Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 355 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Mer : fontaine
    Mer : fontaine Mer - place de la Halle - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    VAL D'OSNE (marque de fondeur).
    Historique :
    Fontaine exécutée par Mathurin Moreau et fondue en 1866 par la fonderie du Val d'Osne.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie d'Art du Val d'Osne
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    sur la plinthe avant : "VAL D'OSNE". IVR24_20124100801NUC4A Vue d'ensemble du revers. IVR24_20124100802NUC4A Détail : la statue de jeune berger, des ornements sculptés du piédestal et de la marque de fondeur
  • Présentation du patrimoine de la Reconstruction du Val de Loire
    Présentation du patrimoine de la Reconstruction du Val de Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    Les villes-ponts du Val de Loire (Tours, Saint-Pierre-des-Corps, Amboise, Blois, Beaugency, Meung nomme les urbanistes en chef chargés de leur rédaction. En 1944, une partie des villes-ponts du Val de vite, les autorités locales s'attèlent à déblayer les ruines, tandis que les institutions du s'organise sous la houlette du Commissariat Technique à la Reconstruction Immobilière (CTRI). Ce dernier Loire est à nouveau touchée, cette fois par les bombardements alliés. Suite à la Libération du pays, de créé et met en œuvre la Reconstruction effective des villes sinistrées qui n'avait pas pu débuter du temps de l'Occupation. Le lancement des travaux dans le Val de Loire s'échelonne entre janvier 1945 et
    Référence documentaire :
    ROYER, Jean. La reconstruction des villes du Val de Loire. Urbanisme, janvier-mai 1941, n°72 ALLORANT, Pierre. Reconstruction nationale et urbanisme technocratique : l'action pionnière du AMOUROUX, Dominique. Louis Arretche. Paris : Editions du patrimoine, Collection Carnets d'architectes, 2010. AMOUROUX, Dominique. Louis Arretche. Paris : Editions du patrimoine, Collection Carnets DELEMONTEY, Yvan. Reconstruire la France. L'aventure du béton assemblé 1940-1955. Paris : Editions DIEUDONNE, Patrick (dir.). Villes reconstruites, du dessin au destin. Paris : L'Harmattan, 1994. LAURENT, Xavier. Grandeur et misère du patrimoine : d'André Malraux à Jacques Duhamel. Paris : La TEXIER, Simon. Paris 1950. Un âge d'or de l'immeuble. Paris : éditions du pavillon de l'Arsenal reconstruction, 1945-1958. Réd. Didier Mouchel, Danièle Voldman. Cherbourg-Octeville : le Point du Jour ; Paris : éditions du Jeu de Paume, 2011.
    Site, secteur ou zone de protection :
    liste du patrimoine mondial
    Description :
    Le patrimoine de la Reconstruction des 13 villes du Val de Loire étudiées (Tours, Saint-Pierre-des Reconstruction dans le Val de Loire utilise des matériaux traditionnels (pierre calcaire, briques, ardoises , tuiles), souvent couplés avec du béton armé. Ainsi, la brique est très largement employée dans l'Est du
    Titre courant :
    Présentation du patrimoine de la Reconstruction du Val de Loire
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Texte libre :
    de leurs troupes, les Allemands bombardent les villes-ponts du Val de Loire. Entre le 15 et le 19 encore Sully-sur-Loire. Outre les destructions de 1940, les villes-ponts du Val de Loire subissent dans les villes du Val de Loire à l'initiative des pouvoirs locaux. Des baraquements provisoires sont préfet Morane qui lance le concours d'idées du Val de Loire le 10 septembre 1940. Il a pour vocation "la création de maisons du Val de Loire en "style régional authentique" (...) [conciliant] le respect du deux mois après le débarquement du 6 juin 1944, les villes du Val de Loire sont libérées : Orléans le nouvelles villes du Val du Loire sont à leur tour déclarées sinistrées. C'est le cas de la commune de Saint chantiers d'expérience La Reconstruction démarre donc progressivement dans les villes-ponts du Val de Loire l'unité de base de la Reconstruction. Dans plusieurs villes du Val de Loire, mais aussi de toute la France reconstruction du Val de Loire. A Orléans, le chantier d'expérience est lancé en janvier 1945 par le MRU et
    Illustration :
    départementales du Loiret, 25 J 12Fi5 art 36-32/2). IVR24_20114500364NUCA Plan de situation des communes de l'étude "Val de Loire et Reconstruction". IVR24_20100000001NUDA Projet de maison de l'artisan et du commercant, André Bezançon, concours de 1941. (archives , service du cadastre, Blois). IVR24_20104100564NUC2A Vue générale du secteur urbain concerté du Sanitas en direction du sud-ouest - 1965. (Archives
  • Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural,
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural, "Art et technique du fer" Bourges - 1 avenue de Gionne - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    mural, sur le thème de l'art et la technique du fer, est effectué pour un coût total de 35 200 NF (30 272 NF au titre du 1% artistique et 4 928 NF versés par la commune).
