Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 949 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Sancoins : buste de Jean Eugène Baffier
    Sancoins : buste de Jean Eugène Baffier Sancoins - route de Saint-Pierre-le-Moûtier - en ville
    Historique :
    Ce buste est exécuté en 1936 par Émile Popineau et fondu par la fonderie d'art d'Eugène Rudier ; le
    Matériaux :
    pierre
    Description :
    Buste en bronze sur un haut socle à ressauts en pierre.
    Localisation :
    Sancoins - route de Saint-Pierre-le-Moûtier - en ville
    Titre courant :
    Sancoins : buste de Jean Eugène Baffier
    Illustration :
    Détail : signature du tailleur de pierre, L. Naudin. IVR24_20141800119NUC4A
  • Moulin des Pierres : moulin
    Moulin des Pierres : moulin Brunelles - Le Moulin des Pierres - isolé - Cadastre : 1811 C 33 à 37 1992 C2 125
    Historique :
    Le lieu-dit du Moulin des Pierres est mentionné pour la première fois en 1599. Ce toponyme peut l'objet d'un règlement d'eau dressé en 1860 par Eugène Perronne, l'ingénieur ordinaire des Ponts et
    Référence documentaire :
    Extrait du cadastre actuel de la commune de Brunelles, section C2, 1992. Le Moulin des Pierres. Extrait du plan cadastral de 1811, commune de Brunelles, section C. Le Moulin des Pierres , du Moulin des Pierres (1860) et du moulin à papier (1864).
    Localisation :
    Brunelles - Le Moulin des Pierres - isolé - Cadastre : 1811 C 33 à 37 1992 C2 125
    Titre courant :
    Moulin des Pierres : moulin
  • Buste à l'antique de Pierre Patout
    Buste à l'antique de Pierre Patout Tours - Quartier sinistré nord - 2bis avenue André-Malraux - en ville
    Historique :
    Ce buste de Pierre Patout a été exécuté par le sculpteur parisien Alfred-Auguste Janniot (1889-1969 technique nettement moins monumentale, le portrait de Pierre Patout reflète un autre pan important et tout
    Observation :
    Unique représentation sculptée de Pierre Patout, oeuvre méconnue d'Alfred Janniot, ce buste pierre de la bibliothèque, à une hauteur trop importante pour être correctement lisible.
    Représentations :
    L'architecte Pierre Patout est portraitisé de face, en buste nu, de manière particulièrement
    Auteur :
    [personnage célèbre] Patout Pierre
    Emplacement dans l'édifice :
    surmonte la première pierre dans le hall monumental du premier étage de la bibliothèque
    Titre courant :
    Buste à l'antique de Pierre Patout
    Appellations :
    buste de Pierre Patout
    Illustration :
    Buste installé au-dessus de la première pierre de la bibliothèque, côté ouest du hall du premier
  • Service de pose de première pierre
    Service de pose de première pierre Tours - place Saint-Eloi - en ville
    Historique :
    cérémonies officielles de pose de première pierre : celle du nouvel Hôtel de Ville de Tours le 25 mai 1896
    Référence documentaire :
    AC Tours. 1 I Police locale. Inaugurations et poses de premières pierres, 1878-1980. AC Tours. 472 W 2. Pose de la première pierre de la bibliothèque municipale, 1954-1959. [Le ministre André Marie scellant la première pierre de la nouvelle bibliothèque municipale de Demain, M. Vincent Auriol posera la première pierre rue Nationale avec la même truelle qu'utilisa Une première pierre symbole de la renaissance tourangelle. La Nouvelle République, 8 mai 1949.
    Description :
    Ce service de pose de première pierre est composé d'une auge en bois, d'un marteau et d'une truelle pierre de la nouvelle bibliothèque municipale.
