Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 15431 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Orléans : statue équestre de Jeanne d'Arc
    Orléans : statue équestre de Jeanne d'Arc Orléans - place du Martroi - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Marques de fondeur et date : (sur la plinthe nord de la statue) "FONDU PAR St DENIS PARIS 1853 marque de fondeur sur l'oeuvre gravé CONCOURS/ DE LA FRANCE ENTIERE" "Messire m'a envoyée/ pour secourir la bonne ville/ d'Orléans " ; inscription concernant le donateur (arrière du socle) : "SOUS LE REGNE DE NAPOLEON III/ LE VIII MAI MDCCCLV / QUATRE CENT VINGT-SIXIEME ANNIVERSAIRE/ DE LA DELIVRANCE D'ORLEANS/ CETTE STATUE/ A ETE INAUGUREE/ EN PRESENCE DE M. ABBATUCCI MINISTRE DE LA JUSTICE/ ET BENIE PAR Mr. DUPANLOUP EVEQUE D'ORLEANS/ M. F. BOSELLI ETANT PREFET DU LOIRET/ M. GENTEUR MAIRE DE LA VILLE." "LE VIII MAI MDCCCLKI/ LES RELIEFS DU PIEDESTAL / ONT ETE INAUGURES/ M. LE Cte DE COËTLOGON ETANT PREFET/ M. E. VIGNAT MAIRE." ; inscription concernant le donateur (côté sur du socle, sur la base) : "CETTE STATUE GRAVEMENT ENDOMMAGEE/ AU COURS DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE/ A ETE RESTAUREE EN 1950/ GRACE A LA GENEROSITE/ DES HABITANTS DE LA NOUVELLE
    Historique :
    pris pendant les évènements de 1848, la statue est finalement fondue par les fonderies de Saint-Denis et trop guerrier. La Ville émet dans les années 1840 le souhait de voir un grand monument équestre honorer la Pucelle, et les contacts noués avec le sculpteur Denis Foyatier lui font obtenir en 1846 la souscription est lancée par la suite, mais ne permet pas de couvrir tous les frais. Après un certain retard en 1853 grâce au métal de neuf canons donné par le Ministère de la Guerre, et inaugurée sur un socle dédommagement pour les reliefs : ce procès (au terme duquel Foyatier est soldé de 30 000 francs) occupe toute la fin de la carrière de l'artiste. La Ville se tourne en 1859 vers Vital-Gabriel Dubray, dit Vital -Dubray, pour réaliser le cycle de dix reliefs. Ces reliefs fondus par Victor Thiébaut sont inaugurés en deux temps : quatre en 1860 (Les voix de Jeanne d'Arc, Jeanne d'Arc quittant Vaucouleurs, Entrevue de Jeanne d'Arc avec le Dauphin à Chinon, et Prise du Fort des Tourelles - Délivrance de la ville d'Orléans
    Observation :
    Critères pour la protection au titre des Monuments historiques : -Monument iconique de la ville de reliefs de très grande qualité de composition et d'exécution, comportant des scènes uniques dans l'iconographie de Jeanne d'Arc.
    Référence documentaire :
    Archives municipales d'Orléans. 8M ; 20. Statue de Jeanne d'Arc par Foyatier. Les fêtes de Jeanne d'Arc à Orléans les 7, 8 et 9 mai. in L'Illustration : journal universel, 12 mai 1855, p. 295-297. (Bibliothèques de Blois - Agglopolys). Inauguration des bas-reliefs du monument de Jeanne d'Arc à Orléans. in L'Illustration : journal universel. Mai 1860 (Bibliothèques de Blois - Agglopolys). Les bas-reliefs de la statue de Jeanne d'Arc. in L'Illustration : journal universel. Mai 1861, p . 299-300. (Bibliothèques de Blois - Agglopolys). Bibliothèque nationale de France. Factum 8-FM. Pièces issues du procès intenté par M. Foyatier Archives nationales. F21; 4380. Loiret-Orléans-Statue de Jeanne d'Arc. Archives municipales d'Orléans. Dossier documentaire sur la statue de Jeanne d'Arc. Réalisé par
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc équestre guerre de Cent Ans
