Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 41 à 60 sur 132 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • 3 verrières représentant saint Julien du Mans, saint Bernard de Tiron et Pierre de l'Etoile
    3 verrières représentant saint Julien du Mans, saint Bernard de Tiron et Pierre de l'Etoile Fontgombault - Fontgombault - isolé
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours 1889" (baies 0, 1 et 2). Inscriptions concernant les donateurs : - baie 0 : armoiries de l'abbé de Fontgombault ; " Don de Mr Bénazet, Député de " ; - baie 2 : "Don de Mr et Mme E. Audiau, de Tours".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    , construite par les moines de Fontgombault dans le 4e quart du 19e siècle sur la rive sud de la Creuse, à l'emplacement de l'implantation primitive de la communauté monastique. Les vitraux : Verrières réalisées par
    Description :
    décor d'architecture et, au bas de la verrière, sont figurées les armes de Dom Albéric Baranger, abbé de que Dom Albéric était natif du diocèse de Tours. La verrière de la baie 1 illustre, en deux
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 15 verrières à personnages
    15 verrières à personnages La Châtre - place Maget - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les auteurs : "L.L. Lobin 1888" (baie 16) ; "J.-P. Florence & Heinrich - Tours 1904" (baies 3 et 4). Inscriptions concernant la restauration des verrières : "Maison Lobin - Tours 1859-1904" (baies 7, 8, 9 et 10) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1902" (baies 14, 15, 17 et 18 ) ; "Maison Lobin - Tours 1860-1904" (baies 11, 12 et 13). Inscription concernant un donateur : "Donné par
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    centre de l’édifice, deux chapelles latérales, accessibles par les bas-côtés, forment un court transept , tandis qu’à l’ouest, un clocher-porche supporte une haute flèche de pierre. Les vitraux : Ensemble de verrières créées par la Maison Lobin entre 1859 et 1904, dont les plus anciennes ont été restaurées par
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant saint Joseph, saint Paterne et le bienheureux César de Bus
    Verrière représentant saint Joseph, saint Paterne et le bienheureux César de Bus Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscriptions concernant les donateurs : "Offert par la famille Grenouillet" (lancette gauche ) ; "Offert par Mr Clément Chauveau" (lancette centrale) ; "Offert par Mme d'Agard de Bus", avec les armoiries
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Lobin, de Tours, par les familles Grenouillet, Chauveau et d'Agard de Bus. Cette verrière non datée a probablement été commandée dans les années 1860 ou 1870 à l'atelier
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 7 verrières figurées
    7 verrières figurées Tournon-Saint-Martin - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1921" (baies 4, 6, 7) ; "E. Lobin -Tours 1922 " (baies 10, 12, 13, 14). Inscriptions concernant les donateurs : - "Reconnaissance à Marie - M. Vernat
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Étienne
    Description :
    partie centrale. Les verrières des baies situées dans le bas-côté sud illustrent la Vie de la Vierge
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant le mariage de la Vierge
    Verrière représentant le mariage de la Vierge Châtillon-sur-Indre - place Mgr Lenoir - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin" ; "Tours, 1876". Inscription concernant une restauration : "L'AN 1876, CETTE EGLISE A ETE REPAREE PAR LES SOINS DE Mr P.-M. LENOIR, CURE-DOYEN DE CHATILLON
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette oeuvre fait partie d'un ensemble de quatre verrières créé par les ateliers Lobin en 1876 pour
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 4 verrières représentant saint Jean-Baptiste, saint Sébastien, sainte Solange et un saint évêque
    4 verrières représentant saint Jean-Baptiste, saint Sébastien, sainte Solange et un saint évêque Roussines - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours 1879". Inscription concernant les donateurs
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Sulpice : Édifiée au début du 13e siècle, la nef à 3 travées, dont les pèlerinage à Notre-Dame de Lorette, dont l'église conserve une statue du 15e siècle. Les vitraux : Ensemble
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la Vie de saint Benoît
    Verrière représentant la Vie de saint Benoît Fontgombault - Fontgombault - en écart
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant les donateurs : "Offrande à N. D. de Fontgombault par Mr le Cte Alexis de -Luc ; Inscription concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours 1859".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la Vie de saint Benoît
    Verrière représentant la Vie de saint Benoît Fontgombault - Fontgombault - en écart
