Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 302 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Verrière représentant saint Marc
    Verrière représentant saint Marc Gehée - en village
    Représentations :
    saint Marc
    Description :
    Saint Marc, figuré en pied et tenant un livre, est entouré d'un décor architectural placé sur un
    Titre courant :
    Verrière représentant saint Marc
    Illustration :
    Gehée, baie 6, saint Marc. IVR24_20093601027NUCA
  • Place Valin-de-la-Vaissière
    Place Valin-de-la-Vaissière Blois - rive droite - place Valin-de-la-Vaissière - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Historique :
    de Blois, travailla avec son fils et associé Marc Aubert, à la construction d'un parking souterrain
    Référence documentaire :
    étude d'aménagement, sur papier, 1979. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de étude d'aménagement, sur papier, 1979. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de étude d'aménagement, sur papier, 1979. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de projet d'aménagement, sur papier, 1977. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de projet d'aménagement, sur papier, 1976. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de projet d'aménagement, sur papier, 1976. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de projet d'aménagement, sur papier, 1976. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 11. Blois, place Louis XII, et place Valin-de Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Aubert, 72 IFA : boîte n°84. Aménagement de la place
    Auteur :
    [architecte] Aubert Marc [architecte] Aubert André
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts
    Texte libre :
    . L'ancien architecte en chef de la reconstruction de Blois, proposa avec son fils et associé Marc Aubert, un reconstruction de Blois, André Aubert sollicitait les services de Paul Robert-Houdin pour l'établissement de son , projet de André Aubert puis projet de Aubry, Denisot, Ferrieux avec destruction de la halle annulé in . Dans ce contexte, une étude paysagère de la dalle supérieure de la place fut commandée à André Aubert
    Illustration :
    Projet d'aménagement de surface, solution de base, par André Aubert, 04-1976. (Archives municipales Projet d'aménagement de surface, variante, par André Aubert, 04-1976. (Archives municipales de Projet d'aménagement de surface, par André Aubert, 12-1976. (Archives municipales de Blois, 13 Z 11 Projet d'aménagement de surface, plan par André Aubert, 09-1977. (Archives municipales de Blois, 13 Etude de surface commerciale, plan par André Aubert, 01-1979. (Archives municipales de Blois, 13 Z Etude de surface commerciale, plan par André Aubert, 01-1979. (Archives municipales de Blois, 13 Z Etude de surface commerciale par André Aubert, 1979. (Archives municipales de Blois, 13 Z 11
  • Place Louis-XII
    Place Louis-XII Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Dossier :
    Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Aubert Marc AuteurDocumentReproduit Aubert André
  • Place Louis-XII
    Place Louis-XII Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Dossier :
    Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Aubert Marc AuteurDocumentReproduit Aubert André
  • Place Louis-XII
    Place Louis-XII Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Dossier :
    Projet d'aménagement de locaux commerciaux par André et Marc Aubert, 1979. (Archives municipales de
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Aubert Marc AuteurDocumentReproduit Aubert André
  • Place Louis-XII
    Place Louis-XII Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Historique :
    . Dans les années quatre-vingt et sur la base d'un projet élaboré par André Aubert et son fils Marc, on , André Aubert effectua une étude spéciale d'architecture pour concevoir la future place Louis-XII. Il
    Référence documentaire :
    projet d'aménagement, sur papier, 1979. Par Aubert, André (architecte) ; Aubert, Marc (architecte projet d'aménagement, sur papier, 1979. Par Aubert, André (architecte) ; Aubert, Marc (architecte projet d'aménagement, sur papier, 1979. Par Aubert, André (architecte) ; Aubert, Marc (architecte plan sur calque. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de Blois, 13 Z 10). (cf plan sur calque. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de Blois, 13 Z 10). (cf Plan sur calque. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de Blois, 13 Z 10). (cf croquis sur calque. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de Blois, 13 Z 10). (cf dessin au crayon sur calque. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de Blois, 13 Z croquis sur calque. Par Aubert, André (architecte). (Archives municipales de Blois, 13 Z 10). (cf étude spéciale d'architecture, sur papier, 1943. Par Aubert, André (architecte). (Archives
    Auteur :
    [architecte] Aubert André
