Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 343 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison : cave (12 rue de la Concorde)
    Maison : cave (12 rue de la Concorde) Amboise - 12 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Dans cette maison datant de l'époque contemporaine, notre étude n'a porté que sur la cave, sans
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    La cave présente des dispositions comparables à celles déjà rencontrées dans nombre de caves de la rue de la Concorde, à savoir un espace de plan allongé édifiée en tuffeau et couvert d'une voûte en
    Localisation :
    Amboise - 12 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Maison : cave (12 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Vue générale du 12 rue de la Concorde : la façade en brique. IVR24_20093701009NUCA
  • Maison : cave (13 rue de la Concorde)
    Maison : cave (13 rue de la Concorde) Amboise - 13 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Cette maison date probablement du XIXe siècle et nous ne nous sommes attachés à étudier que la cave
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    La cave construite en pierre de taille de tuffeau est voûtée en berceau segmentaire. Quatre petits rue de la Concorde. Dans cette dernière, un couloir couvert permettait de relier la grève de Loire à la cave de stockage du 13 rue de la Concorde. Il est possible que ce couloir ait permis de rouler les murets sont installés au sol et ils pourraient correspondre à des emplacements de stockage de tonneaux . Le fond est aujourd'hui condamné mais il semble qu'à l'origine elle ait communiqué avec la cave du 14 tonneaux jusqu'à la cave.
    Localisation :
    Amboise - 13 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Maison : cave (13 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Vue générale du 13 rue de la Concorde situé au pied du château. IVR24_20073701075NUCA Vue des toits du 13 rue de la Concorde. IVR24_20073701074NUCA Vue de la cave voûtée. IVR24_20073701006NUCA Dans la cave, détail d'un rail ayant sans doute servi au stockage des tonneaux
  • Maison  : cave (17 rue de la Concorde)
    Maison : cave (17 rue de la Concorde) Amboise - 17 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    au XIXe siècle et les aménagements intérieurs ne nous permettent plus d'étudier ni la structure constructive ni la distribution. Seule la cave qui date probablement du XIVe siècle intègre notre étude.
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    La cave présente une surface restreinte d'environ 30 m² (10 m x 3 m). À l'entrée, un puissant arc générale, nous avons remarqué que les caves amboisiennes, dont la datation XVe-XVIe siècles est assurée
    Localisation :
    Amboise - 17 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Maison : cave (17 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Vue générale du 17 rue de la Concorde, situé au premier plan, accessible depuis la porte rouge Vue générale de la cave voûtée d'un berceau surbaissé. IVR24_20073701048NUCA Vue de l'arc doubleau brisé de la cave voûtée. IVR24_20073701045NUCA Vue de la cave voûtée en berceau brisé. IVR24_20073700794NUCA Vue de la cave : une ancienne porte obstruée. IVR24_20073701046NUCA
  • Ville :  maison (88 rue de la République)
    Ville : maison (88 rue de la République) Château-Renault - 88 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 88 1835 B 90 2015 AD 439
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    88 et B 90 sont détruites en 1854 pour la construction d'une nouvelle maison la même année. Cependant , la trace d'une ancienne chaîne d'angle observable sur le pignon ouest semble indiquer un remploi partiel de l'édifice plus ancien.
    Représentations :
    Le chambranle des baies du rez-de-chaussée est à crossettes.
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    C'est un édifice à un étage carré et étage de comble, construit en moellon enduit et pierre de taille (façade, chaînes d'angle à bossages, encadrements des baies, cordon, corniche) et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate (sud) et ardoise (nord). L'étage de comble est éclairé par une lucarne
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Château-Renault - 88 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 88 1835 B 90 2015 AD 439
    Titre courant :
    Ville : maison (88 rue de la République)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Ville :  maison (86 rue de la République)
    Ville : maison (86 rue de la République) Château-Renault - 86 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 92 2015 AD 532
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    augmentation en 1872. L'ensemble de la façade a vraisemblablement été entièrement reprise à cette époque.
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    et pierre de taille (façade à bossages, cordons, corniche) couvert d'un toit à longs pans en ardoise -de-chaussée, trois baies de l'étage et la lucarne centrale s'inscrivent dans un avant-corps Il s'agit d'un édifice à un étage carré et étage de comble en surcroît, construit en moellon enduit . L'étage de comble est éclairé par trois lucarnes dont deux lucarnes hautes. L'entrée et deux baies du rez légèrement en saillie par rapport à la façade.