    Référence documentaire :
    nationale du 1%. Ministère de la Culture, 1951-1960.
    Description :
    11 contreforts au revers et interrompu en un endroit. Réalisé en mosaïque, il a pour thème l'art et la technique du fer et représente des outils utilisés pour le travail du fer, les mains portant ses
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural, "Art et technique du fer"
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    État de l'oeuvre : le béton se désagrège à la base du mur-paravent. IVR24_20141800345NUCA
  • Orléans : fontaine
    Orléans : fontaine Orléans - place du Jardin des Plantes - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Marque de fondeur : J.J. DUCEL / M° de Forges. PARIS (sur l'un des petits côtés du socle).
    Historique :
    la fonderie d'Art du Val d'Osne et installée à Paris (10e) en 1846, à l'origine dans la rue du réalisées par la fonderie Ducel, installées place Sainte-Croix.
    Représentations :
    tortues émergent du pied de la vasque. Sur chaque grande face, la bouche de fontaine, commandée par un
    Description :
    , similaires et elles aussi de la fonderie J.J Ducel.
    Localisation :
    Orléans - place du Jardin des Plantes - en ville
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Détail, signature : J.J. DUCEL / M° de Forges. PARIS (sur un petit côté du socle
  • L'opération d'inventaire du vitrail en Région Centre-Val de Loire
    L'opération d'inventaire du vitrail en Région Centre-Val de Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Le vitrail en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    : vocabulaire typologique et technique. Réd. Nicole Blondel. Paris : Imprimerie nationale : Ed. du patrimoine l’ethnologie, de l’inventaire et du système d’information. Principes, méthode et conduite de l’inventaire général du patrimoine culturel. Dir. Hélène Verdier ; réd. Xavier de Massary et Georges Coste ; collab
    Titre courant :
    L'opération d'inventaire du vitrail en Région Centre-Val de Loire
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Texte libre :
    L'opération d'inventaire du vitrail en Région Centre-Val de Loire est menée depuis 2004 par connaissance du patrimoine religieux de la Région Centre-Val de Loire, par différents moyens (journées de formation, colloques, publications, etc.). Elle bénéficie depuis sa création, en 1992, du soutien du Conseil Régional. En 2004, une convention entre la Région et l'Association, relative à l'inventaire du patrimoine mobilier des églises de la Région Centre-Val de Loire, a été signée. C'est dans ce cadre qu'a été réalisé l'inventaire des vitraux du département de l'Indre (2004-2009), puis celui des vitraux du vitraux du Loiret (repérages menés depuis 2012). Pour chaque aire d'étude abordée, sont prises en compte les verrières conservées dans les édifices religieux et civils du domaine public, et dans la mesure du traditionnelle du verre translucide serti au plomb (dalle de verre, thermoformage, polyester et autres matières translucides...) sont ainsi intégrées dans cette étude. C'est donc une définition large du vitrail, telle
    Illustration :
    Mézières-en-Brenne, église Sainte-Madeleine, baie 0 (détail : l'Apparition du Christ à Marie Publication : "Vitraux du XXe siècle dans l'Indre". IVR24_20173601004NUCA
  • Maison (4 rue du Bourdon-Blanc)
    Maison (4 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 4 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1115 2012 BN 276
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    superposition du cadastre napoléonien et du cadastre actuel montre en effet que l'emprise du bâti au sol est porte présente un décor en fer forgé caractéristique du 18e siècle. Comme en témoigne une plaque apposée rapportent qu'au cours du 20e siècle, une activité artisanale a longtemps été maintenue : serrurier en 1943 et 1952, ferronnier d'art en 1957 et menuisier en 1967-68. Les fiches auxiliaires cadastrales plaque couvrant le soupirail au milieu de la façade antérieure rappelle qu'un ferronnier d'art a occupé
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. Série G : 4 G 603. Fiches auxiliaires cadastrales. Rue du Bourdon
    Site, secteur ou zone de protection :
    zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
    Description :
    conservée. Les deux étages pourraient être en pan de bois enduit. La cour, en arrière du bâtiment donnant
    Localisation :
    Orléans - 4 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1115 2012 BN 276
