Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : presbytère, ancien bureau de poste, actuellement maison (1155 rue de Chenonceaux)
    Bourg : presbytère, ancien bureau de poste, actuellement maison (1155 rue de Chenonceaux) Dierre - 11 rue de Chenonceaux - en village - Cadastre : 2014 OE 1523
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    En 1818, le conseil municipal vote l’acquisition d’une maison à usage de presbytère, mais en 1820 le curé se plaint car ce n’est toujours pas fait. En 1822 la commune de Dierre charge le commissaire expert du 1er arrondissement du département Eugène Pallu de dresser le procès verbal d'estimation des l'acquisition pour la somme de 5250 francs pour en faire un presbytère. Entre 1840 et 1843 deux campagnes de travaux sont réalisées. En 1868, la commune demande à l'architecte-voyer Auguste Alison un projet de reconstruction du presbytère et de la mairie ; il en propose les plans le 15 février 1869. Bien que sur le plan les deux bâtiments, implantés à l’ouest de l’église, soient simplement séparés par un portail, ils ont en définitive été construits à deux emplacements distincts, à l’est et à l’ouest de l'église paroissiale, le long de la route de Chenonceaux. Le procès-verbal de réception du nouveau presbytère est signé presbytère est une maison d'habitation privée. Le 1er octobre 1922 a lieu l’installation du bureau de poste
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O. Commune de Dierre. Procès verbal d'estimation d'un février 1869. Échelle : 0,01 pour 1 m. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 96. Procès-verbal de réception du nouveau presbytère Projet de reconstruction du presbytère et de la mairie : plans et élévations/par l'architecte voyer Alison ; 15 février 1869 et modifié le 29 septembre 1869. Échelle : 0,01 pour 1 m. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). Projet de reconstruction du presbytère et de la mairie : coupes/ par l'architecte voyer Alison ; 15
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    tufeau pierre de taille
    Description :
    C'est une maison construite en moellons enduits avec parement en pierre de taille sur la façade construite sur cave. Les baies du rez-de-chaussée sont traitées en arc segmentaire. Sur la façade antérieure la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage est marquée par un bandeau qui relie les larmiers
    Localisation :
    Dierre - 11 rue de Chenonceaux - en village - Cadastre : 2014 OE 1523
    Titre courant :
    Bourg : presbytère, ancien bureau de poste, actuellement maison (1155 rue de Chenonceaux)
    Annexe :
    Dierre - Projet de construction de la mairie accolée au presbytère Par acte du 17 mars 1839 passé devant maître Durand notaire à Bléré, la commune acquiert une maison au bourg (vente Girault et Potier de la Berthelière) destinée à servir de mairie et de presbytère. Le bâtiment est doté d’un jardin et d’un pigeonnier. 6 juillet 1849 : Devis estimatif des ouvrages à faire pour réparations de la toiture de la maison commune de Dierre (mairie). Dressé par Boutier, agent-voyer du canton. En 1850, la mairie comprend une chambre à feu au rez-de-chaussée et une chambre à feu et un grenier à l’étage, selon à exécuter pour la reconstruction du presbytère et de la mairie: "Les dites constructions seront établies dans l’emplacement actuel à l’entrée du bourg de Dierre sur le bord de la route départementale de Bléré à Tours. Elles comprendront : - un logement destiné au desservant - un autre bâtiment pour les midi sur le jardin, aura 12,90 m de long sur 7 m de large, comprenant une cave voûtée sous une partie
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Destinations :
    bureau de poste
    Illustration :
    Plan d'une maison que la commune de Dierre se propose d'acquérir pour en faire un presbytère, Par E . Pallu, 1822. (Archives départementales d'Indre-et-Loire). IVR24_20193700649NUCA Plan d'une maison que la commune de Dierre se propose d'acquérir pour en faire un presbytère : façade sur le petit jardin et plan du premier étage. Par Pallu, 1822. (Archives départementales d'Indre Projet de reconstruction du presbytère et de la mairie : plans et élévations. Par l'architecte voyer Alison ; 15 février 1869 et modifié le 29 septembre 1869. (Archives départementales d'Indre-et -Loire, Tours, 2 O). IVR24_20133700207NUCA Projet de reconstruction du presbytère : coupe et élévation. Par Alison, architecte-voyer, 15 février 1869. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O). IVR24_20133700206NUCA
  • Bourg : école (1438 rue de Chenonceaux)
    Bourg : école (1438 rue de Chenonceaux) Dierre - 1438 rue de Chenonceaux - en village - Cadastre : 2014 OE 620
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    En application de la loi Guizot du 28 juin 1833 sur l’enseignement, la commune de Dierre dépourvue d’école mixte et de logement d’instituteur. Le projet propose une classe unique séparée en deux parties sur les parcelles 620 et 621 de la section B du cadastre (vente Godeau-Percereau). En 1866, le conseil municipal vote la construction d’une école communale mixte qui doit être bâtie sur ce terrain. Les plans sont dressés par l’architecte Auguste Alizon. Les travaux sont achevés en février 1869. Un projet de l’école de garçons et de filles est proposé le 3 mars 1907 par Albin, architecte-voyer à Bléré
