Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 61 à 80 sur 335 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Oursières : château
    Oursières : château Argenvilliers - Oursières - isolé - Cadastre : 1811 H1 22 à 25 1987 ZV 23
    Historique :
    Oursières. Plus particulièrement, il s'agit de François-Jacques de Mauduison, trésorier de la collégiale
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    ordonnancées à onze travées. La travée centrale est comprise dans un avant-corps légèrement saillant en pierre , avec des planches d'envol en pierre de taille de calcaire. - Située en sous-bois à quelques mètres de douves et de murs, le domaine est accessible par un portail encadré de deux piliers en pierre de taille de grès dit "roussard" (également appelée pierre de Saint-Denis d'Authou). La grille en fer forgée calcaire couverts d'un enduit plein, à l'exception de l'avant-corps central en pierre de taille de calcaire . Le soubassement du château est en pierre de taille de grès. Les chaînages d'angle, les encadrements des baies, les corniches (moulurées ou en doucine) sont en pierre de taille de calcaire. Les toits
    Auteur :
    [commanditaire] De Mauduison François-Jacques
  • Dreux : groupe sculpté, Les Marmousets ou Les Trois Amours
    Dreux : groupe sculpté, Les Marmousets ou Les Trois Amours Dreux - Grande-rue Maurice-Violette - en ville
    Historique :
    Groupe exécuté par Pierre-Marie Poisson en 1932 ; il courut le risque d'être envoyé à la fonte
    Auteur :
    [sculpteur] Poisson Pierre-Marie
  • Grenier à sel (détruit, 59 rue Saint-Laurent)
    Grenier à sel (détruit, 59 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 59 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BO 100
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    murs sont construits en pierre de taille dont le gabarit varie du moyen appareil régulier au premier
  • Bourg : maison (3 rue du 8 mai 1945)
    Bourg : maison (3 rue du 8 mai 1945) Frazé - Le Bourg - 3 rue du 8 mai 1945 - isolé - Cadastre : 1813 H 158 2016 AB 84
    Historique :
    à l'extérieur, et adoucissant la pente de toiture. En 1813, le bâtiment appartient à Pierre
    Auteur :
    [propriétaire] Beaudouin Pierre
  • Dreux : statue, Victoire de Samothrace
    Dreux : statue, Victoire de Samothrace Dreux - Les Rochelles - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    La sculpture en bronze repose sur un haut socle en pierre.
  • Les mobiliers culturels du Lycée Marceau
    Les mobiliers culturels du Lycée Marceau Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
    Historique :
    l'Église St-Pierre et des bâtiments à restaurer de l'ancienne abbaye" et de Guy Nicot, (Architecte en chef , renforcera l'inopportunité du bâtiment support, par rapport à l'église Saint-Pierre et à ses anciennes
    Localisation :
    Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
  • Chartres, Lycée Marceau : sculpture
    Chartres, Lycée Marceau : sculpture Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
    Localisation :
    Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
  • Chartres, Lycée Marceau : verrière
    Chartres, Lycée Marceau : verrière Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
    Localisation :
    Chartres - 2 rue Pierre-Mendes-France - en ville
  • Bourg : mairie
    Bourg : mairie Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - en village - Cadastre : 2018 B 180
    Référence documentaire :
    p. 22 PELLETIER, Pierre. Saint-Jean-Pierre-Fixte – Carrefour d’histoire. Alençon : monographie
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - en village - Cadastre : 2018 B 180
  • Bourg : fontaine Saint-Jean-Baptiste
    Bourg : fontaine Saint-Jean-Baptiste Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - - en village - Cadastre : 2018 B non cadastré
    Historique :
    -Jean-Pierre-Fixte était réputée pour sa fontaine Saint-Jean-Baptiste où les pèlerins venaient en nombre
    Référence documentaire :
    p. 20-21 PELLETIER, Pierre. Saint-Jean-Pierre-Fixte – Carrefour d’histoire. Alençon : monographie
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    calcaire couvert d'un enduit à pierre vue à l'exception du pignon en pierre de taille calcaire que couronne
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - - en village - Cadastre : 2018 B non cadastré
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    Le châtelet, la tour Saint-François et la galerie sont construits à la fin du 15e siècle ou au
    Murs :
    grison pierre de taille grès pierre de taille calcaire pierre de taille
    Description :
    cour comprend le châtelet, la galerie ouest, la tour Saint-François, une tour nord-ouest (reconstruite parterres de buis). Les matériaux employés pour la construction des murs sont la pierre de taille de grison (soubassement des bâtiments de la haute cour), la pierre de taille de grès roussard (soubassement du pavillon du bourg), la pierre de taille calcaire et la brique. Les toits sont en tuile plate ou en ardoise.
