Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 166 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Verrière représentant sainte Marguerite
    Verrière représentant sainte Marguerite Écueillé - rue de la Seigneurie - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière réalisée par Lux Fournier en 1925, en pendant de la verrière de la baie 8, figurant sainte
    Représentations :
    sainte Marguerite
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Sainte Marguerite est figurée en pied sous un décor architectural de style gothique. Elle tient un crucifix contre sa poitrine. Un décor végétal occupe le tympan de la baie.
    Localisation :
    Écueillé - rue de la Seigneurie - en ville
    Titre courant :
    Verrière représentant sainte Marguerite
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Ecueillé, baie 7, sainte Marguerite. IVR24_20093601010NUCA
  • Verrière représentant sainte Marguerite
    Verrière représentant sainte Marguerite Ruffec - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    le donateur : "A la mémoire de notre mère Marie-Marguerite Cardinaud, les trois abbés Blanchet".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière réalisée en 1904 par l'atelier Florence et Heinrich, offerte par trois frères prêtres de la famille Blanchet en mémoire de leur mère.
    Représentations :
    sainte Marguerite
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cette verrière représente sainte Marguerite, vêtue royalement, portant la palme des martyrs et le glaive de son supplice. Placée devant un fond damassé rouge, elle est surmontée d'un décor d'architecture.
    Titre courant :
    Verrière représentant sainte Marguerite
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Ruffec, église Saint-Alpinien, baie 14 : sainte Marguerite. IVR24_20093603327NUCA Ruffec, église Saint-Alpinien, baie 14 : sainte Marguerite (détail). IVR24_20093603328NUCA
  • Verrière représentant sainte Marguerite
    Verrière représentant sainte Marguerite Méobecq - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    : "Don de Mlle Alphonsine Catault".
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    pour l'église de Méobecq, avec celui de la baie 4, dans la même chapelle.
    Représentations :
    sainte Marguerite
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ce vitrail représente sainte Marguerite en pied, vêtue de rouge et portant le glaive de son supplice. A ses pieds gît le dragon vaincu à l'aide de la croix qu'elle portait sur elle.
    Titre courant :
    Verrière représentant sainte Marguerite
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Méobecq, église paroissiale, baie 6 : sainte Marguerite. IVR24_20093601442NUCA
  • Verrière représentant sainte Marguerite
    Verrière représentant sainte Marguerite Châteauroux - rue Amiral Ribourt - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    déambulatoire, le transept, la nef et la crypte de l'église Notre-Dame.
    Représentations :
    sainte Marguerite
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Sainte Marguerite est représentée en pied, terrassant un dragon.
    Titre courant :
    Verrière représentant sainte Marguerite
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Châteauroux, église Notre-Dame, baie 32 : sainte Marguerite. IVR24_20093602145NUCA
  • Verrière représentant sainte Marguerite
    Verrière représentant sainte Marguerite Le Pêchereau - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière offerte par la famille Chauveau, faisant pendant à celle de la baie 4 (saint André).
    Représentations :
    sainte Marguerite
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Sainte Marguerite est figurée accompagnée d'un dragon, sous un décor d'architecture lui-même complété par un décor de rinceaux multicolores.
    Titre courant :
    Verrière représentant sainte Marguerite
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Le Pêchereau, église Notre-Dame, baie 6 : sainte Marguerite. IVR24_20093601922NUCA
  • Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : statue,
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : statue, "L’éveil" Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Signature gravée sur la base de l’œuvre : M. GILI
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    L’œuvre de Marcel Gili a été réalisée dans la cadre du programme décoratif que l'architecte Jacques Barge a conçu lors de la construction de l'internat en 1950. La statue a été offerte par la Ville de
    Référence documentaire :
    le lycée de jeunes filles de Bourges, Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture
    Statut :
    propriété de la région
    Localisation :
    Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : statue, "L’éveil"
    Catégories :
    taille de pierre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de trois-quarts. IVR24_20141800554NUC4A Vue de détail. IVR24_20141800553NUC4A
  • Table de décharge
    Table de décharge Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Dénominations :
    table de décharge
    Représentations :
    Au centre de chaque plateau s'étire une tige de marguerite. marguerite
    Description :
    La table de décharge est en noyer ciré, pourvue d'un plateau d'entrejambe, de montants et de pieds bagués. Les plateaux sont ornés d'un motif central en marqueterie sans doute de bois fruitiers.