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant les donateurs : "Famille de Bridieu - Loches MDCCCLVII" ; Armoiries : d'azur Bridieu) ; Inscription concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours 1857".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Condé : église Saint-Maurice, verrières
    Condé : église Saint-Maurice, verrières Condé - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J.-P. Florence Successeur de L. Lobin - Tours 1894" (sur les
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    néogothique se caractérise par la grande homogénéité du mobilier, du décor sculpté et de l’architecture. Les
    Description :
    Sur chacune des ces trois verrières, les personnages sont représentés en pied sous un décor cœur sur un fond damassé rouge, les baies latérales figurent saint Maurice et sainte solange sur un
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Châtillon-sur-Indre : cimetière, verrière représentant la Crucifixion
    Châtillon-sur-Indre : cimetière, verrière représentant la Crucifixion Châtillon-sur-Indre - Route de Tours - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J.-P. Florence et Cie, Tours, 1902". Inscription concernant l'iconographie : "C'est une sainte et salutaire pensée / de prier pour les morts / afin qu'ils soient délivrés de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Description :
    manteau les pieds de Jésus. A l'arrière la foule se retire derrière les murailles de la Ville. De part et
    Localisation :
    Châtillon-sur-Indre - Route de Tours - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 5 verrières représentant le Christ et les quatre évangélistes
    5 verrières représentant le Christ et les quatre évangélistes Vendœuvres - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin, Tours, 1861" (sur les 5 verrières). Inscription
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Étienne : Bâtie à partir de 1856 sur les plans d’Alfred Dauvergne, cette église remplace un édifice du 12e siècle. Mêlant les références au roman et au gothique, cette flanquée de tourelles octogonales. Les vitraux : Cet ensemble a été commandé à J.-L. Lobin en même temps que les autres verrières du chœur et de la nef, par le curé de Vendoeuvres (baie 104) et la famille
    Description :
    évangélistes. Les personnages sont représentés en pied, sur un fond d'or (baie 100), bleu (baies 101 et 102) ou rouge (baies 103 et 104). Dans la partie basse des verrières figurant les évangélistes, le symbole de
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
    Titre courant :
    5 verrières représentant le Christ et les quatre évangélistes
  • Verrière représentant la Vie de saint Martin
    Verrière représentant la Vie de saint Martin Fontgombault - Fontgombault - en écart
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours 1857".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Description :
    illustrant la vie de saint Martin de Tours : la Charité de saint Martin, le Christ apparaissant en songe à prêchant à Marmoutier, le pin idolâtré s'écrasant sur des païens, les funérailles de saint Martin.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant saint Jean l'Évangéliste
    Verrière représentant saint Jean l'Évangéliste Gehée - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin, Tours, 1868". Inscription concernant le donateur
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière commandée à la maison Lobin (Tours) avec les trois autres verrières de la nef. Celle-ci a
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la vie de saint Pierre
    Verrière représentant la vie de saint Pierre Mâron - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail forme avec les deux autres baies du chevet un ensemble réalisé en 1861 par Julien -Léopold Lobin, actif à Tours de 1848 à 1864.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Verrière représentant la guérison de la fille de Jaïre
    Verrière représentant la guérison de la fille de Jaïre Montierchaume - 3 rue du Gué d'Amour - en ville
    Inscriptions & marques :
    concernant l'auteur : "L. Lobin - Tours - 1862".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière est la plus ancienne parmi les six qui furent commandées aux ateliers Lobin de Tours
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • 4 verrières illustrant la Vie de sainte Radegonde
    4 verrières illustrant la Vie de sainte Radegonde Tournon-Saint-Martin - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "E. Lobin -Tours 1922" (baies 3, 5, 9, 11). Inscriptions concernant les donateurs : - "Don de la famille Dumiot Vernat - 11 8bre 1920" (baie 3) ; - "Souvenir du
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    . L'édifice se termine à l'est par une abside semi-circulaire. Les vitraux : Verrières réalisées par Étienne
    Description :
    illustrant la Vie de sainte Radegonde : - baie 3 : "sainte Radegonde apaisant les querelles" ; - baie 5 " ; - baie 11 : "sainte Radegonde mère des pauvres soignant les malades".
