Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Orléans (Loiret)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Orléans (Loiret) Orléans
    Dossier :
    La ville d'Orléans vue de la petite levée au-dessus des Capucins, dessin de Desfriches, 1761
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Desfriches Aignan Thomas (dessinateur)
  • Estampe : vue d'Orléans en 1761
    Estampe : vue d'Orléans en 1761 Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    Cypierre Intendant de la Province. Dessinée par A. Desfriches Négociant à Orléans en 1761. (à gauche). Se
    Historique :
    d'Aignan Thomas Desfriches (1715-1800) exécuté en 1761, donné à Jean-François-Claude Perrin (1727-1789 boutique à Paris aux Galeries du Louvre. Desfriches, négociant et dessinateur orléanais, exécuta de
    Référence documentaire :
    p. 133-136 CUENIN, Micheline. Mr Desfriches d'Orléans (1715-1800). Orléans, les Amis des Musées
    Représentations :
    Aignan Thomas Desfriches s'est représenté à gauche assis sur un talus, et dessinant, entouré de ses
    Auteur :
    [dessinateur] Desfriches Aignan Thomas
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Orléans (Loiret)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune d'Orléans (Loiret) Orléans
    Référence documentaire :
    Taille douce, papier, 73,5 x 52,5 cm, 1761. Par Desfriches, Aignan Thomas (dessinateur) ; Cochin
    Illustration :
    La ville d'Orléans vue de la petite levée au-dessus des Capucins, dessin de Desfriches, 1761
  • Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans
    Les maisons du quartier Saint-Euverte d'Orléans Orléans - Cadastre : 2012 BN
    Référence documentaire :
    doctrine chrétienne de Saint-Aignan, rue Saint-Euverte et 36 rue du Bourdon-Blanc. 1821-1823.
    Texte libre :
    , rue de l’Ételon, rue Saint-Euverte, rue des Pensées et plus marginalement le long de la rue Desfriches -uns. C’est le cas, par exemple, au 24 rue Desfriches, au 21 rue Saint-Euverte ou au 16 rue des Pensées , 5 rue des Bouteilles, 2 rue Desfriches, 1, 8, 10 et 32 rue des Ormes-Saint-Victor). Il s’agit Saint-Euverte, puisqu’on en dénombre 170. Elles sont majoritairement représentées dans la rue Desfriches Desfriches (11), de l’Ételon (8), des Ormes-Saint-Victor (8) et des Pensées (9). Celles à 3 travées sont au présentes dans tout le quartier (14 rue des Pensées, 11 rue de Bourgogne, 10 rue Desfriches…). Ces maisons à bénéficient. Enfin, 4 maisons comportent 6 travées (40-42 rue du Bourdon-Blanc, 5 rue Desfriches, 21 rue de maisons principalement sur les rues Desfriches (3) et du Bourdon-Blanc (3), et globalement sur une grande boulevard Aristide Briand, 5 boulevard Saint-Euverte, 22bis rue Desfriches, 52 rue de Bourgogne). Il s’agit
  • Clôture de choeur ou Tour du choeur
    Clôture de choeur ou Tour du choeur Chartres - 16 cloître Notre-Dame - en ville
    Historique :
    Jehan Soulas, puis en 1542-1544 ceux de François Marchand. Les groupes ultérieurs par Thomas Boudin
    Description :
    , François marchand, Pierre Legros, Jean-Baptiste Tuby et Simon Mazière), en pierre de Saint-Aignan (Loiret ) (Baptême du Christ et groupes de Thomas Boudin) et en calcaire de Marboué (Eure-et-Loir) (La Femme adultère
    Auteur :
    [sculpteur] Boudin Thomas
    Annexe :
    sculptés en pierre de Saint-Aignan par Thomas Boudin en 1611-1612. Il est le seul sculpteur à travailler les groupes exécutés au 17e siècle par Thomas Boudin. Les sculpteurs se sont souvent inspirés des placée au-dessus de la porte nord d’accès au chœur. Comme dans le cas de Thomas Boudin, le choix des niches en 1714. Thomas Boudin exécute en 1610-1611 les quatre scènes de la treizième travée : la l’Apparition à saint Thomas. Aux dernières travées nord, deux scènes figurent les ultimes moments de la Vie , présente le plan de la cathédrale du 11e siècle, dont il fut le bâtisseur. Thomas Boudin, seul sculpteur choeur (les sculpteurs Nicolas Guybert, Thomas Boudin, Jean de Dieu, Pierre Legros, Tuby le Jeune et . Thomas Boudin, Documents du Minutier Central concernant les peintres, les sculpteurs et les graveurs du Mobilier du Moyen Age et de la Renaissance en France. Dijon : Faton, 1998. THOMAS-DAGNAS, Evelyne. Système , Geneviève. Thomas Boudin (vers 1570-1637) sculpteur du roi. A propos d’une statue priante du Louvre. Revue
