos. n. et b. : plan dressé par Jean perspective dressée par Jean Dorian, 1946. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 5). (cf
    Auteur :
    [architecte urbaniste] Dorian Jean
    Texte libre :
    Lefèvre, l'architecte Jean Dorian se voit confier la charge d'urbaniste en chef et se lance dans la ), respectivement dirigées par les architectes Pierre Patout et Jean Dorian, lui-même. Ce dernier présente en 1946 éléments du PAEE de 1933. Pour la partie nord, Jean Dorian accentue l'aménagement en "patte d'oie" au réévaluation du projet à la Libération, conduite par l'urbaniste Jean Dorian. Le premier modificatif qu'il
1