    Titre courant :
    Maison (4 rue du Bourdon-Blanc)
    Techniques :
    fonderie
    Illustration :
    Vue de détail du rez-de-chaussée avec la porte et la vitrine. IVR24_20144500770NUC4A Vue de détail du soupirail d'aération au décor historié. IVR24_20144500771NUC4A
  • L'opération d'inventaire
    L'opération d'inventaire "Val de Loire et Reconstruction"
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Référence documentaire :
    FRANCE. Ministère de la Culture et de la Communication. Direction de l'Architecture et du Patrimoine. Espace urbain : vocabulaire et morphologie. Réd. Bernard Gauthiez. Paris : Monum, éd. du l’ethnologie, de l’inventaire et du système d’information. Principes, méthode et conduite de l’inventaire général du patrimoine culturel. Dir. Hélène Verdier ; réd. Xavier de Massary et Georges Coste ; collab FRANCE. Inventaire général du patrimoine culturel. Architecture : description et vocabulaire méthodiques. Réd. Jean-Marie Pérouse de Montclos. Paris : Editions du patrimoine, Centre des monuments
    Titre courant :
    L'opération d'inventaire "Val de Loire et Reconstruction"
    Annexe :
    Cahier des clauses scientifiques et techniques du programme "Val de Loire et Reconstruction" (2013 étude se concentrera sur les villes du Val de Loire. Ce dernier est, entre Sully-sur-Loire et Chalonnes leur gare. De plus, le concours d’idées pour la « reconstruction des villes du Val de Loire », organisé , Tours ou Blois. Intégrer toutes les villes du Val de Loire touchées par les bombardements, quelles que qui seront étudiés dans le contexte spécifique du Val de Loire. À ce titre, différentes thématiques choix ont été faits pour les villes du Val de Loire ? Illustrent-t-elles toutes cette réorganisation du quelle mesure les réalisations du Val de Loire nourrissent-elles ces évolutions ? Avec la Reconstruction est-il représentatif du contexte français global ? Les théories soutenant la Reconstruction en Val de diversité des solutions de Reconstruction dans le Val de Loire en adoptant ce triple point de vue du projet s’attachera à étudier, au sein de différentes villes du Val de Loire, les quartiers de la Reconstruction. Il
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Texte libre :
    rebâtis à partir de 1945 dans treize communes du Val de Loire : Tours (37), Saint-Pierre-des-Corps (37 Fourchet était encadré par la coordinatrice du programme de recherche "Val de Loire et Reconstruction des Établissements Mame, du Service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre-Val de Loire (vues l'art à l'université François-Rabelais de Tours et chercheur associé au sein du Service Patrimoine et encadré par la coordinatrice du programme de recherche "Val de Loire et Reconstruction", Aurélie de Decker l'utilisation de photographies issues du Service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre-Val de Loire (vues Guerre mondiale, l'opération thématique "Val de Loire et Reconstruction" a été lancée par la Région Centre-Val de Loire en janvier 2010. Elle vise à étudier l'architecture et l'urbanisme des secteurs , notamment dans plusieurs villes du Loiret. Toutefois, ils n'ont donné lieu à aucune création architecturale avant la fin du conflit faute de matériaux disponibles. Après guerre, ces documents sont généralement
    Illustration :
    Plan de situation des communes de l'étude "Val de Loire et Reconstruction". IVR24_20100000001NUDA Plan de localisation des secteurs reconstruits étudiés et du secteur urbain concerté du Sanitas à Plan de localisation des immeubles étudiés dans le secteur urbain concerté du Sanitas La brèche du pont, vue depuis Vienne, été 1940. (Archives Départementales de Loir-et-Cher, Blois
  • Les mobiliers culturels du Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire
    Les mobiliers culturels du Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire Blois - 174 rue Albert-1er - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Parmi ses mobiliers culturels, le Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire dite du 1% artistique. Le décor mural de Jean-Michel Laboute, issu du 1% artistique, a été détruit à
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19940651 art. 7. Projet Raffestin et Laboute pour le lycée hôtelier de Blois . Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1971-1980. Archives nationales, 19910237 art. 14. Projets Cardot, Raffestin, Laboute et Faigairette pour le lycée hôtelier de Blois. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1981-1990.