    Titre courant :
    Table de décharge
  • Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire)
    Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire) Nogent-le-Rotrou - 128 rue Saint-Hilaire - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    Au regard de leurs façades, les bâtiments qui composent l’édifice peuvent être datés entre le 19e rampant et la cave témoignent d’une origine ancienne (16e siècle ?), sont cités dans l’aveu de 1648. Ils appartiennent alors à la tenue des moutons. Celle-ci est composée de deux corps de logis sur rue ayant chambres basses et hautes, caves, écuries, cour, et jardin, le tout enclos de murailles. La tenue appartient au simple maison, et les bâtiments 3 et 4 (comme) appartenant à une tenue de huit maisons. Cela confirme l’hypothèse d’un remembrement. Dès lors, il n’est pas interdit de penser que les caves des bâtiments 2, 3 et 4
    Référence documentaire :
    Fol 6 et 11. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent
    Précision dénomination :
    maison (ensemble de trois)
    Dénominations :
    magasin de commerce
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    l’édifice est composé d’au moins cinq bâtiments différents. De plans rectangulaires, ils se composent de toitures à deux versants (et croupe pour le bâtiment 2). Le rez-de-chaussée est accessible depuis les rues sont percées de fenêtres dont le chambranle forme un bandeau (et de crossettes pour les bâtiments 2 et 3). Les vestiges d’un pignon à rampants en pierre de taille sont visibles sur le mur est du bâtiment l’exception du bâtiment 4 dont une partie de la cave est située sous la rue Giroust, chaque salle dispose d’un accès autonome (souvent bouché). Les caves sont construites en moellons de silex pour les murs, et pierre de taille en calcaire pour les voûtes en berceau. Le second niveau de cave du bâtiment 5 est doté d’un puits et d’une façade murée donnant sous le niveau de la cour. Celle-ci conserve une porte percée
    Titre courant :
    Ensemble de trois maisons, actuellement magasin de commerce (128 rue Saint-Hilaire)
    Annexe :
    et jehan les goddins, marguerite maret et autres le tout joignant par le devant a la dicte rue de la Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol n°6 et 11. AN. série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol.11 Item six deniers tournoiz de cens au jour sainct remy sur la tenue du moutton en ladicte rue et parroysse sainct hillaire composee de deux corps de logis sur rue ayans chambres basses et hautes caves escuryes court et jardin au derriere clos de murailles contenant icelluy jardin et logis trente troys perches un quard de perche le tout de present tenu et occuppé par me ladicte rue sainct hillaire ayant trente troys piedz et demy de longueur sur icelle, dautre par derriere au ruysseau descendant du moullin et estang de la chaussee des ruysseaux en la riviere dhuigne dun coste les maisons et tenues de la rue de la chaussee des ruysseaux et dautre coste a la maison et tenue sainct michel cy apres declaree Fol 6 Item six deniers de cens au jour saint remy sur une maison et
    Illustration :
    Plans de situation. IVR24_20162801996NUDA Plans schématiques avec unités de plans restituées. IVR24_20172800095NUDA Vue intérieure, bâtiment 5, premier niveau de cave, porte d'accès du second niveau Vue intérieure, bâtiment 5, second niveau de cave, accès et escalier. IVR24_20162801982NUCA Vue intérieure, bâtiment 5, second niveau de cave, ancien accès sur cour et puits Vue intérieure, bâtiment 5, second niveau de cave. IVR24_20162801986NUCA Vue intérieure, bâtiment 5, second niveau de cave, voûte. IVR24_20162801987NUCA
  • Hôtel dit Maison du Chapitre, groupe scolaire dit institution Delfeuille, actuellement maison dite l'association des dames institutrices (2 rue Bourg-le-Comte)
    Hôtel dit Maison du Chapitre, groupe scolaire dit institution Delfeuille, actuellement maison dite l'association des dames institutrices (2 rue Bourg-le-Comte) Nogent-le-Rotrou - 2 rue Bourg-le-Comte - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Historique :
