Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 166 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison (43 rue Néricault-Destouches)
    Maison (43 rue Néricault-Destouches) Tours - Quartier sinistré nord - 43 rue Néricault-Destouches - en ville - Cadastre : 2010 DZ 239
    Historique :
    Cette maison a été construite pour le docteur Tugler, propriétaire de la parcelle remembrée, sur de l'entreprise Métais, les travaux sont lancés courant 1952 et achevés en décembre 1954. Le spécifique a disparu lors du dernier changement de propriétaire. La maison est devenue le logement de
    Observation :
    le périmètre de reconstruction du quartier nord, il porte également en façade les noms de ses maîtres
    Description :
    l'institution, qui ne partagent pas de mur mitoyen. La transition entre le bâti ancien et le bâti reconstruit béton armé et une maçonnerie de moellons constituent le gros-œuvre. La toiture est formée de deux longs . Elle s'ouvre sur une petite cour-jardin dont la taille autorise le stationnement d'un véhicule. Cette
  • Maison (52 place Michel Debré)
    Maison (52 place Michel Debré) Amboise - 52 place Michel-Debré - en ville
    Historique :
    passant le long du mur gouttereau nord-ouest et reliant par une galerie la première maison donnant sur la rue à la seconde située en arrière-cour. Par ailleurs, la galerie est encore lisible sur le plan ne permettent pas d'évaluer s'il en existait d'autres ou non. La façade, les charpentes et le plan
    Description :
    sont mitoyens des autres maisons, est montée en pierre de taille de tuffeau. Le pan-de-bois emploie des (12,70 cm). Le premier étage surplombe légèrement le rez-de-chaussée par un encorbellement conforme à premier étage, deux aisseliers ont été installés entre le poteau cornier et la sablière. Le niveau du sablière de plancher du niveau 3 et celles longeant les murs gouttereaux. Le hourdis visible par endroits importantes et il est possible que l'allège ait été abaissée, mais rien ne le prouve pour autant formellement vestiges de latrines qui descendaient sous le sol de la cave ainsi qu'un puits restent encore en place. La authenticité. Le rez-de-chaussée de la seconde maison dispose d'une porte de communication avec la cour est une création récente. Cette dernière est encore lisible dans le mur côté cour, par un linteau chanfreiné qui se trouve contre le mur pignon nord-ouest. Cette porte ouvrait ainsi au-dessus de la cave (environ 65 cm de rayon), mais les contremarches à cavet permettent de poser le pied même à côté du noyau
    Annexe :
    Précisions sur les charpentes du 52 place Michel Debré à Amboise Le comble de la petite maison arrière est intéressant. Le niveau du sol se trouve 1 m sous le niveau des sablières longeant les murs le chêne et la pente du toit atteint 56 degrés. Même parmi les bois les plus épais - les poteaux quartiers. La qualité générale est assez médiocre, le bois présentant beaucoup de noeuds et de flaches dans le mur pignon, un poinçon reliant le faîte à l'entrait. Un faux-entrait venait de part et d'autre du poinçon le lier aux arbalétriers. Longitudinalement, le faîtage était soutenu par de petits -entraits soutenaient les chevrons. Des tuiles plates couvraient le tout. Les analyses dendrochronologiques datent les structures primitives de 1504 environ. Le comble de la première maison donnant sur la rue décrit comme suit : les fermes montrent un poinçon reliant le faîtage à l'entrait et un faux-entrait longeant le mur pignon. Cette sablière est, au nord-ouest comme au sud-est, constituée de deux sections de
    Illustration :
    Vue d'un graffito réalisé sur le parement du bâtiment sur rue. IVR24_20073701025NUCA Vue d'un graffito réalisé sur le parement du bâtiment sur rue. IVR24_20073701026NUCA Vue du comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue. IVR24_20073701030NUCA Vue de la charpente de comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue Vue de la charpente de comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue Vue de la charpente de comble du 52 place Michel Debré : le bâtiment donnant sur la rue pour le passage du conduit de cheminée. IVR24_20073701031NUCA Vue du pignon dont le hourdis n'a pas été achevé, du côté du 54 place Michel Debré
  • Bourg : maison (29 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (29 rue de la Mairie) Chançay - 29 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 1816 A2 1838 2009 AD 300, 302