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument est placé au cœur de la ville, au centre de la place du Martroi, dont elle constitue le point de mire de toutes les rues qui y aboutissent. La statue équestre en bronze est placée sur le socle en granite de dimensions colossales et de forme très simple, permettant d'encadrer les dix reliefs faces nord et sud ; deux séries de trois reliefs en résine sur les bases nord et sud, séparées par les armes de Jeanne d'Arc ; deux reliefs en résine de dimensions moyennes sur les bases des faces avant et
    Auteur :
    [fondeur] Fonderies de Saint-Denis [sculpteur] Foyatier Denis
    Titre courant :
    Orléans : statue équestre de Jeanne d'Arc
    Dimension :
    h 440.0 centimètre Hauteur de la statue seule h 49.0 centimètre Hauteur de chaque relief
    Annexe :
    Archives départementales du Loiret. 10T/42. Monuments commémoratifs. Extrait de la souscription s'agit de célébrer la France victorieuse, la France délivrée du joug étranger par Jeanne d'Arc certaine que l’œuvre sera digne de sa destination. (...) Jeanne d'Arc. Art.2 – la ville d'Orléans souscrira pour vingt mille francs Art.6 – l'exécution de la statue est confiée à Monsieur Foyatier. Art.8 – Il sera tenu de terminer son travail dans les trois ans de la garantie qu'il recevra de la ville, dès que la souscription aura atteint cent mille francs. Art souscripteurs, et toutes les parties déliées de leurs engagements réciproques. Art.11 – Les subventions du dépenses accessoires du monument. Art.14 – Lorsque la souscription aura atteint le chiffre de 100 000 f, un produisit en peu de temps : Conseil municipal d'Orléans 20000 Conseil général du Loiret 6000 Souscriptions particulières à Orléans 8000 Souscriptions de la commission de Paris
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Détail de la marque de fonderie sur la plinthe nord : "FONDU PAR St DENIS PARIS 1853 Prospectus de la souscription nationale pour la statue de Jeanne d'Arc à élever sur la grande place Lettre de Foyatier au maire du 12 octobre 1855 faisant état du différend concernant les sommes dues Affiche de la loterie Jeanne d'Arc de 1855 destinée à couvrir les frais du monument. (Archives Plan du piédestal de la statue de Jeanne d'Arc sur la place du Martroi, échelle de 0.02 par mètre Plan coté du piédestal, de profil. (Archives municipales d'Orléans). IVR24_20124500369NUC2A Dessin d'un projet de médaille avec le monument de la place du Martroi (avers) et quelques lignes monument à Jeanne d'Arc pendant les fêtes Johanniques de 1855. 12 mai 1855, p. 296 et 297. (Bibliothèques de Blois - Agglopolys). IVR24_20144500168NUC4A Gravures du journal l'Illustration représentant les quatre reliefs de Vital-Dubray inaugurés le 7
  • Ensemble de 5 plaques de cheminées
    Ensemble de 5 plaques de cheminées Château-Renault
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    Plaques de cheminée datant du début du 18e siècle, portant les armes de François-Louis Rousselet , vice-amiral et maréchal de France, marquis de Château-Renault. Plaques probablement réalisées entre 1703 (date où il accède au maréchalat) et 1716 (date de sa mort).
    Matériaux :
    fonte de fer
    Dénominations :
    plaque de cheminée
    Représentations :
    , accompagné d'ancres de marine, de bâtons de maréchal et du collier du Saint-Esprit. Blason : D'or, à un chêne de sinople, englanté du champ, surmonté d'une couronne de marquis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Plaques de cheminées en fonte.
