Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 681 à 700 sur 997 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Brosse : moulin
    Brosse : moulin Luzillé - Brosse - isolé - Cadastre : 2009 OE 262
    Description :
    Les étangs de Brosse couvrent 44,4 hectares et constituent un site classé depuis le 14 septembre
    Illustration :
    : 1/2500. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20093700480NUCA Bief entre les deux étangs. IVR24_20093701166NUCA
  • Villetivrain : ferme
    Villetivrain : ferme Courçay - Villetivrain - en écart - Cadastre : 1827 G1 162 2019 G 524
    Historique :
    Pour l'ensemble des bâtiments alignés fermant la cour à l'ouest : les analyses dendrochronologiques effectuées dans le logis et dans les charpentes des deux granges révèlent plusieurs dates de construction. Le poutre qui ont permis de le dater du début du 17e siècle (entre 1603 et 1606) mais sa disposition et les
    Illustration :
    , Tours, 3 P). IVR24_20123700211NUCA Façade antérieure du logis formant bloc-à-terre avec les granges, à l'est. IVR24_20123701846NUCA
  • Le Blanc : église Saint-Etienne, verrières
    Le Blanc : église Saint-Etienne, verrières Le Blanc - rue du Donjon - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    paroissiale, les chapelles latérales au nord de la nef sont remplacées par un unique bas-côté et le clocher est reconstruit au dessus de la façade. Les vitraux : A l'exception de la baie 1, posée dans le 3e quart du 20e siècle, les vitraux de cette église ont été réalisés entre 1920 et 1932, par les ateliers
    Illustration :
    Le Blanc, église Saint-Etienne, baie 2 : les Bons Saints du Blanc. IVR24_20093603178NUCA Le Blanc, église Saint-Etienne, baie 12 : saint Martin de Tours. IVR24_20093603192NUCA
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Tours (Indre-et-Loire
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Tours (Indre-et-Loire Tours
    Dossier :
    Plan du cours de la Loire entre Montlouis et Saint-Cyr indiquant les digues et les épis projetés . (archives départementales d'Indre-et-Loire, S 2036). Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Tours (Indre-et-Loire
  • Ville :  bains douches, actuellement crèche multi-accueil (rue Ernest Bellanger)
    Ville : bains douches, actuellement crèche multi-accueil (rue Ernest Bellanger) Château-Renault - rue Ernest Bellanger - en ville - Cadastre : 2014 AN 64
    Historique :
    Chichery, Fouchaux, Beaujard et Cie de Tours (carrelage). Les bains douches sont mis en service en 1928, et -douches de Paris pour la somme de 95 101,83 fr. Les travaux sont mis en adjudication sauf les travaux société d'habitations à bon marché et de bains-douches. Les travaux sont réalisés par Houssinot (maçonnerie), Janvier (serrurerie), Legrand (charpente), entrepreneurs à Château-Renault et les établissements
    Description :
    projet de construction prévoit que les "cabines à douches au nombre de 6 seront divisées en deux parties d'une glace, l'usager pourra se dévêtir, se revêtir et faire sa toilette ; la séparation préservera les
  • Buzançais : église du Sacré-Cœur, verrières
    Buzançais : église du Sacré-Cœur, verrières Buzançais - rue des Grands Jardins - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    , à Tours, aux alentours de 1900-1901. Ils occupent les chapelles rayonnantes du déambulatoire, le , d’un transept, et d’un chœur à déambulatoire qui s’ouvre sur cinq chapelles rayonnantes. Les vitraux : Dans leur grande majorité, les vitraux de l'église de Buzançais ont été réalisés par l'atelier Florence transept et la nef. Les fenêtres hautes de la nef et du transept (côté ouest), comportent des grisailles incolores non étudiées ici (baies 115 à 126). Les fenêtres hautes du chœur sont quant à elles munies de
  • Présentation de la commune de Luzillé
    Présentation de la commune de Luzillé Luzillé
    Référence documentaire :
    et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1880. COUDERC, Jean-Marie (dir.). Dictionnaire des communes de Touraine. Tours : CLD, 1982.