    , Marguerite de Gaubert, avant d'être transmise à leur fille, Marie Lefranc, et son mari, François de Fegues D'après les historiens percherons, la maison du Chapitre tiendrait son nom de la proximité de confirme qu'un collège de chanoines ait pu occuper les lieux. L'aveu de 1648 mentionne différents propriétaires de l'édifice. Ainsi, la première tenue aurait appartenu au Sieur de Soullars et à sa femme . La deuxième tenue était en possession de Giles Gouasbin. En 1601, Denys Hubert en est propriétaire , puis sa fille, Louise Hubert, en 1648. Néanmoins, les origines de l'édifice remontent à la deuxième moitié du 15e siècle ou à la première moitié du 16e siècle comme l'indiquent, par exemple, la présence de croisées moulurées d'un décor de baguettes (façade sud) ou encore l'escalier en vis à noyau circulaire . L'aveu de 1648 mentionne également le fait que la tenue, anciennement séparée en deux, a été reconstituée carrossable de la cour ayant alors été construits. Enfin, de nouvelles modifications sont apportées au cours
    Référence documentaire :
    Fol 28 °r. Archives nationales. Série P : article P898, numéro 38. Aveu et dénombrement de Nogent AD Eure-et-Loir. Série B : 2498. Lettres d'Henri de Bourbon. 1571. AD Eure-et-Loir. Série B : 2516. Assemblée des habitants de Vicheres. 1587. Feuille A1 Cadastre ancien. 1811. Plan cadastral. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou). p. 223. BART DES BOULAIS, Léonard. Recueil des Antiquités du Perche, comtes et seigneurs de la dite -similé de l'édition de Mortagne, 1613). d'histoire, 2001. (fac-similé de l'édition de 1838). p. 115 HOFFSUMMER, Patrick. Les charpentes du XIe au XIXe siècle, Grand Ouest de la France
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    L'édifice, en forme de H irrégulier, est implanté en partie à l'alignement sur la rue du Bourg-le -Comte, l'un des axes majeurs de Nogent-le-Rotrou reliant le château Saint-Jean à l'abbaye Saint-Denis . Il possède une cour avant et une cour arrière. Il est constitué de neuf bâtiments et de quatre les niveaux disposent d'un cinquième niveau. L'édifice est bâti en petits moellons de calcaire enduits à pierre vue et en brique, les toits étant couverts de tuiles plates.
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Auteur :
    [propriétaire] Gaubert de Marguerite [propriétaire] Sieur de Soullars [propriétaire] Fegues de François
    Annexe :
    marguerite de gaubert son espouze et l’autre a gilles gouasbin que ledict deffunct hubert a acquise dudict damoyselle marguerite de gaubert son espouze, joignant par ledevant a ladicte rue du bourg le conte ayant de Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 28 r°. AN, série P : article P898. Aveu et dénombrement de Nogent-le-Rotrou (1648). Fol 28 r°. [...] Item deux trezains de cens par chacun an audict jour et feste sainct remy sur la maison et tenue qui fut a feu me denys hubert bailly dudict nogent et de present a damoyselle louyse hubert sa fille veufve du feu sieur de villeroussien escuyer assize en ladicte rue du bourg le conte parroisse nostre dame dudict nogent, ce concistant en une tenue de logis de separee neantmoings que ce n’en fust qu’une l’une qui appartenoit au feu sieur de soullars et damoyselle gouasbin et le reste par ledict hubert acquis de francoys de fegues escuyer sieur du grand et petit viantais et de damoyselle marie lefranc son espouze qui estoit fille dudict sieur de soulars et de
    Texte libre :
    Lefranc. Celle-ci est l’héritière du sieur de Soullars et de sa femme, Marguerite de Gaubert auxquels lié à l’église paroissiale de Notre-Dame des Marais située à proximité avant sa destruction. En l’absence de preuves confirmant l’existence d’un collège de chanoines et de la localisation de son chapitre dans l’édifice étudié, l’appellation utilisée n’a pu être confirmée. L’aveu de 1648 comporte la déclaration d’une "maison et tenue" située à l’emplacement de l’édifice étudié. La tenue est composée de appartenait à François de Fegues, écuyer et sieur du grand et petit Viantais, ainsi qu’à sa femme Marie pour avoir été bailli d’Enghien-le-François (Nogent-le-Rotrou), conseiller du roi et lieutenant de propriétaire de l’édifice est Louise Hubert, veuve du sieur de Villeroussien et fille de Denys Hubert. Le cadastre de 1811 figure un édifice composé de plusieurs bâtiments disposés selon un plan en H et implanté Délefeuille. L’édifice est actuellement propriété de l’association des dames institutrices. Deux des bâtiments
    Illustration :
