Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 21 à 40 sur 701 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de détail. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de détail. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue générale. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de situation. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise" Joué-lès-Tours - 6 place de la Marne - en ville
    Dossier :
    Vue de détail : signature et date. Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de détail. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de revers. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de revers. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise" Joué-lès-Tours - 6 place de la Marne - en ville
    Dossier :
    Vue de détail. Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de revers. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue de revers. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament"
  • Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise" Joué-lès-Tours - 6 place de la Marne - en ville
    Dossier :
    Vue de situation. Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise"
  • Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture,
    Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise" Joué-lès-Tours - 6 place de la Marne - en ville
    Dossier :
    Vue générale. Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : sculpture, "La Chaise" La sculpture dite "La Chaise" de Philippe Guillemet. Les mobiliers culturels du lycée d'Arsonval
  • Les mobiliers culturels du Lycée Jean Monnet
    Les mobiliers culturels du Lycée Jean Monnet Joué-lès-Tours - 45 rue de la Gitonnière - en ville
    Dossier :
    Vue générale. Joué-lès-Tours, Lycée Jean Monnet : sculpture, "Melodic European Parliament" La sculpture dite "Melodic European Parliament" de Cécile Le Talec. Les mobiliers culturels du
  • Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : décor mural (disparu)
    Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : décor mural (disparu) Joué-lès-Tours - 6 place de la Marne - en ville
    Dossier :
    actuels. Joué-lès-Tours, Lycée d'Arsonval : décor mural (disparu) Le décor mural était situé sur des élévations d'anciennes constructions remplacées par les bâtiment par les bâtiment actuels. Les mobiliers culturels du lycée d'Arsonval
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours Tours - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    combats. Déclarée "ville ouverte" le 21 juin, Tours est occupée par les Allemands dès le lendemain. Le Le quartier de l'entrée nord est le premier secteur urbain de Tours détruit lors de la Seconde brasier perdure plus de deux jours durant lesquels le maire de Tours, Ferdinand Morin, négocie l'arrêt des août 1940, la ville de Tours confie en novembre 1940 l'établissement d'un Plan de reconstruction et concerne les vestiges épargnés par les destructions, un premier plan voit le jour qui conserve notamment la immédiatement stoppée par la nouvelle vague de bombardements qui frappe Tours en 1943 et 1944. Issu de l'équipe en 1946 un premier modificatif du plan Lefèvre. Dorian envisage par ailleurs, suivant les principes que se constitue la même année l'Association syndicale de remembrement de Tours-Nord qui regroupe l'ensemble des propriétaires sinistrés du quartier nord, les premiers immeubles des 22 îlots désormais . Les derniers ensembles du quartier nord sont achevés en 1962.
    Référence documentaire :
    Les reconstructions de la zone Nord de Tours. Ce qui est réalisé. Les projets pour 1950. La Un milliard et demi de travaux seront entrepris cette année dans les différents quartiers de Tours DUBUISSON, Yolène. Les problèmes posés par la reconstruction des écoles de Tours (1945-1958 DURAND, Yves. Les reconstructions d'Orléans, Tours et autres villes du Val de Loire détruites en quotidienne. Chambray-lès-Tours : Editions C.L.D., 1997. LABUSSIÈRE, Jeannine, PRAT, Elisabeth. Tours cité meurtrie juin 1940. Chambray-lès-Tours : Éditions LARGEAUD, Jonathan. Tours sous les bombes. La Crèche : Geste éditions, 2010 (Se souvenir de). OLIVEREAU, Amandine, Les infrastructures ferroviaires à Tours, un siècle de mutation (1844-1944 François-Rabelais, 2009 (2 vol.). OLIVEREAU, Amandine, Les infrastructures ferroviaires à Tours, un OLIVEREAU, Amandine. Les infrastructures ferroviaires à Tours dans la seconde moitié du 20e siècle
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    et du bois de Grandmont par les communes de Joué-lès-Tours et de Saint-Avertin a également permis place Anatole-France et l'avenue André-Malraux ; à l'est par les rues Voltaire, Jules-Favre et de Lucé ; au sud par les rues Emile-Zola et Néricault-Destouches ; à l'ouest par les rues Baleschoux, du Anatole-France, la cité H.L.M Les Amandiers et un ancien commissariat de police, est située autour du limitrophes, Saint-Symphorien et Sainte-Radegonde, les limites urbaines ont été repoussées bien au-delà de la rive nord de la Loire, Tours doublant ainsi sa superficie. La cession des terrains de la vallée du Cher , dans les années 1960, l'extension du territoire communal vers le sud.