    Titre courant :
    Ensemble de 5 plaques de cheminées
    Catégories :
    fonderie
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Abbaye de bénédictins Saint-Denis
    Abbaye de bénédictins Saint-Denis Nogent-le-Rotrou - 1 rue de la Jambette 47 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BO 170
    Historique :
    ce qui reste de l'abbatiale Saint-Denis. la première moitié du 16e siècle. Désormais ouvert en direction de la rue Saint-Laurent, il est le La fondation de l'abbaye est fixée par les textes à l'année 1031, elle est attribuée à Geoffroy III seigneur de Nogent. Son fils, Rotrou II fait réformer la communauté avant 1069, et consacrer l'abbatiale en 1079. Un an plus tard, Geoffroy IV, à son tour seigneur de Nogent, place la communauté sous le patronage de l'abbaye de Cluny. Le prieuré fait l'objet d'une vaste campagne de construction durant la . L'espace enclos suit une partition ouest/est : à l'ouest les fidèles et convers disposent de leur propre église paroissiale (Saint-Laurent), à l'est les bâtiments conventuels et le chevet ont été reconstruits afin de satisfaire la liturgie clunisienne. Le doyenné est restructuré et en partie reconstruit durant en 1788. Ses bâtiments sont réaffectés en tribunal, prison, caserne et collège à partir de 1807. Le
    Référence documentaire :
    Archives nationales. Série P : article 938, n°38. Aveu et dénombrement de Saint-Denis. 1690. fol n AD Eure-et-Loir. Série H : 2598-2645. Prieuré Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou. AD Eure-et-Loir. Série H : 2598. Inventaire des titres et papiers du prieuré doyenné de Saint-Denis Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série H : 2601. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 15e Bibliothèque nationale de France. Manuscrits. Fr Moreau 32. Cartulaire de Saint-Denis. Copie, 18e Bibliothèque municipale du Mans. Manuscrits. Ms : 0023. Missel de Saint-Denis. 1081-1194. Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. Cote : 0081 028 0064. Dossier Saint-Denis. , Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. p. 17-29 LANELUC, Diane. Monographie de Saint-Denis de Nogent. Paris : 1991. Mémoire de maîtrise p. 647, 650 THOMPSON, Kathleen. Sept Textes pour une fondation, les premiers temps de Saint-Denis
    Statut :
    propriété de la commune Actuel collège Arsène Meunier, église et cimetière Saint-Laurent
    Texte libre :
    Historique L'abbaye de Saint-Denis Fondation de l'abbaye Le terminus ante quem de la date de création de l’abbaye Saint-Denis est fixé par sa charte de fondation à l’année 1031. Geoffroy III, vicomte d’assurer leur subsistance. Loin d’être cantonnée à un rôle spirituel, l’abbaye de Saint-Denis est dès sa du cartulaire de Saint-Denis est issue d’une réécriture effectuée à la fin du 12e siècle. S’il est des morts, Florian Mazel a récemment émis l’hypothèse que l’abbaye de Saint-Denis pourrait avoir été . Au regard de ces nouvelles études, la fondation de l’abbaye de Saint-Denis apparaît comme bien moins dans l’église de Saint-Denis, initiant ainsi le choix de l’abbatiale Saint-Denis comme lieu faisant, s’affirme d'avantage que son père comme le fondateur de Saint-Denis. Si la confirmation des biens l'abbaye de Saint-Denis, à l’image du chevalier Salier, qui reçoit de Rotrou un droit de ban à prélever le jour de la Pentecôte, en échange du don du droit de tonlieu sur le bourg de Saint-Denis. Résistant
    Vocables :
    Saint-Denis
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Genre :
    de bénédictins de clunisiens
    Précisions sur la protection :
    Abbaye Saint-Denis (ancienne) : inscription par arrêté du 12 octobre 1948
    Auteur :
    [personnage célèbre] De Ronsard Charles
    Description :
    L’ancienne abbaye est accessible par une tour porte donnant sur l’extrémité nord de la rue Saint -Denis. Les bâtiments constitutifs de l’ancien monastère prennent place de part et d’autre de cette même rue. L’église paroissiale Saint-Laurent et son cimetière sont situés à l’ouest. Ils sont encerclés par l'ensemble des bâtiments conventuels, exception faite de l'aile ouest, occupée par la maison de justice.
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 1 rue de la Jambette 47 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BO 170
    Titre courant :
    Abbaye de bénédictins Saint-Denis
    Appellations :
    prieuré Saint-Denis
    Illustration :
    Moulin et tribunal de Saint-Denis, vue du Sud (vers 1948). IVR24_20162801159NUCA Rue Saint-Denis, passage d'entrée, vue de sud. IVR24_20132800095NUC4A Plan du collège Saint-Denis (19e siècle). IVR24_20152800547NUCA Rue Saint-Denis, bâtiments conventuels (aile ouest), vue du sud-ouest. IVR24_20162801170NUCA Carte du relief de la vallée de l'Huisne (2015). IVR24_20152800526NUDA Plans de situation. IVR24_20162801162NUCA Plan de l'abbaye au 11e siècle. IVR24_20162801163NUDA Plan de situation (1811). IVR24_20162801155NUDA Plan de distribution, second niveau (1807). IVR24_20162801157NUDA Plan des abords de la route impériale (1834). IVR24_20162801158NUCA
  • Verrière représentant saint Denis
    Verrière représentant saint Denis Vendœuvres - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "L.Lobin, Tours, 1861". Armoiries : famille Savary de Lancosme.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière figurant saint Denis a probablement été offerte par Denise-Octavie Savary de Lancosme, à moins qu'elle ne soit dédiée au souvenir de son aïeule, Denise de Menou, qui épouse Alphonse Savary de Lancosme en 1790 et dont les armes figurent au bas de la baie axiale de cette même chapelle
    Représentations :
    saint Denis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ce vitrail représente saint Denis de Paris en pied, vêtu pontificalement et portant la palme des
    Titre courant :
    Verrière représentant saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Vendoeuvres, église paroissiale, baie 3 : saint Denis. IVR24_20093601489NUCA
  • Verrière représentant saint Denis
    Verrière représentant saint Denis Luçay-le-Mâle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail appartient au cycle de la Vie de saint Denis, développé dans les cinq baies de la nef.
