Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 471 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Historique :
    Le projet de déplacement du vieil hôtel-Dieu situé près de la cathédrale Sainte-Croix prit corps au Jacobins situé près de l'hôtel-Dieu. Le 19 vendémiaire an V (10 octobre 1796), l'ancien hôpital Saint suggéré mais il se situait en zone inondable. En mai 1806, le plan d'un hôtel-Dieu ex nihilo implanté à hôtel-Dieu et proposa l'abbaye Notre-Dame du Calvaire, emplacement déjà pressenti en 1769, occupé après nouvel hôtel-Dieu. L'élaboration des plans fut confiée à nouveau à l'architecte François Narcisse Pagot et la buanderie installées entre l'hôtel-Dieu et l'hôpital général dans un même bâtiment (détruit en 2000) ; en 1880-1882, une nouvelle Maison des morts, construite au sud-est de l'hôtel-Dieu en la même année. L'hôtel-Dieu était un hôpital mixte, c'est-à-dire accueillant civils et militaires
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série 3Q/46 à 48 : Bâtiments. Hôtel-Dieu, place Sainte-Croix . Bâtiments. Hôtel-Dieu, rue Porte-Madeleine. Financement (1836-1847). Construction (1839-1851). administrative des Hospices civils d'Orléans, dont pose de la première pierre de l'hôtel-Dieu (30 août 1841 matériaux de l'ancien hôtel-Dieu). Archives départementales du Loiret. Série H dépôt 10/3O/2 à 6. Hôtel-Dieu. Construction : plans et Archives départementales du Loiret. Série H dépôt 10/3O/7. Quatre plans de l'hôtel-Dieu signés par Archives départementales du Loiret. Série X/269. Hôtel-Dieu : constructions et réparations. an VIII Archives départementales du Loiret. Série X/273/1 à 3. Translation de l'hôtel-Dieu, construction du nouvel hôtel-Dieu. Construction d'un quatrième pavillon (1810-1892). Occupation des bâtiments de la Archives départementales du Loiret. Série X/281. Hôtel-Dieu : budgets et comptes moraux.
    Dénominations :
    hôtel-Dieu
    Description :
    L'architecture de l'hôtel-Dieu se rattache à l'architecture ventilée dont les préceptes furent 1772 de l'emblématique hôtel-Dieu de Paris qui fut le point de départ d'un long et profond débat autour part et d'autre de vastes cours, donnant une apparence de double peigne à ces hôpitaux. L'hôtel-Dieu clôt l'hôtel-Dieu sur son flanc occidental renfermait les sanitaires destinés aux hommes dans la partie
    Titre courant :
    Hôtel-Dieu
    Annexe :
    Annexe historique Pour construire l'hôtel-Dieu, il fallut libérer les terrains urbanisés sur -Dieu, une estimation détaillée des matériaux et du mobilier de l'ancien hôtel-Dieu fut dressée à concepteur de l'hôtel-Dieu et assura l'achèvement de la chapelle Saint-Charles. Il donna sa démission le 29 d'architecte honoraire. L'hôtel-Dieu fut la dernière construction de François-Narcisse Pagot (1780-1844) ; il
    Illustration :
    Projet d'implantation de l'hôtel-Dieu sur l'enceinte urbaine daté de 1806 (sur un fond de plan de Plan de l'hôtel-Dieu projeté sur l'enceinte urbaine en 1806 (Archives nationales Plan de l'hôtel-Dieu projeté sur l'enceinte urbaine en 1806, détails des inscriptions (Archives Élévation de l'hôtel-Dieu projeté sur l'enceinte urbaine en 1806 (Archives nationales Emblème de l'hôtel-Dieu : une croix posée sur un croissant (dessin, CHR d'Orléans Texte de commémoration de la pose de la première pierre de l'hôtel-Dieu (CHR d'Orléans Plan du premier niveau de l'hôtel-Dieu. Y figurent les six ailes du peigne, dont les deux médianes Plan du deuxième niveau de l'hôtel-Dieu. Y figurent les six ailes du peigne, dont les deux médianes Plan partiel d'une façade de l'hôtel-Dieu. (Archives départementales du Loiret Plan des promenoirs à construire sur la face orientale de l'hôtel-Dieu. (Archives départementales
  • 2 prie-Dieu
    2 prie-Dieu Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Dénominations :
    prie-Dieu
    Description :
    Les prie-Dieu sont en bois. Les dossiers sont ajourés, les pieds peints en noir. Les pieds
    Titre courant :
    2 prie-Dieu
    États conservations :
    Les deux prie-Dieu sont en mauvais état.