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Château-Renault - 86 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 92 2015 AD 532
    Titre courant :
    Ville : maison (86 rue de la République)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Ville :  maison (113 rue de la République)
    Ville : maison (113 rue de la République) Château-Renault - 113 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 709 2015 AO 246
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    La maison présente sur le plan cadastral napoléonien est détruite en 1887. L'édifice actuel est probablement reconstruit peu de temps après pour servir de maison d'habitation. En 1948, l'édifice sert de
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    C'est un édifice à un étage carré, construit en moellon enduit et pierre de taille (chaînes
    Localisation :
    Château-Renault - 113 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 709 2015 AO 246
    Titre courant :
    Ville : maison (113 rue de la République)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Maison (42 rue de la Concorde)
    Maison (42 rue de la Concorde) Amboise - 42 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    La maison du 42 rue de la Concorde se situe en face de la tour Garçonnet (du château). Des travaux de restauration se sont déroulés entre 2006 et 2008. L'intérieur de la maison a été profondément peintures. La distribution a également été modifiée pour faire plusieurs logements. Les restaurations de la . Seules les caves et la façade donnant sur la rue de la Concorde peuvent être étudiées. Leur typologie remanié, cachant les structures porteuses en pan-de-bois, brique et moellon sous des enduits et des façade en pan-de-bois sont cependant restées lisibles et plus ou moins fidèles aux anciens vestiges
    Référence documentaire :
    GAUGAIN, Lucie. Amboise, un château dans la ville. [Publication de Thèse]. Rennes : presses universitaires de Rennes ; Tours : Presses universitaires François-Rabelais, 2014.
    Murs :
    pierre de taille pan de bois
    Description :
    Avec 7,40 m de large et quatre niveaux d'élévation, la façade sud-est de cette maison installée à années 1960, la porte cochère ouvrant la partie droite du rez-de-chaussée était encore visible par rapport à l'autre. Le surplomb naît de la superposition de la sablière de chambrée sur la sablière soigné rehausse avantageusement la façade ainsi polychrome. Les deux étages sont percés de deux croisées (Au premier étage, la fenêtre de gauche mesure 1,26 m x 1,40 m et celle de droite 1,25 m x 1,48 m. Au second étage, la fenêtre de gauche mesure 1,20 m x 1,44 m et celle de droite 1,19 m x 1,46 m.). Aux deux de la façade. La largeur moyenne des bois est de 14,5 cm alors que la moyenne amboisienne est de plus minces mesurant 13,3 cm d'épaisseur. On remarque par ailleurs que la quantité de bois employée est plus importante que dans la plupart des façades d'Amboise (48 % de bois contre 40 % pour un pans-de recherche esthétique se lit dans la disposition symétrique des bois, des baies comme dans le hourdis de
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Amboise - 42 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Maison (42 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Vue générale de la façade. IVR24_20073700858NUCA Vue ancienne de la façade du 42 rue de la Concorde (et du n°40 à droite), vers 1950 Vue ancienne de la façade en pan-de-bois, vers 1970. IVR24_19903700215X Vue ancienne de la façade depuis l'Est, vers 1970. IVR24_19753702064X Photogrammétrie de la façade du 42 rue de la Concorde. IVR24_20083700799NUD Détail d'une colonne habillant le poteau élargi Est de la façade. IVR24_20073700851NUCA Détail du pan-de-bois mis en oeuvre à la doloire. IVR24_20073701226NUCA Vue d'un piédroit de la cheminée du 2e étage. IVR24_20073701229NUCA Détail de moulurations des sablières de plancher, de chambrée et du poteau élargi central Vue d'une console au rez-de-chaussée soutenant les solives de plancher. IVR24_20073701225NUC
  • Maisons de la commune d'Azay-sur-Cher
    Maisons de la commune d'Azay-sur-Cher Azay-sur-Cher - Bourg - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    La grande majorité des maisons ont été construites ou reconstruites au cours du 19e siècle ou du ne sont plus visibles extérieurement, sauf dans quelques rares cas comme la maison dite "La Pêcherie
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    le moellon de calcaire mais la façade sur rue est fréquemment appareillée en pierre de taille. Les (58%). Viennent ensuite les maisons comprenant un rez-de-chaussée et un comble (37 %) ; seules 5% des maisons comprennent un rez-de-chaussée surmonté d'un étage de comble. Aucune habitation du bourg ne ; une seule maison possède un pignon orienté sur rue. Le matériau de construction le plus utilisé est utilisent la tuile plate. Les lucarnes sont présentes dans 58% des cas en centre bourg ; elles prennent le quartier du Port, les maisons sont majoritairement élevées en rez-de-chaussée surmonté d'un comble
    Titre courant :
    Maisons de la commune d'Azay-sur-Cher
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Portail en pierre de taille avec piliers ornés de cartouches et porte piétonne accolée Place de l'église. IVR24_20123701562NUCA
  • Ville :  maison (71 rue de la République)
    Ville : maison (71 rue de la République) Château-Renault - 71 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 603 1835 B 604 1835 B 610 2015 AN 39
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Les édifices présents sur le plan cadastral napoléonien de 1835 (parcelles B 603, 610) sont
    Représentations :
    Le décor repose sur la bichromie brique et pierre.