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts
    Texte libre :
    années 1970, André Aubert et son fils Marc avec qui il était alors associé, travaillèrent au Aubert, 1942-1943 A partir de mai 1942, André Aubert effectua à la demande de l'architecte Charles Nicod portées au plan de Charles Nicod, fut rendu public au printemps 1943. André Aubert faisait de cette place qu'un étage carré et un étage de comble. André Aubert compléta cette injonction en proposant l'usage Chaussées, et André Aubert. L'étude, commencée dès 1943, suggéra le parti suivant : conserver tout ce qui qu'en 1954. Des changements importants intervinrent par rapport au projet d'André Aubert. A ailleurs, un élément important de la proposition d'André Aubert fut annulé en 1952 : le déplacement de la départemental de la Construction, l'architecte conseil Favraud et André Aubert, alors ancien architecte en chef ainsi avec les premiers projets d'André Aubert. En 1965, les constructions du pourtour de la place surfaces commerciales sur cette place, André Aubert souligna l'opportunité d'aménager ces surfaces place
    Illustration :
    Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 Projet d'aménagement de locaux commerciaux par André et Marc Aubert, 1979. (Archives municipales de Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 Esquisses pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Esquisse pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Etude spéciale d'architecture par André Aubert : façade sud-est de la place Louis-XII, 1943 Etude spéciale d'architecture par André Aubert : façade sur la fontaine, 1943. (Archives Etude spéciale d'architecture par André Aubert : façade sud-ouest, 1943. (Archives municipales de Etude spéciale d'architecture par André Aubert : vue cavalière, 1943. (Archives municipales de Etude spéciale d'architecture par André Aubert : plan, 1943. (Archives municipales de Blois, 13 Z
  • École maternelle Les Remparts
    École maternelle Les Remparts Blois - rive droite - rue Trouessard - en ville - Cadastre : 1980 DO 617
    Historique :
    l'ancienne prison. En 1946, le conseil municipal de Blois nomma André Aubert et son associé Pronier pour la
    Référence documentaire :
    façade et vue perspective, sur papier, 1954. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF façade, sur calque, 1953. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de façade, sur calque, 1953. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de façade, sur calque, 1953. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de plan d'implantation, sur papier, 1955. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité plan du sous-sol, sur papier, 1955. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de plan du rez-de-chaussée, sur papier, 1955. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF façade, sur papier, 1955. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de coupes et façades, sur papier, 1954. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité plans du rez-de-chaussée et de l'étage, sur papier, 1954. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A
    Auteur :
    [architecte] Aubert André
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts
    Illustration :
    Projet d'aménagement des quartiers Rétif et de l'ancienne prison par A. Aubert, 06-1947. (Fonds A . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives d'architecture du XXe siècle, 072 IFA Projet de groupe scolaire par A. Aubert et A. Pronier, plan du rez-de-chaussée, 1947. (Fonds A . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives d'architecture du XXe siècle, 072 IFA Projet de groupe scolaire par A. Aubert et A. Pronier, plan du 1e étage, 1947. (Fonds A. Aubert Projet de groupe scolaire par A. Aubert et A. Pronier, façades et coupes de l'école maternelle , 1947. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives d'architecture du XXe Projet d'école maternelle, plan du rez-de-chaussée par A. Aubert, 06-1953. (Fds A. Aubert. SIAF Projet d'école maternelle, plan de l'étage par A. Aubert, 06-1953. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de Projet d'école maternelle, façade sud sur la rue Guerry par A. Aubert, 06-1953. (Fonds A. Aubert
  • École primaire Victor-Hugo
    École primaire Victor-Hugo Blois - rive droite - 6-10 rue d' Angleterre - en ville - Cadastre : 1980 DO 13, 513, 615
    Historique :
    , le conseil municipal de Blois nomma André Aubert et son associé Pronier pour la maîtrise d’œuvre de
    Référence documentaire :