    Titre courant :
    Les mobiliers culturels du Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
  • L'opération d'inventaire de La statuaire publique en région Centre-Val de Loire
    L'opération d'inventaire de La statuaire publique en région Centre-Val de Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Référence documentaire :
    ARMINJON, Catherine, BILIMOFF, Michèle. L'art du Métal, Vocabulaire technique. Paris : Éditions du l’ethnologie, de l’inventaire et du système d’information. Principes, méthode et conduite de l’inventaire général du patrimoine culturel. Dir. Hélène Verdier ; réd. Xavier de Massary et Georges Coste ; collab : méthode et vocabulaire. Réd. Marie-Thérèse Baudry ; collab. Dominique Bozo. Paris : Ed. du Patrimoine FRANCE. Ministère de la Culture et de la Communication. Direction de l'Architecture et du Patrimoine. Espace urbain : vocabulaire et morphologie. Réd. Bernard Gauthiez. Paris : Monum, éd. du FRANCE. Inventaire général du patrimoine culturel. Architecture : description et vocabulaire méthodiques. Réd. Jean-Marie Pérouse de Montclos. Paris : Editions du patrimoine, Centre des monuments FRANCE. Inventaire général du patrimoine culturel. Ornement : vocabulaire typologique et technique . Laurence de Finance, Pascal Liévaux. Paris : Editions du patrimoine, Centre des monuments nationaux, 2014
    Titre courant :
    L'opération d'inventaire de La statuaire publique en région Centre-Val de Loire
    Annexe :
    est l’importance du coût dans le choix du projet ? Le monument est-il issu de fonderies d’art universitaires en histoire de l’art, a jusqu'à présent été partiellement envisagée en région Centre-Val de Loire monuments publics en région Centre-Val de Loire pour la période 1800-1950, est née de la volonté d'animer le simple : rien, des sculptures et monuments publics, n'est protégé en 2009 en région Centre-Val de Loire , bien que les départements du Loiret et de l'Indre-et-Loire aient été largement pourvus en monuments de recherches menées auprès des musées de la Région Centre-Val de Loire ont ensuite révélé le nombre et la membres de la Conservation Régionale des Monuments Historiques de la D.R.A.C. Centre-Val de Loire dans ces établissements, en rapport avec la statuaire publique ; - Utilisation du réseau de compétences constitué tant par les experts de la Mission Inventaire général du patrimoine culturel du Ministère de la . - géographique : l'étude a concerné l'ensemble des monuments de la région Centre-Val de Loire. 2-2
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Texte libre :
    De 2010 à 2018, le service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de la région Centre-Val . L'enquête a été réalisée par Matthieu Chambrion et publiée dans la collection nationale "Cahiers du Patrimoine" sous le titre Statues dans la Ville.Un musée à ciel ouvert en Centre-Val de Loire ; la recherche celui du musée d'Orsay, et du fonds de cartes postales France Debuisson, afin de définir un corpus de nationales de l’Inventaire général du patrimoine culturel, et illustrés par près 1 150 photographies. Elles sont interrogeables sur le portail de diffusion des données du Service Patrimoine et Inventaire : https D.R.A.C. Centre-Val de Loire, quinze monuments de grande qualité et à la signification forte car honorant Monuments historiques par arrêté du 20 novembre 2017 (comme la colonne Marceau à Chartres, ci-contre
    Illustration :
    Situation des oeuvres étudiées de la statuaire publique en région Centre-Val de Loire ouvert en Centre-Val de Loire" publié en 2015. IVR24_20180000003NUCA
  • Présentation de la statuaire publique en région Centre-Val de Loire
    Présentation de la statuaire publique en région Centre-Val de Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Référence documentaire :
    CACHIN, Françoise (dir.). L’art du XIXe siècle : 1850-1905. Paris : Citadelles et Mazenod, 1990. [Exposition. Compiègne, musée national du château, 2000-2001]. Le Comte de Nieuwerkerke, art et Juillet. Cahiers de l’École du Louvre. Recherches en Histoire de l’art, histoire des civilisations Archives Nationales. Série F; F21 460. Répartition des oeuvres d'art dans les musées. ), 4377 (Loir-et-Cher), 4379-80 (Loiret). Attributions d’œuvres d’art. an VIII-1939. Archives départementales du Cher. 9T; 19, 48, 49. Culture. Archives départementales du Cher. O6; 61O6. Communes. Archives départementales du Loiret. T ; 10 T 42-43. Beaux-Arts. AMALVI, Christian. De l’Art et la manière d’accommoder les héros de l’histoire de France. Paris ASKLUND, Jacques, BONTEMPS, Daniel. Beaugency, l’évolution d’une ville en Val de Loire. Lyon
    Titre courant :
    Présentation de la statuaire publique en région Centre-Val de Loire
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Texte libre :