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    enduit, brique (façade) et pierre de taille (chaînes d'angle, cordon, corniche, encadrements des baies une lucarne haute et quatre œils-de-bœuf. Un cordon marque la séparation entre le rez-de-chaussée et légèrement en saillie par rapport à la façade, afin de donner l'illusion de pavillons. L'édifice est placé au centre d'une cour dont l'entrée est encadrée de piliers en brique. Les angles de la cour donnant sur la enduit, pierre de taille (corniche, encadrements des baies) et brique (chaînes d'angle, cordons C'est un édifice à rez-de-chaussée surélevé, étage carré et étage de comble, construit en moellon , façade) couvert de toits à longs pans et croupes et noues en ardoise. L'étage de comble est éclairé par rue sont occupés par des pavillons isolés en rez-de-chaussée et étage de comble construits en moellon , encadrements des baies) et couverts de toits à longs pans et croupes en ardoise.
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Château-Renault - 71 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 603 1835 B 604 1835 B
    Titre courant :
    Ville : maison (71 rue de la République)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Ville :  maison (114 rue de la République)
    Ville : maison (114 rue de la République) Château-Renault - 114 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 66 2015 AC 126
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    , construit à la limite du 19e et du 20e siècle. Cette maison est bâtie pour servir de siège social à "La accueille un bureau de poste de 1957 à 2013. "La Solidaire" possédait également une épicerie coopérative (située au 115 rue de la République). Solidaire", société coopérative de consommation, fondée en 1900 par les ouvriers tanneurs. Le bâtiment
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    ardoise. La pierre de taille est utilisée pour l'encadrement des baies, les chaînes d'angle, les cordons , construit en moellon enduit, brique et pierre de taille, couvert d'un toit à longs pans et croupes en et la corniche. L'étage de comble est éclairé, côté sud, par une lucarne haute à fronton cintré C'est un édifice à un étage de soubassement, rez-de-chaussée, un étage carré et étage de comble , accostée de volutes et à toit à deux versants en ardoise (deux petites lucarnes situées de part et d'autre de cette dernière ont été supprimées).
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Château-Renault - 114 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 66 2015 AC 126
    Titre courant :
    Ville : maison (114 rue de la République)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Chapelle de chanoines, actuellement maison (7 rue de la Collégiale)
    Chapelle de chanoines, actuellement maison (7 rue de la Collégiale) Nogent-le-Rotrou - - 7 rue de la Collégiale - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de chanoines
    Historique :
    La localisation comme la forme de l’édifice permettent de le rapprocher de l’église Saint-Jean collégiale. Elle aurait alors compté parmi les sept chapelles de la collégiale Saint-Jean. Néanmoins, il est certain que la façade de l’édifice date du 19e-20e, compte-tenu de ses marqueurs stylistiques (pignon néo . Située en face du château, la collégiale est attestée dès la fin du 11e siècle, elle est incendiée en 1568 puis reconstruite durant la première moitié du 17e siècle. Elle est définitivement détruite en 1793. La forme comme l’orientation du bâtiment n’étant pas sans rappeler celle d’une chapelle orientée ou d'une chapelle rayonnante, il est possible que celle-ci soit le dernier vestige de l’ancienne
    Référence documentaire :
    charte II (1088-1099) DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789 d'histoire, 2001. (fac-similé de l'édition de 1838).
