Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 61 à 80 sur 1180 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Statue : saint évêque
    Statue : saint évêque Sublaines - Bourg - en village
    Représentations :
    Saint évêque bénissant de la main droite et tenant à l'origine un objet dans la main gauche, très
    Titre courant :
    Statue : saint évêque
  • Statue : saint Jean
    Statue : saint Jean Épeigné-les-Bois - Bourg - en village
    Représentations :
    saint Jean Saint Jean debout les mains croisées sur la poitrine, redresse la tête et de retourne légèrement
    Titre courant :
    Statue : saint Jean
  • Amboise : placette Saint-Florentin
    Amboise : placette Saint-Florentin Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Historique :
    La dénomination de Placette Saint-Florentin est récente. Elle n'apparaît jamais, même sous un autre mur de l'enceinte de la ville et la porte Saint-Simon qui devait s'ouvrir approximativement à l'endroit de l'actuelle rue François Ier. Cette porte tenait son nom de la chapelle Saint-Simon assise au - construite le long des murs de la ville. L'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin a été construite, à la
    Localisation :
    Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Titre courant :
    Amboise : placette Saint-Florentin
    Illustration :
    Vue générale de l'église Saint-Florentin et de l'hôtel sur la placette Saint-Florentin
  • Tableau : saint Joseph
    Tableau : saint Joseph Vernou-sur-Brenne
    Représentations :
    saint Joseph Saint Joseph, priant à genoux dans son atelier. Au-dessus de lui, deux angelots portant un lys et
    Titre courant :
    Tableau : saint Joseph
  • Hôtel (placette Saint-Florentin)
    Hôtel (placette Saint-Florentin) Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Historique :
    prolongement de la porte Saint-Simon. Cet hôtel en pierre de taille de tuffeau a perdu toute sa splendeur
    Description :
    au sud-est son pignon sur la rue Mably et au nord-est son mur gouttereau sur la placette Saint impossible qu'une lucarne ait existé. Le mur pignon à présent masqué par Saint-Florentin présente un quart
    Localisation :
    Amboise - placette Saint-Florentin - en ville
    Titre courant :
    Hôtel (placette Saint-Florentin)
    Illustration :
    Vue de la façade sur laquelle s'appuie l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin-en-Grève
  • Verrière : sainte Jeanne d'Arc
    Verrière : sainte Jeanne d'Arc Céré-la-Ronde - Bourg
    Titre courant :
    Verrière : sainte Jeanne d'Arc
  • Calice (cathédrale Saint-Louis)
    Calice (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Localisation :
    Blois - place Saint Louis - en ville
    Titre courant :
    Calice (cathédrale Saint-Louis)
  • Statue : sainte (non identifiée)
    Statue : sainte (non identifiée) Neuville-sur-Brenne
    Représentations :
    Sainte (non identifiée) semblant tenir dans sa main gauche la palme du martyre. Vêtement peint de
    Titre courant :
    Statue : sainte (non identifiée)
  • Châsse de Saint-Martin
    Châsse de Saint-Martin Céré-la-Ronde - Bourg - en village
    Titre courant :
    Châsse de Saint-Martin
  • Ensemble de 2 statues : saint Mamert et saint Eloi
    Ensemble de 2 statues : saint Mamert et saint Eloi Villedômer
    Inscriptions & marques :
    "saint Mamert" (sur le devant du socle). "saint Eloi" (sur le devant du socle).
    Historique :
    leur emplacement actuel lors de la restauration du retable de saint Gilles en 1883.
    Référence documentaire :
    Saint Vincent de Villedômer.
    Représentations :
    saint Mamert saint Eloi Saint Mamert évêque, tenant un livre dans sa main gauche et une crosse dans sa main droite. Saint
    Emplacement dans l'édifice :
    mur est de la chapelle de saint Gilles
    Titre courant :
    Ensemble de 2 statues : saint Mamert et saint Eloi
    États conservations :
    Crosse de saint Eloi cassée.
    Illustration :
    Vue d'ensemble, statue de saint Mamert. IVR24_20133700676NUCA Vue d'ensemble, statue de saint Eloi. IVR24_20133700677NUCA
  • Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - Château Saint-Jean - en ville - Cadastre : BM 83
    Historique :
    Les chartes II (1099) et VII (1080) du cartulaire de Saint-Denis mentionnent l’existence d’une église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la charte VII est remise en question par K l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la création du chapitre de clercs soit castrum (Saint-Jean et Saint-Etienne, en 1194), Saint-Étienne n’est plus mentionnée comme ecclésia, mais comme chapelle. L’édifice desservi par les chanoines de Saint-Jean assure alors le rôle de capella au chapelle Saint-Étienne et ses archives sont brûlées. En 1467, la remise en état du pôle seigneurial s’accompagne de la refondation du collège Saint-Jean. La chapelle est certainement reconstruite à cette de la prison du château Saint-Jean. La date de sa destruction n'est pas connue.