    Représentations :
    saint Denis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cette verrière montre saint Denis bénissant. Il est représenté en pied, sous un décor
    Titre courant :
    Verrière représentant saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 11 : saint Denis. IVR24_20093601292NUCA
  • Amboise : place Saint-Denis
    Amboise : place Saint-Denis Amboise - place Saint-Denis - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Napoléon. Au Moyen Âge, jusqu'au XIVe siècle, le fief de la Papelardière contrôle le faubourg Saint-Denis urbain. Elle se trouvait en bordure de la place Saint-Denis. La place était également bordée du cimetière Saint-Denis et de l'hôtel Dieu. La place Saint-Denis est l'une des trois grandes places d'Amboise, que château et celui établi au pied de la colline Saint-Denis. Les deux pôles sont reliés par la Grande rue transformé en cinéma. Le pourtour de la place Saint-Denis demeure l'un des quartiers les plus anciens de la La place Saint-Denis porte depuis 1833 le nom auquel elle répondait déjà avant la Révolution puis constitue le coeur du faubourg Saint-Denis. Depuis le début du XIIe siècle, époque à laquelle l'église Saint (actuelle rue Nationale). Cet axe emprunté par la route d'Espagne rencontre au niveau de la place Saint -Denis les chemins de Tours, Châtellerault et Montrichard. Ainsi s'explique, autour de la place, la . Pour ne citer que les deux plus importantes, on trouve au Carroir Saint-Denis l'hôtellerie où pend pour
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Amboise - place Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Amboise : place Saint-Denis
    Annexe :
    Le pavage de la place Saint-Denis d'Amboise La place Saint-Denis est un lieu de passage qui se portal de la porte Saint-Denis [...] » ; -« [...] 36 timberees de sablon pour paver le carroire ... et précédés ont écrit que la place Saint-Denis était pavée dès les années 1458, en donnant pour référence le pour paver soubz le portau de la porte Galafre[...] » Le pavage ne concerne donc que la porte Saint -Denis - dite encore Galaffre - et non le Carroir Saint-Denis. La porte Saint-Denis se situait à la devait d'être pavé pour améliorer la circulation et l'hygiène de la ville. Les auteurs qui nous ont compte on ne trouve référence que de : -« [...] Quatre toises et demie de pavé par lui faictes soubz le rencontre de la seconde enceinte urbaine et de la rue Nationale, soit à plus de 300 m de la place.
    Illustration :
    Vue générale de la place Saint-Denis depuis l'extrémité de la rue Nationale. IVR24_20083700596NUCA
  • Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Verrière représentant la Vie de saint Denis Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière illustrant la Vie de saint Denis, conçue en même temps que celle de la baie 1
    Représentations :
    saint Denis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cette verrière présente quatre médaillons ovoïdes du 13e siècle, illustrant la Vie de saint Denis : la prédication de saint Denis, saint Denis devant le gouverneur, la décollation de saint Denis, saint Denis déposant sa calotte crânienne sur un autel.
    Localisation :
    Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Titre courant :
    Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 2 : Vie de saint Denis. IVR24_20093604205NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 2 (détail) : saint Denis prêchant au peuple Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 2 (détail) : saint Denis devant le gouverneur Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 2 (détail) : décollation de saint Denis Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 2 (détail) : saint Denis dépose sa tête sur un
  • Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Verrière représentant la Vie de saint Denis Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière réalisée en 1877 par Lucien-Léopold Lobin afin de compléter le triplet du chevet, dont les
    Représentations :
    saint Denis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    scènes de la Vie de saint Denis : saint Denis recevant la communion des mains du Christ, saint Denis dans l'arène, saint Denis dans la fournaise, saint Denis baptisant un catéchumène. Cette verrière de style archéologique présente, dans des médaillons ovoïdes superposés, quatre
    Localisation :
    Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Titre courant :
    Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 0 : Vie de saint Denis. IVR24_20093604195NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 0 (détail) : saint Denis recevant la communion des Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 0 (détail) : saint Denis dans l'arène Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 0 (détail) : saint Denis dans la fournaise Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 0 (détail) : saint Denis baptisant un catéchumène
  • Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Verrière représentant la Vie de saint Denis Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Vie de saint Denis. Cette verrière se compose de deux éléments distincts : des fragments de verrières de la fin du 12e
    Représentations :
    saint Denis
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cette verrière présente trois médaillons ovoïdes du 13e siècle, illustrant la Vie de saint Denis : saint Denis livré aux bêtes sauvages, saint Denis amené devant un four par ses bourreaux, et saint Denis sur le gril. Le registre inférieur de la verrière est garni de fragments en remploi figurant la Nativité et la messe d'un saint.