    Plans de situation. IVR24_20162801244NUDA Plan du premier niveau avec hypothèses de datation. IVR24_20172800140NUDA Plan du premier niveau avec hypothèses (2) de datation. IVR24_20172800141NUDA Dessin de la façade sud, vue du sud, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, fonds Massiot Aquarelle de la façade nord, vue du nord, vers 1950. (Musée-Château Saint-Jean, fonds Massiot Façade ouest, vue de l'ouest. IVR24_20132800166NUC4A Vue intérieure, niveau 1, détail de l'escalier du bâtiment 3. IVR24_20162801255NUCA Vue intérieure, niveau 1, détail de la cheminée, salle 2.1. IVR24_20132800160NUC4A Vue intérieure, niveau 3, détail de l'escalier de la tourelle du bâtiment 3. IVR24_20132800158NUC4A Vue intérieure, niveau 4, détail de cheminée du bâtiment 3. IVR24_20132800159NUC4A
  • Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : 41 médaillons de femmes célèbres
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : 41 médaillons de femmes célèbres Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    A l'occasion de la construction de l'internat du lycée de jeunes filles de Bourges, l'architecte des Bâtiments civils et des Palais Nationaux Jacques Barge a proposé l'intervention de Jean et décoratifs de la Renaissance". Les artistes ont été agréés le 11 février 1952 pour exécuter 41 médaillons représentant les portraits de femmes célèbres, sélectionnées en vertu des critères suivants : les femmes , les sportives, etc. La somme attribuée pour cette œuvre était de 1 500 000 francs.
    Observation :
    juin 2001. D'autre part, depuis le 26 mars 2013 le Lycée Marguerite de Navarre est labellisé Les façades de l'ancien internat sont inscrites au titre des Monuments historiques par arrêté du 28 "Patrimoine du XXe siècle" par le Ministère de la Culture et de la Communication.
    Référence documentaire :
    le lycée de jeunes filles de Bourges, Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    Cette œuvre est un ensemble de 41 médaillons en grès céramique représentant des portraits de femmes célèbres. Au portrait des femmes sont associés leur nom, date de naissance et de décès. D'après les sources , un médaillon mesure environ 75 cm de diamètre.
    Localisation :
    Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : 41 médaillons de femmes célèbres
    Annexe :
    locale) Les littéraires : Marguerite de Navarre Madame de La Fayette Madame de Sévigné Madame de Stael Relevé des 41 médaillons de l'internat de Marguerite de Navarre (d'est en ouest, sur la façade nord de l'internat) Les 41 médaillons : Simone Weil 1909-1942 Anna de Noailles 1876-1933 Marguerite Audoux Sévigné 1626-1696 Marguerite de Navarre 1492-1549 Christine de Pisan 1363-1431 Lili Boulanger 1893-1918 Thématique des médaillons du lycée de jeunes filles de Bourges (transcription d'un document : Louise Bourgeois (1ère femme médecin, médecin de Marie de Médicis) Louise de Marillac (fondatrice avec Monsieur Vincent des Filles de la Charité) Marie Brizard (Chef d'industrie) Jeanne Jugan (Fondatrice des Deutsch de la Meurthe Jeanne Lanvin Hélène Boucher Les féministes : Christine de Pisan Mme Necker de Saussure Louise Michel Maria Vérone Les patriotes : Sainte Geneviève Jeanne d'Arc Louise de Bettignies , choix en instance Pauline Kergomard (Fondatrice des école maternelles) Madame Campan Madame de Maintenon
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Le médaillon de Marguerite de Navarre. IVR24_20141800536NUC4A Vue général de l’internat du lycée de jeunes filles de Bourges, extrait de brochure, 1958 Le lycée en cours de construction, façade nord-est (1951-1952) : emplacement des médaillons Photo en présence de la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre, en partie haute les premiers Vue de situation (façade rue Vauvert). IVR24_20141800502NUC4A Vue de situation. IVR24_20141800503NUC4A Vue de quatre médaillons. IVR24_20141800638NUC4A Le médaillon de Simone Weil. IVR24_20141800529NUC4A Le médaillon de Suzanne Lenglen. IVR24_20141800528NUC4A Le médaillon de Maryse Bastié. IVR24_20141800527NUC4A
  • Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : peinture,
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : peinture, "Allégorie de la jeunesse" Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    L'artiste Henri Malvaux (Directeur de l’École des Beaux-arts de Bourges) est agréé par arrêté du 11 février 1952 pour exécuter une décoration picturale dans le hall d'entrée du lycée de jeunes filles de Bourges. La somme attribuée pour la réalisation de cette œuvre est de 1 200 000 francs.