    façade sur le Palais de Justice, sur calque, 1951-52. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives Xxe siècle, 072 IFA : 322). (cf plan du premier étage, sur calque, 1951-52. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF plan du premier étage, 1951. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de plan du deuxième étage, sur calque, 1951-52. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF plan du deuxième étage, sur calque, 1951-52. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF façade sur la rue des Remparts, sur calque, 1951. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert façade, sur papier, 1950. Par Aubert, André (architecte). (Archives d'architecture du XXe siècle façade sur la rue des Cordeliers, sur calque, 1951. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 072 IFA : 322). (cf
    Auteur :
    [architecte] Aubert André
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit Programme de reconstruction de l'école des filles Victor-Hugo. 1950. (IFA. fonds Aubert : Boite 4 André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts Liste des entreprises adjudicataires pour construction de l'école primaire. (IFA. Fonds Aubert
    Illustration :
    Projet d'aménagement des quartiers Rétif et de l'ancienne prison par A. Aubert, 06-1947. (Fonds A . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 072 IFA : 119 Projet de groupe scolaire par A. Aubert et A. Pronier, plan du RDC, 1947. (Fonds A. Aubert. SIAF Projet de groupe scolaire par A. Aubert et A. Pronier, plan du 1e étage, 1947. (Fonds A. Aubert Projet de groupe scolaire par A. Aubert et A. Pronier, façades et coupes de l'école de filles, 1947 . (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 072 IFA : 322 Projet d'école Victor-Hugo, plan du rez-de-chaussée par A. Aubert, 04-1950. (Fonds A. Aubert. SIAF Projet d'école Victor-Hugo, plan du 1e étage par A. Aubert, 04-1950. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité Projet d'école Victor-Hugo, plan du 2e étage par A. Aubert, 04-1950. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité Projet d'école Victor-Hugo, façade principale par A. Aubert, 04-1950. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité
  • Piscine (détruite)
    Piscine (détruite) Blois - rive droite - 32 quai Saint-Jean - en ville - Cadastre : 2011 DO 279
    Historique :
    , marqué par l'hygiène et la modernité. De plus André Aubert, l'architecte en chef de la reconstruction de dessiné par Lucien Joubert et André Aubert. L'équipement fut ramené à des dimensions plus modestes, le
    Référence documentaire :
    projet d'aménagement, détail des façades, sur papier, 1963. Par Aubert, André (architecte ) ; Joubert, Lucien (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives projet d'aménagement, sur papier, 1963. Par Aubert, André (architecte) ; Joubert, Lucien (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 72 IFA projet d'aménagement, plan du hall, sur papier, 1963. Par Aubert, André (architecte) ; Joubert , Lucien (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe projet d'aménagement, plan du rez-de-chaussée, sur papier, 1963. Par Aubert, André (architecte ) ; Joubert, Lucien (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives projet d'aménagement, plan du premier étage, sur papier, 1963. Par Aubert, André (architecte ) ; Joubert, Lucien (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives
    Auteur :
    [architecte] Aubert André
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
    Texte libre :
    plans furent donnés par André Aubert, ancien architecte en chef de la reconstruction de Blois. Dans André Aubert pour cette nouvelle implantation. L'équipement fut alors ramené à des dimensions plus
    Illustration :
    Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, façade principale par André Aubert et Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, façade principale par André Aubert et Aubert et Lucien Joubert, 09-1963. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, plan du hall par André Aubert et Lucien Joubert, 09-1963. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle annexe par André Aubert et Lucien Joubert, 09-1963. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du par André Aubert et Lucien Joubert, 09-1963. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, coupes par André Aubert et Lucien Joubert, 09-1963. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, façades par André Aubert et Lucien
  • Îlot F
    Îlot F Blois - rive droite - rue du Commerce rue des Orfèvres rue Saint-Martin place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2010 DN 300 à 311
    Historique :
    bordure de la place Louis-XII pour laquelle André Aubert produisit une étude spéciale d'architecture en 1948 et septembre 1949. André Aubert, devenu entretemps architecte en chef de la reconstruction de la
    Référence documentaire :
    photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Aubert, 72 IFA : boîte n°14 . Blois, ville basse et
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Illustration :