    Historique :
    bâtiments mentionnés sur le cadastre napoléonien sous le nom d'Orfeuil. Ce fief et seigneurie fait partie
    Description :
    Le logis, à mur gouttereau sur rue, est construit en moellon enduit (rez-de-chaussée) et en pan de bois à grille hourdé de brique (premier étage). Le pan de bois, autrefois recouvert d'un enduit, est ardoise. Le premier étage était en partie constitué d'une galerie ouverte sur l'extérieur, aujourd'hui
    Annexe :
    : "le logis du maistre composé de trois chambres basses à cheminée, ce est du costé de la cour servant de cuisine, deux chambres hautes aussi à cheminée, une galerie audevant d'icelle sur le chemain, un cabinet sous le degré, greniers et combles dessus, couverts de thuille, un escalier de bois à vis pour le service desdites choses : plus au bout desdites chambres est un bâtiment pour le pressoir couvert de le siège de latrines proche lesdites écuries, et un toy à porcs deux cavereaux, tout proche, deux boulangerie proche le roch, dans laquelle il y a deux fours, et joignant icelle une chambre à cheminée sur la
    Illustration :
    Le portail, vue d'ensemble. IVR24_20113700389NUC2A
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Logis de Cosson" (8 bis sentier de Cosson) Vernou-sur-Brenne - 8bis sentier de Cosson - en ville - Cadastre : 1817 F 480 2009 AP 280
    Historique :
    Tours, vend Cosson à Jean Gault, maire de la ville de Tours. Le logis date de la fin du 16e ou du début petit restaurant était installé dans le logis qui sert aujourd'hui d'habitation.
    Description :
    longs pans en ardoise. Le rez-de-chaussée est semi-troglodytique. L'accès à la maison se fait par le
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR24_20103700469NUC2A
  • Bourg : maison (9 rue Baffert)
    Bourg : maison (9 rue Baffert) Vernou-sur-Brenne - 9 rue Baffert - en ville - Cadastre : 1817 F 863 2009 AB 60
    Description :
    Le logis est construit en moellon enduit et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate. Les dans le coteau.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud ouest. IVR24_20103700496NUC2A
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Domaine de la Touche" (74 route de Château-Renault) Vernou-sur-Brenne - 74 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 369 2009 AN 63
    Description :
    corniche en pierre de taille. Le comble est éclairé par trois lucarnes, dont deux à fronton cintré. La troglodytiques creusées dans le coteau à l'ouest de la cour.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR24_20103700468NUC2A
  • Bourg : maison (7 rue des Écoles)
    Bourg : maison (7 rue des Écoles) Chançay - 7 rue des des Écoles - en village - Cadastre : 2009 AD 212
    Description :
    marque la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR24_20113700230NUC2A
  • Maison de notable (Doyenné)
    Maison de notable (Doyenné) La Riche - 19 rue du Doyenné - en ville
    Historique :
    Maison construite possiblement au cours du 16e siècle. Elle est présente dans le cadastre de 1808
    Illustration :
    Le doyenné sur le cadastre de 1808. IVR24_20153700091NUCA
  • Bourg : maison (114 rue de la République)
    Bourg : maison (114 rue de la République) Château-Renault - 114 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 66 2015 AC 126
    Historique :
    L'édifice présent sur le plan cadastral napoléonien est détruit pour faire place à l'édifice actuel Solidaire", société coopérative de consommation, fondée en 1900 par les ouvriers tanneurs. Le bâtiment
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-ouest. IVR24_20153700115NUCA Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR24_20143703497NUCA
  • Bourg : maison (8 rue Lucien-Arnoult)
    Bourg : maison (8 rue Lucien-Arnoult) Vernou-sur-Brenne - 8 rue Lucien-Arnoult - en ville - Cadastre : 1817 F 198 2009 AN 153
    Historique :
    Maison construite après la démolition d'une maison plus ancienne en 1888. Le rez-de-chaussée est
    Représentations :
    . Les baies situées au premier étage sont surmontées de plates-bandes à clef passante et pendante. Le -chaussée) et à bossages continus en table (étage). Sur cet avant-corps, la séparation entre le rez-de -chaussée et le premier étage est marquée par un cartouche.
