Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de deux immeubles (13-15 rue des Amandiers)
    Ensemble de deux immeubles (13-15 rue des Amandiers) Tours - Quartier sinistré nord - 13, 15 rue des Amandiers - en ville - Cadastre : 2010 DX 290, 292
    Historique :
    Destiné aux instituteurs et aux directeurs du groupe scolaire Anatole-France, cet ensemble de logements figure au programme général établi en janvier 1952 par l'architecte Henry Lhéritier de Chézelle répartition des appartements. Un nouvelle version du programme d'aménagement datée de février 1954 fait état de la suppression des garages et chaudières individuelles. D'autres modifications surviennent lors de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Référence documentaire :
    , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de AC Tours. Permis de construire 1955/n°621. Reconstruction du groupe scolaire Anatole-France Ville de Tours. Groupe scolaire Anatole France Voltaire / Henry Lhéritier de Chézelle, Henri Taté l'ensemble de logements (AC Tours. 4 M 356). Tirage : plan dressé le 20 janvier 1954. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701837NUC2A). Tirage : plan dressé le 21 janvier 1954. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n° IVR24_20103701836NUC2A). AC Tours. 4 M 355-362. Groupe scolaire Anatole-France, 1940-1981.
    Canton :
    Tours-Centre
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Observation :
    Le parti de composition des travées différenciées présentes en façades sur rue et sur cour n'est pas sans évoquer un certain classicisme structurel. On rencontre ce type de module en ossature
    Précision dénomination :
    ensemble de 2 immeubles
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Description :
    Située face à l'ancien commissariat de police, une paire d'immeubles est alignée à front de rue dans le prolongement de l'extension du collège Anatole-France. Positionné selon un axe nord-sud sur le côté occidental du groupe scolaire, cet ensemble protège la cour de la maternelle des vents venus de l'est. Au numéro 13 de la rue des Amandiers, un premier immeuble large de quatre travées comprend trois appartements de quatre pièces avec cuisine. Au numéro 15, un second immeuble comptant neuf travées abrite huit logements, allant du studio au quatre pièces avec cuisine. Chacun possède un sous-sol de caves, un rez-de à longs pans et croupes couverts d'ardoise, sur lequel s'élèvent des souches de cheminée en brique . Une ossature en béton armé et une maçonnerie de moellons constituent le gros-œuvre. Toutes les façades sont couvertes d'un enduit ciment. La teinte gris sombre de ce revêtement contraste avec la blancheur de l'encadrement des fenêtres en béton moulé. Sur rue et sur cour, ces ouvertures sont réparties en
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 13, 15 rue des Amandiers - en ville - Cadastre : 2010 DX 290
    Titre courant :
    Ensemble de deux immeubles (13-15 rue des Amandiers)
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    1954. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 1954. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 Plan de situation. IVR24_20113701309NUDA Coupe et élévations, H. Lhéritier de Chézelle, H. Taté, A. Tulasne et R. Boyer arch., 20 janvier Plans de l'ensemble, H. Lhéritier de Chézelle, H. Taté, A. Tulasne et R. Boyer arch., 21 janvier Façades principales de l'ensemble rue des Amandiers. IVR24_20103700982VA Façades postérieures de l'ensemble, vues depuis la cour de l'école maternelle Détail de l'une des travées différenciées en façade sur rue. IVR24_20103702569NUCA
  • Gymnase du groupe scolaire Anatole-France
    Gymnase du groupe scolaire Anatole-France Tours - Quartier sinistré nord - 8 rue des Jacobins 17 rue des Amandiers - en ville - Cadastre : 2010 DX 290, 293
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    d'extension du groupe scolaire Anatole-France. Henry Lhéritier de Chézelle en est l'architecte d'opération. De 1957 à 1962, il établit plusieurs avant-projets suivant les instructions de M. Barge, architecte -conseil du ministère de l’Éducation nationale. Après des modifications, notamment sur la forme et se déroulent en 1963, pour un montant global de 35 millions de francs. Le certificat de conformité est dressé en 1965. Des travaux de réfection sont réalisés en 1985 : le plancher est remplacé par du quotidiennement utilisé par les élèves de l'école primaire et du collège.
