Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ancien hôtel-Dieu
    Ancien hôtel-Dieu Orléans
    Historique :
    legs successifs et des aménagements urbains, en particulier après la destruction de la première étant alitées ensemble. Après la visite, en 1818, de la comtesse de Choiseul d'Aillecourt, épouse du
    Référence documentaire :
    noire et aquarelle. État avant et après travaux (retombe) (AN. E/2088, fol. 253).
    Description :
    . L'organisation des bâtiments au 18e siècle est connue par les plans de Jacques V Gabriel dressés en 1728 après la
    Annexe :
    , c'est-à-dire une fosse commune. Le cimetière fut fermé après la publication du décret du 10 mars 1786 chapitre après le doyen. La stèle stipule la fondation d'une apothicairerie pourvue de médicaments et
    Illustration :
    Plan de l'hôtel Dieu et plan partiel de la cathédrale. Etat après les travaux projetés en 1728 Place de l'Etape. Lithographie d'après un dessin de Jacques Salmon daté de 1820 (propriété de Elévation méridionale de l'ancien hôtel-Dieu : façade de la salle Saint-Lazare, d'après un dessin
  • Hôpital général
    Hôpital général Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Historique :
    des plans par Monseigneur de Coislin, le 15 juillet 1675, après la démolition de l'ancien arsenal. Il
    Description :
    D'après un plan dressé en 1675 (détruit en 1940), l'hôpital devait comporter trois longs corps de
    Annexe :
    placée dans des familles à la campagne. Après 1840, les jeunes enfants furent transférés dans le pavillon hébergés dans le Sanitas de l'hôpital général construit vers 1700 après la démolition des anciens bâtiments , au sud-est, sur l'emplacement de la nouvelle caserne des Buttes, transférée après 1700, et de la (Oise). Sa mère se chargea après son décès de réaliser son souhait et fit don aux Hospices civils de la cependant l'extrémité nord jouxtant l'hôtel-Dieu. Après 1913, le pavillon Sabatier fut affecté à l'hôpital formant initialement l'aile en retour fut démoli à son tour en 2006 après avoir constitué l'Internat de rattachée à l'hôpital général après la publication de l'arrêt royal du 3 avril 1767 qui supprimait les vieillards femmes au premier étage. Après le départ des enfants en 1947, ils furent entièrement affectés aux soignant ouverte en 1983. Après le transfert des services de l'hôpital du site Porte-Madeleine en 2015 dans
    Illustration :
    Le pavillon Sabatier affecté aux militaires après 1913 (carte postale éditée par Louis Lenormand La buanderie, détruite après 2000 (carte postale éditée par Théodore Garnon). IVR24_19784501855X
  • Chapelle Saint-Charles
    Chapelle Saint-Charles Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Historique :
    Les travaux de construction de l'hôpital général débutèrent immédiatement après le 15 juillet 1675 . Probablement trop exigüe, elle fut désaffectée et remplacée par la chapelle actuelle édifiée d'après les plans
1