    Texte libre :
    Saint-François (en référence à la cordelière en pierre sculptée de Saint-François d’Assise qui ceinture , Catherine Charlotte de Gramont hérite de ses parents du domaine de Frazé. Elle épouse Louis François duc de . Proviennent de la démolition 31 700 ardoises, 33 000 briques, 132 pieds cubes de pierre dure et 2 500 pieds cubes de pierre tendre. En 1765, devant maître Clos, notaire à Paris, M. de Villeroi vend le domaine de cuite en partie inférieure ; de même pour la pierre de taille calcaire plus calibrée en partie concernent quelques parties de murs en brique ainsi que les encadrements d’ouverture en pierre de taille linteau d’une porte). Les pierres d’encadrements des baies en calcaire et les frontons triangulaires, trop trois autres angles - dont la tour Saint-François au sud-est -, l’imposant logis seigneurial occupant le galerie ouest, la tour nord-ouest reconstruite en 1780, la tour Saint-François et une échauguette en lieu de passage, est occupé par la salle du portier chauffée par une cheminée monumentale en pierre de
    Illustration :
    Anciens communs, châtelet et tour Saint-François, vue générale depuis le sud-ouest Châtelet et tour Saint-François, vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR24_20162801083NUCA Tour Saint-François et église paroissiale Notre-Dame. IVR24_20172800412NUCA Tour Saint-François, corps nord du pavillon du bourg et jardin au premier plan, vue générale depuis Tour Saint-François et tourelle d'escalier, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801031NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis et de la mise en oeuvre. IVR24_20162801036NUCA Tour Saint-François, vue de détail des mâchicoulis. IVR24_20162801034NUCA Tour Saint-François, vue de détail de la mise en oeuvre et de la cordelière de saint François Tour Saint-François, intérieur, vue de la cheminée. IVR24_20162801051NUCA Tour Saint-François, intérieur, vue de détail du piédroit de la cheminée. IVR24_20162801052NUCA
  • Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, actuellement collège Arsène Meunier (47 rue Saint-Laurent)
    Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, actuellement collège Arsène Meunier (47 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 47 rue Saint-Laurent - en ville
    Historique :
    La date de construction de l’édifice, ainsi que ses commanditaires Pierre Durant et son épouse porte l'inscription suivante : "DE PIERRE BLANCHE DURANT FEVRIER JE FU FAICTE 1542". Pierre Durant était (fille de Pierre Durand) à Jacqueline du Bellay, dame de la Reine et de la Chesneliere. Il est alors
    Référence documentaire :
    . Paris : de l'imprimerie de Pierre Le-Mur, 1620. p. 251-263. GARRUS, Anne-France. Pierre Durand, Bailli célèbre, écrivain oublié. Bulletin de
    Description :
    disposés en deux U irréguliers et accolés. Sa façade antérieure est composée d'un moyen appareil de pierre de taille, tandis que les façades postérieures sont constituées de moellons et d'un enduit à pierre
    Auteur :
    [commanditaire] Durand Pierre
    Annexe :
    cinq cent quatre vingts et onze zn la maison du [lieu] après midi.fut présent honnorable homme Pierre sa devant Pierre Barbier et Samuel Guillot Tabellions [...] [...]cognud et confessa avoir vendu cedde succession a elle venue sucedde et echue a la mort et tres pas de deffunct honorable homme m[aitre] Pierre Renaissance, principalement du milieu du XVIe siècle un certain nombre de maisons en pierre d'un caractère importance et sa conservation en est le plus bel exemple. Construite par Pierre Durant Bailli de St. Denis ainsi qu'en fait foi un cartouche situé au-dessus de la porte, dans lequel on lit : Pierre Blanche logis contenant diverses pièces sans grand intérêt et un escalier en pierre avec noyau central formant présente un intérêt. Cette façade assez sobre, très bien construite en pierre est en bon état de
    Texte libre :
    -dessus de son portail d’entrée. Celui-ci porte l’inscription suivante : "DE PIERRE BLANCHE DURANT FEVRIER JE FU FAICTE 1542". Au-delà de la date portée, la phrase indique les noms du commanditaire "Pierre lecture. Pierre Durant est à la fois connu pour son titre de bailli de la seigneurie de Saint-Denis , fille de Pierre Durand, vend la "Grande Maison" à Jacqueline du Bellay, dame de la reine et de la maison était alors occupée par Pierre de Vieupont, mari de Catherine de Dampierre, capitaine, conseiller bâtiments 5, 6 et 8 (du rez-de-chaussée jusqu’au comble), et par un escalier tournant en pierre de taille prenant place sous des toits à deux versants de hauteur différente. Le parement est composé de pierres l’inscription « DE PIERRE BLANCHE DURANT FEVRIER JE FU FAICTE 1542 ». L’ensemble est marqué par deux coups de rampants à crossettes en pierre de taille. Le comble est éclairé par une lucarne (L-1131) encadrée de surmonté d’une coquille sculptée, il est accolé par deux pierres laissées nues. La fenêtre de la lucarne
