Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Palais de l'évêché, actuellement hôtel de ville
    Palais de l'évêché, actuellement hôtel de ville Blois - 9 place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 DO 218, 544, 545, 541, 540, 516
    Auteur :
    [architecte] Collet Jean-Baptiste [maître maçon] Jacquet Jean
    Texte libre :
    jardins, sur les pentes du haut-bourg Saint-Jean, très dénivelées, mais pratiquement libres de son accord pour le début des travaux. En 1698, Jean Fay, entrepreneur des ouvrages du roi, passait dominait le bas-bourg Saint-Jean. Le prolongement des murs de soutènement des deux terrasses représentait les réalisations voisines de Marigny au château de Menars, il engagea Jean-Baptiste Collet, architecte travaux plus tardifs de Mgr de Thémines, il appartient, en fait, aux aménagements de Jean-Baptiste Collet grand escalier, enjambant le bas-bourg Saint-Jean et escaladant le coteau, qui aurait constitué, depuis -est de la ville et le bas-bourg Saint-Jean aurait été coupé de toute communication avec la ville basse restitution du palais à l'évêché de Blois. L'auteur de ce salon est Claude Jean-Baptiste Robin, spécialiste
    Illustration :
    Projet de rampe reliant la terrasse de l'évêché au Mail Saint Jean (non réalisé Bâtiment principal : façade sud (vue prise du Mail Saint Jean). IVR24_19914100306XA Bâtiment principal : façade sud (vue prise du Mail Saint Jean). IVR24_19864100084X Jardins : murs de soutènement des terrasses. Vue prise depuis la rue du Bourg Saint Jean
  • Hôpital général
    Hôpital général Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Référence documentaire :
    Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34). ESQUIROL, Jean-Étienne. Des établissements des aliénés en France et des moyens d'améliorer le sort
    Annexe :
    l'entrepreneur général Jean-Louis Boyé. L'hospice, affectant un plan en L, comportait un bâtiment principal promulguée la Loi dite des aliénés, sous l'impulsion de Jean-Étienne Esquirol (1772-1840), psychiatre divisions se nommaient Saint-Jean de Dieu, Notre-Dame de Pitié, Sainte Marguerite et Saint-Vincent de Paul . Maison de l'Enfance ou Pouponnière Landreloup La maison, située 89 rue du Faubourg-Saint-Jean, fut léguée
    Illustration :
    Maison Landreloup située 89 rue du Faubourg-Saint-Jean, utilisée par l'armée française en 1940
  • Pont Jacques Gabriel
    Pont Jacques Gabriel Blois - rue du Maréchal de Lattre de Tassigny quai Villebois Mareuil - en ville
    Référence documentaire :
    photog. noir et blanc. Par Doré Jean-François (photographe). (Archives Départementales de Loir-et
    Illustration :
    Reconstruction du pont, 18-07-1948. Par Jean Chartrin (Archives départementales de Loir-et-Cher La reconstruction des arches centrales du pont, deuxième moitié des années quarante. Par Jean
  • Ancien hôtel-Dieu
    Ancien hôtel-Dieu Orléans
    Référence documentaire :
    Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34).
1