Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 335 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Nogent-le-Rotrou : statue de Rémy Belleau
    Nogent-le-Rotrou : statue de Rémy Belleau Nogent-le-Rotrou - rue de la Jambette - en ville
    Historique :
    Cette statue exécutée par René Iché fait partie des transpositions en pierre post-envois à la fonte
    Matériaux :
    pierre
  • Dreux : statue, chien d'après un modèle antique
    Dreux : statue, chien d'après un modèle antique Dreux - Les Rochelles - en ville
    Matériaux :
    pierre
  • Dreux : banc de jardin, Nymphe et satyre
    Dreux : banc de jardin, Nymphe et satyre Dreux - 73 rue Saint-Martin - en ville
    Matériaux :
    pierre
  • Dreux, Lycée Gilbert Courtois : sculpture
    Dreux, Lycée Gilbert Courtois : sculpture Dreux - 2 rue Salvador-Allende - en ville
    Catégories :
    taille de pierre
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Historique :
    propriété des Ducs de Condé sous le nom d'"Anghien-le-François" et des ducs de Sully sous le nom de "Nogent
    Référence documentaire :
    BRGM, DESSANDIER, David. Mémento des pierres du patrimoine bâti de la région Centre. Rapport morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et architecturales et morphologiques. Thèse de doctorat : Histoire de l'art : Tours, Université François Rabelais morphologiques. Tours : Presses universitaires François-Rabelais, Maison des sciences de l'homme "villes et
    Appellations :
    Enghien-le-François
  • Faverolles : église Notre-Dame, verrière
    Faverolles : église Notre-Dame, verrière Faverolles - en village
    Représentations :
    saint François de Sales
    Description :
    Cette verrière se compose de deux lancettes dans lesquelles sont figurés saint François de Sales et
    Illustration :
    Faverolles, église Notre-Dame, baie 5 : saint François de Sales et saint Vincent
  • Dreux : monument à Louis Terrier (partiellement détruit)
    Dreux : monument à Louis Terrier (partiellement détruit) Dreux - place Pierre-Sémard - en ville
    Historique :
    conservés. En 1943, le buste est remplacé par une version en pierre sculptée par Roger Marx.
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Le monument est constitué d'un buste en pierre (à l'origine en bronze), placé au sommet d'un haut socle sculpté en pierre, au pied duquel se tient une statue en bronze d'adolescent tourné vers le buste.
    Localisation :
    Dreux - place Pierre-Sémard - en ville
  • Moulin Guillaume : moulin puis ferme, actuellement maison
    Moulin Guillaume : moulin puis ferme, actuellement maison Argenvilliers - Le Moulin Guillaume - isolé - Cadastre : 1811 A 146, 147 1992 ZA 20
    Historique :
    une pierre de taille. Plusieurs bâtiments - dont trois principaux - sont présents en plan sur le plan conversion du moulin en "bâtiment rural" pour François Letertre en 1890. Dès lors, le moulin devient une
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    surmontée d'une pierre gravée de la date 1762 : celle-ci est comprise dans un décor sculpté figurant deux d'une pierre sculptée du monogramme "IHS" et d'une croix. - Le second bâtiment, organisé couverts d'un enduit à pierre vue, à l'exception d'une partie de la grange-étable, en pierre de taille de calcaire. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille de calcaire. Une plate et interrompus par des lucarnes à jouées et à frontons en pierre de taille moulurés.