  • Ensemble des bâtiments conventuels de l'abbaye Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier
    Ensemble des bâtiments conventuels de l'abbaye Saint-Denis, actuellement collège Arsène Meunier Nogent-le-Rotrou - 1 rue de la Jambette - en ville
    Murs :
    pierre moellon
    Description :
    béton, alors que la façade sud est enduite et comprend des éléments architectoniques en pierre de taille
    Texte libre :
    constructions opérées sur le site. Les élévations sont montées en moellons alternant pierres de calcaire et de silex. Les ouvertures sont soit construites en pierre de taille, soit en ciment. Le contrefort de l'aile est est le seul élément intégralement construit en pierre calcaire de moyen appareil. Les toitures la structure est en ciment, les percements observés sont ménagés sous des plates-bandes en pierre de -cintre. Les rampants de la couverture à deux pans sont montés en pierre de taille et dotés de crossettes respectivement le second niveau et le comble. Les rampants du toit sont montés en pierre de taille disposant de pierre à pierre, les façades se révèlent difficiles à étudier. On décèle tout au plus la présence d’un du 16e siècle. Si la présence de rampants en pierre de taille et de crossettes sur les murs-pignons
  • Bourg : monument aux morts
    Bourg : monument aux morts Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - en village - Cadastre : 2018 B non cadastré
    Historique :
    précise que le monument sera constitué "tout en pierre de Lorraine". Il est construit en 1922, comme le
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    pierre de taille calcaire sur laquelle figure la liste des morts et disparus de la commune durant le
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Bourg - en village - Cadastre : 2018 B non cadastré
  • Logis seigneurial
    Logis seigneurial Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville - Cadastre :
    Murs :
    pierre moellon
    Description :
    sont montés en moyen appareil de pierre calcaire.
  • Bourg : école libre de filles, actuellement maison
    Bourg : école libre de filles, actuellement maison Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 2019 B 63
    Historique :
    simple maison. Une céramique de l’artiste Pierre Amourette représentant une Vierge à l’Enfant a été
    Description :
    et les chaînages d’angle sont en pierre de taille calcaire. Les toits à longs pans et à croupe et en
    Auteur :
    [céramiste] Amourette Pierre
  • Grand Prainville : manoir
    Grand Prainville : manoir Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Grand Prainville - isolé - Cadastre : 1811 B 136, 138 2018 OB 102
    Historique :
    de la seigneurie par Louis François de Savary, ancien capitaine des carabiniers, chevalier non profès
    Référence documentaire :
    PELLETIER, Pierre. Saint-Jean-Pierre-Fixte – Carrefour d’histoire. Alençon : monographie communale
    Description :
    contenant un escalier à vis en pierre de taille calcaire, desservant les quatre niveaux d’élévation. L’accès rampants sculptés sont en pierre de taille calcaire, les encadrements d’ouvertures sont en brique avec moellon de calcaire et de silex couvert d’un enduit plein. Les encadrements d’ouvertures sont en pierre de
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Grand Prainville - isolé - Cadastre : 1811 B 136, 138 2018 OB 102
  • Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Bourg : église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Saint-Jean-Pierre-Fixte - le Bourg - en village - Cadastre : 1811 B 200 2018 B 78
    Historique :
    par François Guillon, instituteur à Souancé, érudit passionné d'histoire locale, la tour-clocher a été
    Référence documentaire :
    p. 21-23 PELLETIER, Pierre. Saint-Jean-Pierre-Fixte – Carrefour d’histoire. Alençon : monographie
    Description :
    , partiellement couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements de baies, les corniches (en quart-de-rond pour le choeur et la sacristie, en doucine pour la tour-clocher) sont en pierre de taille calcaire. Les
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - le Bourg - en village - Cadastre : 1811 B 200 2018 B 78
  • Haudonnière : ferme
    Haudonnière : ferme Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Haudonnière - - en village - Cadastre : 1811 C 72 2018 OC 77, 78
    Référence documentaire :
    la Houdonnière, paroisse de Saint-Jean-Pierre-Fixte.
    Description :
    moellons de calcaire, couverts d'un enduit à pierre vue. Les encadrements sont majoritairement en pierre de
    Localisation :
    Saint-Jean-Pierre-Fixte - La Haudonnière - - en village - Cadastre : 1811 C 72 2018 OC 77, 78
  • Chartres : monument à Louis Pasteur
    Chartres : monument à Louis Pasteur Chartres - place de la République - en ville
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Le monument se compose d'une partie architecturée d'une monumentalité académique en pierre