    Illustration :
    Un prie-Dieu. IVR24_20124500660NUC2A Un prie-Dieu. IVR24_20124500661NUC2A
  • Ancien hôtel-Dieu
    Ancien hôtel-Dieu Orléans
    Historique :
    La date de fondation de l'hôtel-Dieu est inconnue. Au début du 9e siècle, Théodulfe, évêque Sanctae Crucis (aumône de Sainte-Croix). Ce premier hôpital constitua sans doute l'hôtel-Dieu primitif. Un mémoire de 1775 indique que l'hôtel-Dieu ou maison-Dieu d'Orléans est "de la plus haute antiquité, nous lettres patentes du 19 septembre 1731 confirmant les privilèges de la maison, écrivait : "l'hôtel-Dieu est charte datée du 15 mars 1512, le roi Louis XII décida la reconstruction de l'hôtel-Dieu devenu trop exigu légèrement en retour, à l'ouest devant la façade de l'édifice religieux. L'hôtel-Dieu fut à nouveau agrandi l'hôtel-Dieu situées sur sa façade sud. La chapelle Saint-Nicolas et ses annexes (sacristie, chœur des , évêque d'Orléans. L'hôtel-Dieu s'agrandit par la suite de plusieurs salles de malades. En 1810, il préfet du Loiret, qui déplora le fait, chaque malade bénéficia d'un lit séparé. En 1839, l'hôtel-Dieu 1848, il ne restait plus trace de l'hôtel-Dieu. Quelques éléments d'architecture furent donnés à la
    Référence documentaire :
    et l'hôtel-Dieu, dont cinq plans sur papier, plume, encre noire et aquarelle (fol. 249 à 253 Plan de l'Eglise neuve a construire pour l'hôtel Dieu d'Orleans ce 15e Juin 1728 Gabriel. Dessin Elevation de l'Eglise de l'hôtel Dieu d'Orleans Vûe par un des côtez avec le Closher ce 15e Juin Elévation du Portail de l'Eglise de l'hôtel Dieu d'Orléans ce 15e Juin 1728 Gabriel. Dessin sur Profil de l’Église de l'hôtel Dieu d'Orléans Veüe par les deux bouts ce 15e juin 1728 Gabriel Plan de partie de l'Eglise Cathedrale de Ste Croix d'Orleans ensemble de celui de L'hotel Dieu avec BOIVIN, Laurence. L'Hôtel-Dieu d'Orléans de 1844 à 1871. Mémoire de maîtrise, Université d'Orléans p. 158-332. BOUVIER, Pierre. Étude sur l'Hôtel-Dieu d'Orléans au Moyen Age et au XVIe siècle. In CHARPIGNON, Louis-Joseph-Jules. Les médecins et chirurgiens de l'Hôtel-Dieu d'Orléans avant 1789 p. 259-388 CUISSARD, Charles. Les Chartes originales de l'ancien Hôtel-Dieu d'Orléans. In
    Dénominations :
    hôtel-Dieu
    Description :
    -Dieu obéit à un programme déterminé et les bâtiments furent regroupés de manière fonctionnelle l'hôtel-Dieu se situait sur sa façade occidentale et ouvrait sur une vaste cour longitudinale orientée aux religieux et religieuses desservant l'hôtel-Dieu (salle du chapitre, réfectoire, cuisine). La
    Titre courant :
    Ancien hôtel-Dieu
    Annexe :
    Historique de l'Hôtel-Dieu d'Orléans ADMINISTRATION A l'origine, l'hôtel-Dieu relevait -Dieu d'Orléans était toujours noté Domus Dei Sanctae Crucis (La maison de Dieu de Sainte Croix) ou Domus Dei hujus ecclesiae (La Maison de Dieu de cette église) et ceci pour deux raisons : les bâtiments l'hôtel-Dieu et gouvernait la maison. En 1184, le pape Lucius III prit l'hôtel-Dieu sous sa protection et l'administration de la maison-Dieu, le gouvernement temporel fut partagé par un arrêt du 7 mai 1529, entre le de l'établissement. Par la loi du 16 vendémiaire an V (7 octobre 1796), l'hôtel-Dieu fut réuni à laïc. DESSERVANTS Aux 12e et 13e siècles, l'hôtel-Dieu était desservi par deux communautés religieuses dans des locaux voisins distincts de l'hôtel-Dieu, le prieur bénéficiant d'un logement particulier. Au service de l'hôtel-Dieu et adoptèrent définitivement la Règle de Saint-Augustin vers 1610 et depuis lors , furent appelées les Augustines de l'hôtel-Dieu. En 1810, de nouveaux statuts leur furent attribués