    L’opération d'inventaire général du patrimoine culturel portant sur la statuaire et les monuments publics en région Centre-Val de Loire pour la période 1800-1950 a permis de définir un corpus de 259 la plus simple du monument - défini comme un ouvrage d'architecture ou de sculpture destiné à , pour plusieurs d’entre elles, de la fonderie Ducel implantée sur le territoire régional, à Pocé-sur répartition assez générale du phénomène pour la période envisagée : Dreux (12 monuments), Blois (8), Montargis en bronze, tels le buste du gouverneur général de l'Afrique-Occidentale française, Noël Ballay, et conception opposée : la première figure l'écrivain en docteur en médecine, coiffé du bonnet à houppe et assis Sarte...), personnages issus de la paysannerie et du monde du travail (Berger allongé d'Ernest Nivet , Grand Paysan d'Aimé-Jules Dalou dont plusieurs exemplaires sont connus dans la région...). Au sein du
    Illustration :
    Situation des oeuvres étudiées de la statuaire publique en région Centre-Val de Loire Statue de Jeanne d'Arc (Edme Gois, 1804, Orléans, quai du Fort des Tourelles). Gravure de C Fontaine monumentale, place du 18-octobre, à Châteaudun. IVR24_20122800093NUC4A Statue du cardinal de Richelieu exposée à Richelieu. IVR24_20123701337NUC4A Statue du général de Rochambeau exposée à Vendôme. IVR24_20124100813NUC4A
  • Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : sculpture
    Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : sculpture Blois - 174 rue Albert-1er - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19910237 art. 14. Projets Cardot, Raffestin, Laboute et Faigairette pour le lycée hôtelier de Blois. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1981-1990.
    Description :
    intéressants et que la sculpture ne serait pas placée sur un socle mais qu'elle surgirait directement du gazon
    Titre courant :
    Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : sculpture
    États conservations :
    Bon état général. L’œuvre a été déplacée à l'occasion du chantier de construction du nouveau bâtiment du restaurant scolaire. Quelques brisures sur les arêtes.
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
  • Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : sculpture
    Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : sculpture Blois - 174 rue Albert 1er - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19940651 art. 7. Projet Raffestin et Laboute pour le lycée hôtelier de Blois . Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1971-1980. Archives nationales, 19910237 art. 14. Projets Cardot, Raffestin, Laboute et Faigairette pour le lycée hôtelier de Blois. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1981-1990.
    Emplacement dans l'édifice :
    Pation du bâtiment B.
    Titre courant :
    Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : sculpture
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
  • Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : décor mural (disparu)
    Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : décor mural (disparu) Blois - 174 rue Albert-1er - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    projet de Jean-Michel Laboute pour décorer la salle du restaurant d'application par un panneau décoratif en grès flammé coloré fixé au mur par du ciment-colle et éclairé par un lumière rasante. Le décor mural a été détruit lors de la reconstruction du restaurant vers 2010.
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19910237 art. 14. Projets Cardot, Raffestin, Laboute et Faigairette pour le lycée hôtelier de Blois. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1981-1990. Archives nationales, 19940651 art. 7. Projet Raffestin et Laboute pour le lycée hôtelier de Blois . Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1971-1980.
    Titre courant :
    Blois, Lycée des métiers de l'hôtellerie et du tourisme Val de Loire : décor mural (disparu)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
  • Saint-Aignan, Lycée Val de Cher : groupe sculpté,
    Saint-Aignan, Lycée Val de Cher : groupe sculpté, "Attitudes" Saint-Aignan - 2 avenue Jean Magnon - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Dans le cadre de la construction du Lycée d'Enseignement Professionnel (L.E.P) de Saint-Aignan, les et après délibération le projet du sculpteur Crispin Guest intitulé "Attitudes" a été retenu. La complicité lorsque les personnes sont en groupe", ainsi que par "la qualité du matériau et sa tenue dans le temps". Lors de sa séance du 8 octobre 1985, la Commission nationale des travaux de décoration des
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19910237 art. 24. Projet Guest pour le lycée d'enseignement professionnel de Saint-Aignan. Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture. 1981-1990.