    Référence documentaire :
    (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). (cf. illustration n municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). (cf. illustration n° IVR24_20103701851NUC2A). municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). (cf. illustration n° IVR24_20103701850NUC2A). municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). (cf. illustration n° IVR24_20103701849NUC2A). municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). (cf. illustration n° IVR24_20103701854NUC2A). municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). (cf. illustration n° IVR24_20103701853NUC2A). municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). (cf. illustration n° IVR24_20103701848NUC2A). Tirage : plan dressé le 11 juillet 1962. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte). (archives Tirage : plan dressé le 11 juillet 1962. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte). (archives Tirage : plan dressé le 11 juillet 1962. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte). (archives
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    maternelle dont il est séparé par sa cour et un "plateau d'évolution" réservé aux sports d'extérieur. De plan rectangulaire, un premier corps de bâtiment en rez-de-chaussée abrite la salle d'activités au sud, de grandes baies fixes à mi-hauteur éclairent la salle, composées chacune de six vantaux les protègent des balles de jeux. Un second corps de bâtiment, directement relié à la salle, est vestiaires, douches, toilettes et local de rangement du matériel. Un escalier intérieur permet d'accéder à la couloir carrelé. Les murs de l'ensemble sont réalisés en maçonnerie de briques creuses, revêtues
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 8 rue des Jacobins 17 rue des Amandiers - en ville - Cadastre
    Annexe :
    Entreprises ayant participé à la construction du gymnase (AC Tours. 4 M 364) - Berton, Cavedo (maçonnerie) - Graslin (carrelages) - Sté des Mines de bitume (étanchéité) - Rigault (charpente métallique
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Avant-projet, H. Lhéritier de Chézelle arch., 22 janvier 1958. (archives municipales de Tours, 4 M Avant-projet, H. Lhéritier de Chézelle arch., 12 février 1962. (archives municipales de Tours, 4 M Avant-projet, H. Lhéritier de Chézelle arch., 20 avril 1962. (archives municipales de Tours, 4 M 1962. (archives municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). IVR24_20103701851NUC2A Avant-projet, H. Lhéritier de Chézelle arch., 21 juin et 7 juillet 1962. (archives municipales de municipales de Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). IVR24_20103701849NUC2A Coupe et élévations, H. Lhéritier de Chézelle arch., 11 juillet 1962. (archives municipales de Plans d'ensemble et de situation, H. Lhéritier de Chézelle arch., 11 juillet 1962. (archives Plan de situation. IVR24_20113701310NUDA Tours, 4 M Gymnase Anatole-France, boîte 363). IVR24_20103701852NUC2A
  • Lycée professionnel privé Saint-Martin
    Lycée professionnel privé Saint-Martin Tours - Quartier sinistré nord - 10 rue Baleschoux - en ville - Cadastre : 2010 DZ 333
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    Ayant fait l'acquisition en 1948 d'une parcelle remembrée au sein de l'îlot S, la Société Foncière Richelieu charge Henry Lhéritier de Chézelle de la construction d'un établissement d'enseignement privé . L'architecte élabore les plans définitifs de cette école en octobre 1949. Il dresse un corps de bâtiment principal sur cinq niveaux au sud d'une grande cour centrale, et implante parallèlement, au nord de la parcelle, un préau couvert d'un toit-terrasse. La réalisation de l'ensemble débute en 1950 et s'achève en 1952. Le certificat de conformité est rédigé en 1955. L'établissement privé, devenu lycée professionnel Richelieu, engage dans les années 1980 des travaux de transformation. Le préau est notamment surélevé de deux étages pour accueillir des classes supplémentaires. En 1998, l'établissement devient la propriété de l'Institution Saint-Martin voisine. Celle-ci y installe en 2003 ses classes de troisième
    Référence documentaire :
    ). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). (cf. illustration n ). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). (cf. illustration n ). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). (cf. illustration n ). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). (cf. illustration n ). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). (cf. illustration n ). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). (cf. illustration n AC Tours. Permis de construire 1949/n°647. Reconstruction de l'îlot S, 1949-1955. tirages : plans, coupes et élévations (AC Tours. Permis de construire 1949/n°647). Inventaire de la région Centre-Val de Loire, Ph. Henrard N°6203). (cf. illustration n° IVR24_19873702087N). Extrait de tirage : plan dressé le 19 octobre 1949. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte
    Canton :
    Tours-Centre
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    Description :
    Le lycée professionnel Saint-Martin est établi sur une grande parcelle à l'angle sud-ouest de l'îlot S. Il comporte un corps de bâtiment principal le long de la rue Richelieu, ainsi qu'un bâtiment annexe implanté parallèlement au premier, à la limite nord de la parcelle, les deux bâtiments étant séparés par une grande cour fermée à l'ouest, sur la rue Baleschoux, par un mur de clôture recouvert de moellons. Un portail métallique, encadré de deux piliers, assure l'accès aux véhicules tandis que l'entrée pierre de taille, avec jambes harpées et plate-bande en bâtière coiffées d'un auvent de béton. Au centre de la cour se dresse un vestige de l'enceinte de la Martinopole, une tour voûtée et circulaire d'environ cinq mètres de diamètre. Le corps principal, de plan rectangulaire régulier, est constitué d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée, de deux étages-carrés et d'un étage de comble. Il présente un toit à longs pans et croupe brisés couverts d'ardoise, hérissé de souches de cheminée en brique. Le dernier
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 10 rue Baleschoux - en ville - Cadastre : 2010 DZ 333
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    ., 19 octobre 1949. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647 octobre 1949. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). IVR24_20113700663NUC2A . (archives municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). IVR24_20113700664NUC2A municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). IVR24_20113700660NUC2A municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). IVR24_20113700665NUC2A municipales de Tours, Permis de construire 1949/n°647). IVR24_20113700661NUC2A Plan du premier étage (extrait), Henry Lhéritier de Chézelle arch., 19 octobre 1949. (archives Plan du deuxième étage (extrait), Henry Lhéritier de Chézelle arch., 19 octobre 1949. (archives Coupe longitudinale (extrait), Henry Lhéritier de Chézelle arch., 19 octobre 1949. (archives Plan de situation. IVR24_20113701272NUDA
  • Groupe scolaire Anatole-France
    Groupe scolaire Anatole-France Tours - Quartier sinistré nord - 1 rue des Amandiers 2, 6 rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 2010 DX 290 à 293
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    la Ville de Tours repoussent jusqu'en novembre 1952 sa remise définitive. Rédigé entre temps par Le groupe scolaire Anatole-France est construit à partir de 1955 sur un terrain situé en bord de Loire où se dressait avant-guerre la Manutention militaire, terrain accordé en compensation de la destruction par les bombardements aériens de juin 1944 de trois écoles primaires et maternelle. Si le principe de la cession du terrain est acquis dès 1949, de longs pourparlers entre le ministère de la Guerre et ministère de l’Éducation nationale édictées en 1949 pour la construction et l'aménagement de bâtiments scolaires. Il rassemble une école maternelle, deux écoles primaires de filles et de garçons, des logements pour les instituteurs, ainsi qu'un bâtiment de douches dont la construction reste à la charge de la Ville. L'architecte en est Henry Lhéritier de Chézelle : avec ses confrères tourangeaux Henri Taté , André Tulasne et Robert Boyer, il dresse au printemps 1952 les premiers plans de l'ensemble et de ses
    Référence documentaire :
