Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port refuge dit gare d'eau d'Orléans (projet)
    Port refuge dit gare d'eau d'Orléans (projet) Orléans - quai de Prague - en ville
    Historique :
    existants vis à vis l'hôpital Saint-Charles (rive gauche en amont du pont) dans lesquels les bateaux 1800, l'ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées Bouchet et l'architecte Lebrun expriment à leur tour , Saint-Jean et jusqu'au sud de la Porte Madeleine où le fleuve aurait regagné son lit. Des plans sont levés, des devis estimatifs sont rédigés mais la part financière de l'Etat n'arrive jamais et rien ne se rembourser des capitaux avancés. Ce projet, comme les deux premiers, n'aboutit pas. La dernière proposition de gare à Orléans date des années 1851-1852, au moment de la construction du quai Tudelle sur la rive pour créer des chantiers de construction et de réparation. La gare, qui pourrait contenir 210 bateaux . Le 14 Juillet 1852, l'administration supérieure décide l'ajournement de l'exécution des travaux » proprement dite. On décide de créer à cet endroit une pépinière et d'y faire 27 000 plants (ormes, platanes , sycomores, peupliers suisses et d'Italie) destinés aux plantations des levées de la Loire.
    Typologies :
    d'écoulement du fleuve et utilisé comme refuge pour les bateaux lors des crues et des glaces. Au XIXe siècle
    Illustration :
    cavalier faisant suite au quai neuf Tudelle, 7 janvier 1886, par le Directeur des travaux municipaux
1