    Illustration :
    L'hôtel-Dieu est situé en bas, au-dessus et légèrement à gauche de la cathédrale Sainte-Croix L'hôtel-Dieu figure au milieu à droite. Plan dressé en 1640 (Bibliothèque Municipale d'Orléans L'hôtel-Dieu figure au milieu à droite. Plan dressé en 1705 par Nicolas de Fer (BM Orléans Plan de l'hôtel Dieu et plan partiel de la cathédrale. Etat avant les travaux projetés en 1728 Plan de l'hôtel Dieu et plan partiel de la cathédrale. Etat après les travaux projetés en 1728 Elévation de la nouvelle église de l'hôtel-Dieu d'Orleans (Archives Nationales, E/2088, fol. 250 Elévation du portail de la nouvelle église de l'hôtel Dieu d'Orleans (Archives Nationales, E/2088 Profil de l'Eglise de l'hôtel-Dieu d'Orléans. Façade de la chapelle projetée en 1728 (Archives Profil de l'Eglise de l'hôtel Dieu d'Orleans. Intérieur de la chapelle projetée en 1728 (Archives Plan de la nouvelle église de l'hôtel Dieu d'Orleans (Archives Nationales, E/2088, fol. 249
  • Hôtel-Dieu (détruit)
    Hôtel-Dieu (détruit) Blois - rue Anne de Bretagne - en ville - Cadastre : 1810 A 970 971
    Historique :
    L' existence de la maison de l' aumône ou maison Dieu est attestée des 1121 par une charte de l puits situés dans la cour sont sans doute contemporains. En 1531 l' hôtel-Dieu est placé sous la tutelle chapelle ; au sud et à l' est les communs. Au milieu du 18e siècle l' hôtel-Dieu acquiert l' ancien hôtel four, et d' une buanderie. En 1792 l' hôtel-Dieu est désaffecté et transféré dans les bâtiments
    Référence documentaire :
    vente d'une partie des bâtiments de l'Hôtel-Dieu, le 25 Pluviose AN X. -Dieu, le 9 Prairial AN VII. civil ou Hôtel-Dieu, le 21 Nivose AN VIII. Archives départementales de Loir-et-Cher. Série J (titres de l'Hôtel-Dieu) : 3 JE 196. Devis de Archives départementales de Loir-et-Cher. Série J (titres de l'Hôtel-Dieu) : 3 JE 196. Devis de Archives départementales de Loir-et-Cher. Série J (titres de l'Hôtel-Dieu) : 3 JE 35 à 3 JE 40 pour le nouveau règlement de l'Hôtel-Dieu, le 22 août 1551. religieux de l'Hôtel-Dieu pour agrandir leur enclos du côté du couvent des Jacobins, le 8 janvier 1755. Jacobins aux religieux de l'Hôtel-Dieu des bâtiments de l'ancien hôtel d'Angoulême et d'une portion de rue t. XXVI, p. 34-37 CAUCHIE, A. La réforme de l'Hôtel Dieu de Blois au XVle siècle. Mémoires de la
    Dénominations :
    hôtel-Dieu
    Titre courant :
    Hôtel-Dieu (détruit)
    Illustration :
    Plan d'ensemble de l'Hôtel-Dieu au milieu du 19e siècle. IVR24_19954100014VA , sur la cour de l'Hôtel-Dieu. IVR24_19884101173Z
  • Charme : ferme, actuellement maison
    Charme : ferme, actuellement maison Saint-Jean-Pierre-Fixte - Le Charme - - en village - Cadastre : 1811 B 124, 127 2018 OB 116, 206, 209
    Historique :
    principal) ou à linteau droit délardé (la porte de la laiterie). Vers 1865, Désiré Dieu, cultivateur
    Auteur :
    [commanditaire] Dieu Désiré
  • Verrière représentant saint Désiré
