Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Îlot N
    Îlot N Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue des Déportés rue Richelieu rue Marceau - en ville - Cadastre : 2010 DZ 145 à 165
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    l'achèvement du secteur de la place de la Résistance. L'aménagement de cet ensemble concerté a été confié à l'architecte Jacques Boille en 1954. Son plan reflète des modifications importantes par rapport au premier plan parcellaire établi en décembre 1948. L'Association syndicale de remembrement avait préalablement définit un îlot de plan quadrangulaire, qui répartissait des immeubles à front de rues autour d'une grande cour commune. De type fermé, il devait comporter deux passages d'entrée, situés l'un rue des Déportés face au passage nord-ouest de l'îlot P, l'autre rue Richelieu en vis-à-vis du passage nord de l'îlot O . Cette composition est bouleversée par un second plan de remembrement en 1954. À l'instar de l'îlot O du bâti. Le permis de construire est déposé en décembre 1954, pour un montant global des travaux estimé à 210 millions de francs. La construction du gros-œuvre, débutée en 1955 au même moment que celle de l'îlot O, s'étend sur 18 mois environ. Les derniers certificats de conformité sont signés en août
    Observation :
    Les îlots O et N sont édifiés symétriquement de part et d'autre de la rue Richelieu et adoptent des
    Référence documentaire :
    p. 24 VÉGA-ROCHE, Luc. Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours. Bâtir, juillet 1959, n°86. Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°842). (cf. illustration n° IVR24_20103702580NUCA). Tirage : plan dressé le 20 décembre 1948. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 149 W 17 Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°842). (cf. illustration n° IVR24_20103702586NUCA). Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°842). (cf. illustration n° IVR24_20103702585NUCA). Tirage : plan dressé le 16 novembre 1954. Par Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°842). (cf. illustration n° IVR24_20103702584NUCA).
    Description :
    rue Richelieu et à l'ouest par la rue Marceau. De type ouvert, il adopte un plan en U ouvert au sud sur la rue Richelieu. Un portail électrique règlemente l'accès des véhicules et des riverains de l'îlot à une vaste cour commune. Cet ensemble concerté se compose de quatorze immeubles d'habitation à rez-de-chaussée commercial alignés à front de rues. Les côtés est et nord de l'îlot comptent deux immeubles à deux étages-carrés et sept immeubles à deux étages-carrés et un étage de comble. De grandes second rue Marceau, particulièrement homogènes en termes de gabarit et de traitement des baies. Les l'accès au cœur d'îlot. Comptant trois étages-carrés, l'édifice de l'angle sud-ouest compte deux travées jumelées au centre de sa façade principale, comportant des portes-fenêtres s'ouvrant sur des balcons avec garde-corps en ferronnerie. L'édifice de l'angle sud-est compte deux étages-carrés et un étage de comble dispose de deux fenêtres disposées dans l'alignement des travées. Le gros-œuvre de l'îlot est réalisé en
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [architecte] Boille Jacques
    Typologies :
    îlot de type ouvert en forme de U
    Annexe :
    Entreprises ayant participé à la construction de l'îlot N ("Bâtir", juillet 1959, n°86, p. 24 Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1954/n°842) Le numéro entre parenthèses correspond à la première numérotation cadastrale en vigueur lors de la reconstruction de l'îlot
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Plan de situation. IVR24_20113701258NUDA Plan des servitudes annexé au cahier des charges du remembrement de l'îlot, 20 décembre 1948 . (archives municipales de Tours, 149 W 17, îlot N). IVR24_20103702641NUCA Plan de remembrement de l'îlot, [1954]. (archives municipales de Tours, 149 W 17, îlot N Plan du sous-sol, J. Boille arch., 16 novembre 1954. (archives municipales de Tours, Permis de Plan du rez-de-chaussée, J. Boille arch., 16 novembre 1954. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°842). IVR24_20103702581NUCA Plan du premier étage, J. Boille arch., 16 novembre 1954. (archives municipales de Tours, Permis de . (archives municipales de Tours, Permis de construire 1954/n°842). IVR24_20103702583NUCA Elévation des façades rue des Halles, J. Boille arch., 16 novembre 1954. (archives municipales de
  • Agence du Crédit Lyonnais (71 rue Nationale)
    Agence du Crédit Lyonnais (71 rue Nationale) Tours - 71 rue Nationale - en ville - Cadastre : 2010 DW 5, 634
