Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel du Faisan, puis université Stanford in France, actuellement établissement administratif de l'université François-Rabelais
    Hôtel du Faisan, puis université Stanford in France, actuellement établissement administratif de l'université François-Rabelais Tours - Quartier sinistré nord - 3 place Anatole-France - en ville - Cadastre : 2010 DZ 18
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    comptes que cette société céda la gestion de l'édifice à la Ville de Tours. Après l'élection de Jean vaste édifice dans la partie haute de la rue Nationale. Lors du remembrement de l'îlot ABC en 1952, l'on retint un emplacement au sud-ouest de la place Anatole-France afin que l'établissement retrouve une place de choix au cœur de l'entrée de ville reconstruite. Les architectes Jean-Bernard Lissalde et Michel remembré. L'entrée de ville en chantier n'incitant pas les voyageurs à séjourner au Faisan, le nouvel hôtel dut rapidement faire face à des problèmes financiers. Ses gérants envisagèrent alors de rentabiliser l'édifice. Un permis de construire fut déposé en mai 1959 pour une transformation des lieux en 13 appartements et studios. Toutefois, la Société du Faisan n'ayant pas soldé son déficit auprès de l'Association syndicale de reconstruction, le permis fut refusé. C'est vraisemblablement dans l'incapacité de régler ses Royer à la tête de la municipalité en 1959 et alors que celui-ci avait noué des liens étroits avec
    Référence documentaire :
    (architecte) ; Vanel, Henri (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 14). (cf. illustration n (architecte) ; Vanel, Henri (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 14). (cf. illustration n (architecte) ; Vanel, Henri (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 14). (cf. illustration n (architecte) ; Vanel, Henri (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 14). (cf. illustration n (architecte) ; Vanel, Henri (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 14). (cf. illustration n (architecte) ; Vanel, Henri (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 14). (cf. illustration n Photogr. nég. n. et b., 1960. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours Photogr. nég. n. et b., 1960. Par Germain, Jacques (photographe). (archives municipales de Tours Impr. photoméc. (carte postale) n. et b., [3e quart 20e siècle]. (archives municipales de Tours, 11 (architecte) ; Vanel, Henri (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 14). (cf. illustration n
    Canton :
    Tours-Centre
    Dénominations :
    hôtel de voyageurs
    Description :
    Situé à l'angle nord-est de l'îlot ABC, l'immeuble présente un corps de bâtiment allongé, flanqué à terrasse ouest de la rue Nationale. L'édifice comporte un rez-de-chaussée surélevé, trois étages-carrés, un étage de comble et un sous-sol ouvrant sur le cœur d'îlot et accueillant un restaurant universitaire . Les étages supérieurs sont occupés par les bureaux des services administratifs de l'université. Le gros-œuvre est constitué d'une ossature en béton armé et d'une maçonnerie de moellons. La façade principale est recouverte d'un plaquis de pierre calcaire, suivant l'ordonnance architecturale fixée pour l'ensemble de la place Anatole-France. Le rez-de-chaussée surélevé est éclairé par de larges fenêtres à quatre vantaux. Les trois étages supérieurs, élevés en retrait, présentent de hautes fenêtres et portes le recul de la façade et ceinturée d'un garde-corps à balustres en béton. L'avant-corps de deux travées possède un étage de comble doté d'une grande lucarne rentrante avec terrasse. Un porche pour
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 3 place Anatole-France - en ville - Cadastre : 2010 DZ 18
    Titre courant :
    Hôtel du Faisan, puis université Stanford in France, actuellement établissement administratif de
    Appellations :
    établissement administratif de l'université François-Rabelais