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3479. Inventaire des titres du chapitre Saint Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série H : 2601. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 15e DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. p. 641-666 THOMPSON, Kathleen. Sept Textes pour une fondation, les premiers temps de Saint-Denis de p. CCCXV GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris
    Description :
    La date de destruction ainsi que l’emplacement de la chapelle Saint-Étienne sont inconnus. Les présence d’un édifice imposant au sud de la tour maîtresse qui pourrait être le vestige de l’église Saint
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - Château Saint-Jean - en ville - Cadastre : BM 83
    Titre courant :
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Vocables :
    Saint-Etienne
    Texte libre :
    Fondation La fondation du chapitre Saint-Étienne est connue grâce à l’Obituaire du chapitre Saint première moitié du 12e siècle. Localisation Le collège prend place dans l’église Saint-Etienne (in ecclesia de Saint-Denis. Préexistence d’une église Les chartes II (1099) et VII (1080) du cartulaire de Saint -Denis mentionnent l’existence d’une église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la ) permet d’attester de l’existence de l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la probable qu’une église Saint-Étienne ait existé dans le castrum de Nogent avant le12e siècle. A titre -1012. Si tel était le cas à Nogent, la fondation du chapitre de Saint-Étienne serait à interpréter l’obituaire du chapitre Saint-Jean. Lors de sa création, le chapitre est ainsi doté parla comtesse Béatrice II et V du cartulaire de Saint-Denis, attestent de la donation des églises Saint-Jean et Saint -Étienne aux moines de Saint-Denis. Le don fut effectué par le comte Geoffroy II, avant 1099. L’église est
    Illustration :
    Château Saint-Jean, plan de distribution, avec emplacement supposé de la chapelle Saint-Etienne
  • Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis) Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Historique :
    Au IVe siècle, lorsque le futur saint Martin part en guerre contre les sanctuaires païens ruraux d'agglomérations connu, celui de la hiérarchie ecclésiastique. Dès le Haut Moyen Âge, le pôle de Saint-Denis et des découvertes numismatiques. Le cimetière de Saint-Denis, appelé « le cimetière des Innocents », devait avoir été implanté sans doute dès la première église fondée par saint Martin. L'abbé Bosseboeuf 1778, les tombes entouraient le mur nord de Saint-Denis. Il y avait certainement des sépultures dans mérovingien retrouvés à 35 m de la façade nord de l'église Saint-Denis. Aucun autre élément ne nous permet de ces seuls éléments, il est délicat de conclure à l'existence d'un véritable village autour de Saint
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Amboise, église Saint-Denis-Hors-les-murs. Photographie noir et blanc, 1889. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 2, Ic. 819). Amboise, autel de Saint-Denis, attribué à A. Charpentier. Photographie noir et blanc, n.d . (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 1, Ic. 2447). Amboise, Saint-Denis-Hors. Lithographie aquarellée Jourdain Sc., 1842. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; est. 1, Ic. 2309). grilles dans l'église de Saint-Denis-Hors-Les-Murs. avril 1997. Nettoyage des peintures murales de la GABEAU, Alfred. La statue de la femme noyée à Saint-Denis d'Amboise. Bulletin de la Société LESUEUR, Frédéric. Saint-Denis d'Amboise. Congrès archéologique de France, Tours, 1948. Paris, 1949
    Représentations :
    saint Denis saint Etienne
    Description :
    L'église Saint-Denis est bâtie en pierre de taille de tuffeau, selon un plan en croix latine portail principal ; sa position face à la ville concorde avec le chemin d'accès à Saint-Denis dont le celles de l'église Saint-Florentin d'Amboise. La nef et le clocher présentent des charpentes authentiques autres sujets, la lapidation de saint Étienne (et non la décollation de saint Denis), la vocation de saint Pierre, le massacre des Innocents, saint Michel entre deux dragons, mais aussi des oiseaux buvant
    Localisation :
    Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Vocables :
    Saint-Denis
    Illustration :
    Plan de l'église Saint-Denis-hors-les-Murs, d'après le docteur Lesueur. IVR24_20093700445NUD Vue générale de l'église Saint-Denis depuis le promontoire du château. IVR24_20083700129NUCA Vue de Saint-Denis depuis le pont de la ville. IVR24_20073700964NUCA Vue du poinçon de la charpente de la nef de Saint-Denis, XIIe-XIIIe siècle. IVR24_20073700913NUCA
  • Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas)
    Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas) Blois - Degrés Saint-Nicolas - en ville - Cadastre : 1980 DN 650 1980 DN 651 1980 DN 652
    Historique :
    L'église Saint-Nicolas, dépendante de l'abbaye Saint-Lomer, a été fondée en 1107. Du premier l'abbaye Saint-Lomer.