    Titre courant :
    Service de pose de première pierre
    Appellations :
    service de pose de première pierre
    Annexe :
    AYANT SERVI / A MR FELIX FAURE / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / DU / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / D'UN ILOT RUE NATIONALE / LE 7 MAI 1949 POSE DE LA PREMIERE PIERRE / DU NOUVEL HOTEL DE VILLE / LE 25 MAI 1896" "VILLE DE TOURS / MARTEAU AYANT SERVI / A MR VINCENT AURIOL / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / D'UN / PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE / POUR LA POSE DE LA PREMIERE PIERRE / DU NOUVEL HOTEL DE VILLE / LE 25 MAI 1896 DE LA PREMIERE PIERRE / D'UN ILOT RUE NATIONALE / LE 7 MAI 1949"
    Illustration :
    Le ministre André Marie scellant la première pierre de la bibliothèque municipale le 29 mai 1954 Vue de la première pierre de la bibliothèque municipale dans le hall du premier étage Vue du service de pose de première pierre. IVR24_20103700975NUC2A
  • Saint-Pierre-les-Bois (Cher) : église Saint-Pierre, 12 verrières de Jean Mauret
    Saint-Pierre-les-Bois (Cher) : église Saint-Pierre, 12 verrières de Jean Mauret Saint-Pierre-les-Bois - Place de l'Église - en village
    Historique :
    Jean Mauret intervient une première fois dans l'église de Saint-Pierre-les-Bois en 1982 pour la
    Observation :
    L'église Saint-Pierre de Saint-Pierre-les-Bois est inscrite au titre des Monuments historiques
    Référence documentaire :
    -Pierre.
    Description :
    Les vitraux des baies 5 à 14 et 101 et 102 de l’église de Saint-Pierre-les-Bois sont des créations
    Localisation :
    Saint-Pierre-les-Bois - Place de l'Église - en village
    Titre courant :
    Saint-Pierre-les-Bois (Cher) : église Saint-Pierre, 12 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    Numérotation des baies de l'église Saint-Pierre. En rouge, l'emplacement des vitraux réalisés par
  • Port dit port de Saint-Pierre-des-Corps
    Port dit port de Saint-Pierre-des-Corps Saint-Pierre-des-Corps - Saint-Marc - en ville
    Historique :
    Un port dit "port Luneau" est créé au droit de l'église de Saint-Pierre-des-Corps à la fin du XVIe "Luneau" ne semble pas perdurer au XIXe siècle. Le port de Saint-Pierre-des-Corps est cité sur les listes
    Canton :
    Saint-Pierre-des-Corps
    Localisation :
    Saint-Pierre-des-Corps - Saint-Marc - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Saint-Pierre-des-Corps
  • Châteauroux, Lycée Pierre et Marie Curie : sculpture,
    Châteauroux, Lycée Pierre et Marie Curie : sculpture, "Rayonnement" Châteauroux - 31 rue Pierre-et-Marie-Curie - en ville
    Inscriptions & marques :
    Michel SAPIN Président de la Région Centre le 27 mai 2005 Cette sculpture est un hommage à Pierre et
    Historique :
    la Région Centre. Cette sculpture est un hommage à Pierre et Marie Curie.
    Localisation :
    Châteauroux - 31 rue Pierre-et-Marie-Curie - en ville
    Titre courant :
    Châteauroux, Lycée Pierre et Marie Curie : sculpture, "Rayonnement"
  • Chauvigny (Vienne) : église Saint-Pierre, 25 verrières de Jean Mauret
    Chauvigny (Vienne) : église Saint-Pierre, 25 verrières de Jean Mauret Chauvigny - Plan Saint-Pierre - en ville
    Historique :
    Jean Mauret a réalisé 25 vitraux de création dans l'église Saint-Pierre de Chauvigny au cours de
    Description :
    Les 25 vitraux réalisés par Jean Mauret pour l’église Saint-Pierre de Chauvigny sont issus de deux
    Localisation :
    Chauvigny - Plan Saint-Pierre - en ville
    Titre courant :
    Chauvigny (Vienne) : église Saint-Pierre, 25 verrières de Jean Mauret
  • Les mobiliers culturels du Lycée Pierre et Marie Curie
    Les mobiliers culturels du Lycée Pierre et Marie Curie Châteauroux - 31 rue Pierre-et-Marie-Curie - en ville
    Historique :
    Parmi ses mobiliers culturels, le Lycée Pierre et Marie Curie possède quatre œuvres issues de la
    Localisation :
    Châteauroux - 31 rue Pierre-et-Marie-Curie - en ville
    Titre courant :
    Les mobiliers culturels du Lycée Pierre et Marie Curie
  • Châteauroux, Lycée Pierre et Marie Curie : statue,
    Châteauroux, Lycée Pierre et Marie Curie : statue, "L'Indre" Châteauroux - 31 rue Pierre-et-Marie-Curie - en ville