    Façade sur la rue des Orfèvres en cours de construction, vers 1949-1950. (Fonds A. Aubert. SIAF 1949-1950. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 72 Façade sur la rue des Orfèvres, presque achevée, début des années cinquante. (Fonds A. Aubert. SIAF . (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 72 IFA : 14 années cinquante. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle années cinquante. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle Façade sur la rue des Orfèvres, en cours d'achèvement, début des années cinquante. (Fonds A. Aubert cinquante. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 72 IFA . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 72 IFA : 14
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Blois
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Blois Blois - en ville
    Historique :
    Aubert est nommé en remplacement de Charles Nicod par le Ministère de la reconstruction et de l'urbanisme
    Référence documentaire :
    projet, vue perspective, sur papier, vers 1937. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert projet, vue perspective, sur papier, vers 1937. Par Aubert, André (architecte). (Fonds A. Aubert Plan de masse, sur papier. Par Aubert, André (architecte). (Archives communales, Blois, 13 Z 21 Plan de masse, sur papier. Par Aubert, André (architecte). (Archives communales, Blois, 13 Z 21 AD Loir-et-Cher. Série J : 29 J 1 à 3. Blois secteur sauvegardé. André Aubert. AD Loir-et-Cher. Série J : 29 J 1 à 3. Blois secteur sauvegardé. André Aubert. AD Loir-et-Cher. Série J : 125 J. Fonds Marc Paget. Charles Nicod, Louis Arretche, André Aubert, Charles Dorian. 31 planches. 1942-1944. AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 10. Blois, restauration de la place Louis XII AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 11. Blois, place Louis XII, et place Valin-de
    Auteur :
    [architecte] Aubert André
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K Marc Paget (1907-2006) Né à Cellettes en 1907, Marc Paget étudia à l'école des beaux-arts de Paris
    Texte libre :
    publiés dans la Dépêche du Centre. Il semblerait qu'André Aubert, qui devait devenir en 1945 l'architecte la place du Château, à André Aubert pour la place Louis-XII, à Louis Arretche pour les îlots du et la vue sur le château. 7 - Les destructions de l'été 1944 et la nomination d'André Aubert. Faute Reconstruction et de l'Urbanisme (MRU), ni que la nomination d'André Aubert en remplacement de Charles Nicod André Aubert qui en 1945 succéda à Charles Nicod en tant qu'architecte en chef. Il concerne le dessin de
    Illustration :
    Projet d'hôtel de ville sur les quais rive droite, par André Aubert, vers 1937. (Fonds A. Aubert Projet d'hôtel de ville, façade sur la rue Denis-Papin, par André Aubert, vers 1937. (Fonds A . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 72 IFA : 324/5 Plan de masse de la rive droite de Blois par André Aubert, sans date, probablement années cinquante
  • Blois : Lycée Augustin-Thierry, dit Cité scolaire Augustin-Thierry
    Blois : Lycée Augustin-Thierry, dit Cité scolaire Augustin-Thierry Blois - rive droite - 13 avenue de Châteaudun - en ville - Cadastre : 2011 AS 222, 223 2011 CT 368
    Historique :
    ). André Aubert, architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux et ancien architecte en chef
    Référence documentaire :
    Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Aubert, 72 IFA : boîtes n° 10, 24, 34, 36, 40, 48, 52
    Auteur :
    [architecte] Aubert André
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts
    Texte libre :
    -76. Ce fut finalement André Aubert, architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux, et d'internat pour 300 internes. Après des travaux préparatoires menés par Aubert et Jannin, l'avant-projet de construction, entre 1960 et 1963, d'un bâtiment d'internat, appelé bâtiment N. Le projet de mai 1960, d'Aubert bâtiments conçus par André Aubert dans les années soixante et soixante-dix pour ce lycée. Il se distingue plans d'exécution furent établis par André Aubert, secondé à partir de cette étape par Pierre Large l'équipe d'architectes, André Aubert et Pierre Large. Leur projet, visait à rassembler les élèves des troisième tranche. Il fut lui aussi conçu par André Aubert et Pierre Large mais se distingua résolument des
  • Quartier Rétif ou quartier de l'ancienne prison, dit îlot B
    Quartier Rétif ou quartier de l'ancienne prison, dit îlot B Blois - rive droite - rue des Remparts rue Trouessard rue des Cordeliers rue Claude-Robin rue d' Angleterre - en ville - Cadastre : 2010 DO 13 2010 DO 513 2010 DO 527, 528 2010 DO 558 2010 DO 611 à 615 2010 DO 617 2010 DO 620, 621 2010 DO 697
    Historique :
    édifiés à partir de 1957 sur les projets des architectes Amiot, Marc Paget, Paul Robert-Houdin et Henri
    Référence documentaire :
    projet d'aménagement des quartiers Rétif et de l'ancienne prison, sur papier, 06-1947. Par Aubert , André (architecte). (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe Charles Nicod, Louis Arretche, André Aubert, Charles Dorian. 31 planches. 1942-1944.