    Auteur :
    [commanditaire] Letertre François
    Illustration :
    Moulin, élévation sud, fenêtre surmontée d'une pierre datée de 1762, décor : entrelacs de deux
  • Clôture de choeur ou Tour du choeur
    Clôture de choeur ou Tour du choeur Chartres - 16 cloître Notre-Dame - en ville
    Historique :
    La décision de construire une clôture de choeur monumentale en pierre est prise dans la première Jehan Soulas, puis en 1542-1544 ceux de François Marchand. Les groupes ultérieurs par Thomas Boudin , Jean Dedieu, Pierre 1er Legros, Jean-Baptiste II Tuby et Simon Mazière sont installés progressivement
    Description :
    , François marchand, Pierre Legros, Jean-Baptiste Tuby et Simon Mazière), en pierre de Saint-Aignan (Loiret Le Tour du chœur constitue une véritable muraille de pierre sculptée. Il se dresse à plus de six groupes sculptés. A la partie supérieure, les dais d'architecture, véritable dentelle de pierre habitée de craie de Vernon (Eure), fine et blanche, pour les parties basses et la pierre de Saint-Leu (Oise), plus jaune, pour les parties hautes. Les groupes sont en pierre de Tonnerre (Yonne) (groupes de Jehan Soulas ). La pierre choisie pour l'exécution des premiers groupes du côté nord n'est pas identifiée. La différentes teintes de pierre. Aspect d'origine Le Tour du chœur a été conçu pour être traversé et éclairé par base de pierre, mortier et brique rouge.
    Auteur :
    [sculpteur] Marchand François [sculpteur] Legros Pierre Ier
    États conservations :
    , brisures, éclats, innombrables graffitis) et par endroits, désagrégation de la pierre ; ce qui a permis de
    Annexe :
    se sont efforcés de respecter les principes de la conception initiale. Le marché passé avec François naissance. Ces quatre groupes sont exécutés par Jehan Soulas en pierre de Tonnerre. Le contrat passé le 2 travée. Le sculpteur François Marchand en a reçu la commande le 12 septembre 1542 ; l'exécution est sculptés en pierre de Saint-Aignan par Thomas Boudin en 1611-1612. Il est le seul sculpteur à travailler Pierre Ier Legros, Chartrain de naissance. La scène de l'Entrée du Christ à Jérusalem par Jean-Baptiste médiévale. Elles furent de fait les premières sculptées, probablement par l’un des tailleurs de pierre ayant les influences rapportées d'Italie par Louis XII et François Ier. Dans le projet initial de la Chartres. Ms 1016, détruit en 1944 (registres capitulaires). Notes prises par Léger François Brillon . ALIBERT, Sophie. François Marchand et la sculpture à Chartres et à Orléans dans la première moitié du XVIe siècle. Tours : Maîtrise d'histoire de l'art, Université François-Rabelais, Centre d'Études Supérieures
    Texte libre :
    1514, les travaux sont bien avancés : François Dugué, tailleur de pierre qui a travaillé au clocher gardiens. Le 7 octobre 1482, Pierre Patin, un peintre, est mentionné, qui s'engage à en parfaire la prise de construire une clôture en pierre par les soins d'un maître-d'œuvre ; quelques mois plus tard , deux groupes sculptés par François Marchand, la Présentation de Jésus au Temple et le Massacre des Boudin. En 1678-1679, Jean Dedieu, puis en 1681-1683 Pierre Ier Legros réalisent les groupes de la Femme
    Illustration :
    Présentation au Temple (François Marchand, 1542-1543). IVR24_19992800166V
  • Petite Girouardière : ferme, actuellement maison
    Petite Girouardière : ferme, actuellement maison Frazé - La Petite Girouardière - en écart - Cadastre : 1813 D 345 2016 YB 20
    Historique :
    cadastrales font mention de la reconstruction de la ferme en 1872 pour François Huvet. La partie sud-est de la
    Observation :
    brique pour les dépendances agricoles, murs en moellons de silex et encadrements d'ouvertures en pierre
    Description :
    et les chaînages d'angle, en pierre de taille de calcaire - abrite sous un même toit : le fournil
    Auteur :
    [commanditaire] Huvet François
  • Vieille Cour : Ferme
    Vieille Cour : Ferme Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Vieille Cour - isolé - Cadastre : 1811 A 39 2019 OB 28
    Historique :
    Courtin, seigneur de la Pousseraye, du Petit Plessis et de la Vieille Cour. Un de ses descendants, Pierre est vendu comme bien national le 7 fructidor an II (24 août 1794) à François Chèvre pour 12 000 livres 1870 pour Jules-François Robbé, propriétaire et cultivateur à la Vieille Cour mais également maire de
    Description :
    sur deux niveaux : rez-de-chaussée et étage de comble. Leurs ouvertures, majoritairement en pierre de certaines dépendances. Les murs sont en moellons de calcaire couverts en d'un enduit plein ou à pierre vue . Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont pour l'essentiel en pierre de taille calcaire
    Auteur :
    [commanditaire] Robbé Jules-François
  • Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre
    Châteaudun : groupe sculpté, Le Prisonnier de guerre Châteaudun - rue André-Gillet - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Groupe en marbre sur un socle conique en pierre.