    Référence documentaire :
    le lycée de jeunes filles de Bourges, Commission nationale du 1% artistique, Ministère de la Culture
    Représentations :
    la nature scène groupe de figures enfants animaux nature
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    L’œuvre est composée de trois panneaux peints et encadrés, possiblement en toile marouflée sur bois . Elle représente une scène de loisirs et de jeux d'enfants en compagnie d'animaux, dans la nature.
    Localisation :
    Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : peinture, "Allégorie de la jeunesse"
    États conservations :
    Manque d'adhésion de la toile sur son support, déformation. Diverses salissures et graffiti sur la
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de situation. IVR24_20141800546NUC4A Vue de détail. IVR24_20141800549NUC4A Vue de détail. IVR24_20141800547NUC4A Vue de détail. IVR24_20141800548NUC4A Vue de détail. IVR24_20141800550NUC4A
  • Verrière représentant l'apparition de Jésus à sainte Marguerite-Marie Alacoque
    Verrière représentant l'apparition de Jésus à sainte Marguerite-Marie Alacoque Châteauroux - rue Amiral Ribourt - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    déambulatoire, le transept, la nef et la crypte de l'église Notre-Dame.
    Représentations :
    sainte Marguerite-Marie
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Sainte Marguerite-Marie est représentée agenouillée dans une église. Le Christ qui lui apparaît lui
    Titre courant :
    Verrière représentant l'apparition de Jésus à sainte Marguerite-Marie Alacoque
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Châteauroux, église Notre-Dame, baie 24 : l'apparition du Christ à sainte Marguerite -Marie
  • Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : sculpture,
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : sculpture, "L'oiseau dans la tourmente" Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    À l'occasion de l'agrandissement de l'établissement par l'architecte Jean-Claude Feret, le sculpteur Claude Alard réalise en 1976 une sculpture intitulée "L'oiseau dans la tourmente", pour un coût de que l’œuvre "correspondait précisément à un combat que menaient alors des élèves contre le manque de
    Référence documentaire :
    AN 19880466 art. 99. Projet Alard pour le lycée Marguerite de Navarre, commission nationale du 1 %, Ministère de la Culture, s.d.
    Statut :
    propriété de la région
    Description :
    L’œuvre est constituée d'un ensemble de feuilles de fer découpées, assemblées et soudées. La
    Localisation :
    Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Marguerite de Navarre : sculpture, "L'oiseau dans la tourmente"
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Vue de détail : le déploiement des ailes. IVR24_20141800500NUC4A Vue de détail : signature et date. IVR24_20141800636NUC4A Vue de détail : la découpe et l'assemblage des lames de fer. IVR24_20141800086NUCA
  • Les mobiliers culturels du Lycée Marguerite de Navarre
    Les mobiliers culturels du Lycée Marguerite de Navarre Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Parmi ses mobiliers culturels, le Lycée Marguerite de Navarre possède trois œuvres issues de la commande publique dite du 1% artistique : 41 médaillons de femmes célèbres des artistes Jean et Jacqueline Lerat, une peinture nommée "Allégorie de la jeunesse" de Henri Malvaux et une sculpture intitulée "L'oiseau dans la tourmente" de Claude Alard. De plus, le lycée possède une statue de Marcel Gili : "L'éveil ", ainsi qu'une toile d'Olivier Dupont datée de 2000.