    Localisation :
    Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Titre courant :
    Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 1 : la Vie de saint Denis. IVR24_20093604200NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 1 (détail) : Nativité et messe d'un saint Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 1 (détail) : saint Denis livré aux bêtes sauvages Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 1 (détail) : saint Denis dans la fournaise Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 1 (détail) : saint Denis sur le gril
  • Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis) Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    d'agglomérations connu, celui de la hiérarchie ecclésiastique. Dès le Haut Moyen Âge, le pôle de Saint-Denis et des découvertes numismatiques. Le cimetière de Saint-Denis, appelé « le cimetière des Innocents 1778, les tombes entouraient le mur nord de Saint-Denis. Il y avait certainement des sépultures dans mérovingien retrouvés à 35 m de la façade nord de l'église Saint-Denis. Aucun autre élément ne nous permet de ces seuls éléments, il est délicat de conclure à l'existence d'un véritable village autour de Saint Au IVe siècle, lorsque le futur saint Martin part en guerre contre les sanctuaires païens ruraux , Amboise n'est pas épargnée. Les Dialogues de Sulpice Sévère datant de cette période rapportent l'établissement à Amboise de clercs et de moines. L'église d'Amboise est l'une des six églises fondées par Martin avec celles de Langeais, Saunay, Ciran, Tournon et Candes. Il précise aussi qu'une idole païenne avait trois sources : l'Historia Francorum écrite par Grégoire de Tours, des sarcophages retrouvés en fouilles
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 2, Ic. 819). Amboise, autel de Saint-Denis, attribué à A. Charpentier. Photographie noir et blanc, n.d . (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 1, Ic. 2447). Amboise, Saint-Denis-Hors. Lithographie aquarellée Jourdain Sc., 1842. (Bibliothèque municipale de grilles dans l'église de Saint-Denis-Hors-Les-Murs. avril 1997. Nettoyage des peintures murales de la GABEAU, Alfred. La statue de la femme noyée à Saint-Denis d'Amboise. Bulletin de la Société LESUEUR, Frédéric. Saint-Denis d'Amboise. Congrès archéologique de France, Tours, 1948. Paris, 1949 Amboise, église Saint-Denis-Hors-les-murs. Photographie noir et blanc, 1889. (Bibliothèque Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; est. 1, Ic. 2309).
    Représentations :
    saint Denis saint Etienne Fleurons ; cornes d'abondaces ; oiseaux entrelacés ; oves ; choux gothiques ; feuilles de chêne.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église Saint-Denis est bâtie en pierre de taille de tuffeau, selon un plan en croix latine autres sujets, la lapidation de saint Étienne (et non la décollation de saint Denis), la vocation de portail principal ; sa position face à la ville concorde avec le chemin d'accès à Saint-Denis dont le celles de l'église Saint-Florentin d'Amboise. La nef et le clocher présentent des charpentes authentiques orientée, de 41,50 m de long sur 23,70 m de large. L'église des XIIe-XIIIe siècles présentait un chevet un puissant contrefort rectangulaire. Le transept traversant, surplombé de son clocher placé à la croisée du transept, ouvre sur une nef flanquée de deux bas-côtés. Le clocher a été restauré au XVIIIe siècle par suite de l'effondrement de l'ouvrage primitif. Les maçonneries des murs gouttereaux, en niveau inférieur. Entre ces derniers, les fenêtres basses ouvrent sur les bas-côtés. En dépit de ce que pourrait laisser penser l'aspect neuf du portail nord, ce dernier est authentique. Il est surmonté de trois
    Localisation :
    Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Vocables :
    Saint-Denis
    Illustration :
    Plan de l'église Saint-Denis-hors-les-Murs, d'après le docteur Lesueur. IVR24_20093700445NUD Vue générale de l'église Saint-Denis depuis le promontoire du château. IVR24_20083700129NUCA Vue de Saint-Denis depuis le pont de la ville. IVR24_20073700964NUCA Vue du poinçon de la charpente de la nef de Saint-Denis, XIIe-XIIIe siècle. IVR24_20073700913NUCA Vue ancienne de la façade nord. IVR24_19753702071X Détail de la « Vue de la ville d'Amboise et du château de Chanteloup » en 1762, par Lenfant. (Musée des beaux arts de Tours). IVR24_19923700292X Vue de la façade ouest, et du bas-côté sud ajouté au XVIe siècle. IVR24_20073700599NUCA Vue de la façade ouest. IVR24_20073700600NUCA Détail du portail de la façade ouest. IVR24_20073700601NUCA
  • Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Verrière représentant la Vie de saint Denis Rivarennes - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant l'auteur : "J. Fournier - Tours 1891". Armoiries de la famille de La Faire (de gueules à une bande d'argent) et d'une famille apparentée (d'azur à la fasce d'or, accompagné de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière réalisée par Julien Fournier en 1891, offerte par la famille de La Faire, propriétaire du château de Villeneuve (commune de Rivarennes).