    Description :
    Cette statue en ronde-bosse, réalisée en pierre calcaire, s'élève au dessus d'un bassin constituant
    Localisation :
    Châteauroux - 31 rue Pierre-et-Marie-Curie - en ville
    Titre courant :
    Châteauroux, Lycée Pierre et Marie Curie : statue, "L'Indre"
  • Chambon (Cher) : église Saint-Pierre, 2 verrières de Jean Mauret
    Chambon (Cher) : église Saint-Pierre, 2 verrières de Jean Mauret Chambon - place de l'Église - en village
    Historique :
    par des jets de pierres. Il est alors nécessaire de remplacer ce vitrail du XIXe siècle par une
    Observation :
    L'église Saint-Pierre de Chambon est inscrite au titre des Monuments historiques depuis le 2 mars
    Titre courant :
    Chambon (Cher) : église Saint-Pierre, 2 verrières de Jean Mauret
  • Saint-Pierre-des-Corps, Lycée Martin Nadaud : revêtement mural (disparu)
    Saint-Pierre-des-Corps, Lycée Martin Nadaud : revêtement mural (disparu) Saint-Pierre-des-Corps - 67 rue Jeanne-Labourde - en ville
    Localisation :
    Saint-Pierre-des-Corps - 67 rue Jeanne-Labourde - en ville
    Titre courant :
    Saint-Pierre-des-Corps, Lycée Martin Nadaud : revêtement mural (disparu)
  • Les mobiliers culturels du Lycée Pierre-Émile Martin
    Les mobiliers culturels du Lycée Pierre-Émile Martin Bourges - 1 avenue de Gionne - en ville
    Historique :
    Parmi ses mobiliers culturels, le Lycée Pierre Émile Martin possède trois œuvres issues de la
    Référence documentaire :
    p. 140-143 SALLOT, Jacques. De la Sup de Bourges au lycée polyvalent Pierre-Emile Martin (1833-2010
    Titre courant :
    Les mobiliers culturels du Lycée Pierre-Émile Martin
  • Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural (disparu)
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural (disparu) Bourges - 1 avenue de Gionne - en ville
    Référence documentaire :
    p. 140 SALLOT, Jacques. De la Sup de Bourges au lycée polyvalent Pierre-Emile Martin (1833-2010
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : décor mural (disparu)
  • Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : peinture,
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : peinture, "Les vendanges" (non visible) Bourges - 1 avenue de Gionne - en ville
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : peinture, "Les vendanges" (non visible)
  • Trouy (Cher) : église Saint-Pierre, 2 verrières de Jean Mauret
    Trouy (Cher) : église Saint-Pierre, 2 verrières de Jean Mauret Trouy - avenue des Anciens Combattants - en village
    Titre courant :
    Trouy (Cher) : église Saint-Pierre, 2 verrières de Jean Mauret
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Saint-Pierre-des-Corps)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Saint-Pierre-des-Corps) Saint-Pierre-des-Corps - Saint-Marc - en ville
    Canton :
    Saint-Pierre-des-Corps
    Murs :
    pierre
    Localisation :
    Saint-Pierre-des-Corps - Saint-Marc - en ville
    Titre courant :
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Saint-Pierre-des-Corps)
  • Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : statue,
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : statue, "Le jeune constructeur" ou "Le réalisateur" Bourges - 1 avenue de Gionne - en ville
    Description :
    L’œuvre, implantée dans un espace vert, consiste en une statue probablement en pierre de Chauvigny
    Titre courant :
    Bourges, Lycée Pierre-Émile Martin : statue, "Le jeune constructeur" ou "Le réalisateur"
    Catégories :
    taille de pierre
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire) Saint-Pierre-des-Corps
    Historique :
    (actuellement commune de Tours) et des faubourgs de Saint-Pierre-des-Corps est demandée en 1772 : chaque Marmoutier mais pas de cale d'abordage du côté de Saint-Pierre-des-Corps. En 1778, l'ingénieur des Turcies et levées, Soyer, propose de détruire l'ancienne cale de Saint-Pierre-des-Corps (où ?) et d'en du port de Saint-Pierre-des-Corps.
    Référence documentaire :
    -Pierre-des-Corps en remplacement de l'ancienne à détruire, 1778, ingénieur des Turcies et levées Soyer. -Radegonde et les faubourgs de Saint-Pierre-des-Corps, 1772.