    Verrière représentant saint Désiré Migné - en village
    Représentations :
    saint Désiré
    Description :
    Saint Désiré, évêque de Bourges, est représenté en pied, sur un fond damassé bleu et sous un décor
    Titre courant :
    Verrière représentant saint Désiré
    Illustration :
    Migné, église Saint-Pierre-et-saint-Paul, baie 4 : saint Désiré. IVR24_20093603549NUCA
  • Pérassay : église Saint-Désiré, verrières
    Pérassay : église Saint-Désiré, verrières Pérassay - en village
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Désiré : Cette église, disposée selon un axe nord-sud, a été édifiée dans
    Titre courant :
    Pérassay : église Saint-Désiré, verrières
    Illustration :
    Pérassay, église Saint-Désiré, vue intérieure. IVR24_20093604361NUCA Pérassay, église Saint-Désiré, baie 0 : l'Immaculée Conception. IVR24_20093604362NUCA Pérassay, église Saint-Désiré, baie 3 : saint Joseph et la Vierge. IVR24_20093604363NUCA
  • Portail de l'Hôtel-Dieu
    Portail de l'Hôtel-Dieu Nogent-le-Rotrou - 1 rue Sully - en ville - Cadastre : 1990 BH 265
    Description :
    Le portail de Sully donne accès à la cour de l’Hôtel-Dieu. Il se situe au n°1 de la rue de Sully de visages sculptés. Un édicule en pierre calcaire plus claire porte la mention « LHOSTEL DIEU
    Titre courant :
    Portail de l'Hôtel-Dieu
    Appellations :
    portail de l'hôtel-Dieu
    Texte libre :
    , décrit les travaux à réaliser dans la cour de l’Hôtel-Dieu. La duchesse douairière décide de faire portail à l'entrée de la grande cour du dit Hôtel-Dieu ». Le nouveau portail supplante un accès antérieur , manifestement moins monumental. Le couronnement du portail porte le nom de «LHOSTEL DIEU» sur la table de est actuellement déposé dans la cour de l’Hôtel-Dieu. Un dessin publié en 1926 atteste des Monuments historiques depuis le 7 novembre 1990. Description Le portail de l’Hôtel-Dieu est situé au n°1 de la rue Sully. C’est l’unique accès depuis la rue Sully vers la cour de l’Hôtel-Dieu. Le portail est fronton cintré entrecoupé d’un écusson. La table de l’édicule est sculptée au nom de « L’HOSTEL DIEU » et conservé dans la cour de l’Hôtel-Dieu. Le groupe sculpté très endommagé est similaire à celui actuellement en place sur le portail de l’Hôtel-Dieu. Seule différence notable, le fronton entreposé dans la cour
    Illustration :
    Portail de l'Hôtel-Dieu (19e siècle). IVR24_20152800180NUCA Portail de l'Hôtel-Dieu, vue du nord. IVR24_20132800108NUC4A Ancien édicule du portail de l'Hôtel-Dieu. IVR24_20152800428NUCA
  • Orléans, Lycée Jean Zay : sculpture,
    Orléans, Lycée Jean Zay : sculpture, "Les ailes du désir" Orléans - 2 rue Ferdinand-Buisson - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature et date au dos : MOSCOVINO Nov. 91. ; inscription au dos : HOMMAGE / AUX AILES DU DESIR
    Historique :
    Wenders Aux Ailes du désir (1987), une référence à ses protagonistes les anges de la bibliothèque de
    Titre courant :
    Orléans, Lycée Jean Zay : sculpture, "Les ailes du désir"
  • Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans
    Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Représentations :
    Représentation de l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans ; à droite, la cathédrale Sainte-Croix.