    Localisation :
    Tours - en ville
    Titre courant :
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Appellations :
    secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Texte libre :
    nouvelle gare (œuvres de Victor Laloux) au tournant du 20e siècle, ont par ailleurs donné à Tours les sur les chantiers d'îlots. La même année se constitue l'Association syndicale de remembrement de Tours France. 5 - Les caractéristiques architecturales des îlots de la Reconstruction de Tours-Nord (centre Tours entre 2010 et 2011, une analyse formelle a été conduite sur les dix-huit îlots créés sur des , formes et emprise des îlots reconstruits Parmi les dix-huit îlots reconstruits du centre-ville de Tours . Les îlots du centre-ville de Tours présentent également différentes formes : ouverte lorsqu'un côté Tours, comme le reste de la France, dans les années d'après-guerre. L’État et les municipalités 1 - Tours avant-guerre La ville de Tours se présente avant-guerre comme une cité prospère . Accueillant les visiteurs venus du Nord, l'entrée de ville monumentale et l'artère principale qui la prolonge Plan d'aménagement, d'embellissement et d'extension (PAEE). Dressé par les urbanistes Agache et Saunier
    Illustration :
    Carte des secteurs urbains reconstruits du centre-ville de Tours. IVR24_20103702694NUDA Plan de situation des îlots du centre-ville de Tours. IVR24_20113701267NUDA Datation des chantiers des îlots du centre-ville de Tours. IVR24_20113701775NUDA Carte des typologies de traitement des immeubles en angle d'îlot et des formes animant les façades Plan monumental, [1911]. (archives municipales de Tours, 2 Fi 18). IVR24_20103702682NUCA Albin arch., 30 juillet 1931. (archives municipales de Tours, 2 Fi 27). IVR24_20103701811NUC2A arch., 1933. (archives municipales de Tours, 3 D 1). IVR24_20103701810NUC2A . (archives municipales de Tours, 3 D 3). IVR24_20103701809NUC2A Tours, 2 Fi 29). IVR24_20103701808NUC2A municipales de Tours, 3 D 2). IVR24_20103702686NUCA
  • Montargis : statue, Joueur de cymbales
    Montargis : statue, Joueur de cymbales Montargis - 2 rue du Faubourg de la Chaussée - en ville
    Historique :
    Durzy. En 1999, elle est rentrée dans les réserves du musée.
    Représentations :
    Un jeune garçon souriant debout, les pieds croisés et adossé à un tronc d'arbre, joue des cymbales.
    États conservations :
    Les deux avant-bras sont brisés.
  • Présentation de la commune de Néons-sur-Creuse
    Présentation de la commune de Néons-sur-Creuse Néons-sur-Creuse
    Référence documentaire :
    p. 94 COULON, Gérard. Quand la Brenne était romaine. Joué-lès-Tours : Alan Sutton, 2001, 128 p BRYANT, Simon. Les bourgs de Brenne. Etude archéologique et morphologique des bourgs de la vallée GROSJEAN, Patrick (dir.). Les monuments aux morts de l'arrondissement du Blanc (Indre). Le Blanc JESSET, Sébastien. Néons-sur-Creuse, « les Cognées » (36). In Rapport du PCR Habitat rural du Moyen L'église. Tours : R. Dorange éditeur, [ca 1930]. 1 impression photomécanique (carte postale), noir
    Annexe :
    orientée sud-est/nord-ouest. Seule la pièce sud-est, sur cour, a conservé sa structure d’origine. Les quatre poteaux corniers portent les entraits au sud-est et au nord-ouest. Les éléments architecturaux en sud-est du poteau cornier sud-est : se rattache à 1454 Interprétation : D’après les résultats obtenus cinq fermes numérotées arbitrairement depuis le sud. Les poutres du plafond de l’étage sont les entraits de la charpente. Les éléments architecturaux en place ont été échantillonnés manuellement à la 4, arbalétrier ouest : se rattache à 1743 Interprétation : D’après les résultats obtenus : Un arbalétrier de la charpente et les poutres (entraits) du plafond de l’étage forment un ensemble est-ouest. Une seule ferme est visible dans un comble totalement aménagé. Les solives du plafond du rez-de-chaussée correspondant sont à la fois les entraits de la charpente et les poutres du plancher du comble. Les solives seront numérotées arbitrairement depuis l’ouest. Les éléments architecturaux