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    L'hôtel du Faisan rue Nationale, [1er quart 20e siècle]. (archives municipales de Tours, 11 Fi Cour intérieure de l'hôtel du Faisan, [1er quart 20e siècle]. (archives municipales de Tours, 11 Fi Vue générale de l'université Stanford in France, 1960. (archives municipales de Tours, Fonds Vue du hall d'accueil au rez-de-chaussée, 1960. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Vue du foyer au rez-de-chaussée, 1960. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Vue du réfectoire au sous-sol, 1960. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Vue d'une salle de classe, 1960. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry Germain Vue d'une chambre d'étudiant, 1960. (archives municipales de Tours, Fonds Jacques et Thierry municipales de Tours, 149 W 14). IVR24_20103701816NUC2A municipales de Tours, 149 W 14). IVR24_20103701815NUC2A
  • Îlot Q
    Îlot Q Tours - Quartier sinistré nord - rue du Maréchal-Foch rue Marceau rue des Halles rue du Président-Merville - en ville - Cadastre : 2010 DZ 271 à 287
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    implantation, en limite du périmètre de reconstruction, est fixée par le premier plan parcellaire dressé en décembre 1948 par l'Association syndicale de remembrement. L'îlot Q y est défini comme un ensemble de type portées au plan de remembrement font évoluer de manière significative la composition générale de de l'architecte Michel Vallée. Celui-ci dresse courant 1955 les plans généraux qu'il annexe au permis de construire, déposé en septembre de la même année. L'aménagement particulier du sous-sol en parc de stationnement sur deux niveaux requiert au préalable la réalisation de fondations spéciales. Le gros-œuvre est lancé début 1956 dès la réception de ces fondations, et prend fin à l'été 1957. Les premiers certificats de conformité sont rédigés en novembre 1959. L'îlot Q a connu depuis son achèvement quelques transformations. Le garage de réparation automobile, qui occupait une grande partie du cœur d'îlot, a été surélévation de ce bâtiment en rez-de-chaussée et y a aménagé plusieurs bureaux, destinés à Touraine Logement
    Parties constituantes non étudiées :
    immeuble de bureaux parc de stationnement hôtel de voyageurs
    Référence documentaire :
    Tirage : plan cadastral dressé le 28 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours Tirage : plan, [1955]. Par Vallée, Michel (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan, [1955]. Par Vallée, Michel (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan, [1955]. Par Vallée, Michel (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan, [1955]. Par Vallée, Michel (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan, [1955]. Par Vallée, Michel (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan, [1955]. Par Vallée, Michel (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de Tirage : plan, [1955]. Par Vallée, Michel (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de AC Tours. Relogement des sinistrés de la guerre 1939-1945, 6 F 250. Îlot Q, 1952-1959. AC Tours. Reconstruction de l'entrée nord de la ville 149 W 19. Îlot Q, 1948-1955.
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    Situé en bordure du périmètre de reconstruction, l'îlot Q est délimité au nord par la rue du Président-Merville. Doté d'un plan en forme de U ouvert sur l'ouest, il présente deux interruptions du bâti rue du Président-Merville. Cet ensemble concerté comprend un immeuble de bureaux, deux immeubles à logements, un hôtel de voyageurs et douze immeubles d'habitation à rez-de-chaussée commercial. Alignés à front de rues, les édifices se dressent sur un sous-sol de caves et comportent en rez-de-chaussée des façades postérieures une rangée de garages et d'arrière-boutiques à toit-terrasse. Différentes séquences de façades sur rue se rencontrent dans l'îlot Q, au sein toutefois d'une relative homogénéité liée au -carrés. Deux d'entre eux présentent sur rue un étage de comble supplémentaire, signalé par la présence de lucarnes à croupe. La rue des Halles est bordée par un ensemble de cinq immeubles à deux étages-carrés et un étage de comble. Cette deuxième séquence se caractérise notamment par l'emploi d'un seul type
    Étages :
    2 étages de sous-sol rez-de-chaussée étage de comble
    Typologies :
    îlot de type ouvert en forme de U immeuble de bureau en coeur d'îlot
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue du Maréchal-Foch rue Marceau rue des Halles rue du
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1955/n°482) Le numéro entre parenthèses correspond à la première numérotation cadastrale en vigueur lors de la reconstruction de l'îlot : DZ 283 (243) garage (transformé en immeuble de bureaux par Lissalde dans les années 1980) - Lépingle Entreprises ayant participé à la construction de l'îlot Q ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 22 . (aménagement de la cour de service) - Villenave (serrurrerie, fermeture) - Pieux Franki (fondations)