    Référence documentaire :
    1907. Échelle : 1/50e. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). voyer. Le 1er mars 1864. Échelle : 0,01 par m. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). Rallongement des classes de l'école communale. Dessins. Plan de la classe des filles et de la classe des garçons/par Alison, architecte, le 2 août 1890. (Archives départementales d'Indre-et-Loire , Tours, 2 O). École mixte de garçons et filles. Construction d'un préau couvert : coupe ; élévation. Le 3 mars Rallongement des classes de l'école communale. Dessins. Plan de la classe des filles et de la classe des garçons /par Alison, architecte, le 2 août 1890. Échelle : 1/100e. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). Projet d'école mixte et de logement d'instituteur : plans, coupes, élévation/par Alison, architecte
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La maison est construite en moellons de calcaire enduits. Elle est bâtie sur cave et possède un rez-de-chaussé et des baies à plate-bande horizontale à l'étage. La travée centrale de la façade antérieure, en pierre de taille, est traitée en légère saillie, elle est surmontée d'un fronton triangulaire . Les encadrements des baies sont en pierre de taille, de même que le cordon qui marque la séparation entre le rez-de-chaussée et l'étage ainsi que la corniche. Les souches de cheminée sont en brique. La salle de classe construite en rez-de-chaussée est accolée perpendiculairement au mur nord de la maison.
    Localisation :
    Dierre - 1438 rue de Chenonceaux - en village - Cadastre : 2014 OE 620
    Titre courant :
    Bourg : école (1438 rue de Chenonceaux)
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    , architecte voyer. Le 1er mars 1864. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O . Plan de la classe des filles et de la classe des garçons. (Archives départementales d'Indre-et-Loire . Plan de la classe des filles et de la classe des garçons. (Archives départementales d'Indre-et-Loire 1907. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours, 2 O). IVR24_20133700213NUCA Projet d'école mixte et de logement d'instituteur : plans, coupes, élévation. Par Alison Rallongement des classes de l'école communale. Dessins. Par Alison, architecte, le 2 août 1890 , Tours, 2 O). IVR24_20133700212NUCA Rallongement des classes de l'école communale. Dessins. Par Alison, architecte, le 2 août 1890 , Tours, 2 O). IVR24_20133700211NUCA Ecole mixte de garçons et filles. Construction d'un préau couvert : coupe ; élévation. Le 3 mars
  • Bourg : église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine
    Bourg : église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine Azay-sur-Cher - Bourg - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    On ignore à quand remonte la construction de la première église paroissiale d’Azay-sur-Cher. Le moins partielle de l’église peu après ; quoiqu’il en soit, l’édifice actuel présente la marque de nombreux remaniements. Le clocher date de la seconde moitié du XVe siècle, et abrite à la base une chapelle seigneuriale dont la clé porte les armes de Jean de Fau, écuyer, seigneur de Bray (Reignac) et d'Azay au milieu du XVe siècle. La nef aurait été reconstruite en 1790 selon Ranjard, qui ne précise pas le plan de nord dite de Mauny, actuellement chapelle de la Vierge, dont la date de construction n'est pas connue , est restaurée : réfection des murs et des enduits, carrelage posé en pierre de Châteaurenault et remplacement de la fausse-voûte lambrissée. Ces travaux sont effectués par l'architecte diocésain Gustave travée supplémentaire à l'ouest afin d'accueillir une tribune, de modifier l’abside en l’éclairant par cinq baies, de reprendre les murs gouttereaux de la nef et de construire un nouveau pignon à l’ouest
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 15-32. Travaux pour la construction de la tribune Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O -15/32. Reconstruction du beffroi de la cloche. 1861. Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 o 15/32. Devis estimatif des travaux à exécuter pour les réparations intérieures de l'église, par Gustave Guérin architecte. 1850. DUCHEMIN, Pierre. Le décor néo-gothique intérieur de l'église d'Azay-sur-Cher. Bulletin de la société archéologique de Touraine, Tome XLV, 1998, p. 617-626. Floch éditeur, 1971, 5e édition. (1ère édition Tours, 1930). p. 225 SOURDEVAL, Charles de. Promenade archéologique. Le Castellum de Larçay, l'acqueduc d'Athée , la tour des Brandons, Courçay et Cormery. Mémoires de la Société archéologique de Touraine, XI, 1859
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    . Les murs sont recouverts d'un enduit à faux joints. La tribune installée dans la première travée de la muret en pierre sépare la première travée de la nef des suivantes. La chapelle de la Vierge, au nord , est séparée de la nef par deux arcades en plein cintre et couverte d'une fausse voûte lambrissée. Au octogonale en pierre de taille, éclairée à la base par huit petites baies à fronton triangulaire.