    Texte libre :
    , s'estompe assez rapidement passées les hauteurs du Soudun et de Groue. Les falaises perdent progressivement géologique traversant les bois de la Pennerie, dans le secteur de la Bonnelière, les calcaires du Jurassique n'est ici pas dépourvu de relief comme en témoignent les hauts de coteaux, en dômes, à la Rairie, à la . Archéologie Des indices, souvent erratiques, témoignent de la fréquentation humaine au Paléolithique tels les . Par ailleurs, un abri sous roche (non daté) est connu dans les falaises de la Groue. Aux abords de la presbytère) ont mis au jour les fondations d'un bâtiment gallo-romain sur lesquelles un espace funéraire par les résultats des fouilles préventives conduites en bordure de la Gartempe, aux Cognées, où un de Champagne, les textes signalent l’existence d’un prieuré, la Serpontière ou Serpouillère, qui , les chroniques de Saint-Vincent rapporte que “on a trouvé des sarcophages et poteries à la croix du , appartient, jusqu’en 1801, au diocèse de Poitiers tandis que les fiefs locaux (Néons, Issoudun-sur-Creuse, la
  • Livre d'or de Ferdinand Morin
    Livre d'or de Ferdinand Morin Tours - - place Saint-Eloi - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Inscriptions & marques :
    Au centre du plat supérieur de la reliure figurent les armoiries (modifiées) de la Ville de Tours / (Délibération du Conseil Municipal de Tours du 8 juillet 1940) en lettres dorées. Les signatures, mots de OFFERT A FERDINAND MORIN MAIRE DE TOURS PAR SES CONCITOYENS". À l'intérieur de l'ouvrage, chaque feuillet porte en en-tête la mention "FERDINAND MORIN, Maire de Tours, a bien mérité de la Cité
    Historique :
    , les élus municipaux souhaitent en effet remercier le maire de Tours d'avoir œuvré contre un sinistre Tours.
    Observation :
    Ferdinand MORIN (1876-1957), premier maire socialiste de Tours, est élu en 1925. En juin 1940, il négocie avec les Allemands l'arrêt des combats afin d'éviter à sa ville des destructions plus importantes
    Référence documentaire :
    municipales de Tours, 3 K Livre d'or de Ferdinand Morin). (cf. illustration n° IVR24_20103700260NUCA). AC Tours. 3 K Protocole et distinctions honorifiques. Livre d'or de Ferdinand Morin. 1941. Hier soir a été remis à M. Morin le Livre d'or offert par les Tourangeaux. La Dépêche, 3 juillet
    Canton :
    Tours-Centre
    Représentations :
    Armoiries (modifiées pour s'accorder avec la couverture foncée du livre d'or) de la Ville de Tours : de gueule (au lieu de "de sable") aux trois tours crénelées d'argent, ouvertes et maçonnées du champ , au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or, couronnée d'or. Une couronne végétale encadre les
    Auteur :
    [destinataire] Morin Ferdinand, maire de Tours
    Localisation :
    Tours - - place Saint-Eloi - en ville
    Annexe :
    fonctionnaires, quelles qu'aient été dans le passé leurs divergences d'opinions et leurs diversités de sorts, les côté de ces pages admirables qu'ont écrites, avec le même élan de sincérité, les plus éminentes . » source : Hier soir a été remis à M. Morin le Livre d'or offert par les Tourangeaux. La Nouvelle
    Illustration :
    Détail d'une page : portrait de Ferdinand Morin par R. Martin, 1941. (archives municipales de Tours
  • Présentation du patrimoine de la commune de La Riche
    Présentation du patrimoine de la commune de La Riche La Riche
    Référence documentaire :