    (éditeur). (archives municipales de Tours, 11 Fi 15.2659). (cf. illustration n° IVR24_20113700704NUC2A). (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 360). (cf. illustration n Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de municipales de Tours, Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi 2470). (cf. illustration n° IVR24_20113700705NUC2A). municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 355). (cf. illustration n municipales de Tours, 11 Fi 1.68). (cf. illustration n° IVR24_20113700709NUC2A). , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de
    Canton :
    Tours-Centre
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille plaquis
    Description :
    Le groupe scolaire s'établit sur un vaste terrain de forme trapézoïdale délimité au nord par des Amandiers et au sud par un groupe de maisons anciennes. Il se compose d'un ensemble de cinq bâtiments de natures et de hauteurs différentes. L'école primaire et le collège sont implantés au nord le long du quai dans un bâtiment de plan rectangulaire à trois étages-carrés. Une extension récente du collège forme une aile en retour sur la rue des Amandiers, haute de trois-étages-carrés et d'un étage de comble. Ces deux établissements s'ouvrent sur deux cours distinctes qui les séparent de l'école maternelle, située au centre du grand quadrilatère. Cette école est édifiée en rez-de-chaussée, parallèlement délimitée par un muret. Un gymnase de plan rectangulaire se dresse en bordure sud du terrain. Un dernier ensemble de deux immeubles à logements réservés aux instituteurs. Toutes les classes bénéficient, grâce à , l'ensemble des bâtiments du groupe scolaire présente un revêtement d'enduit ciment animé du même jeu de
    Étages :
    en rez-de-chaussée rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 1 rue des Amandiers 2, 6 rue des Jacobins - en ville
    Annexe :
    Extrait de l'article Quatre groupes scolaires ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 83) [...] "Situé au bord de la Loire dans le vieux quartier de la Cathédrale Saint-Gatien, si riche en souvenirs . Les matériaux qui ont servi à l'édifier furent choisis dans le même esprit : maçonnerie de pierre de taille et moellon, couverture d'ardoise. Le sol des classes est en parquet de chêne ; le chauffage des locaux scolaires est à air pulsé ; celui des logements, à eau chaude." Architectes : H. Lhéritier de Chézelle (chef de groupe), MM. Taté, Tulasne, Boyer (architectes d'opération) Ingénieur-conseil : M. Naulin ) - Cérabati, Cocard (revêtements de sol) - Gadras et Champion (plomberie-sanitaire, chauffage à air pulsé , installations de cuisine) - Martine (chauffage central) - Société d'entreprise et de distribution, Lavergne
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 355). IVR24_20103701835NUC2A . (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). IVR24_20103701845NUC2A , arch., 16 avril 1957. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 360 Vue de la Manutention militaire, [1er quart 20e siècle]. (archives municipales de Tours, 11 Fi ]. (archives municipales de Tours, 11 Fi 1.68). IVR24_20113700709NUC2A ]. (archives municipales de Tours, Fonds Henri Goarnisson, 117 Fi 2470). IVR24_20113700705NUC2A Vue d'ensemble des bâtiments depuis la rue des Jacobins, avril 1959. (archives municipales de Tours Vue de l'école primaire depuis le quai, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques Vue de la façade principale de l'école maternelle, avril 1959. (archives municipales de Tours Plan d'ensemble, rez-de-chaussée, H. Lhéritier de Chézelle, 2 juin 1952. (archives municipales de
  • École maternelle Anatole-France
    École maternelle Anatole-France Tours - Quartier sinistré nord - 6 rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 2010 DX 290
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    reconstruction au sein d'un groupe scolaire qu'elle souhaite faire édifier sur le terrain de l'ancienne Manutention militaire. À partir de 1950, l'établissement se réinstalle provisoirement dans des baraquements sur une partie de ce terrain. Chargé de mettre en œuvre l'important programme du groupe scolaire , l'architecte Henry Lhéritier de Chézelle dresse avec ses confrères Henri Taté, André Tulasne et Robert Boyer , les premiers plans de l'ensemble en 1952. Fixant l'implantation des différents bâtiments du groupe , ces plans réservent à l'école maternelle la zone centrale du terrain. Le projet d'exécution de l'édifice est établi en décembre 1953 et janvier 1954. Le chantier de construction de groupe scolaire est lancé en novembre 1955, débutant par la réalisation de l'école maternelle. En juin 1956, sa couverture est à moitié terminée et la municipalité envisage l'ouverture des classes dès la rentrée de septembre . Les enfants n'intègrent cependant le nouvel édifice qu'en mars 1957. Le revêtement de la cour et la
