Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble (7 rue de Jérusalem)
    Immeuble (7 rue de Jérusalem) Tours - Quartier sinistré nord - 7 rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 254
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Observation :
    au 19e siècle dans les quartiers résidentiels, notamment par les quelques marches conduisant à la l'Urbanisme de 1945 à 1955. Un professeur de l’École des beaux-arts de Tours portait toutefois un patronyme
    Référence documentaire :
    Tours, Permis de construire 1949/n°647). (cf. illustration n° IVR24_20113700657NUC2A). AC Tours. Permis de construire 1949/n°647. Reconstruction de l'îlot S, 1949-1955. Tours. Îlot S. Parcelle 262. Monsieur Dinzart / Pierre Boille. 1/50. 20 octobre 1949. 1 tirage : élévation de la façade principale (AC Tours. Permis de construire 1949/n°647).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    ne comporte donc pas de commerce en rez-de-chaussée comme les autres immeubles de l'îlot. Une régulières. L'encadrement des baies, la corniche et les souches de cheminée sont en béton. La façade sur cour cintrés surmontent cette entrée aux premier et deuxième étages : les mêmes motifs géométriques en fer plat ornent la porte d'entrée et les garde-corps. Les deux autres travées sont composées de fenêtres de forme carrée, à trois vantaux et imposte. Celles du deuxième étage présentent une barre d'appui en fer. Les
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - 7 rue de Jérusalem - en ville - Cadastre : 2010 DZ 254
    Illustration :
    Tours, Permis de construire 1949/n°647). IVR24_20113700657NUC2A
  • Îlot P
    Îlot P Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Nationale rue Néricault-Destouches rue des Déportés - en ville - Cadastre : 2010 DZ 166 à 194
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    accélérée. En février 1956, les architectes Jean et Michel Marconnet dressent les plans généraux de l'îlot , assistés de Pierre Patout pour les immeubles bordant la rue Nationale. Pierre Boille est chargé de la réalisation de l'important parking aménagé en sous-sol. Le dépôt du permis de construire et les procédures d'adjudications se succèdent en mai, et les travaux de fondations commencent dès le mois d'août 1956. La durée du
    Observation :
    Balzac dont les ruines étaient vouées à la démolition.
    Référence documentaire :
    Marconnet. 1:20. 24 avril 1956. 2 tirages : coupes sur les passages d'entrée (AC Tours. 149 W 17). (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). (cf. illustration n (architecte). (archives municipales de Tours, 149 W 17, îlot P). (cf. illustration n° IVR24_20103702622NUCA). Photogr. pos. n. et b., [1940]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, Fonds Lefranc Impr. photoméc. (carte postale) n. et b., 1er quart 20e siècle. Par Grand Bazar de Tours (éditeur ). (archives municipales de Tours, 11 Fi 13.2260). (cf. illustration n° IVR24_20103700270NUCA). municipales de Tours, 101 Fi 3.6.18). (cf. illustration n° IVR24_20103700269NUCA). (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). (cf. illustration n (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). (cf. illustration n (architecte). (archives municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). (cf. illustration n
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    tous les îlots bordés par la rue Nationale, les immeubles de l'îlot P présentent différents types de séquences de façades sur rue, selon leur implantation. Les cinq immeubles bordant la rue Nationale quatre angles d'une placette, suivant un dispositif repris symétriquement par les îlots voisins H, I et M . Une relative homogénéité caractérise les immeubles qui forment les trois côtés restants de l'îlot parfois ménagé dans les combles, comme en témoigne la présence de plusieurs lucarnes rentrantes. Un enduit ciment est appliqué sur l'ensemble des façades antérieures et postérieures. Les toits à longs pans sont recouverts d'ardoise et hérissés de souches de cheminées en béton. Les immeubles d'angle rue des Déportés se la présence de motifs simples et géométriques en ferronnerie sur les garde-corps et les portes
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - rue des Halles rue Nationale rue Néricault-Destouches rue
    Annexe :
    Liste des architectes d'opération (AC Tours. Permis de construire 1956/n°307) Le numéro entre
    Illustration :
    Plan du sous-sol, J. et M. Marconnet arch., 18 février 1956. (archives municipales de Tours, Permis Plan du rez-de-chaussée, J. et M. Marconnet arch., 18 février 1956. (archives municipales de Tours municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). IVR24_20103700265NUCA municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). IVR24_20103700266NUCA municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). IVR24_20103700267NUCA . (archives municipales de Tours, Permis de construire 1956/n°307). IVR24_20103700268NUCA Tours, 149 W 17, îlot P). IVR24_20103702622NUCA Tours, 149 W 17, îlot P). IVR24_20103702623NUCA Vue de la rue Nationale, début du 20e siècle. (archives municipales de Tours, 101 Fi 3.6.18 . (archives municipales de Tours, 11 Fi 13.2260). IVR24_20103700270NUCA
  • École des beaux-arts, actuellement Centre de création contemporaine Olivier Debré
    École des beaux-arts, actuellement Centre de création contemporaine Olivier Debré Tours - Quartier sinistré nord - jardin François-1er - en ville - Cadastre : 2010 DZ 366
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    à Maurice Boille et ses deux fils Pierre et Jacques. Les trois architectes dressent en août 1944 un acteurs du dossier approuve les plans définitifs. Construite à partir de fin 1958, la nouvelle école des les espaces nécessaires au fonctionnement du site.