    Référence documentaire :
    LESUEUR, F. L'église Saint-Nicolas. Congrès Archéologique de France, 88e session tenue à Blois p. 177 et p. 335 MARS, Dom Noël. Histoire du royal monastère de Saint-Lomer. Manuscrit de 1646 maisons joignant l'église Saint-Nicolas ; plan joint de l'église et de ses abords. Les 9 février 1661 et
    Localisation :
    Blois - Degrés Saint-Nicolas - en ville - Cadastre : 1980 DN 650 1980 DN 651 1980 DN 652
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Nicolas dite Saint-Nicolas du Foix (détruite, degrés Saint-Nicolas)
    Appellations :
    Saint-Nicolas du Foix
    Vocables :
    Saint-Nicolas
  • Verrière : Saint Gilles (baie 4)
    Verrière : Saint Gilles (baie 4) Villedômer
    Inscriptions & marques :
    "Saint Gilles priez pour nous".
    Représentations :
    saint Gilles Lancette de gauche : chasseur et roi Flavius repentant. Lancette de droite : saint Gilles Saint-Gilles-du-Gard.
    Emplacement dans l'édifice :
    dans la chapelle saint Gilles
    Titre courant :
    Verrière : Saint Gilles (baie 4)
  • Église collégiale Saint-Jean (détruite, enceinte du château Saint-Jean)
    Église collégiale Saint-Jean (détruite, enceinte du château Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - Saint-Jean (quartier) - en ville - Cadastre : 1990 BD 1, 2, 3, 4, 5,10, 11
    Historique :
    L’église Saint-Jean est attestée dès le 11e siècle, le chapitre du même nom fondé par les Rotrou chapitre de Saint-Étienne, la fondation du chapitre Saint-Jean nous est connue par l’obituaire du même nom chanoines dans l’église de Saint-Jean. La création du chapitre est attribuée à Geoffroy V, comte du Perche fondation, Renaud de Mousson aurait « refondé » le chapitre de Saint-Jean en y intégrant le chapitre Saint dans l’église Saint-Jean, elle-même située devant le château de Nogent : « capellam suam Sancti Régime aboutissent en 1793 à la destruction de l’église de Saint-Jean et de l’intégralité de ses
    Référence documentaire :
    Vue de Villebon. Après 1624. Peinture (copie). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou). Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série H : 2601. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 15e Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3486. Baux d'une maison au cloître Saint-Jean Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3496. Aliénation par le chapitre Saint-Jean. Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série G : 3479. Inventaire des titres du chapitre Saint Ruisseau, paroisse de Saint-Hilaire de Nogent. 1577-1578. DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. GUERARD, Benjamin. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Père de Chartres. Tome 1. Paris : Imprimerie de Saint-Jean, 2011. THOMPSON, Kathleen. Sept Textes pour une fondation, les premiers temps de Saint-Denis de Nogent-le
    Description :
    face du château Saint-Jean, figurant sur le cadastre de 1811. La forme comme l’orientation du bâtiment allant du château Saint-Jean à la croix des batailles. Enfin, le cimetière prenait certainement place au
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - Saint-Jean (quartier) - en ville - Cadastre : 1990 BD 1, 2, 3, 4, 5,10, 11
    Titre courant :
    Église collégiale Saint-Jean (détruite, enceinte du château Saint-Jean)
    Annexe :
    de Belleme. Les Cens et Rente relèvent de Saint-Denis. «[…] C'est assavoir une maison avec jardin [?] Maignan / Baillé par le chevecier de Saint-Jehan. Auteur : Philipot Noel, garde des sceaulx de la héritage [gut japieca] baillé par feu messire Jehan Gauche, en son vivant chevecier dudit Saint-Jehan, à
    Vocables :
    Saint-Jean
    Illustration :
    Vue de Villebon, détail, peinture (copie), après 1624. (Musée du château Saint-Jean). Tableau
  • Verrière : saint Roch (baie 7)
    Verrière : saint Roch (baie 7) Château-Renault
    Inscriptions & marques :
    "Saint Roch intercédez pour nous". "Léopd Lobin 1868"
    Référence documentaire :
    HUTEAU, Lucette. Richesses artistiques de l'église Saint-André de Château-Renault. Bulletin de la
    Représentations :
    saint Roch Partie basse : saint Roch, son chien et ecclésiastiques au milieu de pestiférés secourus par des choeur figurés derrière saint Roch semblent être des portraits. L'ecclésiastique portant une soutane de