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Couvrements :
    lambris de couvrement
    Illustration :
    Vue de volume à l'ouest. Carte postale ancienne. (Tours, Archives départementales d'Indre-et-Loire Vue de la nef vers le choeur. Carte postale ancienne. (Tours, Archives départementales d'Indre-et Extrait du plan cadastral ancien, 1826. Plan d'alignement du bourg. (Tours, Archives clocher. Par G. Guérin et A. Alizon architectes, 31 août 1856. (Tours, Archives départementales d'Indre-et . (Tours, Archives départementales d'Indre-et-Loire). IVR24_20123700037NUCA Projet d'agrandissement par G. Guérin et A. Alison architectes, 31 août 1856. (Tours, Archives 1859. (Tours, Archives départementales d'Indre-et-Loire). IVR24_20123700038NUCA Choeur. Carte postale ancienne. (Tours, Archives départementales d'Indre-et-Loire, Fonds Albert État actuel du monument : plan et élévation, par G. Guérin et A. Alison, 31 août 1856. (Tours , Archives départementales d'Indre-et-Loire). IVR24_20123700039NUCA
  • Bourg : église paroissiale Saint-Germain
    Bourg : église paroissiale Saint-Germain Civray-de-Touraine - Bourg - 7 place de l'Église - en village - Cadastre : 1825 E2 1153 2015 OC 601
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    le mur ouest de ce baptistère. En 1861, on décida de démolir ce qui restait du porche et du moment de la construction du clocher ; la faible épaisseur du mur pignon ouest d'origine montrait qu'il s'agissait bien d'un mur de refend. Les plans du nouveau clocher furent établis par Gustave Guérin et Auguste Alizon, le 20 août 1860. Sa construction a nécessité la démolition de l’ancien, situé à la croisée du transept, ainsi que la démolition des piliers qui le soutenaient. Ces travaux ont imposé de reprendre les maçonneries de la croisée du transept. Le nouveau clocher-porche fut à son tour détruit en 1944 par une bombe tombée à proximité immédiate. La première travée de la nef et le nouveau clocher furent reconstruits vers repris à cette occasion. Le mur nord de la nef et le mur ouest du bras nord datent vraisemblablement du le niveau du sol actuel est fortement rehaussé par rapport au niveau initial. Une campagne de restauration à l’intérieur de l’église s’est achevée en mai 2015.
    Référence documentaire :
    Projet de construction d'un clocher par G. Guérin et A. Alizon, 20 août 1860. (Archives de la Société archéologique de Touraine, Tome XIII, 1860, p.217-225. Floch éditeur, 1971, 5e édition. (1ère édition Tours, 1930).