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    couronné d’un chou frisé. L’embrasure de la porte est moulurée d'un cavet tandis que le chambranle prend la principal possède un mur pignon sur rue, il est doté de deux niveaux d’élévation prenant place sous un pignon. La porte d’entrée est percée sous un arc en accolade surmonté d’un gâble. Celui-ci est mouluré d’un tore reposant sur des chapiteaux dont les corbeilles sont sculptées de feuilles. Le gâble est un arc plein-cintre reposant sur des pilastres cannelés. L’ensemble est construit en moellons de calcaire et de silex. Le toit est à deux pans et croupe ronde, il est couvert de tuiles plates.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - - 7 rue de la Collégiale - en ville
    Titre courant :
    Chapelle de chanoines, actuellement maison (7 rue de la Collégiale)
    Illustration :
    Plans de situation. IVR24_20162801974NUDA Plan : hypothèses de restitution. IVR24_20172800093NUDA Face ouest, vue de l'ouest. IVR24_20162801750NUCA Face est, vue de l'est. IVR24_20162801752NUCA Face ouest, rez-de-chaussée, porte. IVR24_20162801753NUCA Face est, rez-de-chaussée, niche. IVR24_20162801754NUCA
  • Bourg : maison (20 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (20 rue de la Mairie) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 20 rue de la mairie - en village - Cadastre : 2013 AA 50 1812 E 311, 312
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La maison a été construite ou reconstruite dans la seconde moitié du 19e siécle ou début du 20e siècle. Ses baies (élévation ouest) semblent avoir été modifiées au cours du 20e siécle. Un bâtiment de taille différente est figuré sur le plan du cadastre en 1812. L’une des dépendances est également portée
    Observation :
    Observations réalisées uniquement de la voie publique
    Référence documentaire :
    Plan cadastral parcellaire de la commune de Tournon/ sous la direction de M. Lepeintre, directeur en 1812. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 224, 14 à 31).
    Description :
    La maison, enduite et en rez-de-chaussée, est alignée à la rue par son mur gouttereau. Sa toiture dans l’arrière cour (peu visibles de la voie publique). Il pourrait s’agir de remises remaniées. , percée de trois lucarnes à frontons cintrés, est en ardoise et dotée d'une croupe. Elle est décorée d’un épi de faitage. Sa façade, remaniée, compte quatre fenêtres. Elle est couronnée d’une corniche et d’un bandeau. L’un de ses chaînages d’angle porte un décor en chapeau de pilastre. L’accès est en mur
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 20 rue de la mairie - en village - Cadastre : 2013 AA 50 1812 E
    Titre courant :
    Bourg : maison (20 rue de la Mairie)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    Vue de la maison depuis le nord-ouest. IVR24_20133600891NUC2A Vue d'une des dépendances situées dans l'arrière cour de la maison, depuis l'ouest Plusieurs bâtiments dont certains ont été modifiés sont portés sur le plan cadastral de 1812 (parcelles E 311 et 312), dans le centre de l'image. (Archives départementales de l'Indre, 3 P 224, 14 à 31
  • Maison (31 rue de la Concorde)
    Maison (31 rue de la Concorde) Amboise - 31 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Située à l'angle de la rue de la Concorde et de la montée de l’Émir Abd el-Kader menant au château , cette maison est étudiée pour sa cave et pour son pignon tourné sur la rue de la Concorde. Dans la configuration médiévale de la ville, elle se situait le long de la route d'Espagne, juste devant le quartier du Petit Fort, sur le carroir de la ville. La façade sud donnant sur la montée relève du plan d'alignement restaurant. La typologie du pignon en pan de bois à grille, à bois longs, laisse envisager une datation du du XIXe siècle ; au même moment la pente du toit fut modifiée. L'intérieur est aujourd'hui aménagé en
    Murs :
    pierre de taille pan de bois
    Description :
    différents, couvrent une surface équivalente à l'emprise au sol de la maison. Dans un des boyaux tourné vers la rue de la Concorde, la voûte est soutenue par un arc doubleau à cinq rouleaux qui doit rue de la Concorde. De 8,25 m de large, le pignon ouest en pan de bois s'élève sur quatre niveaux et présente plusieurs états successifs. La pente du toit a été modifiée et de petites annexes ajoutées sur les côtés des rampants. Aussi n'étudierons-nous que la forme primitive de la structure. Le pan de bois à pierre ne semble compatible ni avec l'emplacement de la maison qui se trouve en secteur insubmersible, ni avec la présence de deux sablières superposées. Par ailleurs, les pierres présentent un aspect neuf habituellement mis en oeuvre à Amboise. La longueur moyenne des bois est de 6,50 m et plusieurs pièces telles que l'ensemble de la façade est criblé de trous de clous correspondant à la mise en place d'un enduit. Nous bois à grille est contreventé symétriquement de deux longues écharpes qui lient la sablière de chambrée