    Localisation :
    Bourges - 50 rue de Vauvert - en ville
    Titre courant :
    Les mobiliers culturels du Lycée Marguerite de Navarre
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Les médaillons de femmes célèbres de Jean et Jacqueline Lerat. IVR24_20141800638NUC4A La peinture dite "Allégorie de la jeunesse" d'Henri Malvaux. IVR24_20141800546NUC4A La sculpture dite "L'oiseau dans la tourmente" de Claude Alard. IVR24_20141800499NUC4A La statue dite "L'éveil" de Marcel Gili. IVR24_20141800554NUC4A
  • Les mobiliers culturels du Lycée Marguerite Audoux
    Les mobiliers culturels du Lycée Marguerite Audoux Gien - 20 rue 32ème-R.I. - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Lycées région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Parmi ses mobiliers culturels, le Lycée Marguerite Audoux possède un bas-relief de René Letourneur et un décor adhésif sur verre d'Olivier Leroi, tous les deux issus de la commande publique dite du 1 % artistique. Le 25 janvier 1961 (date d'arrêté), en parallèle du projet de René Letourneur, la céramiste Lydie Laborie-Berger est aussi agréée pour réaliser une œuvre dans le cadre des travaux de décoration de l'établissement. Son projet consiste en un panneau décoratif non figuratif, en mosaïque de verre coloré, mesurant 5.5 mètres de long et 3 mètres de haut, et placé sur un mur du grand réfectoire situé au rez-de -chaussée du bâtiment d'enseignement et d'internat. Le prix de ce projet est fixé à 10 800 NF. Cette œuvre n'est plus en place aujourd'hui, les conditions de sa disparition sont inconnues. Aussi, le 10 juillet 1963, la Commission nationale des travaux de décoration des édifices publics, accepte un second projet de Lydie Laborie-Berger consistant en un panneau décoratif en mosaïque de verre et composé avec des
    Référence documentaire :
    Ministère de la Culture, Direction Générale de la Création Artistique. Le recensement du 1 % artistique en France [base de données]. Paris : Ministère de la Culture, 2012. AN 19880466 art. 35. Gien, Centre d'apprentissage de garçons, collège d'enseignement technique de garçons, projets de René Letourneur et de Lydie Laborie-Berger, Commission nationale du 1% artistique , Ministère de la Culture, 1951-1970.
    Titre courant :
    Les mobiliers culturels du Lycée Marguerite Audoux
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Le bas-relief dit "Le travail de l'homme donne vie à la matière" de René Letourneur
  • Verrière représentant l'apparition du Sacre-Coeur à Marguerite-Marie Alacoque
    Verrière représentant l'apparition du Sacre-Coeur à Marguerite-Marie Alacoque Bélâbre - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Inscription concernant le donateur : ''Donné par Madame la baronne du Quesne". Armoiries de la
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Cette verrière anonyme fut offerte par la baronne du Quesne, dont la famille réside au château de La Font, dans la commune voisine de Ruffec (voir Canton du Blanc).
    Représentations :
    sainte Marguerite-Marie
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    un quadrilobe dans lequel est figurée l'apparition du Sacre-Coeur de Jésus à Marguerite-Marie Cette verrière présente un riche décor de rinceaux multicolores, comportant dans sa partie centrale
    Titre courant :
    Verrière représentant l'apparition du Sacre-Coeur à Marguerite-Marie Alacoque
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Bélâbre, église Saint-Blaise, baie 3 : l'apparition du Sacré-Coeur à sainte Marguerite-Marie
  • Verrière représentant l'apparition du Sacré-Coeur à Marguerite-Marie Alacoque
    Verrière représentant l'apparition du Sacré-Coeur à Marguerite-Marie Alacoque Lignac - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    par la famille de Lafaire". Armoiries de la famille donatrice.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Verrière commandée en 1891 à Lux Fournier par la famille de Lafaire, anciennement propriétaire de Château-Guillaume (commune de Lignac). Il est à noter cependant que les armoiries sont différentes de celles que présente la verrière de la baie 6 (Charité de saint Martin).