    Auteur :
    [architecte] Aubert André [architecte] Paget Marc
    Annexe :
    avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit André Aubert (1905-1987) Né à Montrouge en 1905, André Aubert étudia à l'école des beaux-arts
    Texte libre :
    expropriés du quartier, furent édifiés sur les plans des architectes Amiot, Marc Paget, Paul Robert-Houdin et années cinquante, l'architecte André Aubert conçut des espaces verts afin d'accompagner de façon heureuse
    Illustration :
    Projet d'aménagement des quartiers Rétif et de l'ancienne prison par A. Aubert, 06-1947. (Fonds A . Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives XXe siècle, 072 IFA : 119
  • Îlot I
    Îlot I Blois - rive droite - quai de la-Saussaye rue du Commerce rue Emile-Laurens rond point de la Résistance - en ville - Cadastre : 2010 DN 329 à 338
    Référence documentaire :
    photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Illustration :
    Ilot I en cours de construction, vers 1952. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du
  • Îlot D
    Îlot D Blois - rive droite - place Valin-de-la-Vaissière place Louis-XII rue du Commerce rue Emile-Laurens quai de la Saussaye - en ville - Cadastre : 2010 DN 339 à 341 2010 DN 343 à 354 2010 DN 917 à 919
    Historique :
    architectes blésois Marc Paget et Guénet, Henri Lafargue, Henri Jannin et Amiot, s'étala donc de 1951 à 1965
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Texte libre :
    Louis-XII. C'est sur cette dernière hypothèse, validée dans le plan en novembre 1942, qu'André Aubert reconstruction de Blois. Cela explique aussi que cet îlot ne put être reconstruit selon le projet d'André Aubert Construction, l'architecte conseil Favraud et André Aubert, alors ancien architecte en chef de la avec les premiers projets d'André Aubert. Par rapport au parcellaire ancien, l'îlot D suit à l'est
  • Îlot G
    Îlot G Blois - rive droite - rue du Commerce rue des Orfèvres rue Denis-Papin rue des Trois-Clefs - en ville - Cadastre : 2010 DN 286 à 299
    Historique :
    les Blésois Paul Robert-Houdin et Marc Paget travaillèrent sur les deux. Les plans des immeubles
    Référence documentaire :
    photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du photog. noir et blanc. Auteur inconnu. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Illustration :
    . (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives d'architecture du XXe siècle années cinquante. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives années cinquante. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives cinquante. (Fonds A. Aubert. SIAF/ Cité de l'architecture et du Patrimoine / Archives d'architecture duXXe
  • Îlot E
    Îlot E Blois - rive droite - rue des Orfèvres rue Emile-Laurens rue du Commerce place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2010 DN 312 à 317
    Historique :
    modifications qu'André Aubert porta au plan de Charles Nicod lorsqu'il le remplaça après guerre en tant d'avoir été construit sous la direction d'un unique architecte chef de groupe : Marc Paget. Il fut secondé
    Référence documentaire :
    façade, sur papier, 1953. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher façade, sur papier, 1953. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir-et-Cher plan des combles et du transformateur, sur papier, 1953. Par Paget, Marc (architecte). (Archives
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Annexe :
    Marc Paget (1907-2006) Né à Cellettes en 1907, Marc Paget étudia à l'école des beaux-arts de Paris
    Illustration :
    Façade sur la rue Emile-Laurens par Marc Paget, 10-1953. (Archives départementales de Loir-et-Cher Plan des combles et du transformateur par Marc Paget, 10-1953. (Archives départementales de Loir-et