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Localisation :
    Amboise - 31 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Maison (31 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Relevé photogrammétrique de la façade. IVR24_20093700240NUD Vue générale du 31 rue de la Concorde. IVR24_20073700620NUCA Vue des doubleaux à cinq rouleaux de la cave. IVR24_20073700956NUCA Vue des traces de planches qui ont servi aux coffrages de la voûte. IVR24_20073700957NUCA
  • Maisons et fermes de la commune de Francueil
    Maisons et fermes de la commune de Francueil Francueil - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    Le développement de la culture de la vigne à la fin du 19e siècle a provoqué la construction de plusieurs maisons et fermes sur la commune, associées parfois à des caves extérieures à demi-enterrées (le
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    cas. Les lucarnes à fronton triangulaire en pierre de taille dont les rampants suivent le motif de la encadrements et des corniches en pierre de taille. Les enduits sont parfois colorés en rose (le Val Fleury, le majoritairement à longs pans, parfois avec croupe. Dans le bourg, les matériaux de couverture utilisés sont la Les maisons présentent toutes une faible élévation : en rez-de-chaussée simple ou avec un seul siècle. Le gros œuvre est majoritairement constitué de moellons recouverts d'enduit et associés à des
    Titre courant :
    Maisons et fermes de la commune de Francueil
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Maison, 2 rue des Bruyères du Haut-Coulommiers. Lucarne à fronton triangulaire en pierre de taille Le Bas-Coulommiers. Maison rurale de type bloc-à-terre abritant sous un même toit le logis et la chaînage en pierre de taille. IVR24_20103702088NUCA Le Bas-Coulommiers. Grange située à l'angle de la rue du Vignoble et de la Grand rue de Coulommiers Le Bas-Coulommiers. 41, Grand rue de Coulommiers : maison de la fin du 19e siècle Le bourg. Place Sylvain Cormier. Maison de la fin du 19e siècle ayant pignon sur rue Rue du Val Fleuri, n°19 : maison à comble à surcroît, et lucarne en pierre de taille à fronton fronton triangulaire en pierre de taille. IVR24_20103702116NUCA Le bourg. Angle de la rue Bretonneau et de la rue du Château d'eau : maison antérieure au 19e Le bourg. 10, rue du Château d'eau. Piliers en pierre de taille sculptés de motifs en cartouche
  • Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie)
    Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie) Nogent-le-Rotrou - 11, 15 rue de la Chevesserie - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de chanoines
    Historique :
    La première mention de la maison du chevecier (chanoine qui a la charge de l'entretien du chevet , des luminaires et du trésor d’une église) date de 1467. La Chevecerie est alors située dans la rue Dorée (actuelle rue Gouverneur). L’aveu de 1648 mentionne de nouveau la maison au même endroit, loin de ) permettent de les dater entre la seconde moitié du 15e siècle et la première moitié du 16e siècle. Cette ouvertures ou de la corniche des bâtiments 1 et 2 réalisées en brique. ). En revanche, les ogives conservées dans la cave du bâtiment 3 sont certainement issues d’une construction plus ancienne remontant au 13e siècle. Les ruptures de plans entre les bâtiments 1, 2 et 5, ainsi que l’indépendance de leurs systèmes de distribution (escaliers) incitent à penser qu’ils sont issus de trois maisons distinctes. L’hypothèse est recoupée par le cadastre de 1811 : ce dernier figure datés entre la seconde moitié du 19e siècle et la première moitié du 20e siècle, à l'image des
    Référence documentaire :