    Représentations :
    De petits personnages, certains couronnés, un autre grimaçant et des feuillages sont placés en
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    unique de trois travées, éclairé par trois baies au sud, deux au nord et un oculus surmontant la porte principale à l’ouest. Une porte en arc brisé est percée au nord. L’ensemble de l’édifice est construit en d’une fausse voûte lambrissée ; les entraits et les poinçons de section polygonale de la charpente sont visibles. Une tribune a été installée dans la première travée de la nef. Le bras sud du transept est
    Localisation :
    Civray-de-Touraine - Bourg - 7 place de l'Église - en village - Cadastre : 1825 E2 1153 2015 OC
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Couvrements :
    lambris de couvrement
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral ancien, section E2, 1825. (Archives départementales d'Indre-et-Loire Projet de construction d'un clocher. Coupe longitudinale ; par A. Alizon et G. Guérin, 20 avril 1860. Sur calque ; échelle : 1/100e. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 79/M2 Projet de construction d'un clocher. Plan de l'état avant travaux ; par A. Alizon et G. Guérin, 20 août 1860. Plan sur calque ; échelle : 1/100e. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 79 Projet de construction d'un clocher. Plan avec en rose les travaux projetés ; par A. Alizon et G . Guérin, 20 août 1860. Plan sur calque ; échelle : 1/100e. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E Projet de construction d'un clocher. Coupe transversale sur la croisée du transept ; par G. Guérin et A. Alizon, 20 août 1860. Dessin sur calque ; échelle : 1/100e. (Archives départementales d'Indre Vue de la façade ouest avec le clocher. Inscription au revers : "L'église de Civray-de-Touraine
  • Bourg : église paroissiale Saint-Romain (rue Principale)
    Bourg : église paroissiale Saint-Romain (rue Principale) Athée-sur-Cher - rue Principale - en village - Cadastre : 2011 D01 64
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Canton de Bléré
    Historique :
    , l'église actuelle fut édifiée au XIIe siècle sur un terrain dépendant du fief de Chesnaie. De cette époque subsistent le mur sud de la nef et la tour carrée du clocher. D’importants travaux exécutés au cours du XVIe , une chapelle seigneuriale de plan carré est bâtie à la fin du XVe siècle ou au cours de la première moitié du XVIe siècle. Durant la première moitié du XVIe siècle, mais après 1506 en raison de la présence des vestiges des armoiries de la famille Bohier, seigneurs de la Chesnaie à partir de cette date , l’église est agrandie au sud par la construction d’un collatéral de trois travées et d’une chapelle de deux travées dans son prolongement (actuelle chapelle de la Vierge). Au cours du XVIe siècle, le vaisseau principal de la nef est rehaussé, la charpente et le pignon ouest sont repris. Il était initialement prévu de voûter le collatéral ainsi que le vaisseau principal de la nef. Les amorces des ogives sont siècle. L’historien Carré de Busserolle indique que l'église fut restaurée vers 1635 à la demande de
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 8/32. Plan, coupe et élévation de l'église, dressés Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 8/32. Restauration de l'église ; entreprise du sieur Archives départementales d'Indre-et-Loire. Association pour le développement de la recherche François Rabelais, Tours). Étude de l'église Saint-Romain d'Athée-sur-Cher. 1992. 41p. et de l'ancienne province de Touraine. Tours : Rouillé-Ladevèze, 1878. Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 8/32.. Devis estimatif des travaux à exécuter pour la restauration de l'église. Par Gustave Guérin et Auguste Alizon, architectes. 20 mai 1863. Borie Joseph demeurant à la Croix : procès verbal de réception. 20 octobre 1867. Athée-sur-Cher. La Sauvegarde de l'Art français ; cahier 9, 1995, p. 54-55. CARRE DE BUSSEROLLES, J.-X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'église de plan allongé est construite en moellon de calcaire. Elle comprend une nef éclairée au sud par deux baies et doublée au nord par un collatéral de trois travées déterminant à l'extérieur couvertes de voûtes d'ogives barlongues et une abside à cinq pans voûtée d'ogives, éclairée par trois baies ardoise. Une sacristie est édifiée dans le prolongement de cette chapelle, à l'est, et une seconde sacristie est construite en pendant au nord, contre le chœur et la chapelle de la Vierge. La façade ouest en moellon enduit est percée d'un portail en plein cintre surmonté de deux baies en plein cintre accolées. Le inférieur est éclairé sur chaque face par des baies jumelées en plein cintre, séparées par une paire de colonnes à chapiteaux à crochets ; un bandeau orné de billettes court sur les quatre faces de la tour et ce niveau que se concentrent les éléments de décor ; bien que restaurés pour la plupart, il en reste quelques-uns d’origine. Le niveau supérieur de la chambre des cloches, couronné d’une corniche à gros
    Aires d'études :
    Canton de Bléré
    Illustration :
    Plan de l'église par Gustave Guérin et Auguste Alizon, 20 mai 1864. (Archives départementales Extrait du plan cadastral ancien. Plan d'alignement du bourg, section D2, 1826. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, Tours). IVR24_20113702144NUCA d'Indre-et-Loire, Tours.) IVR24_20163700228NUCA Vue de volume au sud-ouest. IVR24_20123700098NUCA Vue de volume au sud. IVR24_20123700101NUCA Clocher : détail de la façade ouest de la chambre des cloches. IVR24_20153700870NUCA Pignon de la chapelle nord-est. IVR24_20193700641NUCA Vue intérieure de la nef en direction du choeur. IVR24_20113703226NUCA Partie nord du choeur avec la porte d'entrée de la sacristie nord surmontée d'un gâble
1