    Référence documentaire :
    (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de AC Tours. Permis de construire 1955/n°621. Reconstruction du groupe scolaire Anatole-France -de-chaussée et de la toiture (AC Tours. 4 M 356). Tirage : plan, [6 janvier 1954]. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte) ; Taté, Henri
    Canton :
    Tours-Centre
    Murs :
    pierre de taille parement
    Description :
    précisant la destination de l'édifice. Deux ensembles de trois tours maçonnées, représentant de façon stylisée le blason de la ville de Tours, sont traités en bas-relief et disposés en V de part et d'autre de l'inscription "École maternelle". Au fond du porche se trouve une porte à six vantaux vitrés ornés de motifs géométriques en ferronnerie. Un premier corps de bâtiment, aligné à l'ouest sur la rue des Jacobins, regroupe en rez-de-chaussée le hall d'entrée semi-circulaire, la cuisine et la cantine au nord, le bureau de la directrice et une grande salle de jeux au sud. Cette vaste pièce se prolonge par une abside à six pans, coiffée d'une croupe polygonale, qui s'ouvre par six doubles portes sur la cour de l'école. Par chaufferie de l'édifice. Adoptant un plan rectangulaire très allongé, un second corps de bâtiment est juxtaposé à l'est du premier, accessible depuis la salle de jeux. Un long couloir carrelé est disposé au nord, régulièrement éclairé par des fenêtres donnant sur les cours de l'école primaire et du collège
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 6 rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 2010 DX 290
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    . Tulasne et R. Boyer arch., 18 décembre 1953. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole . Boyer arch., [6 janvier 1954]. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte . Tulasne et R. Boyer arch., 6 janvier 1954. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole ., 13 janvier 1954. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 Vue de la façade principale du bâtiment réalisé, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Vue de l'abside en façade principale, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et , avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain, 114 Fi 278 Plan de situation. IVR24_20113701307NUDA Plans des fondations, du rez-de-chaussée et de la toiture, H. Lhéritier de Chézelle, H. Taté, A Elévation des façades principale et latérale, H. Lhéritier de Chézelle, H. Taté, A. Tulasne et R
  • École primaire et collège Anatole-France
    École primaire et collège Anatole-France Tours - Quartier sinistré nord - 2 rue des Jacobins 1 rue des Amandiers - en ville - Cadastre : 2010 DX 290, 291
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    Appelée "école du Musée" au début du 20e siècle, l'ancienne école de garçons Anatole-France occupait avant-guerre un édifice de la place Anatole-France, avoisinant à l'est l'école des beaux-arts . Épargné dans un premier temps lors de l'incendie du quartier en juin 1940, cet imposant bâtiment est totalement sinistré par les bombardements de juin 1944, attaques aériennes touchant également l'école de filles de la rue Voltaire. Dès la Libération, les classes sont relogées dans des baraquements provisoires de groupe scolaire préconise le regroupement des écoles Anatole-France et Voltaire sur le terrain de dressé par l'architecte chef de groupe Henry Lhéritier de Chézelle. A la suite de l'établissement fin 1953 d'un projet d'exécution, la construction est lancée début 1956 par la réalisation de fondations spéciales. D'importantes modifications surviennent toutefois au cours de cette même année, suite à l'augmentation des effectifs scolaires : le programme est redéfini afin de permettre la construction de dix
    Référence documentaire :
    ) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire (éditeur). (archives municipales de Tours, 11 Fi 14.2340). (cf. illustration n° IVR24_20113700703NUC2A). Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356). (cf. illustration n , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de , Henri (architecte) ; Tulasne, André (architecte) ; Boyer, R. (architecte). (archives municipales de Tirage : plan dressé le 28 novembre 1944. Par Amalric, L. (architecte). (archives municipales de Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Photogr. nég. n. et b., avril 1959. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de
    Canton :
    Tours-Centre
    Murs :
    pierre de taille plaquis
    Description :
    tours maçonnées, traitées en bas-relief et disposées en V, est apposé au centre de la façade principale ville de Tours. L'extension de l'établissement rue des Amandiers adopte un parti de composition , composés de deux bâtiments actuellement disposés en équerre le long du quai et de la rue des Amandiers. Une de ce même bâtiment ainsi que dans une aile plus récemment construite en retour sur la rue des Amandiers. L'édifice principal, composé d'un sous-sol, d'un rez-de-chaussée et de trois étages-carrés , une grille séparative distinguant les emprises de l'école primaire et du collège. Édifié sur de profondes fondations compte-tenu de la nature friable du terrain à proximité de la Loire, son gros-œœuvre associe une ossature en béton armé et une maçonnerie de moellons. Coté quai, la façade principale est recouverte d'un parement de pierre de taille. Le soubassement en béton imite un bossage continu alternant avec des ouvertures carrées groupées par trois, qui éclairent par des pavés de verre les préaux et
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 2 rue des Jacobins 1 rue des Amandiers - en ville - Cadastre
    Annexe :
    intérieurs d'origine. Au rez-de-chaussée, un grand hall d'entrée jouxte le bureau du directeur et un vaste cantine est reliée à une petite cuisine et s'ouvre par une porte sur la cour de l'école primaire. Des toilettes filles et garçons s'alignent dans le prolongement de la cuisine. Un grand escalier partant du hall au nord du bâtiment et donnant accès aux quatre salles de classes par étage alignées dans la partie sud de l'édifice afin de tirer parti d'un ensoleillement maximum. Le sol du couloir et des différentes distribution semblable malgré les rénovations opérées il y a quelques années. L'extension de l'établissement réfectoire au rez-de-chaussée, un centre de documentation et une salle polyvalente au premier étage, des au sein d'un bâtiment annexe en rez-de-chaussée construit à l'angle sud-ouest de la cour.
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 149 W 37). IVR24_20113700706NUC2A . Tulasne et R. Boyer arch., [1952]. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France 1953. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 ., 17 décembre 1953. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 ., 19 décembre 1953. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 ., 31 janvier 1957. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole-France, boîte 356 . Tulasne et R. Boyer arch., 4 février 1957. (archives municipales de Tours, 4 M Groupe scolaire Anatole Vue depuis le quai du bâtiment réalisé, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques Vue depuis le quai du bâtiment réalisé, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques Vue de la cour depuis la rue des Jacobins, avril 1959. (archives municipales de Tours, Fonds
  • Îlot O
    Îlot O Tours - Quartier sinistré nord - rue Richelieu rue des Déportés rue Néricault-Destouches rue Marceau - en ville - Cadastre : 2010 DZ 195 à 213
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    le quartier nord à partir du milieu des années 1950. Son aménagement est confié à Henry Lhéritier de Chézelle, chef de groupe de l'îlot T voisin. Se fondant sur le premier plan parcellaire dressé en décembre 1948 par l'Association syndicale de remembrement qui définit l'îlot O comme un ensemble de type fermé préalables en janvier 1951, évaluant le chantier de construction à plus de 188 millions de francs. En mai 1952, Lhéritier de Chézelle dépose une première demande de permis de construire. Mais faute de crédits disponibles, la reconstruction de l'îlot O est ajournée sine die. En 1953, un nouveau plan de remembrement fait évoluer de manière significative la composition générale de l'ensemble : l'îlot O adopte un plan en U, ouvert sur la rue Richelieu par une large interruption du bâti. Le dossier de permis de construire est complété en juillet 1954, afin de prendre en compte ces importantes modifications. La délégation départementale du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme autorise le lancement du