    fol 32. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent-le La Chevecerie. 1853. Dessin. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). La Chevecerie, planche III. 19e siècle. Aquarelle et collage. (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le p. 6. DE SOUANCE, Hector Guillier. Nogent-le-Rotrou. Nogent-le-Rotrou : [s.n.], 1916.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    sont construits en moellons recouverts d’enduit, la pierre de taille est réservée aux ouvertures. La La Chevecerie est composée de cinq bâtiments disposés selon un plan U, prenant place entre une cour -ci est située plus bas que le niveau de la rue. La porte d’entrée se trouve dans le second bâtiment tandis que son second niveau donne sur la rue susnommée. Le bâtiment 3 est fondé sur un niveau de cave linteaux et sont moulurées de chanfreins. Un escalier droit permet de faire la jonction au premier étage du bâtiment 1. La façade est du bâtiment 1 est composée de deux travées et deux niveaux, sous une corniche en visités et étudiés. Ils sont dotés de plans rectangulaires et de deux niveaux d’élévation sous comble. Les bâtiments sont accessibles depuis la rue par un portail et un escalier droit menant à la cour arrière. Celle . Le premier niveau du bâtiment 1 se prolonge sous la rue par une salle voûtée en berceau plein-cintre second est monté en pans de bois. Les jours de l’escalier sont moulurés de chanfreins. Le mur pignon
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 11, 15 rue de la Chevesserie - en ville
    Titre courant :
    Maison de chanoines dite la Chevecerie, actuellement maison (11-15 rue de la Chevesserie)
    Illustration :
    Face ouest, vue de la cour (ouest). IVR24_20162801738NUCA Vue intérieure, cave, nervure de la voûte. IVR24_20162801747NUCA Plans de situation. IVR24_20162801973NUDA Plans schématiques avec les unités de plans restituées. IVR24_20172800091NUDA Face ouest, vue de l'ouest (début 20e siècle ; extrait de "Nogent-le-Rotrou" de Hector Guillier DE Face est, vue de l'est. IVR24_20162801742NUCA Face est, rez-de-chaussée, première travée. IVR24_20162801745NUCA
  • Maison (23 rue de la Concorde)
    Maison (23 rue de la Concorde) Amboise - 23 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    de taille présente un manteau en bois qui repose sur des corbeaux. La mouluration de ces dernières Cette maison a largement été remaniée. Nous avons fait le choix de la répertorier pour la cheminée pièces a orienté la datation de la maison vers la fin du Moyen Âge. La succession de doucines, tores
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    En façade, notons que le premier étage présente un pan-de-bois à grille, contreventé d'écharpes
    Localisation :
    Amboise - 23 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Maison (23 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Vue générale du 23 rue de la Concorde : la façade en pan-de-bois à grille, peint en rouge Vue de la cheminée du premier étage. IVR24_20073701042NUCA Détail d'un corbeau de cheminée. IVR24_20073701043NUCA
  • Bourg : maison (27 rue de la Gare)
    Bourg : maison (27 rue de la Gare) Tournon-Saint-Martin - Bourg - 27 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AA 42
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional de la Brenne (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional de la Brenne
    Historique :
    La maison, absente d’un cliché de la rue pris vers 1917, a vraisemblablement été construite dans les années 1920 ou 1930. Elle figure sur une carte postale des environs de 1938.
    Référence documentaire :
    postale), noir et blanc, photographie coloriée ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre (carte postale), noir et blanc ; 9 x 14 cm (image). (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8896).
    Description :
    ardoise. Les ouvertures de la façade, qui compte deux travées, sont surmontées de plates-bandes en U retourné alternant pierres de taille et briques. L’une des fenêtres de l’étage est dotée d’un balcon sur consoles ; les autres, de barres d’appui. La façade comporte également un solin de mur à bandeaux. La maison, enduite et à un étage carré, est alignée à la rue. Sa toiture, à longs pans, est en
    Localisation :
    Tournon-Saint-Martin - Bourg - 27 rue de la Gare - en village - Cadastre : 2013 AA 42
    Titre courant :
    Bourg : maison (27 rue de la Gare)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional de la Brenne
    Illustration :
    La maison est visible au centre de cette vue de la rue de la Gare vers 1938, derrière le poteau La maison est visible au centre de cette vue de la rue de la Gare à la fin des années 1930 Vue de la maison depuis le sud. IVR24_20133600884NUC2A . (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8898). IVR24_20133600372NUC2B , derrière le poteau. (Archives départementales de l'Indre, 48 J 4 B 8896). IVR24_20133600370NUC2B
  • Maison (26 rue de la Concorde)
    Maison (26 rue de la Concorde) Amboise - 26 rue de la Concorde - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    attachés qu'à l'étude de la cave médiévale.