    Description :
    Située rive gauche, la commune comporte un seul aménagement portuaire, le port de Saint-Pierre-des
    Localisation :
    Saint-Pierre-des-Corps
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire)
  • Bruère-Allichamps (Cher) : abbaye cistercienne de Noirlac, 34 verrières de Jean-Pierre Raynaud et Jean Mauret
    Bruère-Allichamps (Cher) : abbaye cistercienne de Noirlac, 34 verrières de Jean-Pierre Raynaud et Jean Mauret Bruère-Allichamps - Noirlac - isolé
    Historique :
    Abbaye de Noirlac, vitraux conçus par Jean-Pierre Raynaud. Repères chronologiques - 13 mai 1974 : Pierre Lebouteux, ACMH, propose un devis pour la restauration de l’église et du réfectoire de Noirlac clair avec bordure. - 22 juin 1974 : courrier de Pierre Lebouteux, ACMH, à M. Paganelli, conservateur de la galerie parisienne Jeanne Bucher, proposant à Jean-Pierre Raynaud de concevoir les vitraux de réalisation des vitraux de l’église - 5 avril 1976 : Pierre Lebouteux, architecte en chef des Monuments différent à la demande de Jean-Pierre Raynaud). Facture suivant devis du 6 avril 1977 - 28 juillet 1977 Maison de Jean-Pierre Raynaud à la Celle-Saint-Cloud d'après des dessins de l'artiste (la Maison est l'Isère à Grenoble d'après des dessins de Jean-Pierre Raynaud - 1993 : Jean Mauret réalise 7 vitraux dessins de Jean-Pierre Raynaud - 5 décembre 2001 : devis de Jean Mauret adressée au Conseil général du juin 2008 : conférence sur les vitraux de Noirlac présentée in situ par Jean-Pierre Raynaud, Jean
    Référence documentaire :
    p. 14-15 BOUTAN, Jean. Jean-Pierre Raynaud : les vitraux de l'abbaye de Noirlac. Art Press, n° 13 DURAND-RUEL, Denyse, MARTELAERE, Emmy. Noirlac, abbaye cistercienne. Vitraux de Jean-Pierre Raynaud p. 39-40 GREFF, Jean-Pierre. Le vitrail au XXe siècle : éclats et éclipses. In : CHARBONNEAUX, Anne
    Auteur :
    [] Raynaud Jean-Pierre
    Titre courant :
    Bruère-Allichamps (Cher) : abbaye cistercienne de Noirlac, 34 verrières de Jean-Pierre Raynaud et
    Texte libre :
    réfection des baies qui avaient été murées et la pose des vitraux conçus par l’artiste français Jean-Pierre compositions d’entrelacs ou de palmettes. Le rapport remis en mai 1974 par l’architecte en chef Pierre , et après que Sonia Delaunay, Vasarely et Max Ernst, contactés, aient refusé, Jean-Pierre Raynaud suit le projet est Jean Dedieu, assistant de Pierre Lebouteux, l’architecte en chef des Monuments rapidement s’instaurer entre l’architecte et Jean-Pierre Raynaud, qui accepte immédiatement ce défi, rejoints conçues par Jean-Pierre Raynaud suscitent de vifs débats, entre les partisans d’un radicalisme avant et 7 roses conçu par Jean-Pierre Raynaud pour l’abbaye cistercienne de Noirlac est considéré comme -Saint-Cloud, 1969), très peu de travaux antérieurs à 1975 de Jean-Pierre Raynaud sont utiles à la pour Noirlac" constitue le lien qui s’établit alors dans l’œuvre de Jean-Pierre Raynaud entre le lieux, Jean-Pierre Raynaud a de fait articulé son travail sur la trame orthogonale présente dans son
    Illustration :
    Croquis réalisé par Jean-Pierre Raynaud pour la rose occidentale (première rose) de l'église Croquis réalisé par Jean-Pierre Raynaud pour la fenêtre haute du choeur de l'église abbatiale de Croquis réalisé par Jean-Pierre Raynaud pour les fenêtres hautes de la nef de l'église abbatiale de Croquis réalisé par Jean-Pierre-Raynaud pour les fenêtres des collatéraux de l'église abbatiale de Croquis dessiné par Jean-Pierre Raynaud vers 1975 pour les vitraux du choeur de l'église abbatiale Jean-Pierre Raynaud, Jean Dedieu, Jean Mauret et (?) travaillant aux projets de vitraux de Noirlac Jean-Pierre Raynaud, Jean Dedieu et Jean Mauret dans l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières près Jean-Pierre Raynaud travaillant aux projets de vitraux de Noirlac (lancettes du choeur de Jean-Pierre Raynaud travaillant aux projets de vitraux de Noirlac (lancettes du choeur de Réunion de travail sur les lancettes du choeur entre Jean-Pierre Raynaud, Jean Dedieu et Jean
1 2 3 4 48 Suivant