    Observation :
    Les îlots O et N sont édifiés symétriquement de part et d'autre de la rue Richelieu et adoptent des
    Référence documentaire :
    Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 17 ). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°292). (cf. illustration n AC Tours. Relogement des sinistrés de la guerre 1939-1945, 6 F 250. Îlot O, 1955-1960. AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 17. Îlot O, 1948-1954. AC Tours. Permis de construire 1952/n°292. Reconstruction de l'îlot O, 1952-1960. les différents quartiers de Tours. La Nouvelle République, 2 février 1955. p. 22 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86. Plan des servitudes annexé au cahier des charges de remembrement de l'îlot O / Auteur inconnu. 1 :500. 20 décembre 1948. 1 tirage : plan (AC Tours. 149 W 17). A.S.R. Tours-Nord. Îlot O. Parcelle 210. Etablissements Briau / Gabriel Soulary et André Le Roy. 1
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    Situé en bordure du périmètre de reconstruction, l'îlot O est délimité au nord par la rue Richelieu d'habitation à rez-de-chaussée commercial alignés à front de rues. D'aspect assez hétérogène, il présente deux types de hauteur sous corniche. Les côtés sud, est et ouest de l'îlot sont bordés par cinq immeubles à la rue Richelieu, ces quatre édifices adoptent une composition symétrique de type AB-BA. Chaque paire regroupe un immeuble de cinq travées à trois étages-carrés et un immeuble de trois travées à deux étages Marceau et Néricault-Destouches, un bâtiment de taille plus importante se distingue des autres par ses . Le reste de l'îlot est coiffé de toits à longs pans et croupes couverts d'ardoise, hérissés de souches de cheminées en béton. Quatre immeubles présentent des lucarnes de forme rentrante, rampante, à croupe ou à fronton-pignon, qui éclairent un étage de comble. Un enduit ciment recouvre les façades. Le gros-œuvre a été réalisé en béton armé et maçonnerie de moellons.
    Étages :
    rez-de-chaussée rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Typologies :
    îlot de type ouvert en forme de U
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue Richelieu rue des Déportés rue Néricault-Destouches rue
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1952/n°292) Le numéro entre Entreprises ayant participé à la construction de l'îlot O ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 22 parenthèses correspond à la numérotation cadastrale en vigueur lors du premier remembrement de l'îlot. La parcellaire survenu quelques mois avant la construction de l'îlot. En l'absence du plan remanié, il ne nous a parcelles de l'époque. - Bertrand : DZ 199-198 (204-204bis) ; (212) - Boille J. : (211) - Boille P. : DZ Roy et Soulary : DZ 209 (209) - Lhéritier de Chézelle : DZ 195-204 (206) - Marconnet R. et J. et
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 149 W 17, îlot O). IVR24_20103702644NUCA Marceau et Néricault-Destouches, Soulary et Le Roy arch., 31 mars 1954. (archives municipales de Tours Plan de situation. IVR24_20113701259NUDA Plan des servitudes annexé au cahier des charges du remembrement de l'îlot, 20 décembre 1948 Coupes et élevations des façades pricipales et postérieures de l'immeuble à l'angle des rues , Permis de construire 1952/n°292). IVR24_20103701778NUC2A Façades nord et ouest de l'îlot vues depuis l'angle des rues Marceau et Richelieu Ensemble ouest de l'îlot, vue depuis la rue Richelieu. IVR24_20103702543NUCA Façades sud et ouest de l'îlot vues depuis l'angle des rues Néricault-Destouches et des Déportés
  • Îlot T
    Îlot T Tours - Quartier sinistré nord - rue Richelieu rue Marceau rue Néricault-Destouches rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 214 à 230