    Description :
    C'est un espace voûté en berceau segmentaire, construit en moellon et pierre de taille. Aucun élément orné n'a été retrouvé. Cette cave présente, du côté de la Loire, le même alignement que la plupart des caves de la rue. Cet alignement correspond certainement avec celui de l'ancienne enceinte du ) comme ses dispositions (1,50 mètres en retrait de la façade donnant sur le quai Charles Guinot) nous donne l'emplacement du mur de ce quartier de la ville. Petit Fort, avant que la levée ne soit établie à cette place. Ainsi l'épaisseur du mur (1,70 mètres
    Localisation :
    Amboise - 26 rue de la Concorde - en ville
    Titre courant :
    Maison (26 rue de la Concorde)
    Illustration :
    Vue générale du 26 rue de la Concorde à gauche de la photographie, dont l'entrée se fait par la
  • Maisons et fermes de la commune de Sublaines
    Maisons et fermes de la commune de Sublaines Sublaines
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    moment où fut levé le premier plan cadastral de la commune. Seules six d'entre elles ont pu être Sur les 19 maisons repérées dans le bourg de Sublaines, 15 occupent un emplacement déjà bâti au identifiées comme étant effectivement antérieures à 1826. Les autres, très remaniées et vues seulement de
    Description :
    d'un enduit, avec parfois des encadrements en pierre de taille. Toutes les maisons sont couvertes de hauteur et la légère prédominance de la tuile plate en matériau de couverture. Les élévations sont limitées soit à un simple rez-de-chaussée (9 cas), soit à un rez-de-chaussée et étage de comble (1 cas) soit à un seul étage carré (9 cas). Aucune maison ne possède plus d'un étage découverts. Les matériaux utilisés en couverture sont l'ardoise (8), la tuile plate (12) et la tuile maisons du bourg de Sublaines se caractérisent par leur modestie, leurs remaniements nombreux, leur faible
    Titre courant :
    Maisons et fermes de la commune de Sublaines
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Maison située à l'angle de la rue des Moriers et de la rue de Loches. IVR24_20103701989NUCA Vue des maisons situées au carrefour de la rue des Moriers et de la rue du 8 Mai 1945. Vue prise Maison à un étage carré, toit à longs pans et croupes et encadrements en pierre de taille Petite maison avec encadrements en pierre de taille et une lucarne. IVR24_20103702002NUCA Maison avec encadrements et corniche en pierre de taille. IVR24_20103702005NUCA La Contenquière : vue d'ensemble du logis et de la grange accolée. IVR24_20103702484NUCA Façade antérieure : détail de la lucarne portant la date 1921. IVR24_20103702404NUCA Intérieur de la forge, vue d'ensemble. IVR24_20103702006NUCA Intérieur de la forge, vue d'ensemble. IVR24_20103702007NUCA Maisons du bourg, élevées d'un rez-de-chaussée et d'un comble. IVR24_20103701988NUCA
  • Bourg : maison (5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance)
    Bourg : maison (5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance) Villedômer - 5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance - en village - Cadastre : 1835 D2 410 2012 D 1722
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Un bâtiment, présent sur le plan cadastral napoléonien de 1835, est augmenté en 1881. La partie orientale du rez-de-chaussée servait de commerce ("Au Bon Marché") au début du 20e siècle.
    Représentations :
    Les baies de l'étage possèdent des appuis reposant sur des consoles. Quatre d'entre elles possèdent également des linteaux avec frise ornée de motifs floraux et géométriques et corniche reposant sur des
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Cet édifice est à un étage carré et étage de comble, c'est la seule maison du bourg dont la façade est entièrement construite en pierre de taille. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Deux lucarnes hautes à frontons triangulaires éclairent l'étage de comble. Un cordon en pierre de taille marque la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage. La façade est encadrée par des chaînes d'angle et une frise nue en forme de bandeau plat, légèrement en saillie. L'édifice est couronné par une corniche
    Étages :
    étage de comble
    Localisation :
    Villedômer - 5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance - en village - Cadastre : 1835 D2 410 2012 D
    Titre courant :
    Bourg : maison (5-6 place des Martyrs-de-la-Résistance)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Détail des baies et de l'entablement, façade nord. IVR24_20133700532NUC2A