    Emplacement dans l'édifice :
    dans la chapelle dite de saint Roch
    Titre courant :
    Verrière : saint Roch (baie 7)
  • Verrière : sainte Elisabeth, saint Jean-Baptiste (baie 4)
    Verrière : sainte Elisabeth, saint Jean-Baptiste (baie 4) Auzouer-en-Touraine
    Historique :
    D'après les saints et les blasons présents sur cette verrière, les donateurs seraient Jean Vincent troisième quart du 19e siècle. La représentation de sainte Élisabeth est à rapprocher de celle de l'église de Chaveignes, et celle de saint Jean-Baptiste de celle de Draché, toutes deux œuvres de Lobin
    Représentations :
    sainte Elisabeth de Hongrie saint Jean-Baptiste
    Emplacement dans l'édifice :
    chapelle saint Joseph
    Titre courant :
    Verrière : sainte Elisabeth, saint Jean-Baptiste (baie 4)
  • Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis)
    Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis) Blois - place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 D0 217
    Historique :
    Époque mérovingienne : premier sanctuaire dédié à Saint Pierre et cimetière ; fin 10e siècle  : construction d'une nouvelle église dédiée à Saint-Solenne et d'une crypte pour abriter les reliques du saint tour clocher, l'église est alors église paroissiale Saint-Solenne ; Premier quart 16e siècle : travaux cathédrale sous le vocable de Saint-Louis ; milieu 18e siècle : suppression du cimetière, transféré hors les murs, création de la place Saint-Louis ; 1847 : achèvement du décor sculpté du choeur ; 1867
    Référence documentaire :
    . Marchés pour la reconstruction et l'achèvement de l'église Saint-Solenne. 15 novembre 1681, 20 février chute de l'église Saint-Solenne. 7 juin 1678. l'église Saint-Solenne. 1780. HEMONEE, M. La crypte Saint-Solenne sous la cathédrale de Blois. Blois : Sille, 1936. LESUEUR, F. Les fouilles de la cathédrale Saint-Louis : l'église carolingienne Saint-Solenne MARTIN-DEMEZIL, J. Église et crypte Saint-Solenne. Congrès Archéologique de France, 189e session
    Représentations :
    saint Pierre saint Louis
    Localisation :
    Blois - place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 D0 217
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis)
    Vocables :
    Saint-Solenne Saint-Louis
    Illustration :
    Vue de Blois au XVIIe siècle. Eglise Saint-Solenne à droite. IVR24_19934100020XA Dessein et élévation de la coupe et profil géométral de l'Eglise Paroissiale de Saint Solaine de la Mur sud de la sacristie construite vers 1865. Vue prise des petits degrés Saint Louis vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100051VA vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100053XA vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100054XA Façade sud et clocher (vue prise depuis le mail Saint Jean). IVR24_19864100077X vue de l'église paroissiale Saint-Solenne actuellement cathédrale Saint-Louis IVR24_19934100055XA Chapiteau originel de la Tour-clocher (troisième niveau). Dépôt lapidaire Saint Saturnin, Blois, n Chapiteau originel de la Tour-clocher (troisième niveau), dépôt lapidaire Saint Saturnin, Blois, n
  • Tableau : Mariage Mystique de Sainte Catherine d'Alexandrie (cathédrale Saint-Louis)
    Tableau : Mariage Mystique de Sainte Catherine d'Alexandrie (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Représentations :
    scène biblique mariage Sainte Catherine d'Alexandrie Saint Sébastien: flèche, martyre) Dans le paysage, scènes de martyres de deux saints.
    Localisation :
    Blois - place Saint Louis - en ville
    Emplacement dans l'édifice :
    7e chapelle nord dite chapelle Saint-Joseph mur ouest
    Titre courant :
    Tableau : Mariage Mystique de Sainte Catherine d'Alexandrie (cathédrale Saint-Louis)
  • Tableau : Remise des clés à saint Pierre (cathédrale Saint-Louis)
    Tableau : Remise des clés à saint Pierre (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Représentations :
    scène biblique Christ Saint Pierre remise des clés apôtre
    Localisation :
    Blois - place Saint Louis - en ville
    Emplacement dans l'édifice :
    6e chapelle nord dite chapelle Saint-Pierre mur est
    Titre courant :
    Tableau : Remise des clés à saint Pierre (cathédrale Saint-Louis)