    Texte libre :
    Aspects géographiques : Luzillé est située à 36km au sud-est de Tours et occupe une d'un menhir au nord du lieu-dit "la Grange". La première mention de Luzillé est due à Grégoire de Tours siècles. Au XIVe siècle, Luzillé formait une châtellenie relevant de l'archevêché de Tours et qui
    Illustration :
    /20000. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20093700484NUCA original : 1/625. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20093700483NUCA En bord d'étang, deux murets arrondis déterminent une zone pavée dont le fond est incliné. Les murs
  • Maison (50 place Michel Debré)
    Maison (50 place Michel Debré) Amboise - 50 place Michel-Debré - en ville
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    l'une des rues les plus importantes de la ville, l'ancienne rue de Montrichard, et en face du logis des
    Description :
    nouveau divisé par une grosse poutre supportant les solives mais qui joue également ici le rôle d'entrait mis au jour lors de l'aménagement de la place dans les années 1992, qui passerait sous la place Michel est aménagée en salle de restaurant. Elle était chauffée par deux cheminées. Seuls les corbeaux de les murs gouttereaux et sur laquelle les abouts des solives reposent perpendiculairement à la rue. Sur semblable à tous ceux rencontrés à Amboise. Au premier étage, la salle présente les mêmes dispositions qu'au de la charpente. Les traces d'outils très grossières révèlent un travail des bois peu soigné, réalisé la charpente, mais les dispositions d'origine sont encore lisibles. La charpente à fermes et à pannes possédait trois fermes ; il ne reste plus que celle du centre. Les pignons en pan-de-bois ont été modifiés et les fermes y prenant place ont disparu. Les chevrons ne sont plus visibles. L'essence des bois de celle des bois des plafonds. Les pièces sont assemblées à tenon-mortaise. La ferme centrale
  • Hôtel, actuellement évêché (2 rue Porte Clos Haut)
    Hôtel, actuellement évêché (2 rue Porte Clos Haut) Blois - 2 rue Porte Clos Haut - en ville - Cadastre : 1980 DO 520
    Historique :
    composition des façades sur cour rappellent les constructions des années 1640-1650 ; Troisième quart 19e
    Illustration :
    Façade sur rue depuis les tours de la cathédrale IVR24_19924100819XA Façade sur rue depuis les tours de la cathédrale IVR24_19924100818XA
  • Rochefort : château et ferme
    Rochefort : château et ferme Sauzelles - Rochefort - isolé - Cadastre : 1812 I 420, 423, 433 1987 I 299, 533, 534, 535
    Historique :
    vestiges. Un nouveau château est construit à la fin du 19e siècle, à l'angle sud-est des dépendances. Les écuries pourraient dater du 17e siècle, ainsi que les étables au nord-ouest de la cour. Les autres
    Description :
    emplacement. Les dépendances sont organisées autour d'une vaste cour fermée de plan carré, au centre de passage et les anciennes écuries. A l'angle sud-est, le château de la fin du 19e siècle. Au sud, des
    Annexe :
    bastis à la moderne, tenans les uns aux autres et dans lesquels il y a plusieurs logemens, chambres et chaque bout couverts d'ardoise entre lesquels sont les grandes écuries voutées en berceau, les dits pavillons servant en partie de logement pour les fermiers ; un portail pour l'entrée des dites écuries et du côté de Sauzelles est un abreuvoir pour les chevaux sur la droite, revestu de murs et parure de
    Illustration :
    Vestiges d'une des tours du château médiéval. IVR24_20123600391NUC2A Vue du passage entre les écuries et les étables à l'est de la cour. IVR24_20123600402NUC2A Détail de la porte du passage entre les écuries et les étables depuis l'est. IVR24_20123600406NUC2A
  • Port dit port de Négron
    Port dit port de Négron Nazelles-Négron - Négron - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Un texte indiquant les ouvrages à réaliser sur la Loire en 1782 entre Amboise et Tours mentionne une "rampe du côté de Négron". Les cartes du milieu du XIXe siècle indiquent deux cales d'abordage à
  • Ville :  école maternelle, actuellement salles communales (15 rue Paul Louis Courier)
    Ville : école maternelle, actuellement salles communales (15 rue Paul Louis Courier) Château-Renault - 15 rue Paul Louis Courier - en ville - Cadastre : 2014 AC 252
    Historique :
    dressés par Henri Prath, architecte à Tours, en 1883 et 1884 et les travaux estimés à 39 000 francs. Ils sont adjugés le 12 avril 1885 et sont achevés en 1887. L'école ferme ses portes et les classes sont