    Représentations :
    sainte Marguerite-Marie
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    -Coeur à Marguerite-Marie Alacoque. Le visage de la sainte pourrait être le portrait d'une dame de la Cette verrière présente, sous un riche décor de rinceaux, une scène figurant l'apparition du Sacré
    Titre courant :
    Verrière représentant l'apparition du Sacré-Coeur à Marguerite-Marie Alacoque
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Lignac, église Saint-Christophe, baie 7 : l'apparition du Sacré-Coeur, détail, Marguerite-Marie
  • 3 verrières représentant sainte Félicité, sainte Marguerite et saint Augustin
    3 verrières représentant sainte Félicité, sainte Marguerite et saint Augustin Issoudun - place Saint-Cyr - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    guerres de Cent Ans et partiellement reconstruite au début du 15e siècle. Cette période est notamment marquée par la création de la grande baie axiale (H : 15m), tandis que la chapelle Notre-Dame, qui s'ouvre sur le collatéral sud de l'édifice, est plus tardive. Devenue paroissiale après la Révolution deux tours, restée inachevée. Enfin, l'ensemble fut doté dans les années 1930 d'un clocher de plan forment un ensemble homogène dans la chapelle Notre-Dame de l'église Saint-Cyr, sont vraisemblablement
    Représentations :
    sainte Marguerite
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ces trois verrières, conçues sur le même modèle, présentent des figures de saints en pied dans la lancette centrale, et un décor de grisaille dans les lancettes latérales. Les jours de tympan sont occupés par des branches de lys.
    Titre courant :
    3 verrières représentant sainte Félicité, sainte Marguerite et saint Augustin
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Issoudun, église Saint-Cyr, chapelle Notre-Dame, baie 2 : sainte Marguerite. IVR24_20093602713NUCA
  • Verrière représentant l'apparition du Sacré-Cœur de Jésus à Marguerite-Marie Alacoque
    Verrière représentant l'apparition du Sacré-Cœur de Jésus à Marguerite-Marie Alacoque Levroux - en village
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    le fabricant : "Georges Bardon" (auteur de la verrière).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Historique :
    Ce vitrail, certainement posé dans les toutes premières années du 20e siècle, ne porte pas de de son cartonnier Luc-Olivier Merson.
    Représentations :
    sainte Marguerite-Marie
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cette verrière-tableau représente l'apparition du Christ à Marguerite-Marie Alacoque, visitandine de Paray-Le-Monial. La scène prend place dans un jardin, le Christ apparaîssant dans le branchage d'un arbre. Le tympan est occupé par une représentation de la Crucifixion sur fond de gloire rayonnante.
    Emplacement dans l'édifice :
    deuxième chapelle au sud de la nef (mur sud)
    Titre courant :
    Verrière représentant l'apparition du Sacré-Cœur de Jésus à Marguerite-Marie Alacoque
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Levroux, église Saint-Sylvain, baie 10 : apparition du Sacré-cœur de Jésus à Marguerite-Marie Levroux, église Saint-Sylvain, baie 10 : détail 2, Marguerite Marie Alacoque. IVR24_20093601614NUCA
  • Verrière représentant des scènes de la Passion et l'apparition du Christ à sainte Marguerite-Marie Alacoque
    Verrière représentant des scènes de la Passion et l'apparition du Christ à sainte Marguerite-Marie Alacoque Châteauroux - place Voltaire - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Les vitraux de l'Indre
    Représentations :
    descente de croix sainte Marguerite-Marie
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Cette verrière de type archéologique présente trois quadrilobes dans lesquels sont figurés des épisodes de la Passion du Christ (la Cène et la Descente de croix), ainsi que l'apparition du Sacré Cœur de Jésus à sainte Marguerite-Marie Alacoque.
    Titre courant :
    Verrière représentant des scènes de la Passion et l'apparition du Christ à sainte Marguerite-Marie
    Aires d'études :
    Département de l'Indre
    Illustration :
    Châteauroux, église Saint-André, baie 23 : Apparition du Sacré Cœur de Jésus à sainte Marguerite Châteauroux, église Saint-André, baie 23 : scènes de la Passion et apparition du Christ à sainte Marguerite-Marie. IVR24_20093602025NUCA Châteauroux, église Saint-André, baie 23 : la Descente de croix. IVR24_20093602027NUCA
1 2 3 4 9 Suivant