    Radegonde-en-Touraine, Joué-lès-Tours). Mémoire DES : géographie, Université de Tours 1960. DEPERROIS, Mathieu. Les jardins familiaux de Tours. Le Carnet de l'aménageur, blog [en ligne] (mise Remonter le temps : les prises de vues aériennes. Environs de Tours de 1919 à 2015. GEOPORTAIL THAUMIAU J. Evolution du fait urbain, dans les communes voisines de Tours depuis la fin du siècle . Extraite de Remonter le temps : les prises de vues aériennes. Environs de Tours de 1919 à 2015. Géoportail . Extraite de Remonter le temps : les prises de vues aériennes. Environs de Tours de 1919 à 2015. Géoportail biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Tours, 1883 documentaire. Tours : INRAP, 2010. . Diagnostic archéologique de la ZAC du “Plessis Botanique”. Phase 2. Tours : Inrap, 2014. DUBANT, Didier. Inventaire des documents cartographiques de la Varenne de Tours des origines au
    Annexe :
    François (BM n°14 de 1966). 1890 Le docteur CHAUMIER achète le château du Plessis-les-Tours et le restaure -les-Tours. 1929 24 novembre 1929, le conseil municipal décide la construction d'un groupe scolaire sur du Plessis-les-Tours. 1933 28 juin 1933 : Inauguration du nouveau groupe scolaire (BM n°17 de 1966 dénomme elle-même « Communauté de la Varenne de LA RICHE ». Les notables qui habitent la Varenne choisissent les 8 membres de ce qui sera la première municipalité Larichoise. M. Etienne Martineau n°19 de juin 1988) - (BM n°103 de janvier 2010). 1790 6 avril : les citoyens « actifs » de -Anne (de ce prieuré, il ne subsiste que les restes d'une chapelle (propriété privée) visibles derrière : l 200 habitants 1851 21 août 1851 : ouverture de la ligne SNCF Tours Nantes (BM n°96). Le chemin de première pierre de la future église (BM n°10 de janvier 1986). Le tracé de la ligne Tours-Le Mans est dénommé Viaduc de Saint Cosme, principal ouvrage d'art de la ligne Tours-Le Mans (BM n°49 de décembre1995
    Texte libre :
    titre des Monuments historiques : le prieuré Saint-Cosme, le château du Plessis-lès-Tours, le couvent des Grands-Minimes du Plessis-lès-Tours et le manoir de la Rabaterie. Soit les établissements qui extra-muros, c'est-à-dire en dehors des fortifications de la ville de Tours). Elle est constituée de la est restée attachée à la ville de Tours (quartier anciennement nommé La Ville Perdue). Ce territoire est limité par le Cher au sud, la Loire au nord, la ville de Tours à l'est et la commune de Saint , anciennement désigné Les Montils. La Varenne de la Riche (une varenne est une terre arable limoneuse et un peu Sainte-Anne à la fin du 18e siècle ne réduise son caractère insulaire. Les levées périphériques constituent à la fois la défense contre les inondations et les supports de petites voies de communication en leur sommet. Elles sont les infrastructures les plus structurantes et caractéristiques de ce territoire . Les voies ferrées vers Nantes à l'ouest et vers le Mans au nord, puis le périphérique tourangeau, qui
    Illustration :
    "L'isle Berthenay" à l'ouest de Tours sur la carte de Cassini (en jaune, les contours communaux Les levées de l'Isle Berthenay à l'ouest de Tours en 1811 (Archives nationales F14 608/1 Isle de Berthenay auprès de Tours, représentation de la fin du 17e siècle (BNF, Gallica La ZAC projetée sur les perspectives rayonnantes des allées des jardins du Prieuré La Ville de Tours, La Riche au dernier plan à la verticale du ballon vers 1850 (Société Les voies ferrées traversent la commune depuis le milieu du 19e siècle sur les axes est-ouest et La Riche en bordure de la Loire en 1874 (Archives municipales de Tours, 2Fi 7) IVR24_20153700027NUC L'ouest de Tours en 1898 (Archives municipales de Tours, 2Fi 12) IVR24_20153700026NUC Le territoire de la Riche sur une carte de la Ville de Tours avant 1940 (Archives municipales de Tours , 2Fi 22) IVR24_20153700024NUC