Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 4267 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation de la ville de Château-Renault
    Présentation de la ville de Château-Renault Château-Renault
    Référence documentaire :
    Cartes postales de Touraine : Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 63). Château-Renault, plan cadastral dit cadastre napoléonien, section A. Non daté (vers 1835-1836 Château-Renault, plan cadastral dit cadastre napoléonien, section B. Non daté, (vers 1835-1836 Château-Renault, plan cadastral dit cadastre napoléonien, section C. Non daté, (vers 1835-1836 CHANGEUX, Robert, HUTEAU, Lucette. Il était une fois... Château-Renault. Longué (Le Vieux logis HUTEAU, Lucette. Les origines féodales de Château-Renault. Bulletin de la Société Archéologique de HUTEAU, Lucette, CHANGEUX, Robert. Aveu de la seigneurie de Château-Renault en 1558. Copie NGUBA, Masiya. L'évolution des formes urbaines à Château-Renault. Tours : Université de Tours, 2005 HUTEAU, Lucette. La tannerie et le musée du cuir à Château-Renault. Bulletin de la Société
    Localisation :
    Château-Renault
    Titre courant :
    Présentation de la ville de Château-Renault
    Texte libre :
    commune de Château-Renault couvre une superficie de 3,51 km² soit une densité de population de 1 442 hab départementale 910, qui relie Château-Renault à Tours et traverse la commune du nord au sud, et la route secondaires sont les départementales 46 et 246, reliant Vouvray à Château-Renault ; la départementale 273 reliant Villedômer à Château-Renault, et la départementale 43 reliant Château-Renault à Neuville-sur . Aspects historiques Le château et les origines de la ville Les origines de Château-Renault remontent au comte d'Estaing devient marquis de Château-Renault suite à son mariage avec Anne-Marie Rousselet en 1746 la commune est appelée Montbraisne. Depuis 1932, le nom officiel s'écrit Château-Renault. Château reliée au carroi Saint-André, près de l'église, par la ruelle du Moulin Neuf (Moulinet). Château-Renault se serait véritablement installée à Château-Renault qu'en 1543. L'activité connaît un remarquable faible superficie (une proposition de réunion des communes de Neuville et Château-Renault est rejetée en
    Illustration :
    Pardessus, arpenteur géomètre, en mars 1740. Détail de la partie de Château-Renault dépendant de la Tanneries de Château-Renault. Carte postale du début du 20e siècle. (Archives départementales Ville et église de Château-Renault, depuis l'esplanade du château. IVR24_20143703672NUC4A La ville de Château-Renault et les anciennes tanneries Peltereau-Tenneson et Bienvenu La Brenne, l'ancienne tannerie Peltereau-Tenneson et le château. IVR24_20173701071NUCA La ville et le château depuis la rue Trousseau. IVR24_20173701044NUCA Château d'eau. IVR24_20173700135NUCA
  • Château-Renault : église paroissiale Saint-André
    Château-Renault : église paroissiale Saint-André Château-Renault - rue Martin Gardien - en ville - Cadastre : 1835 B 572 2014 AN 72
    Historique :
    En 1066, le seigneur de Château-Renault donne aux moines de l'abbaye Saint-Julien de Tours une chapelle et un terrain pour construire un prieuré et un bourg en contrebas du château. Dédiée à saint André
    Référence documentaire :
    Cartes postales de Touraine : Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 63). Château-Renault, église Saint-André. Photographie ancienne. (Archives départementales d'Indre-et Château-Renault, église paroissiale Saint André. Élévation. (Archives départementales d'Indre-et Château-Renault, église paroissiale Saint André. Projet de clocher. (Archives départementales Église de Château-Renault, Projet de restauration. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 29 J Église de Château-Renault, Clocher, flèche. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 29 J 250 Église de Château-Renault. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 63 47). 1807-1888. DEYRES, Marcel. L'église Saint-André de Château-Renault. Belles églises de Touraine. Chambray-lès HUTEAU, Lucette. Richesses artistiques de l'église Saint-André de Château-Renault. Bulletin de la
    Canton :
    Château-Renault
    Description :
    marquis de Château-Renault est située sous la chapelle de la Vierge.