    Description :
    , brique (plates-bandes, allèges) et couvert de toits à longs pans et toits à longs pans et à croupes. Les
  • Bourg : gare (1 place de la Gare)
    Bourg : gare (1 place de la Gare) Neuillé-le-Lierre - 1 place de la Gare - en village - Cadastre : 2011 OD 1071
    Historique :
    La gare de Neuillé-le-Lierre a été construite sur la ligne d’État rejoignant Tours à Sargé-sur Neuillé d'un bâtiment d'accueil des voyageurs, d'une lampisterie et d'un entrepôt de marchandises. Les trains pour voyageurs sont supprimés en 1938, et la ligne ferme définitivement dans les années 1970
    Description :
    d'un toit à longs pans en ardoise. La pierre de taille est utilisée uniquement pour les chaînes
  • Bourg : bureau de poste, actuellement maison (2 rue du Général de Gaulle)
    Bourg : bureau de poste, actuellement maison (2 rue du Général de Gaulle) Villedômer - 2 rue du Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2012 D 1737
    Historique :
    , architecte à Tours. Le deuxième projet est retenu, et les travaux sont réceptionnés définitivement le 28 juin un montant de 5 146,54 francs. Deux projets sont proposés et les plans sont dressés par G. Labadie
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 2938. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues sur les matrices cadastrales. 1838-1914.
  • Autel, gradin d'autel ; retable, tabernacle, verrière (ensemble de l'autel de la Vierge)
    Autel, gradin d'autel ; retable, tabernacle, verrière (ensemble de l'autel de la Vierge) Francueil - le bourg - en village
    Historique :
    place juste après la pose de la verrière dédiée à la Vierge réalisée en 1864 par l'atelier Lobin à Tours . Les deux groupes sculptés figurant l’Éducation de la Vierge et saint Joseph et l'Enfant Jésus sont contemporains. En revanche, la statue de la Vierge à l'Enfant date du 17e siècle (IM37002308). Les deux vases en
    Description :
    L'ensemble du retable ainsi que l'autel trapézoïdal, les deux gradins, le tabernacle et d'une arcade en arc brisé. Les statues des groupes latéraux sont en plâtre polychrome.
  • Méobecq : église Saint-Pierre, verrières
    Méobecq : église Saint-Pierre, verrières Méobecq - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    , découvertes en 1859. Les vitraux : Les verrières de cette église ont été créées par la maison Lobin, de Tours
  • Lureuil : église Saint-Jean-Baptiste, verrières
    Lureuil : église Saint-Jean-Baptiste, verrières Lureuil - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : " J.-P. Florence - Tours 1900". Armoiries de M. Charcellay de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    latérales. L'édifice se termine à l'est par un chevet à pans coupés. Les vitraux : Cet ensemble homogène a été réalisé au moment de la construction de l'église par l'atelier de Joseph-Prosper Florence (Tours ). Parmi les donateurs figure la famille Charcellay de Bors, propriétaire du château de La Brosse (commune
    Description :
    Joseph (baie 7), sainte Solange (baie 8), sainte Jeanne d'Arc (baie 10), et dans les chapelles latérales
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Tours
  • Obterre : église Saint-Laurent, verrières
    Obterre : église Saint-Laurent, verrières Obterre - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    la façade occidentale. Les vitraux : L'église Saint-Laurent comporte 10 baies, dont 6, dans la nef l'atelier de Joseph-Prosper Florence (Tours) en 1899 (baies 0 et 101), accompagnées par deux compositions abstraites réalisées dans les années 1960 par Paul Barthe (Angers) (baies 1 et 2).
  • Port dit port Charbonnier
    Port dit port Charbonnier Saint-Patrice - Port Charbonnier - en écart
    Dossier :
    Levées entre Tours et Langeais, non daté (milieu XVIIIe siècle) : détail sur le Port Charbonnier Levées entre Tours et Langeais, non daté (milieu XVIIIe siècle) : détail sur le Port Charbonnier . (archives départementales d'Indre-et-Loire, C 277). Les aménagements portuaires de la Loire : commune de
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Tours (Indre-et-Loire
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Tours (Indre-et-Loire Tours
    Dossier :
    Plan de la culée du pont de Tours du côté de la ville et des quais depuis la Madeleine jusqu'au sur la partie située en aval du nouveau pont. Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Tours (Indre-et-Loire