    Représentations :
    expression du corps groupe de figures humanoïdes
    Description :
    statue réparties à l'entrée du lycée, dans la cour et au milieu du patio. L'œuvre est incomplète et
    Titre courant :
    Saint-Aignan, Lycée Val de Cher : groupe sculpté, "Attitudes"
    Annexe :
    ATTITUDES (Archives nationales, 19910237 art. 24. Projet Guest pour le lycée d'enseignement
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Implation projetée des groupes sculptés du projet ATTITUDES (Archives nationales, 19910237 art. 24
  • Le 1% artistique dans les lycées publics de la Région Centre-Val de Loire
    Le 1% artistique dans les lycées publics de la Région Centre-Val de Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    d'oeuvres d'art en espace urbain depuis 1981. [en ligne]. Villeurbanne : Artothèque de la Maison du livre Ministère de la Culture. Délégation aux arts plastiques. Pour une relance du 1%. Art et COLLOQUE ART+UNIVERSITÉ+CULTURE (2011 : Rennes). L’art pour tous, les 60 ans du 1% artistique [en AGUILAR, Yves. Un art de fonctionnaires : le 1%. Paris : Editions Jacqueline Chambon, 1998. ARIS, Dominique, MARCHI, Cristina (dir), REGNIER, Philippe. Cent 1%. Paris : les Éditions du BOUCHIER, Martine. L'art n'est pas l'architecture : hiérarchie, fusion, destruction. Paris CHAMBRION, Matthieu. Statues dans la ville. Un musée à ciel ouvert en Région Centre-Val de Loire . Lyon : Éditions Lieux dits, 2015. (Cahiers du patrimoine, n° 110). HOTTIN, Christian, ROULLIER, Clothilde. Un art d'État ? Commandes publiques aux artistes , de l'image et du son, 1996. Rapport de DESS, Ecole nationale supérieure des sciences de l'information
    Titre courant :
    Le 1% artistique dans les lycées publics de la Région Centre-Val de Loire
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Texte libre :
    de leurs créations. En Région Centre-Val de Loire : Du fait du transfert de compétences liées aux des constructions publiques. Entrée en vigueur en 1951 (arrêté fondateur du 18 mai 1951, modifié le 15 l'occasion de la construction, de la réhabilitation ou de l'extension d'un bâtiment public 1% du coût des travaux à la commande ou à l'acquisition d'une ou de plusieurs œuvres d'art contemporain pour les intégrer la loi de décentralisation du 22 juillet 1983 (loi n° 83-663, article 59). Faute de circulaire . L’arrêté relatif à l'obligation de décoration des constructions publiques, modifié par celui du 4 février 2005 (n° 2005-90), puis par la circulaire du 16 août 2006 fixant les conditions d'application, a permis l'intégration étroite de l’art contemporain sous diverses formes d’expression plastiques et esthétiques dans d'institutions spécialisées, au contact de l'individu, contribue à sensibiliser le public à l’art contemporain . La Région Centre-Val de Loire réunit ainsi dans ses lycées publics, ses Établissements régionaux
    Illustration :
    Les oeuvres du 1% artistique visibles dans les lycées publics de la Région Centre-Val de Loire Le Subdray, Lycée agricole du Subdray (EPLEFPA du Cher) : fabriques de jardin, sculptures Le Subdray, Lycée agricole du Subdray (EPLEFPA du Cher) : fabriques de jardin, sculptures Romorantin-Lanthenay, Lycée Claude de France : décor mural, "Le Bal du Grand Meaulnes" par Pierre
  • Présentation de l'étude régionale : le vitrail en Région Centre-Val de Loire
    Présentation de l'étude régionale : le vitrail en Région Centre-Val de Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Le vitrail en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Lobin. L'art du vitrail en Touraine. Tours, C.L.D., 1994. FOURNIER, Lux. L'Art du vitrail. Des premiers vitraux connus jusqu'au vitrail moderne. Tours Lobin. L'art du vitrail en Touraine. Tours, C.L.D., 1994. « Images de la Vierge dans l'art du vitrail », Actes du colloque de Bourges (2003). Cahiers de GAUDIN, Félix. Le Vitrail du XIIe siècle au XVIIIe siècle en France. Paris, Firmin-Didot, coll GRODECKI, Louis. Le vitrail roman. Fribourg, Office du Livre, 1977. GRODECKI, Louis, BRISAC, Catherine. Le vitrail gothique au XIIIe siècle. Fribourg, Office du Livre Cellule Vitrail de l'Inventaire Général. « Enquête sur les peintres-verriers du XIXe siècle ayant travaillé en France ». Revue de l'Art, n°72, 1986, p. 67-90. Comité français du Corpus Vitrearum Medii Aevi. Recensement des vitraux anciens de la France. Paris
    Titre courant :
    Présentation de l'étude régionale : le vitrail en Région Centre-Val de Loire
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Texte libre :
    2469 verrières, réparties dans 289 édifices. L'enquête sur le patrimoine verrier du Centre-Val de L'opération d'inventaire des vitraux de la Région Centre-Val de Loire est menée depuis 2004 par l'Association Rencontre avec le patrimoine religieux, qui bénéficie depuis sa création, en 1992, du soutien du Conseil Régional. En 2004, une convention entre la Région et l'Association, relative à l'inventaire du patrimoine mobilier des églises de la Région Centre-Val de Loire, a été signée. C'est dans ce cadre qu'a été réalisé l'inventaire des vitraux du département de l'Indre (2004-2009), qui a permis le recensement de -Claise), représentant 375 dossiers. Dans le même temps, des repérages sont menés depuis 2012 en vue du recensement des vitraux du Loiret.