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
    Illustration :
    Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 3 : sainte Radegonde apaisant les querelles Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 3 : sainte Radegonde apaisant les querelles (détail Tournon-Saint-Martin, église Saint-Martin, baie 11 : sainte Radegonde soignant les malades
  • Verrière macédoine
    Verrière macédoine Palluau-sur-Indre - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    années 1870 suite aux restaurations des vitraux de l'édifice, peut-être par les ateliers Lobin (Tours). L'assemblage de vitraux anciens qui constitue cette verrière a certainement été réalisé dans les
    Description :
    Cette verrière est composée de nombreux fragments de vitraux du 16e siècle. On distingue dans les trois lancettes trilobées les vestiges d'une Crucifixion, d'une Déploration du Christ, d'un Arbre de Jessé, mais aussi un donateur accompagné de son saint, des anges et des éléments d'architecture. Les
  • Bonnelière : maison forte et ferme
    Bonnelière : maison forte et ferme Néons-sur-Creuse - La Bonnelière - isolé - Cadastre : 2015 B 154 1812 B 1104, 1105
    Historique :
    relevait de la baronnie d'Angles, et passe au cours des siècles entre les mains de plusieurs familles : du dans la ferme ou collectés lors de prospections pédestres menées dans les parcelles agricoles alentours indique que les lieux ont été investis durablement par l'homme (Benarrous 2012). La Bonnelière et ses
    Référence documentaire :
    TIERCELIN, Arnaud. Les châssis de fenêtres du 15e au 18e siècle. (Étude n°36001 : Néons-sur-Creuse
    Description :
    toits à pignons couverts (hormis les tours de la maison forte). Les accès sont en murs gouttereaux. Le l’élévation ouest. Il est en rez-de-chaussée surélevé tandis que les tours d’angles possèdent un étage carré comprend également un fournil et un toit à porcs-poulailler. Les bâtiments sont partiellement enduits et à corps principal de bâtiment, orienté sud-ouest/nord-est, est flanqué de deux tours carrées de part et (ou en surcroît). La toiture est, à pignons couverts, en tuile plate ; celles des tours, en pavillon du toit. Un écusson est gravé sur son linteau. Les murs sont percés de nombreuses meurtrières (à -fausse- rotule, archères simples et canonnières) tant en rez-de-chaussée qu’à l’étage des tours ou au les murs de refend. La maison compte plusieurs cheminées adossées aux murs-pignons. Elles sont à
  • Levroux : statue, Berger allongé (Berger couché sur le ventre)
    Levroux : statue, Berger allongé (Berger couché sur le ventre) Levroux - place de l'Hôtel-de-ville - en ville
    Historique :
    de Tours en 1923. Un exemplaire grandeur d'exécution en plâtre patiné est acheté par la ville de
    Observation :
    : sculpteur Indrois né à Levroux, don du maire dans les années 1930, sujet représenté tiré des plaines de
    Référence documentaire :
    "Les Salons de 1906" (reproduction du "Berger couché"). Le Mois littéraire et pittoresque, VIIIe LACOUR, Francesca. Sur les Pas d’Ernest Nivet dans l’Indre. Œuvres de plein air (1899-1947
    Représentations :
    est couché sur le ventre, les mains sous le menton, en pleine rêverie.
    Description :
    encore les traces de gradine large sur les parties non modelées à grands traits.
    Annexe :
    quart en bronze (déposée au Musée de Tours). « Comme traduction définitive, le bronze de M. Ernest Nivet , les reprises délicatement traitées ; la patine est chaude et vibrante. Le sujet, malheureusement, ne visible et n'offrant aux regards du public que les parties les moins expressives de son individu. Cette
  • Verrière représentant le Sacré-Coeur de Jésus et le Sacré-Coeur de Marie
    Verrière représentant le Sacré-Coeur de Jésus et le Sacré-Coeur de Marie Vatan - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Les deux médaillons conservés dans cette vitrerie à losanges sont probablement des vestiges des anciens vitraux de l'église de Vatan, réalisés à partir de 1871 par l'atelier Lobin (Tours), en partie