    Description :
    la séparation entre le rez-de-chaussée et le premier étage, et surmontée d'un entablement, dont la
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Maison Sornas" (32 rue Gambetta) Château-Renault - 32 rue Gambetta - en ville - Cadastre : 2014 AH 271
    Référence documentaire :
    Le patrimoine des communes d'Indre-et-Loire. Paris : éditions Flohic, 2001. (Patrimoine des MIELCZAREK, Willy. Le boom du quartier Gilbert Combettes. Château-Renault infos, avril 2014, p. 14
    Description :
    . Un cordon marquant la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage et une corniche à denticules
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud. IVR24_20153700137NUC4A
  • Bourg : maison (43 rue de la Mairie)
    Bourg : maison (43 rue de la Mairie) Chançay - 43 rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2009 AD 630, 633
    Représentations :
    entablement couronné d'une corniche à billettes (façade sur rue), le tout en pierre de taille.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud. IVR24_20113700217NUC2A
  • Maison (18 rue de la Concorde)
    Maison (18 rue de la Concorde) Amboise - 18 rue de la Concorde - en ville
    Historique :
    Le 18 rue de la Concorde a longtemps été identifié comme la bâtisse édifiée en 1484 et 1485 pour des peintures murales situées dans le vaisseau voûté en berceau de l'actuelle cave du 25 quai Charles Guinot, vaisseau communicant avec les caves du 18 rue de la Concorde. Aujourd'hui le bâtiment est divisé
    Référence documentaire :
    . Rapports des restaurations de la tour de l'Horloge (1937 et 1983) ; dossier sur le manoir de La Menaudière (1947) ; dossier sur le Logis des Pages (1947) ; dossier sur la maison du Grenier à sel (1947) ; dossier sur le manoir dit « Le Sauvage » (1947) ; dossier sur les vieilles maisons en pan de bois : 11,13 et
    Description :
    le pignon sud-sud-est permet d'envisager une construction ancienne. À l'intérieur, les murs ont été isolés, et les espaces divisés. Il demeure, parmi les structures anciennes, le rez-de-chaussée primitif , à présent situé environ 2 m sous le niveau de la rue de la Concorde qui fait office de caves. Il pénétrantes, dont le profil est prismatique. Cette particularité constructive est révélée par certaines pierres d'ogives tombées à terre. Cette pièce communique avec le rez-de-chaussée du 25 Quai Charles Guinot surbaissé est prismatique. Le comble a été aménagé en appartements sur deux niveaux, au niveau des blochets par l'isolation ce qui empêche de donner le nombre exact de fermes. La pente du toit est de 56 degrés . L'essence employée est le chêne. Les chevrons-arbalétriers se composent de deux pièces de bois, l'assemblage -mêmes sur deux sablières, l'une interne et l'autre externe. Deux faux-entraits, le premier fait de deux éléments et le second monoxyle, s'assemblent aux chevrons. Aisseliers et jambettes déchargent l'angle de
    Illustration :
    A droite de l'hôtel bossages, vue du mur gouttereau Ouest du 18 rue de la Concorde, depuis le Vue ancienne de l'escalier à balustres tournés, situé dans le comble. IVR24_19893701400X
  • Maison partagée (rue de la Métairie)
    Maison partagée (rue de la Métairie) La Riche - 5-7 Rue de la Métairie - bâti lâche
    Historique :
    Rares maisons doubles sur le territoire larichois.