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    Un premier plan de remembrement fixe en décembre 1948 l'implantation de l'îlot T en bordure sud du périmètre de reconstruction. Sa réalisation est confiée à l'architecte Henry Lhéritier de Chézelle, qui dresse en janvier 1950 les plans généraux de l'ensemble. Dans son étude, l'architecte reprend des éléments de composition plutôt classiques, tels que des toits en pavillon, des lucarnes à fronton, ainsi permis de construire traduisent en effet d'importantes modifications de façade et de structure par rapport aux premiers dessins de l'architecte chef de groupe. De même, le transformateur, situé au centre du cœur d'îlot, est déplacé au fond d'une parcelle d'angle afin de rendre plus aisée la circulation des véhicules. Un ensemble d'immeubles beaucoup plus hétérogène est ainsi reconstruit à partir de l'été 1951. Après la réalisation de fondations spéciales comme pour d'autres îlots du secteur, le chantier se poursuit par la construction du gros-œuvre sur une période de dix-huit mois environ. Il est
    Référence documentaire :
    Tirage : plan cadastral dressé le 28 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours Tirage : plan dressé le 12 janvier 1950. Par Lhéritier de Chézelle, Henry (architecte). (archives AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 19. Îlot T, 1948-1951. AC Tours. Permis de construire 1950/n°751. Reconstruction de l'îlot T, parcelles 278 à 282, 288 à AC Tours. Permis de construire 1951/n°539. Reconstruction de l'îlot T, parcelles 282 à 287, 1951 Association syndicale de reconstruction de Tours Nord. Etude de l'îlot T / Henry Lhéritier de p. 22 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86. Plan des servitudes annexé au cahier des charges de remembrement de l'îlot T / Auteur inconnu. 1 :500. 20 décembre 1948. 1 tirage : plan (AC Tours. 149 W 19). Chézelle. 1:200. 12 janvier 1950. 1 tirage : plan, coupe et élévations (Archives Départementales Indre-et
    Canton :
    Tours-Centre
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'îlot T se dresse en bordure sud du périmètre de reconstruction, délimité au nord par la rue Richelieu, à l'est par la rue Marceau, au sud par la rue Néricault-Destouches et à l'ouest par la rue de Jérusalem. Il adopte un plan sensiblement carré, sur lequel s'alignent à front de rues un immeuble de bureaux et onze immeubles à usage mixte. De type fermé, il dispose d'un passage d'entrée carrossable débouchant sur une cour commune cernée de garages en rez-de-chaussée. L'accès au cœur d'îlot est situé rue de Jérusalem, en regard du passage de l'îlot U. Il est fermé par une grille électrique qui réserve la desserte de la cour à ses seuls riverains. Le gros-œuvre de l'ensemble est constitué d'une ossature en béton armé et d'une maçonnerie de moellons. Les immeubles à usage mixte comportent un sous-sol, un rez-de -chaussée commercial, deux à trois étages-carrés avec ou sans étage de comble réservés à l'habitation. Ils forment un front bâti très hétérogène qui marie différents types de matériaux et de lucarnes en élévation
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [architecte] Lhéritier de Chézelle Henry
    Typologies :
    îlot de type fermé de forme carrée
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue Richelieu rue Marceau rue Néricault-Destouches rue de
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1950/n°751 et 1951/n°539) Le Entreprises ayant participé à la construction de l'îlot T ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 22-24 ) - Travaux et entreprises de Touraine (maçonnerie) - Moltrasio (couverture) - Bouchet (charpente) - Daoudal -Serre (revêtements d'escaliers) - Fréhel (peinture) Chaufferie - Travaux et entreprises de Touraine numéro entre parenthèses correspond à la première numérotation cadastrale en vigueur lors de la reconstruction de l'îlot. - Boille J. : DZ 218 (281) ; DZ 230 (287) - Boille P. : DZ 220 (283) ; DZ 222 (284-285 ) - Boucheron : DZ 227 (290) ; DZ 228 (289) - Gasc : DZ 217 (280) - Lhéritier de Chézelle : DZ 219 (282
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 149 W 19, îlot T). IVR24_20113700626NUC2A Plan, coupe et élévations de l'îlot T, H. Lhéritier de Chézelle arch., 12 janvier 1950. (archives Plan de situation. IVR24_20113701264NUDA Plan des servitudes annexé au cahier des charges du remembrement de l'îlot, 20 décembre 1948 Immeuble à l'angle des rues Richelieu et de Jérusalem. IVR24_20103701011NUC2A Immeuble à l'angle des rues de Jérusalem et Néricault-Destouches. IVR24_20103701013NUC2A Coeur d'îlot vu depuis un immeuble de la rue Néricault-Destouches. IVR24_20113700674NUC2A Coeur d'îlot vu depuis un immeuble de la rue Marceau. IVR24_20103701024NUC2A
1