  • Pithiviers : monument à Henri-Louis Duhamel du Monceau (détruit)
    Pithiviers : monument à Henri-Louis Duhamel du Monceau (détruit) Pithiviers - place Duhamel du Monceau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    l'original sur la place Duhamel du Monceau en 2011, réalisé par la Fonderie d'Art Deroyaume (Haute-Saône), à La conception de l'ensemble, inauguré le 1er octobre 1893, est à l'architecte Henri Ratouin ; la partir de la maquette conservée au musée d'Art et d'histoire de Pithiviers.
    Représentations :
    Duhamel du Monceau est figuré en pied, tenant un livre dans la main gauche. Des gerbes de blé sont
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie d'art Deroyaume
    Localisation :
    Pithiviers - place Duhamel du Monceau - en ville
    Titre courant :
    Pithiviers : monument à Henri-Louis Duhamel du Monceau (détruit)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue d'ensemble du monument : carte postale ancienne. (Musée municipal d'Art et d'Histoire de Inauguration du monument. Extrait de l'Illustration, 30 septembre 1893, n0 2640, p. 276 Place de la Porte d'Orléans et monument à Duhamel du Monceau : carte postale ancienne. (Musée municipal d'Art et d'Histoire de Pithiviers). IVR24_19744500910ZB
  • Châteauroux : oeuvre préparatoire pour la statue du Berger dormant
    Châteauroux : oeuvre préparatoire pour la statue du Berger dormant Châteauroux - 2 rue Descente des Cordeliers - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    . Destiné d'abord au musée du Luxembourg, il est déposé l'année suivante au musée de Châteauroux (Inv. D . 368). En 1997, la ville de Châteauroux commande à la fonderie Susse un tirage unique en bronze, exposé
    Statut :
    propriété de l'Etat dépôt du Fonds national d'art contemporain
    Titre courant :
    Châteauroux : oeuvre préparatoire pour la statue du Berger dormant
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
  • Château du Plessis-lès-Tours
    Château du Plessis-lès-Tours La Riche - Plessis (le) - Rue du Plessis - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Le Plessis-lès-Tours fut la première résidence royale en Val-de-Loire. Elle s'élève en un lieu
    Observation :
    être considéré comme le premier acte de l'architecture en brique et tuffeau en Val de Loire, son jardin
    Référence documentaire :
    Veüe du Chasteau Royal du Plessis Lez Tours, bastie par le Roy Louis onziesme, dessiné du costé du Veüe de l'entrée du chasteau de Plessis Lez Tours, avec la chapelle St Jean. [dessin par Louis Veüe du chasteau du Plessis lez Tours, dessiné du dedans de la court, 1699. [Dessin de Louis Boudan Carte du cours de la Loire depuis Coulanges jusqu'au Pont de Cé, vers 1755. Détail de Tours et de GAVELLE, Priscille de, PAU, Clémence. Le château du Plessis-lès-Tours : environnement et parc . Tours : Université François-Rabelais, 2014-2015. Mémoire de licence 3 d'histoire de l'art sous la p. 161-172 LEVEEL, Pierre. Les Montils-lès-Tours en la varenne de La Riche du Xe au XVe siècle p. 553 RANJARD, Robert. La Touraine archéologique ; Guide du touriste en Indre et Loire. Mayenne Plan général du château du Plessis les Tours. Plan à l'encre et lavis, 18e siècle (AD37 H 680). Plan du château du Plessis les Tours au 25 juillet 1786. Plan à l'encre et lavis. (AD37 C 314/13)
    Précisions sur la protection :
    Château du Plessis-lès-Tours (cad. AR 20) : inscription par arrêté du 12 avril 1927
    Localisation :
    La Riche - Plessis (le) - Rue du Plessis - en ville
    Titre courant :
    Château du Plessis-lès-Tours
    Illustration :
    Vue du château coté nord (copie d'un dessin de 1699) IVR24_19743701280V Vue du côté ouest (copie d'un dessin de 1699) IVR24_19743701282V Plan du château pour y établir le dépôt des mendiants (18e siècle) (Archives départementales Plan du Plessis au 18e siècle (Archives départementales d'Indre-et-Loire, H 680 Plan du Plessis à la fin du 18e siècle (Archives départementales d'Indre-et-Loire C 314/13 Plan du Château au 18e siècle IVR24_19743701278V Plan du Château avant la Révolution (copie du 19e siècle) IVR24_19743701279V Plan du 18e siècle avec superposition du bâti actuel IVR24_20153700454NUDA Vestiges du mur d'enceinte du domaine IVR24_20163702776NUDA Gravure représentant le château au milieu du 19e siècle (Bibliothèque municipale de Tours