    Localisation :
    Château-Renault - rue Martin Gardien - en ville - Cadastre : 1835 B 572 2014 AN 72
    Titre courant :
    Château-Renault : église paroissiale Saint-André
  • Château-Renault : statue de sainte Antonia
    Château-Renault : statue de sainte Antonia Château-Renault - place de la Goujonnerie - en ville
    Canton :
    Château-Renault
    Localisation :
    Château-Renault - place de la Goujonnerie - en ville
    Titre courant :
    Château-Renault : statue de sainte Antonia
  • Le mobilier de la mairie de Château-Renault
    Le mobilier de la mairie de Château-Renault Château-Renault
    Canton :
    Château-Renault
    Localisation :
    Château-Renault
    Titre courant :
    Le mobilier de la mairie de Château-Renault
    Annexe :
    de quinquina du château pharmacien Château-Renault, (n° récolement : 63) Fioles (3) (n°22), auteur de Château-Renault détruit au milieu du 20 e siècle (visible sur une carte postale du début du 20e métallique : doré (franges), 3e quart du 20e siècle, inscription : la clique l'Avenir Château-Renault fondée : société chorale de Château-Renault Indre-et-Loire Sacoches de rangement pour instrument (6), auteur siècle (?), l = 145 cm, la = 105 cm, pr = 35 cm, inscription : fanfare de Château-Renault (Indre-et-Loire ) : Château de Chaumont, bois, l = 28 cm, la = 44 cm Sculpture (n°7) : Tabatière, bois, l = 15 cm, la = 50 cm Tableau (n°2) : Le Château, huile sur isorel, bois (cadre), l = 60 cm, la = 41,5 cm Tableau (n°3
    Texte libre :
    La mairie de Château-Renault, installée dans le château, conserve un nombre très important d’objets exercé dans une scierie de Château-Renault à partir de 1922, pendant une quarantaine d’années. Il sculpte , il donne à la ville de Château-Renault une quarantaine d’œuvres (sculptures et tableaux). Seuls les mobiliers. Ces objets sont liés à l’histoire du château (bibliothèque, plaques de cheminées, buste de M années 1970 et actuellement « Pharmacie du Château Marie-Hélène Payet ». Ce fonds a été donné à la ville
  • Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault)
    Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault) Vernou-sur-Brenne - 21 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 341, 343 2009 AN 119, 116
    Localisation :
    Vernou-sur-Brenne - 21 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 341, 343 2009 AN
    Titre courant :
    Bourg : moulin dit moulin Garnier (21 route de Château-Renault)
  • Bourg : maison dite
    Bourg : maison dite "Domaine de la Touche" (74 route de Château-Renault) Vernou-sur-Brenne - 74 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 369 2009 AN 63
    Historique :
    . Les maisons situées au numéros 70 et 72 de la route de Château-Renault sont dites "les pavillons de la
    Localisation :
    Vernou-sur-Brenne - 74 route de Château-Renault - en ville - Cadastre : 1817 F 369 2009 AN 63
    Titre courant :
    Bourg : maison dite "Domaine de la Touche" (74 route de Château-Renault)
  • Noue : château dit château de La Noue
    Noue : château dit château de La Noue Villedômer - La Noue - en écart - Cadastre : 1835 D4 1094 2012 D 1634 2012 D 1635
    Historique :
    1599. En 1672, le château est acquis par Archambault, président du grenier à sel de Neuvy-le-Roi. A Marguerite Sophie de La Faulotte. Le château, resté dans la même famille, accueille aujourd'hui une activité tours ont été édifiées entre 1784 et 1835. Le château fait l'objet d'une démolition partielle (au nord d'avoir une vue du château avant les modifications de 1867. Les bâtiments de servitudes (serre, maison du l'ouest du château mentionné sur le cadastre napoléonien et détruit dans la seconde moitié du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    Plan de la route de Tours à Paris par Château-Renault et Vendôme, dans l'étendue de la généralité
    Canton :
    Château-Renault
    Dénominations :
    château
    Description :
    Château en forme de L dont les angles sud-est et nord-est sont occupés par des tours circulaires
    Titre courant :
    Noue : château dit château de La Noue
    Illustration :
    Extrait du plan de la route de Paris à Tours, par Château-Renault et Vendôme, dans l'étendue de la Extrait du plan cadastral napoléonien, section D4, 1835 : château de La Noue. (Archives Photographie du château, entre 1859 et 1866. (Collection privée). IVR24_20143703550NUCAB
  • Boisnière : château dit château de La Boisnière
    Boisnière : château dit château de La Boisnière Villedômer - La Boisnière - en écart - Cadastre : 1835 C2 140, 146, 149, 152 2012 C 140, 143, 149, 632
    Historique :