    Titre courant :
    Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans
  • Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans
    Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Représentations :
    Représentation de l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans ; à l'arrière la cathédrale Sainte-Croix et à
    Titre courant :
    Tableau : l'ancien hôtel-Dieu d'Orléans
  • Sceau de l'ancien hôtel-Dieu
    Sceau de l'ancien hôtel-Dieu Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    droite du moine, AVE et à gauche de la croix, CRUX . Ancien emblème de l'hôtel-Dieu d'Orléans : une croix
    Historique :
    Il s'agit d'un sceau du maître et des frères de l'hôtel-Dieu d'Orléans, appendu à un acte du 19 sur un croissant, qui constituera ensuite l'emblème de l'hôtel-Dieu. Cet emblème est d'ailleurs
    Observation :
    croix posée sur un croissant, qui constituera ensuite l'emblème de l'hôtel-Dieu.
    Référence documentaire :
    p. 34 GAILLARD, Louis (abbé). Notes sur l'Hôtel-Dieu, l'Hôpital général et les autres n° 218, p. 21. SOYER, Jacques. Un sceau de l'hôtel-Dieu d'Orléans. In : Bulletin de la Société
    Titre courant :
    Sceau de l'ancien hôtel-Dieu
  • Bourges : terme, Faune ou dieu Pan
    Bourges : terme, Faune ou dieu Pan Bourges - boulevard de la République - en ville
    Historique :
    A l'origine, lors de l'inauguration en décembre 1928, deux termes de Faune ou du dieu Pan, conçus
    Titre courant :
    Bourges : terme, Faune ou dieu Pan
  • Tableau : Dieu séparant la Lumière des Ténèbres
    Tableau : Dieu séparant la Lumière des Ténèbres Vernou-sur-Brenne
    Représentations :
    Dieu illustration d'un passage de la Genèse : Dieu séparant la Lumière des Ténèbres.
    Titre courant :
    Tableau : Dieu séparant la Lumière des Ténèbres
  • Verrière représentant l'Agneau de Dieu, l'Espérance et la Colère
    Verrière représentant l'Agneau de Dieu, l'Espérance et la Colère Saint-Marcel - en village
    Description :
    médaillon central figure l'Espérance. Le médaillon supérieur présente l'Agneau de Dieu, portant le nimbe
    Titre courant :
    Verrière représentant l'Agneau de Dieu, l'Espérance et la Colère
    Illustration :
    Saint-Marcel, église paroissiale, baie 1 : l'Agneau de Dieu, l'Espérance, la Colère
  • Verrière représentant la Main de Dieu, la Foi et l'Idolâtrie
    Verrière représentant la Main de Dieu, la Foi et l'Idolâtrie Saint-Marcel - en village
    Description :
    Foi. Le médaillon supérieur présente la main de Dieu, portant le nimbe crucifère.
    Titre courant :
    Verrière représentant la Main de Dieu, la Foi et l'Idolâtrie
    Illustration :
    Saint-Marcel, église paroissiale, baie 2 : la Main de Dieu, la Foi et l'Idolâtrie
  • Verrière représentant des anges autour de l'Agneau de Dieu
    Verrière représentant des anges autour de l'Agneau de Dieu Briantes - Vaudouan - en écart
    Titre courant :
    Verrière représentant des anges autour de l'Agneau de Dieu
    Illustration :
    Briantes, chapelle Notre-Dame de Vaudouan, baie 101 : les anges autour de l'Agneau de Dieu
  • Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Historique :
    L’Hôtel-Dieu est fondé entre 1182 et 1190 par Rotrou IV comte du Perche, et son vassal le seigneur l’Hôtel-Dieu (portail et aile A) sont restructurés autour d’un mausolée, alors construit pour Maximilien
    Référence documentaire :
    Archives du centre hospitalier de Nogent-le-Rotrou. Hôtel-Dieu. L'Hôtel-Dieu. Date inconnue. Impr. photoméc. (carte postale). (Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le Plan de distribution des caves de l'Hôtel-Dieu. 2006. Plan schématique. (Mairie de Nogent-le-Rotrou Plan de distribution du rez-de-chaussée de l'Hôtel-Dieu. 1990-2003. Assemblage de trois plans de distribution. (Centre hospitalier de Nogent-Le-Rotrou, archives de l'Hôtel-Dieu). GOUVERNEUR, Aristide. L'Hôtel-Dieu, esquisse historique. In : Un coin du vieux Nogent. Nogent-le et l'hôtel-Dieu, de leur fondation à 1588. Orléans, Mémoire de maîtrise : cycle d'Histoire médiévale