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    . (archives municipales de Tours, 149 W 19, îlot Q). IVR24_20113700628NUC2A Plan du deuxième sous-sol, M. Vallée arch., [1955]. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du premier sous-sol, M. Vallée arch., [1955]. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du rez-de-chaussée, M. Vallée arch., [1955]. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du premier étage, M. Vallée arch., [1955]. (archives municipales de Tours, Permis de Coupes et élévation des façades ouest, M. Vallée arch., [1955]. (archives municipales de Tours ]. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1955/n°482). IVR24_20113700739NUC2A Elévations des façades postérieures, M. Vallée arch., [1955]. (archives municipales de Tours Plan de situation. IVR24_20113701261NUDA Plan des servitudes annexé au cahier des charges du remembrement de l'îlot, 20 décembre 1948
  • Centre paroissial Saint-Paul
    Centre paroissial Saint-Paul Tours - Quartier du Sanitas - place Saint-Paul - en ville - Cadastre : 2010 CV 311
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    1954, n'intégrait que des groupes scolaires. L'archevêque de Tours, constatant l'absence d'église Diocésaine de Tours s'était auparavant vu attribuer par l'Association Syndicale de Remembrement (ASR) de Tours-Sud un terrain situé rue Scheurer-Kestner. Antérieure au plan de Jacques Henri-Labourdette, cette nouvelle pour un quartier devant compter plus de 5 000 logements, réclama à la municipalité, dès le mois de attribution était rendue caduque par la suppression prévue de la voie en question. Un accord put intervenir la perspective du boulevard de Lattre-de-Tassigny. Les fonds manquant pour un édifice définitif, une , l'architecte Michel Marconnet étant chargé de son étude. Elle fut consacrée le 7 octobre 1962. Les plans de , Michel Vallée, Jacques Boille, Jean et Michel Marconnet. Le permis de construire fut accordé le 22 août 1969, la chapelle Saint-Paul étant consacrée le 17 avril 1972, après l'achèvement de l'ensemble du
    Référence documentaire :
    (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69-387). (cf Archives communales de Tours, section contemporaine : permis de construire n°69-387.
    Canton :
    Tours-2
    Description :
    direction du Sud du boulevard de Lattre-de-Tassigny, l'église Saint-Paul ne présente toutefois pas de caractère monumental, aucun clocher ne venant élancer en hauteur le bâtiment. L'échelle de celui-ci reste remarquablement réduite par rapport aux bâtiments d'habitation adjacents. L'élévation triangulaire de l'église la en s'approchant du sol pour couvrir les salles disposées en extension du rez-de-chaussée. Ces dernières sont éclairées par de grands outeaux, d'autres de plus petites dimensions assurant l'éclairage de mur extérieur de la nef, une mince paroi de verre assurant la séparation des deux parties du bâtiment tout en créant un puits de lumière sur le maître-hôtel. La façade nord de l'église, ouvrant sur le parvis, présente une opacité presque totale, seules des ouvertures de petites dimensions, disposées irrégulièrement, ouvrant sur le rez-de-chaussée. La totalité de l'édifice est couvert d'ardoise. La nef, d'une capacité de 500 places assises, est dallée de pierre, et mène à un chœur triangulaire auquel on accède par
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - place Saint-Paul - en ville - Cadastre : 2010 CV 311
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Avant-projet de plan-masse - 1965. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de Plan-masse - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de construire n°69 Plans de l'église - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Permis de Plans du bâtiment administratif - 1969. (Archives communales de Tours, section contemporaine Plan de situation. IVR24_20113702266NUDA , Permis de construire n°69-387). IVR24_20113701158NUC2A Vue du parvis et de la façade nord. IVR24_20113702318NUC2A Vue de la façade sud. IVR24_20113702317NUC2A Vue de la nef depuis le choeur. IVR24_20113702323NUC2A Vue de la nef et de sa charpente côté ouest. IVR24_20113702322NUC2A
1