    Il s'agit d'un ancien fief relevant de Château-Renault. Le plus ancien seigneur connu est Jean utilisation sociale. Des harkis accueillis par la ville de Château-Renault, y sont logés entre 1962 et 1969 de Villedômer de 1816 à 1821. Le château est vendu en 1825 à Dominique Lenoir, ancien agent de change , Louis Félix de Forestier, comte de Coubert, entre en possession du château, dont il était l'intendant . Depuis 1969, il accueille un institut médico-éducatif. Les bâtiments du château, de la ferme et de 19e siècle. Le corps de bâtiment du château situé à l'est de la cour principale pourrait dater du château accueille aujourd'hui les services administratifs et le corps de bâtiment occidental accueille les précision sur son emplacement (à l'intérieur du château ou bâtiment indépendant ?). Une chapelle construite aujourd'hui utilisée comme gymnase. La reconstruction du château, entre 1784 et 1835, s'accompagne de la
    Canton :
    Château-Renault
    Dénominations :
    château
    Représentations :
    La terrasse surmontant l'aile hexagonale du château possède un garde-corps orné de croix pattées et triangulaire. A l'intérieur, le château a conservé quelques éléments d'origine : rampe d'escalier ; pilastres
    Description :
    Le château se compose de deux corps de logis en L placés de part et d'autre d'une cour. Le corps de d'angle, corniche) et couvert d'un toit brisé en ardoise. La ferme, située au sud-ouest du château, se -chaussée, placée au sud-est du château, est construite en moellon crépi et couverte d'un toit brisé en
    Titre courant :
    Boisnière : château dit château de La Boisnière
    Illustration :
    Vue d'ensemble, façade est du corps de bâtiment oriental du château. IVR24_20133700567NUC2A Vue d'ensemble, façade nord du corps de bâtiment oriental du château. L'extension à cinq pans Vue d'ensemble, façades ouest et nord du corps de bâtiment oriental du château Vue d'ensemble, façades ouest et sud du corps de bâtiment oriental du château Détail de la façade est du corps de bâtiment oriental du château. IVR24_20163702640NUCA
  • Valbrenne : château dit château de Valbrenne
    Valbrenne : château dit château de Valbrenne Neuville-sur-Brenne - Valbrenne - en écart - Cadastre : 1835 C 91 1835 C 93 2018 C 696
    Historique :
    également maire de Neuville entre 1819 et 1821. Le château est reconstruit en 1890 et prend son nom actuel
    Canton :
    Château-Renault
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le château de plan rectangulaire possède un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un
    Titre courant :
    Valbrenne : château dit château de Valbrenne
  • Beauregard : château dit château de Beauregard
    Beauregard : château dit château de Beauregard Villedômer - Beauregard - en écart - Cadastre : 1835 D 946 1835 D 947 1835 D 948 1835 D 949 1835 D 950 1835 D 951 2014 D 1704 2014 D 1705 2014 D 988 2014 D 992 2014 D 994
    Historique :
    est aujourd'hui détruite) et fait créer l'avenue en 1825. Le château est acheté à la famille Durand en Mirault) en 1861. Le château, mentionné en 1719 comme presque totalement en ruine, a probablement été bâtiments incohérents" et entreprend la reconstruction du château d'après les plans de "Mario [Mariau ?], architecte à Tours". Le projet n'est pas mené dans sa totalité : seuls l'aile nord du château, les jardins
    Canton :
    Château-Renault
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le château est un édifice en rez-de-chaussée et étage de comble, construit en moellon crépi et
    Titre courant :
    Beauregard : château dit château de Beauregard
  • Côte : château dit château de La Côte
    Côte : château dit château de La Côte Reugny - La Côte - en écart - Cadastre : 1819 H2 643 2009 YE 997
    Historique :
    , industriel à Château-Renault et propriétaire du château, fait creuser l'étang dans les années 1970. Les aveu de la terre en 1480. Au début du 16e siècle, le château appartient à Jean de la Rue, secrétaire du château. Dans le cadre de l'étude, les charpentes du château ont fait l'objet d'une datation par , puis agrandi et remanié par leur fils. Du 16e au début du 20e siècle, le château appartient ensuite de Chabrefy, puis de Pitteurs. Du 16e au début du 20e siècle, le château appartient ensuite aux Chabrefy, puis de Pitteurs. L'ensemble du château a fait l'objet de quelques modifications au 19e siècle
    Référence documentaire :
    Château de La Côte/Victor Petit. Gravure. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 7 Fi 0243). du château de La Côte à Reugny (37380). Archéolabs. ARC 13/R4023D. DORMOY, Christian. Rapport d'expertise dendrochronologique d'échantillons provenant de charpentes du château de La Côte à Reugny (37380 RANJARD, Robert. Le château de la Côte à Reugny. Congrès Archéologique de France, Tours, CVIe RANJARD, Robert. Le château de la Côte à Reugny. Rivières tourangelles, la Brenne (sous-affluent de VIEIRA, Ludovic. Deux architectes célèbres au château de Valmer à Chançay : F. Duban et J. de la