    Éléments remarquables :
    hôtel-Dieu
    Statut :
    propriété d'un établissement public Centre Périnatal de l’hôtel-Dieu
    Description :
    l’Hôtel-Dieu. Celle-ci est accessible depuis la rue de Sully par un portail carrossable. Elle est limitée
    Titre courant :
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Appellations :
    Maison-Dieu centre hospitalier de l'hôtel-Dieu Hôtel-Dieu
    Texte libre :
    Maison-Dieu en 1182, par le seigneur de Mondoucet. En 1190, la fondation est confirmée et assortie de de sa défunte épouse. Les frères de la Maison-Dieu suivent la règle de Saint-Augustin. Selon George indigents et les voyageurs. Le revenu de la Maison-Dieu est garanti par les aumônes, presque exclusivement faites par des nobles percherons, vassaux des comtes du Perche. Au début du 13e siècle, l’Hôtel-Dieu est aux frères de la Maison-Dieu un certain nombre d'obligations visant à garantir la suprématie du Maison-Dieu est composée d’une chapelle, d’un cimetière, d’un clos et d’un jardin. Trois messes sont la Maison-Dieu n’excédait pas trois arpents. A en croire un bail daté de 1468, les jardins (ou une ruine de l'Hôtel-Dieu En 1453 Charles IV d’Anjou, comte du Maine, acquiert la seigneurie de Nogent-le la Maison-Dieu. L’installation de la maison d’Anjou annonce une période d’abus et de mauvaise gestion Nogent (1588-1601) dénonce l’état de la Maison-Dieu. Détourné de ses fonctions d’accueil et d’assistance
    Illustration :
    Plan de distribution du rez-de-chaussée de l'Hôtel-Dieu (1990-2003). IVR24_20152800438NUDA Plan de restitution de l'Hôtel-Dieu (vers 1200). IVR24_20152800432NUDA Cour de l'Hôtel-Dieu, vue du nord-est. IVR24_20132800109NUC4A Portail de l'Hôtel-Dieu, vue du nord. IVR24_20132800108NUC4A
  • Ancien couvent de Filles Dieu puis de chanoinesses régulières de saint Augustin Sainte-Véronique
    Ancien couvent de Filles Dieu puis de chanoinesses régulières de saint Augustin Sainte-Véronique Blois - rue du Bourg-Neuf rue d' Artois - en ville - Cadastre : 1810 B
    Genre :
    de filles Dieu
    Historique :
    A l' emplacement du couvent des véroniques existait dès le 12e siècle un couvent de filles Dieu
    Titre courant :
    Ancien couvent de Filles Dieu puis de chanoinesses régulières de saint Augustin Sainte-Véronique
  • Chapelle Saint-Jacques dite de l'aumône ou de la Maison-Dieu, église paroissiale Notre-Dame
    Chapelle Saint-Jacques dite de l'aumône ou de la Maison-Dieu, église paroissiale Notre-Dame Nogent-le-Rotrou - rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103
    Historique :
    La fondation de l’Hôtel-Dieu entre 1182 et 1190, la mention de sa chapelle dans les textes en 1200 entre 1802 et 1823 auprès de l'Hôtel-Dieu des parcelles correspondant aux bas-côtés nord et sud. Les
    Référence documentaire :
    et l'hôtel-Dieu, de leur fondation à 1588. Orléans, Mémoire de maîtrise : cycle d'Histoire médiévale
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Jacques dite de l'aumône ou de la Maison-Dieu, église paroissiale Notre-Dame
    Appellations :
    chapelle Saint-Jacques de la Maison-Dieu
    Texte libre :
    Historique La chapelle Saint-Jacques L’Hôtel-Dieu de Nogent-le-Rotrou est fondé entre 1182 et 1190 -Dieu est mentionnée pour la première fois en 1200 (terminus ante quem) dans une charte du cartulaire du 1654 fait état d'un bas-côté destiné à l’accueil des malades et des élèves du collège de l'hôtel-Dieu l'Hôtel-Dieu des parcelles correspondant aux bas-côtés nord et sud. Les collatéraux sont occupés au nord avec la chapelle de l'Hôtel-Dieu, attestée par les textes à partir de 1200. La nef Les arcs brisés chapelle de l’Hôtel-Dieu édifiée entre 1192 et 1200. Les maçonneries du mur pignon de la nef comportent
1 2 3 4 24 Suivant