    Texte libre :
    de 1610 à 1612, sept scènes de la Vie publique et de la Vie du Christ ressuscité sculptées par Thomas
    Illustration :
    Incrédulité de saint Thomas (Thomas Boudin, 1610-1611). IVR24_19992800247V Statue d'évêque coiffé d'une mitre précieuse, exécuté par Thomas Boudin en 1611 (douzième-treizième
  • Quartier Saint-Euverte
    Quartier Saint-Euverte Orléans
    Référence documentaire :
    doctrine chrétienne de Saint-Aignan, rue Saint-Euverte et 36 rue du Bourdon-Blanc. 1821-1823. , dossiers par rue. Rue Desfriches et du Dévidet. 1805-1959. Moyen Age : l'accrue de Saint-Aignan. Réd. Grégory Vacassy (dir.). Pantin : INRAP Centre-Ile-de-France
    Texte libre :
    donne à cens et à rentes aux chanoines de Saint-Aignan à condition qu’ils y bâtissent des maisons un -1480), par décision de Louis XI. Celle-ci englobe les églises de Saint-Aignan et Saint-Euverte situées premier tracé de la seconde accrue. A la lecture des comptes du chapitre de Saint-Aignan du 15e siècle -est de la cathédrale. Ce tracé hypothétique, passant légèrement au sud de la rue Desfriches, aurait les rues du Champ-Saint-Euverte, des Juifs et Desfriches. Il incluait également l’élargissement de la également sur le cadastre de 1823. Elle était située à l’est de l’actuelle rue Desfriches. Les sources le bord de la rue des Noyers (actuellement rue Desfriches), vraisemblablement à l'emplacement de chanoines de Saint-Aignan ont reçu "à cens et à rentes" des terrains situés entre l’église Saint-Magloire et partie est de l’actuelle rue Desfriches. Avant la construction de la troisième accrue qui a inclus cet
  • Présentation du patrimoine d'Amboise aux 15e et 16e siècles
    Présentation du patrimoine d'Amboise aux 15e et 16e siècles Amboise
    Texte libre :
    , Saint-Aignan et La Ronde « près Loches ». Leur distance par rapport au chantier était variable, de 2 km les carrières, le quartier de Saint-Aignan mesurant en moyenne 2,5 pieds de long, contre 2 pieds entrait retroussé moisé, semblable à celui de l'hôtel Saint-Thomas (vers 1512[d]), signe la circulation
    Illustration :
    Vue ancienne du château et de la ville du côté du faubourg Saint-Thomas au Sud-Est de la ville
  • Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs
    Amboise : secteur urbain de la porte Saint-Denis et du faubourg Saint-Denis-hors-les-Murs Amboise
    Annexe :
    communales d'Amboise, BB1, f°54 r°, (11 octobre 1472) : « [...] Touchant la demolicion faicte par Thomas Saint Aignan, Sauveur, Lussault et autres lieux, chaulx, sablons et autres matieres y ont coustés grants
  • Les aménagements portuaires de la Loire dans le département du Loiret
    Les aménagements portuaires de la Loire dans le département du Loiret
    Texte libre :
    les ports d'Orléans sont équipés de grues : une sur le port de la Poterne (dessin de Desfriches de -Sullias, Saint-Aignan-le-Jaillard, Ouzouer-sur-Loire, Saint-Père-sur-Loire, Sully-sur-Loire, Saint-Benoît
  • Amboise : secteur urbain de l'ancienne enceinte urbaine
    Amboise : secteur urbain de l'ancienne enceinte urbaine Amboise
    Annexe :
    communales d'Amboise, BB1, f°54 r°, (11 octobre 1472) : « [...] Touchant la demolicion faicte par Thomas Saint Aignan, Sauveur, Lussault et autres lieux, chaulx, sablons et autres matieres y ont coustés grants -Thomas, et par là même, le grand marché qui se tenait à côté. Le pont apparaît dans les archives à Saint Aignan (...) ». Dès le mois d'octobre 1479 suivant, des vantaux de portes furent commandés à
1