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le château se compose d'un corps de logis rectangulaire, élevé d'un étage carré et d'un étage de noue mais devait à l'origine être un toit en pavillon : l'observation de la charpente du château montre
    Titre courant :
    Côte : château dit château de La Côte
    Texte libre :
    à M. Besnier, industriel à Château-Renault, qui fait creuser l'étang dans les années 1970. Les Le château La Couste ou La Côte est un ancien fief qui dépendait pour partie de la châtellenie de château appartient à Jean de La Rue, secrétaire du roi, puis à sa veuve Perrine Le Fuzelier et à leur fils à ce dernier que la construction du château est généralement attribuée, vers 1530. A l'intérieur du date de 1521 accompagnée d'une signature (non identifiée). Le château se compose d'un corps de logis noue mais devait à l'origine être un toit en pavillon : l'observation de la charpente du château montre le château dès 1535. Il semble cependant que cette famille ne soit devenue propriétaire du château . Albert Ier, roi de Belgique, y aurait séjourné à plusieurs reprises. L'ensemble du château a fait l'objet aurait eu un délai d'option sur le château. Dans la seconde moitié du 20e siècle, le château appartient
    Illustration :
    Plan du château de la Côte, d'après la description de 1758, réalisé à partir du plan cadastral Caves troglodytiques, château et chapelle, depuis le sud. IVR24_20123701777NUCA Château, façade sud. IVR24_20123701776NUCA Château, façade est. IVR24_20123701787NUCA Château, façade nord. IVR24_20123701781NUCA
  • Oursières : château
    Oursières : château Argenvilliers - Oursières - isolé - Cadastre : 1811 H1 22 à 25 1987 ZV 23
    Historique :
    1620, les Mauduison, famille de conseillers du roi, entreprennent la construction d'un château à Saint-Jean de Nogent, qui en est le principal commanditaire. Outre le château dont la cour est délimitée , les Mauduison développent un élevage de chevaux et le château se dote d´une jumenterie. De la même période date également le pavillon accolé au sud du château en retour d'équerre. A la Révolution, les de Meaussé, restée en France, rachète le château aux enchères. Lui succèdent les Mondésir en 1810 historiques depuis le 8 juin 1989, le château fait l'objet d'une importante campagne de restauration depuis le
    Observation :
    De style classique, ce château constitue l'un des rares exemples d'architecture dite "tourangelle colombiers et la ferme du château en font un élément patrimonial de premier ordre à l'échelle cantonale
    Référence documentaire :
    Le Perche pittoresque. Argenvilliers, château d'Oursières. Carte postale ancienne, début du 20e
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le domaine d'Oursières comprend le château accessible par un portail monumental, deux colombiers , trois tours (deux rondes, une carrée), une orangerie, une jumenterie, ainsi que la ferme du château château adopte un plan rectangulaire. Il comprend un corps de bâtiment central, encadré de deux pavillons château. En rez-de-chaussée surmonté d'un étage carré, ses façades sont rythmées par trois travées. Le perpendiculairement au château et appelé "la jumenterie" se compose d'une grange et d'écuries. En rez-de-chaussée la façade postérieure du château, l'ancienne glacière est maçonnée en moellons de calcaire et de grès . Le soubassement du château est en pierre de taille de grès. Les chaînages d'angle, les encadrements sont à longs pans, en pavillon (pavillons encadrant le château, colombier carré et tour carrée), à (château) ou en tuile plate (pour les autres bâtiments).
    Titre courant :
    Oursières : château
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments du château et de la ferme (fond : plan de cadastral de 1987 Vue éloignée du château depuis le sud-ouest. IVR24_20172800215NUCA Vue générale du château depuis le sud-ouest. IVR24_20172800217NUCA Pavillon en retour d'équerre au sud du château, élévation nord-ouest. IVR24_20092800108NUCA Détail de l'escalier du château. IVR24_20092800188NUCA Tour circulaire à l'ouest du château. IVR24_20092800178NUCA Portail du château. IVR24_20092800114NUCA
  • Prinçais : château
    Prinçais : château Tournon-Saint-Martin - Prinçais - isolé - Cadastre : 2013 C 1197, 1198, 1205, 1206, 1207, 1613
    Historique :
    dénombrement des deux châtellenies blancoises au 18e siècle. Ce château, supposé du 15e siècle, mesurait 12 m propriétés de Martizay et de Néons-sur-Creuse (porte du 15e siècle au château du Soudun). La maison qui jouxtait le château au sud-ouest a été habitée jusque dans les années 1920.