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    Installée depuis 1893 au sein d'un immeuble de la rue Nationale, la succursale tourangelle du Crédit Lyonnais est fortement touchée lors de la destruction du quartier nord en juin 1940. Alors que l'agence occupe un bâtiment provisoire à partir de mai 1941, un nouvel immeuble est construit à l'angle des rues Nationale et Etienne-Pallu, sur un terrain de compensation. Cette implantation, soumise par le ministère de la Reconstruction à l'alignement des nouveaux immeubles de la rue Nationale, en retrait des anciens immeubles (voir l'annexe 1), entraîne un retard de plusieurs années du projet. L'important chantier qui s'engage au printemps 1954 associe des entrepreneurs tourangeaux et quelques grands noms de la construction française de l'époque. La nouvelle succursale est inaugurée le 26 février 1956 par Marcel Wiriath fonctionnalité de l'édifice. Occupant toujours les lieux, l'agence a connu des travaux de modernisation et de permettre le réagencement de l'accueil et des espaces de bureaux. À l'extérieur, le parterre de gazon
    Observation :
    Il ne nous a pas été possible, lors de l'enquête, d'effectuer une visite approfondie de l'agence . De même, les prises de vue intérieures nous ont été formellement refusées compte tenu des mesures de
    Référence documentaire :
    Quartier reconstruit : le quartier nord de Tours / Luc Véga-Roche, Bâtir, juillet 1959, n°86, p. 24 (architecte) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1950/n°430 ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°183). (cf ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°183). (cf (architecte) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1950/n°430 Crédit Lyonnais. Reconstruction de l'agence de Tours / André Leconte, Maurice et Jacques Boille. 1 Crédit Lyonnais. Reconstruction de l'agence de Tours / André Leconte, Maurice et Jacques Boille. 1 municipales de Tours, 11 Fi 3.409). (cf. illustration n° IVR24_20103702576NUCA). Photogr. pos. : n. et b., avril 1950. Par Ranjard, Robert. (service Patrimoine et Inventaire de la région Centre-Val de Loire, Fonds Ranjard). (cf. illustration n° IVR24_19803700275XB).
    Description :
    L'agence du Crédit Lyonnais est établie sur une parcelle de forme rectangulaire à l'angle des rues Nationale et Etienne-Pallu. Deux ailes, disposées en équerre le long des rues, masquent un corps de bâtiment de moindre hauteur qui occupe la totalité de la parcelle. Celui-ci présente une toiture-terrasse coffres, un rez-de-chaussée et plusieurs étages de bureaux. Le gros-œuvre associe une ossature en béton armé et une maçonnerie de moellons. Les façades sur rues sont revêtues d'un plaquis de pierre calcaire de l'ordonnance édictée par l'architecte Pierre Patout pour les immeubles reconstruits plus haut le long de l'artère principale. Elle adopte le même alignement que ceux-ci et se dresse donc en retrait de plusieurs mètres par rapport aux bâtiments plus anciens de cette partie de la rue. Cette aile compte trois étages-carrés élevés en retrait au-dessus du rez-de-chaussée, et un étage de comble éclairé du côté retrait du premier, ménageant au-devant de ses ouvertures une grande terrasse filante. L'entrée
    Étages :
    rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [architecte] Boille Jacques
    Annexe :
    L'alignement rue Nationale L'emplacement du terrain de compensation au sein même de la partie non sinistrée de la rue Nationale pose dès 1949 la question de l'alignement du nouvel édifice par rapport aux constructions anciennes. Dans les plans dressés par l'urbaniste Jean Dorian à la Libération, l'élargissement de immeuble édifié dans ce tiers de la rue Nationale doit adopter l'alignement défini à 23 mètres de large , alors que la partie ancienne de la rue Nationale est large d'une quinzaine de mètres. La même servitude concerne les bâtiments anciens, ce qui suscite de vives réactions au sein du Conseil municipal. S'appuyant sur l'avis des ingénieurs des Ponts-et-Chaussées, la Ville estime fort dommageable de frapper d'alignement des immeubles non sinistrés, qui témoignent par ailleurs de l'ordonnance architecturale primitive de la rue Nationale. Chargés de la conception de la nouvelle agence du Crédit Lyonnais, les architectes Maurice et Jacques Boille travaillent sous la houlette d'André Leconte, l'architecte en chef du
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Illustration :
    Plan de situation. IVR24_20113701246NUDA Avant-projet : élévation de la façade rue Nationale, A. Leconte, M. et J. Boille arch., 21 avril 1950. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1950/n°430). IVR24_20113701523NUCA Avant-projet : élévation de la façade rue Etienne-Pallu, A. Leconte, M. et J. Boille arch., 21 avril 1950. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1950/n°430). IVR24_20113701524NUCA Avant-projet : élévation de la façade rue Nationale, A. Leconte, M. et J. Boille arch., 13 mars 1952. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°183). IVR24_20113701525NUCA Avant-projet : élévation de la façade rue Etienne-Pallu, A. Leconte, M. et J. Boille arch., 13 mars 1952. (archives municipales de Tours, Permis de construire 1952/n°183). IVR24_20113701526NUCA Avant-projet : élévation de la façade rue Nationale, M. Boille arch., 1er octobre 1952. (archives
1