    Référence documentaire :
    ). (archives municipales de Tours, 149 W 22, S 921). (cf. illustration n° IVR24_20103701707NUC2A). ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n ) ; Boille, Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n municipales de Tours, 4 M, boîte 650). (cf. illustration n° IVR24_20103701870NUC2A). , Jacques (architecte). (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 649). (cf. illustration n
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    constituent le gros-œœuvre de l'édifice. Son plan adopte une forme de L, les deux parties présentant des et les bureaux de l'administration. Une cafétéria, un centre de documentation et des salles , les étudiants disposent d'ateliers pour le dessin, la peinture, le modelage et la gravure ; au sud sont alignées les salles réservées à la pratique de la restauration des œœuvres. Un escalier situé à l'extrémité ouest relie les deux niveaux. L'édifice comprend un sous-sol qui rassemble des ateliers, des
    Localisation :
    Tours - Quartier sinistré nord - jardin François-1er - en ville - Cadastre : 2010 DZ 366
    Annexe :
    Entreprises ayant participé à la construction de l'école des beaux-arts (AC Tours. 4 M 655
    Illustration :
    Avant-projet d'école des beaux-arts, Boille arch., août 1944. (archives municipales de Tours, 4 M Projet d'école des beaux-arts, P. Patout arch., 10 février 1948. (archives municipales de Tours Tours, 4 M, boîte 650). IVR24_20103701876NUC2A . (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). IVR24_20103701875NUC2A . (archives municipales de Tours, 149 W 22, S 921). IVR24_20103701707NUC2A 1954. (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). IVR24_20103701874NUC2A 1954. (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). IVR24_20103701873NUC2A 1954. (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). IVR24_20103701872NUC2A municipales de Tours, 4 M, boîte 650). IVR24_20103701871NUC2A 1954. (archives municipales de Tours, 4 M, boîte 650). IVR24_20103701870NUC2A
  • École primaire Claude-Bernard
    École primaire Claude-Bernard Tours - Quartier du Sanitas - 2 rue Eugène-Pic-Paris - en ville - Cadastre : 2010 CV 295
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    centaines d'enfants ne pouvant être accueillis dans les groupes déjà existants, et en particulier dans le construction de trente classes pour les élèves de primaire sur les terrains immédiatement situés au sud des frères Pierre et Jacques Boille. Lancées au début de l'année 1960, les études retinrent la réalisation de . A la demande du ministère de l'Éducation Nationale, la ville de Tours accepta, en mai 1960
    Référence documentaire :
    Auteur inconnu. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi, cote 104 Fi 248 Auteur inconnu. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi, cote 104 Fi 407 Archives communales de Tours. Série M : 4 M 453.
    Canton :
    Tours-Est
    Description :
    L'école primaire Claude-Bernard est bâtie sur un terrain rectangulaire délimité par les rues , ouvrant en miroir sur une cour centrale. Les salles de classe sont orientées à l'est pour le bâtiment d'étage sert de logements pour les directeurs de l'école. Les bâtiments d'enseignement sont réalisés suivant les principes de construction du procédé industrialisé GEEP. Leur ossature métallique est formée ossature soutient les deux niveaux de planchers en béton armé, fait de dallettes préfabriquées. Les façades , non porteuses, sont formées par un mur-rideau de panneaux de verre et d'aluminium, les allèges des baies étant peintes, côté rue, en vert, et côté cour, en rouge. Les pignons, également non porteurs -Labourdette, constitue une copie presque identique du groupe Claude-Bernard : seuls les pignons s'en
    Localisation :
    Tours - Quartier du Sanitas - 2 rue Eugène-Pic-Paris - en ville - Cadastre : 2010 CV 295
    Illustration :
    Construction du bâtiment Ouest - 1961. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Construction du bâtiment Est - 1961. (Archives communales de Tours, section contemporaine, Série Fi
1