  • Marché couvert, actuellement cantine universitaire
    Marché couvert, actuellement cantine universitaire Blois - rive droite - 10-12 rue Anne-de-Bretagne rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 2010 DN 362
    Historique :
    nomma en 1946 l'architecte Gavalda. Ce fut finalement l'architecte blésois Marc Paget qui donna les
    Référence documentaire :
    plan et façades, sur papier, 1956. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,01 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,01 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,01 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,02 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Annexe :
    Marc Paget (1907-2006) Né à Cellettes en 1907, Marc Paget étudia à l'école des beaux-arts de Paris
    Illustration :
    Plan et façades rue des Jacobins et rue Anne-de-Bretagne, 5e projet par Marc Paget, 07-1956 Plan, 5e projet par Marc Paget, 07-1956. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 18 O6 Façades nord et sud, 5e projet de Marc Paget, 07-1956. (Archives départementales de Loir-et-Cher Façade rue des Jacobins, 5e projet de Marc Paget, 07-1956. (Archives départementales de Loir-et Etude de cintre en béton armé par Marc Paget, 1956. (Archives départementales de Loir-et-Cher
  • Bourg : mairie, écoles (2 rue de la République)
    Bourg : mairie, écoles (2 rue de la République) Neuillé-le-Lierre - 2 rue de la République - en village - Cadastre : 1819 D1 139 2011 OD 414
    Historique :
    ) proposés par Aubert, architecte à Tours, n'ont pas abouti. En 1880, l'école des filles est installée
    Auteur :
    [architecte] Aubert
    Illustration :
    Projet d'agrandissement de l'école (non réalisé). Plan, Aubert, 1875. (Archives départementales Projet d'agrandissement de l'école (non réalisé). Élévation, Aubert, 1875. (Archives Projet d'agrandissement de l'école (non réalisé). Plan, Aubert, 1878. (Archives départementales Projet d'agrandissement de l'école (non réalisé). Élévation, Aubert, 1878. (Archives , Aubert, non daté (vers 1880). (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 166 M5 , Aubert, non daté (vers 1880). (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 166 M5 comble, Aubert, non datés (vers 1880). (Archives départementales d'Indre-et-Loire, E dépôt 166 M5 Projet de construction d'une mairie et école de garçons (non réalisé). Élévation, Aubert, non datée Projet de construction d'une mairie et école de filles (non réalisé). Plan, Aubert, 1880. (Archives les écoles et le cimetière, Aubert, 1881. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 166 1
  • Ensemble de deux immeubles (14-16 rue des Orfèvres)
    Ensemble de deux immeubles (14-16 rue des Orfèvres) Blois - rive droite - 14-16 rue des Orfèvres 15-17 rue Emile-Laurens - en ville - Cadastre : 2010 DN 312, 313
    Historique :
    sur un même plan par un seul architecte, Marc Paget, qui supervisa également la construction de l'îlot extérieurement homogène. Comme Paul Robert-Houdin le fit à l'angle sud-ouest de l'îlot P, l'architecte Marc Paget
    Référence documentaire :
    plan du rez-de-chaussée et du sous-sol, sur papier, 1953. Par Paget, Marc (architecte). (Archives plan des étages, sur papier, 1953. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Annexe :
    Marc Paget (1907-2006) Né à Cellettes en 1907, Marc Paget étudia à l'école des beaux-arts de Paris
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée et du sous-sol par Marc Paget, 10-1953. (Archives départementales de Loir Plan des étages, par Marc Paget, 10-1953. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W
1 2 3 4 16 Suivant