    Référence documentaire :
    Ruines du château de Prinçais. Michel Plaux, 1970. (Collection privée). Ruines du château de Prinçais./Jean-Louis Soubrier, septembre 1957. (Musée archéologique de Ruines du château de Prinçais./Jean-Louis Soubrier, septembre 1957. (Musée archéologique de
    Dénominations :
    château
    Description :
    Les vestiges de l'ancien château de Prinçais et de ses dépendances (grange, étable, écurie d'une habitation plus récente (19e siècle), accolée au château (et occupée jusque dans les années 1920
    Titre courant :
    Prinçais : château
    Appellations :
    château de Prinçais
    Illustration :
    Le château de Prinçais et ses dépendances sont portés sur le plan cadastral de 1812. (Archives Vue d'une porte du château de Prinçais déplacée et remontée, vers 1920, dans la propriété du Soudun Ruines du château de Prinçais. Jean-Louis Soubrier, 1957. (Musée archéologique de Martizay, photo n Vue de cheminées (démantelées) du château de Prinçais. Jean-Louis Soubrier, 1957. (Musée Vue des ruines du château de Prinçais depuis le nord-est. Michel Plaux, 1970. (Collection privée Vestiges des tours nord-ouest du château. IVR24_20133601264NUC2A Vestiges de la tour sud-ouest du château. IVR24_20133601266NUC2A
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    . L'ensemble est restauré pour Joseph Dulong de Rosnay entre 1893 et 1930 avec la construction d'un château
    Parties constituantes non étudiées :
    château fort château d'eau
    Référence documentaire :
    Archives privées du château de Frazé. Plan terrier des seigneuries de Frazé, la Ferrière, le Archives privées du château de Frazé. Plan du château, jardins et bosquets dressé vers 1780. Archives privées du château de Frazé. Plan des buttes du château dressé en 1784. Archives privées du château de Frazé. Dessin au fusain réalisé par Ricois en 1887. (1876-1962) au château de Frazé. In : Bulletin de la société dunoise, 2007, Tome XXII, n°297, p. 61-67. p. 25-40 CAFFOT, Didier. L'état mobilier du château de Frazé au temps du maréchal de Boufflers
    Précisions sur la protection :
    Château avec ses communs et son parc : classement par arrêté du 24 novembre 1948.
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le château de Frazé se situe au nord-ouest du bourg, à proximité de la rivière de la Foussarde. Il alimenter en eau les bâtiments, un château d'eau est construit au sud-ouest de l'ensemble. Quelques
    Localisation :
    Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB
    Titre courant :
    Bourg : château de Frazé
    Annexe :
    quatre vingt treize. (Archives du château de Beaumont-les-Autels. - Copie prise par M. Guillon). d'Unverre. Le 14 septembre 1660, devant maître Château, notaire à frazé, Antoine et Françoise Marguerite de
    Texte libre :
    château fort Un château fort ainsi qu'un important bourg sont attestés à Frazé dès le 11e siècle. À rebâtir le château fort et la "ville" de Frazé et les fortifier. Le seigneur suzerain lui accorde de bonne ville de Frazé qui était "close, considérable et très populeuse autrefois […] le château était très Barenton fait reconstruire un château très bien défendu, par tous les types de fortifications en usage à carrée où s’élève le château. L’eau de la rivière de la Foussarde vient combler les fossés, tandis qu’au nord l’eau d’un vaste étang baigne les murs du château. Pour entrer dans l’enceinte, dans son angle sud trois tours. Au sud-ouest du château, Florentin Girard fait construire de vastes communs organisés reconstruits ou profondément réaménagés par la suite. L’extension du château vers la basse-cour Au décès de domaine de Frazé entre les mains de la famille d’O. Ces derniers conduisent l’agrandissement du château à portail" en août 1585 ainsi que de travaux sur la "galerie du château de Frazé" en juillet 1586 . Vers
    Illustration :