  • Secteur urbain concerté du Sanitas
    Secteur urbain concerté du Sanitas Tours - Quartier du Sanitas - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Val de Loire et Reconstruction
    Historique :
    recours à différents procédés de préfabrication. Dans ce contexte, le secteur urbain du Sanitas fut le tranches se poursuivirent à partir du mois de février 1958 jusqu'en 1969. Parallèlement, le quartier de la Rotonde, situé à l'est du quartier, fut édifié entre 1959 et 1961, tandis que l'opération Pasteur, au sud
    Référence documentaire :
    : Office d'édition et de diffusion du livre d'histoire, 1994. COLLAS, Rolande, Histoire d'un quartier de Tours, le Sanitas des origines à nos jours, Paris : Office d'édition et de diffusion du livre d'histoire LACHAUD, Stéphane, Analyse du quartier du Sanitas et ses abords, rapport de stage, DESS Maîtrise d'histoire de l'art, sous la direction de Jean-Baptiste Minnaert, Université de Tours François-Rabelais, 1998 LOTHY, Marc, L'évolution des grands ensembles. Trois exemples à Tours : Sanitas, Rives du Cher , Fontaines ; Du projet à la réalisation, procédures et formes urbaines, mémoire de DEA de sciences de la du Cher - Les Fontaines. Norois, octobre-décembre 1984, t. 31, n°124. -1971, mémoire de Master 2 d'histoire de l'art, sous la direction de Jean-Baptiste Minnaert, Université , entre Reconstruction et grand ensemble, 1954-1971, mémoire de Master 2 d'histoire de l'art, sous la ), mémoire de Master 1 d'histoire de l'art, sous la direction de Jean-Baptiste Minnaert, Université de Tours
    Description :
    Comprenant environ 3 500 logements, le secteur urbain du Sanitas est situé à proximité immédiate du (l'avenue du Général-de-Gaulle), il regroupe des immeubles gérés, en quasi totalité, par le bailleur social
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - en ville
    Titre courant :
    Secteur urbain concerté du Sanitas
    Appellations :
    Quartier du Sanitas
    Aires d'études :
    Val de Loire et Reconstruction
    Texte libre :
    conception du nouveau quartier. En contrepartie, il proposa le nom de l'homme de l'art chargé de l'opération ferroviaire, était alors envisagé de longue date. Il avait ainsi été inscrit au titre du Plan d'Aménagement l'opération, malgré les recettes provenant du lotissement des emprises ferroviaires, avait repoussé sine die sa réalisation. 1 - Le Sanitas : du Plan de Reconstruction et d'aménagement (PRA) à la politique des problématique. Jean Dorian, urbaniste chargé du plan de reconstruction de la ville de Tours après la Libération refus des commerçants du centre-ville de voir la gare déplacée gela une fois de plus le projet. Les -Corps, rendant disponibles, à partir du milieu des années 1950, plusieurs dizaines d'hectares pour la collectifs correspondants). Celles-ci devaient permettre des économies d'échelle et un abaissement du coût de sélectionnée par Maurice Lemaire, ministre de la Reconstruction et du Logement, pour prendre part à cette novembre 1953. Dans le cadre du dispositif des secteurs industrialisés, l’État accorda donc à la Ville de
    Illustration :
    Modélisation du quartier en direction du sud-est. IVR24_20113702315NUDA Modélisation du quartier en direction du sud-ouest. IVR24_20113702339NUDA Modélisation du quartier en direction du nord-est. IVR24_20113702340NUDA Modélisation du quartier en direction du nord-ouest. IVR24_20113702341NUDA Plan général du réseau de voirie. IVR24_20113702272NUDA Premier modificatif du plan d'aménagement et de reconstruction : état futur, J. Dorian arch., 1946 Vue du site de construction du secteur industrialisé - 1954. (Archives communales de Tours, section Vue générale en direction du nord - 1960. (Archives communales de Tours, section contemporaine Vue générale en direction du sud-est - 1962. (Archives communales de Tours, section contemporaine Vue générale en direction du sud-ouest - 1965. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, section
1 2 3 4 18 Suivant