    Canton :
    Saint-Gaultier
    Représentations :
    saint Denis saint Michel saint Joseph
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    , portant des médaillons qui figurent, au registre médian, deux épisodes de la Vie de saint Denis de Paris (saint Denis prêchant aux habitants de Lutèce ; saint Denis remettant miraculeusement son chef à une Cette verrière présente un décor de grisaille rehaussé de figures géométriques multicolores chrétienne), et au registre inférieur, saint Michel et saint Joseph, représentés à mi-corps.
    Titre courant :
    Verrière représentant la Vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Rivarennes, église Saint-Denis, baie 4 : Vie de saint Denis. IVR24_20093603582NUCA Rivarennes, église Saint-Denis, baie 4 : Vie de saint Denis (lancette 1). IVR24_20093603583NUCA Rivarennes, église Saint-Denis, baie 4 : Vie de saint Denis (lancette 2). IVR24_20093603584NUCA
  • Verrière représentant la vie de saint Denis
    Verrière représentant la vie de saint Denis Luçay-le-Mâle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail appartient au cycle de la Vie de saint Denis, développé dans les cinq baies de la nef.
    Représentations :
    saint Denis saint Paul
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    auprès de saint Paul, le second montre ce dernier faisant de Denis l'évêque d'Athènes. Ce vitrail à fond de grisaille et à bordure feuillagée présente deux scènes de la vie de saint Denis, incluses dans des médaillons polylobés. Le premier évoque la conversion de Denis au christianisme
    Titre courant :
    Verrière représentant la vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 7 (détail) : la conversion de saint Denis Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 7 : saint Denis se convertit au christianisme, puis est Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 7 (détail) : saint Denis est ordonné évêque d'Athènes
  • Verrière représentant la vie de saint Denis
    Verrière représentant la vie de saint Denis Luçay-le-Mâle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail appartient au cycle de la Vie de saint Denis, développé dans les cinq baies de la nef.
    Représentations :
    saint Denis saint Eleuthère saint Rustique
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ce vitrail à fond de grisaille et à bordure feuillagée présente deux scènes de la vie de saint le martyre par décapitation. Le second figure saint Denis apportant sa tête à la chrétienne Catulle Denis, incluses dans des médaillons polylobés. Le premier montre Denis, Rustique et Eleuthère subissant , qu'il charge de veiller sur ses reliques.
    Titre courant :
    Verrière représentant la vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 10 : le martyre de saint Denis et de ses compagnons Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 10 (détail) : saint Denis et ses compagnons subissant le Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 10 (détail) : saint Denis confiant sa tête à Catulle
  • Verrière représentant la vie de saint Denis
    Verrière représentant la vie de saint Denis Luçay-le-Mâle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail appartient au cycle de la Vie de saint Denis, développé dans les cinq baies de la nef.
    Représentations :
    saint Denis saint Eleuthère saint Rustique saint Clément
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    médaillon, saint Denis est représenté à Lutèce, prêchant la parole de Dieu et fustigeant les idoles païennes. Ce vitrail à fond de grisaille et à bordure feuillagée présente deux scènes de la vie de saint Denis, incluses dans des médaillons polylobés. Le premier montre Denis, accompagné de Rustique et d'Eleuthère, auprès du pape saint Clément, qui leur confie la mission d'évangéliser la Gaule. Dans le second
    Titre courant :
    Verrière représentant la vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 8 : saint Denis envoyé en Gaule par le pape Clément et saint Denis prêchant à Lutèce. IVR24_20093601284NUCA Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 8 (détail) : saint Denis est envoyé en Gaule par le pape Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 8 (détail) : saint Denis prêchant à Lutèce
  • Verrière représentant la vie de saint Denis
    Verrière représentant la vie de saint Denis Luçay-le-Mâle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail appartient au cycle de la Vie de saint Denis, développé dans les cinq baies de la nef.