    Description :
    traverse la commune, la maison est remarquable par le traitement de ses entrées. Deux baies symétriques, en plein-cintre, ouvrent sur un escalier menant à l'entrée de chacune des maisons. Le rez-de chaussée est
  • Maison (13 rue Manuel)
    Maison (13 rue Manuel) Amboise - 13 rue Manuel - en ville
    Référence documentaire :
    . Rapports des restaurations de la tour de l'Horloge (1937 et 1983) ; dossier sur le manoir de La Menaudière (1947) ; dossier sur le Logis des Pages (1947) ; dossier sur la maison du Grenier à sel (1947) ; dossier sur le manoir dit « Le Sauvage » (1947) ; dossier sur les vieilles maisons en pan de bois : 11,13 et MELET-SAMSON, Jacqueline. Le développement historique de la ville d'Amboise des origines à la fin
    Description :
    de comble à surcroît. Il est fort possible qu'il ait perdu sa lucarne. Le toit aujourd'hui couvert en partie basse en ardoise devait l'être en tuile plate, comme le haut du toit. Le bas du toit est percé de deux velux. Le pan de bois à grille présente un hourdis de briques dont la mise en oeuvre est soignée . Au rez-de-chaussée, les trois poteaux élargis répartis le long de la façade ont été tronqués, si bien qu'ils ne reposent plus au sol. Le colombage comme le hourdis sont à présent cachés sous un crépi qui ne indique la présence d'une cave. On se trouve en effet dans un secteur assez éloigné de la Masse. Le premier étage et le surcroît qui se trouve à son aplomb sont en encorbellement sur le rez-de-chaussée. La le profil est d'inspiration gothique. À l'étage, le pan de bois à grille est contre-venté de deux façade, une ancienne croisée est source de lumière. Le haut de son meneau apparaît encore sous le linteau
    Illustration :
    Détail de la façade : le premier étage. IVR24_20073700607NUCA
  • Bourg : maison (7 rue des Alènes)
    Bourg : maison (7 rue des Alènes) Reugny - 7 rue des Alènes - en village - Cadastre : 1819 G1 144 2009 G 294
    Historique :
    1594 comme l'indique une pierre rapportée sur le mur pignon lors de la réfection de ce dernier, datée
    Description :
    d'un toit à longs pans en tuile plate. Le pignon sur rue actuellement en pierre de taille était
    Illustration :
    Détail de la date portée sur le mur pignon : 1594. IVR24_20123700236NUC1A Détail de la date portée sur le mur pignon : 1906. IVR24_20123700237NUC1A Détail d'une inscription sur le mur pignon : 2 M 1814. IVR24_20123700238NUC1A
  • Bourg : maison (5 rue Pasteur)
    Bourg : maison (5 rue Pasteur) Reugny - 5 rue Pasteur - en village - Cadastre : 1819 G1 338 2009 G 585
    Historique :
    Cette maison est située à l'emplacement d'un bâtiment figurant sur le cadastre napoléonien. Le date de travaux réalisés ultérieurement (décor de la façade, agrandissement) pour le propriétaire de
    Représentations :
    sur un modillon sous le balcon de la maison ; un compas et une truelle ornent deux clés de plate
    Description :
    pierre de taille couronne l'ensemble de la maison. Le balcon placé au centre de la façade est soutenu par
    Illustration :
    Détail des lettres et des outils représentés sous le balcon. IVR24_20113700531NUC2A
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "La Caburoche" (186 rue de la République) Château-Renault - 186 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 C 143 2015 AC 315
    Historique :
    Une maison mentionnée sur le plan cadastral napoléonien (1835) est détruite en 1846 et une maison proviennent vraisemblablement de la faïencerie Boulenger de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). Le nom "caburoche
    Représentations :
    de carreaux de céramique vernissée verte (formes géométriques et cordons) rappelant le revêtement mural du métro parisien. Une frise de fleurs d'iris marque la séparation entre le rez-de-chaussée et
  • Bourg : maison (107 rue de la République)
    Bourg : maison (107 rue de la République) Château-Renault - 107 rue de la République - en ville - Cadastre : 1835 B 703 1835 B 704 2014 AO 210 2014 AO 211
    Historique :
    Les édifices présents sur le plan cadastral napoléonien (B 703 et 704) sont détruits en 1844. Une
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le nord. IVR24_20153700112NUC4A Vue d'ensemble, depuis le sud. IVR24_20153700103NUC4A Vue d'ensemble des anciens communs, depuis le nord-est. IVR24_20153700104NUC4A
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Les Perce-Neige" (13 rue Anatole-France) Vernou-sur-Brenne - 13 rue Anatole-France - en ville - Cadastre : 1817 F 255, 260 2009 AN 588
    Historique :
    Une maison est présente à cet emplacement sur le cadastre napoléonien. La maison actuelle a été
    Description :
    La maison est construite selon un plan en U organisé autour d'une cour. Le bâtiment central se pans et croupes en ardoise. La séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage carré est marqué par un
    Illustration :
    Vue d'ensemble, depuis le sud-est. IVR24_20103700497NUC2A