  • Bachelotière : ferme
    Bachelotière : ferme Argenvilliers - La Bachelotière - en écart - Cadastre : 1811 C2 293 à 296 1992 ZH 6, 7
    Historique :
    in situ en 1880 pour François Martin.
    Description :
    pan-de-bois, sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à pierre vue. Les chaînages d'angle sont en pierre de taille de grès ferrugineux (roussard) ; les encadrements des baies sont soit en
    Auteur :
    [commanditaire] Martin François
  • Bourg : presbytère
    Bourg : presbytère Argenvilliers - Bourg - 8 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 1 46 1992 G 52
    Historique :
    . Mais ce n'est qu'en 1860 que le conseil municipal choisit l'entrepreneur François-Boniface Boudet, de
    Description :
    plein (en partie détruit) pour le logis, à pierre vue pour les dépendances. Les encadrements des baies sont majoritairement en pierre de taille de calcaire. Les toits sont à longs pans couverts en tuile
    Auteur :
    [maçon] Boudet François-Boniface
  • Chartres : monument à Noël Ballay
    Chartres : monument à Noël Ballay Chartres - square du Lycée - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    buste en bronze est posé sur un socle haut en pierre qui porte à sa base deux figures en bronze
  • Chartres : statue du général Marceau
    Chartres : statue du général Marceau Chartres - place des Epars - en ville
    Historique :
    est recouvert de plaques de pierre de Paris, la grille circulaire en bois est remplacée par une grille en fer carrée et le trottoir est bordé de pierre de Berchères. Le piédestal, qui portait un relief
    Matériaux :
    pierre
  • Nogent-le-Rotrou : monument à Paul Deschanel
    Nogent-le-Rotrou : monument à Paul Deschanel Nogent-le-Rotrou - rue Villette-Gâté - en ville
    Matériaux :
    pierre
  • Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château)
    Demeure dite Fief de la Fuye Bizeul (89 rue du Château) Nogent-le-Rotrou - 89 rue du Château - en ville
    Historique :
    noble françois gouyn, écuyer et sieur des chapizeaux. Il est composé d’un colombier en pierre couvert de
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille. L’espace intérieur est divisé en deux niveaux par un plancher. Les murs sont intégralement recouverts de trous de boulins en pierre de taille. Le bâtiment est doté d’une charpente à
    Auteur :
    [propriétaire] Gouyn François
    Annexe :
    appatgenances assis devant Le chasteau dudict nogent tenu par noble françois gouyn escuyer sieur des chapizeaux nogent en la paroisse de nostre dame dudict lieu contenant un bastiment de pierre et [mathiere] convert
  • Pont dit de bois (détruit, rue Saint-Laurent)
    Pont dit de bois (détruit, rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    , Jousselin et Pegray, le pont aurait été reconstruit en pierre en 1577, cependant la source originale n’ayant
    Murs :
    pierre
    Description :
    pierre. Son tablier marque un dos d’âne et repose sur quatre arches en plein cintre de tailles
  • Pont Saint-Hilaire (détruit, rue Saint-Hilaire)
    Pont Saint-Hilaire (détruit, rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - rue Saint-Hilaire - en ville - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    construction si onéreuse (l’ouvrage était en pierre, son tablier était pavé) pour une utilisation exclusivement
    Murs :
    pierre