    Représentations :
    saint Denis saint Eleuthère saint Rustique
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Fescenninus, dénonçant saint Denis et son époux Lisbius, hôte du saint et de ses compagnons. Le second montre Ce vitrail à fond de grisaille et à bordure feuillagée présente deux scènes de la vie de saint le Christ apparaissant à saint Denis, alors qu'il célèbre la messe durant sa captivité. Denis, incluses dans des médaillons polylobés. Le premier représente la païenne Larcie devant le préfet
    Titre courant :
    Verrière représentant la vie de saint Denis
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 9 : Denis est dénoncé au préfet de Lutèce, puis Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 9 (détail) : Denis est dénoncé par la païenne Larcie Luçay-le-Mâle, église Saint-Maurice, baie 9 (détail): le Christ apparaissant à Denis et ses
  • Maison (5 place Saint Denis)
    Maison (5 place Saint Denis) Amboise - 5 place Saint-Denis - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Cette maison, sise au faubourg Saint-Denis, a connu des travaux d'alignement de sa façade au XIXe siècle. Aujourd'hui transformée en salon de coiffure, il ne demeure que peu de structures visibles. Les solives de plancher des niveaux 1 et 2 ainsi qu'une partie de la charpente paraissent d'origine. Dans l'état actuel de nos connaissances sur le bâti amboisien, rien n'interdit de rattacher cette maison au corpus de la fin du Moyen Âge.
    Murs :
    pan de bois
    Description :
    La façade qui avançait sur la place Saint-Denis a été reconstruite en retrait dans un style propre au XIXe siècle. Dans le comble, les murs en pan-de-bois d'origine apparaissent. Le pignon sur rue devait être édifié ainsi. Lors de l'alignement, on remploya la sablière de plancher qui demeure visible en façade et sur laquelle les abouts des solives de plancher reposent. Les solives sont donc disposées au rez-de-chaussée comme au premier étage perpendiculairement au pignon. Au centre de la maison , une seconde poutre divise à chaque niveau le plafond en deux travées. La mise en oeuvre de la charpente se caractérise par l'emploi de bois de chêne sous forme de bois de brin et de quartiers débités à la doloire. Ils présentent de nombreuses flaches ainsi que beaucoup de noeuds. Les assemblages sont à ayant été remplacée par une croupe. La coupe transversale de la ferme centrale se décrit comme suit : les arbalétriers s'appuient en tête de part et d'autre du poinçon à une quarantaine de centimètres
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Amboise - 5 place Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Maison (5 place Saint Denis)
    Illustration :
    Vue générale du 5 place Saint-Denis : la façade porte une croupe résultant d'un alignement du XIXe
  • Reuilly : église Saint-Denis, verrières
    Reuilly : église Saint-Denis, verrières Reuilly - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Denis : Ancienne dépendance de l’abbaye de Saint-Denis de Paris, l’église de Reuilly a été édifiée au 11e siècle. Elle se compose d’une nef unique munie d’un transept dont les sur laquelle est érigé un clocher de plan carré. Au 15e siècle, l’ouverture d’une arcade dans le mur nord de la nef a fragilisé l’édifice. Des travaux de consolidation furent donc entrepris au 19e siècle par les architectes de Châteauroux Létang et Dauvergne, travaux qui ne furent achevés qu’à l’aube de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Les verrières installées dans les baies de l'abside proposent des réinterprétations de modèles cisterciens (baies 0, 1, 2), tandis que celles des chapelles latérales et de la nef évoquent des vitreries
    Titre courant :
    Reuilly : église Saint-Denis, verrières
    Dimension :
    h = 120 Dimensions des verrières de la nef.