    (archives privées du château de Frazé). IVR24_20162801137NUCA Détail du plan géométrique dressé en 1767 (archives privées du château de Frazé Plan du château, des jardins et bosquets, dressé vers 1780 (archives privées du château de Frazé Plan des buttes du château, réalisé en 1784 (archives privées du château de Frazé Vue d'ensemble du château, dessin au fusain réalisé par Ricois en 1887 (archives privées du château Plan de localisation des bâtiments du château (fond : plan cadastral de 2016, section AB Proposition de plan de restitution du château vers 1550. IVR24_20162800386NUDA Plan de restitution du château et des aménagements paysagers vers 1780. IVR24_20162800385NUDA Vue de la promenade au nord-ouest du château (emplacement des anciens jardins potagers) et bras Promenade au nord-ouest du château, vue d'une statue. IVR24_20162801029NUCA
  • Coteau : château
    Coteau : château Azay-sur-Cher - Le Coteau - isolé
    Historique :
    La construction d'un premier château est attestée au 16e siècle : il n'en reste rien. En 1837, le château appartient à la famille de Lauverjat. Gaston de Lauverjat (1838-1913) fait construire le château Édouard André en 1864. Le château n'a pas pu être visité lors de l'enquête. Les sources historiques
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le château est orienté de manière à tourner sa façade nord vers le Cher. Il comprend un étage de soubassement, un étage carré et un étage de comble. Au moment de sa construction, le château présentait une
    Titre courant :
    Coteau : château
  • Coquiau : château
    Coquiau : château Dierre - Coquiau - en écart - Cadastre : 1823 C 1273-1274 2017 ZC 75
    Historique :
    appartenait au début du 15e siècle à la famille du Puy et formait un fief relevant du château d'Amboise. En 1542. En 1666, maître Jean Bachelier, marié à Marie Bachelier, est seigneur en partie du château. En l’acquéreur, Jean Robi, charpentier à Saint-Martin-le-Beau, ayant l’intention de faire démolir le château
    Référence documentaire :
    p. 51-54 MONTOUX, André. Château de Coquiau. Vieux logis de Touraine, 4e série. C.L.D. Normand et
    Dénominations :
    château
    Description :
    Actuellement, le château de Coquiau présente un ensemble de bâtiments hétérogènes, de diverses hexagonal appartenait au château (voir dossier IA37005505).
    Titre courant :
    Coquiau : château
  • Vauhardy : château
    Vauhardy : château Dierre - - rue de Vauhardy - en écart - Cadastre : 2019 E03 1051 1823 B 3275-3276
    Historique :
    plan cadastral de 1823 mentionne le Vau-Hardy. A cette date le château est désigné comme une maison de
    Dénominations :
    château
    Titre courant :
    Vauhardy : château
    Illustration :
    Le château sur le plan cadastral de 1823. (Cadastre ancien, section B, 1823, Archives
  • Trémont : château
    Trémont : château Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Trémont - isolé - Cadastre : 1811 A 19 2019 B1 360, 363, 364
    Historique :
    , qui se fait ériger en 1937 une chapelle (à l’ouest du château, le long du chemin) pour y être inhumé
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le château de Trémont se situe à environ un kilomètre à l'est du bourg, placé sur un replat à mi
    Titre courant :
    Trémont : château
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de la ferme et du château (fond : plan cadastral de 2019
  • Nitray : château
    Nitray : château Athée-sur-Cher - Nitray - isolé - Cadastre : 2011 A01 372, 1290, 1591, 1592 Logis : 1591
    Dénominations :
    château
    Titre courant :
    Nitray : château
    Texte libre :
    . Description des différents bâtiments : Situé en rive gauche du Cher, le château s’insère dans un parc à
    Illustration :
    Plan du château et de ses dépendances. IVR24_20113702916NUCA Vestibule, porte desservant la partie est du château, au rez-de-chaussée. IVR24_20113702900NUCA Vestibule, porte desservant la partie ouest du château, au rez-de-chaussée. IVR24_20113702901NUCA
  • Bourg : château
    Bourg : château Azay-sur-Cher - Bourg - en village
    Historique :
    Tours, le bourg fut incendié pour les en déloger. Les fortifications du château qui comprenaient siècle, dont la charpente datée par dendrochronologie a été posée vers 1477-1480. Le château a été bien national. Le château fut racheté en 1791 par Dominique Clément de Ris, propriétaire de la terre et du château de Beauvais sur la commune. Réquisitionné en 1946 pour loger des réfugiés, le donjon fut
    Dénominations :
    château
    Titre courant :
    Bourg : château