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Reuilly, église Saint-Denis, baie 0 : verrière "cistercienne". IVR24_20093602613NUCA Reuilly, église Saint-Denis, baie 1 : verrière "cistercienne". IVR24_20093602614NUCA Reuilly, église Saint-Denis, baie 2 : verrière "cistercienne". IVR24_20093602615NUCA Reuilly, église Saint-Denis, baie 3 : verrière ornementale. IVR24_20093602616NUCA Reuilly, église Saint-Denis, baie 5 : verrière ornementale. IVR24_20093602617NUCA Reuilly, église Saint-Denis, baie 6 : verrière ornementale. IVR24_20093602618NUCA Reuilly, église Saint-Denis, baie 101 : verrière ornementale. IVR24_20093602619NUCA
  • Saint-Denis-de-Jouhet : église, verrières
    Saint-Denis-de-Jouhet : église, verrières Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Denis : Édifiée à partir de la fin du 12e siècle, l'église Saint-Denis se siècle de part et d'autre de la travée précédant le choeur. Les vitraux : L'église Saint-Denis conserve , s'ouvre sur le flanc sud de l'édifice, au niveau de la seconde travée de la nef, tandis que la travée la plus occidentale supporte un clocher à trois niveaux, les deux premiers étant de plan carré, et le troisième de plan octogonal. Notons également la présence de deux chapelles latérales, ajoutées au 15e deux verrières illustrant la vie du premier évêque de Paris, datées du premier quart du 13e siècle . Celles-ci ont été complétées vers 1877 par des verrières archéologiques de l'atelier Lobin. En 1935, une Annonciation issue de l'atelier Gouffault a été installée dans la chapelle sud.
    Référence documentaire :
    Comité français du Corpus Vitrearum Medii Aevi, Recensement des vitraux anciens de la France, vol . 2 : Les vitraux du Centre et des Pays de la Loire. Paris, Éditions du C.N.R.S., 1981, p. 207-208.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Saint-Denis-de-Jouhet - en village
    Titre courant :
    Saint-Denis-de-Jouhet : église, verrières
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, vue intérieure. IVR24_20093604194NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 0 : Vie de saint Denis. IVR24_20093604195NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 1 : Vie de saint Denis. IVR24_20093604200NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 2 : Vie de saint Denis. IVR24_20093604205NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 3 : Joachim et la Vierge enfant Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 6 : l'Annonciation. IVR24_20093604211NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 5 : le Baptême du Christ. IVR24_20093604212NUCA Saint-Denis-de-Jouhet, église Saint-Denis, baie 100 : le Jugement Dernier. IVR24_20093604215NUCA
  • Châteauroux : chapelle Saint-Denis, verrières
    Châteauroux : chapelle Saint-Denis, verrières Châteauroux - rue du 3ème régiment d'aviation de chasse - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Chapelle Saint-Denis : Cet édifice est la chapelle de l’asile départemental édifié vers 1890 par Henry Dauvergne (aujourd'hui Maison de retraite George-Sand). Elle tient son vocable d’une ancienne . Les vitraux : Ensemble réalisé par l'atelier de Lucien-Léopold Lobin en 1890.
    Description :
    Cet ensemble est constitué de 8 grisailles ornementales à décor géométrique. La verrière de la
    Localisation :
    Châteauroux - rue du 3ème régiment d'aviation de chasse - en ville
    Titre courant :
    Châteauroux : chapelle Saint-Denis, verrières
    Dimension :
    h = 380 Dimensions approximatives de la baie d'axe.
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Châteauroux, chapelle Saint-Denis, vue intérieure. IVR24_20093602390NUCA Châteauroux, chapelle Saint-Denis, baie 0 : verrière ornementale. IVR24_20093602391NUCA Châteauroux, chapelle Saint-Denis, baie 1 : verrière ornementale. IVR24_20093602392NUCA Châteauroux, chapelle Saint-Denis, baie 3 : verrière ornementale. IVR24_20093602393NUCA Châteauroux, chapelle Saint-Denis, baie 4 : verrière ornementale. IVR24_20093602394NUCA Châteauroux, chapelle Saint-Denis, baie 6 : verrière ornementale. IVR24_20093602395NUCA Châteauroux, chapelle Saint-Denis, baie 103 : verrière ornementale (grisaille "cistercienne
  • Rivarennes : église Saint-Denis, verrières
    Rivarennes : église Saint-Denis, verrières Rivarennes - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Denis : Édifiée au 12e siècle, l'église de Rivarennes se compose d'une nef édifiée par les seigneurs de Vouhet (château de Villeneuve). Les vitraux : Seule la chapelle des historiées. Elles ont été offertes dans le 4e quart du 19e siècle par la famille de La Faire, alors propriétaire du château de Villeneuve.
    Canton :
    Saint-Gaultier
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Rivarennes : église Saint-Denis, verrières
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Rivarennes, église Saint-Denis, baie 4 : Vie de saint Denis. IVR24_20093603582NUCA Rivarennes, église Saint-Denis, vue intérieure. IVR24_20093603581NUCA Rivarennes, église Saint-Denis, baie 6 : saint Louis et saint Augustin. IVR24_20093603585NUCA