Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : maison (8 rue Lucien-Arnoult)
    Bourg : maison (8 rue Lucien-Arnoult) Vernou-sur-Brenne - 8 rue Lucien-Arnoult - en ville - Cadastre : 1817 F 198 2009 AN 153
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 2860. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues portées sur les matrices cadastrales. 1827-1914. RAFFET, Paul. Compositions et Dessins de Paul Raffet. Document manuscrit présentant les oeuvres de l'architecte Paul Raffet, 101p. [1881-1900...]. (Société archéologique de Touraine, Tours). RAFFET, Paul . Compositions et Dessins de Paul Raffet. Document manuscrit présentant les oeuvres de l'architecte Paul Raffet , 101p. [1881-1900...]. (Société archéologique de Touraine, Tours).
    Représentations :
    Les chaînes d'angles sont recouvertes d'un parement à bossages continus en table. La lucarne . Les baies situées au premier étage sont surmontées de plates-bandes à clef passante et pendante. Le
  • Bourg : écoles, hospice, halle (rue Victor-Hugo)
    Bourg : écoles, hospice, halle (rue Victor-Hugo) Vernou-sur-Brenne - rue Victor-Hugo - en ville - Cadastre : 2009 AN 158
    Historique :
    une salle de classe pour les filles. Suite aux inondations des 21, 22 et 29 octobre 1846, le logement en 1864 ; les travaux sont réceptionnés en 1869. Les bâtiments longent l'actuelle rue Saint-Vincent . Le conseil municipal approuve, le 17 novembre 1873, les plans et devis pour la salle de l'école des garçons et de l'école des filles établis par Jousset architecte à Tours (non réalisé). En 1875, Jousset la mairie et des écoles. Ce projet est accepté et les travaux achevés en 1877. Il consiste en du salon des soeurs au rez-de-chaussée de l'hospice (les soeurs reçoivent en échange la pièce qui servait de deuxième salle de classe pour les filles), l'établissement d'une salle d'asile dans l'ancienne qu'un seul et même espace. En 1880, suite à une pétition signée par les habitants de plusieurs hameaux vallée de Cousse. En 1888-1889, un projet de construction de préau de Paul Raffet, architecte à Tours Centenaire). L'hospice fonctionne jusque dans les années 1940. En 1948, le conseil municipal décide
    Référence documentaire :
    Archives départementales d'Indre-et-Loire. 3 P3 2860. Registre présentant les augmentations et diminutions survenues portées sur les matrices cadastrales. 1827-1914. JEANSON, Denis. Sites et monuments du Val de Loire. vol. 1. Tours : chez l'auteur, 1977.
    Description :
    centre de la façade, et de chaque côté une baie à croisée est ouverte, toutes les trois étant surmontées . Les bâtiments de l'école des filles sont en moellon enduit, côté rue, et moellon enduit et pierre de
    Illustration :
    Projet d'édification d'une salle d'asile pour les deux sexes et d'une salle pour les filles (non Projet d'édification d'une salle d'asile pour les deux sexes et d'une salle pour les filles (non Projet d'édification d'une salle d'asile pour les deux sexes et d'une salle pour les filles (non Projet d'édification d'une salle d'asile pour les deux sexes et d'une salle pour les filles (non Projet d'édification d'une nouvelle salle d'école pour les filles. Coupe horizontale du rez-de Projet d'édification d'une nouvelle salle d'école pour les filles. Coupe horizontale du premier Projet d'édification d'une nouvelle salle d'école pour les filles. Élévation de la façade de Projet d'édification d'une nouvelle salle d'école pour les filles. Élévation du pignon de l'hospice Projet d'édification d'une nouvelle salle d'école pour les filles. Extrait du plan des Projet d'édification d'une nouvelle salle d'école pour les filles. Élévation de la façade des
  • Cousse : école (1 rue de La Touche)
    Cousse : école (1 rue de La Touche) Vernou-sur-Brenne - Cousse - 1 rue de la Touche - en écart - Cadastre : 2009 B 353
    Historique :
    Suite à une pétition signée par les habitants des hameaux de la vallée de Cousse, Le Cassereau, La Touche, Les Mortiers, Les Closeaux, Le Rocheron, Le Vilmier et La Joubardière, le Conseil municipal de trop petite, Paul Raffet, architecte à Tours, se voit confier la construction d'une école double (filles et garçons), ainsi que les logements de l'instituteur et de l'institutrice. Les travaux de construction sont achevés en mars 1887. En 1888, des planches sont ajoutées aux préaux afin d'empêcher que les 1950. Les préaux et les logements de fonction ont été transformés en salle de classe dans la seconde
    Description :
    bâtiment central. A l'extrémité des préaux, se trouvent les salles de classe des garçons (à gauche) et des brique. Les préaux et les salles de classe sont couverts de toits à longs pans.
    Illustration :
    de la façade sud donnant sur les cours. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 270 de la façade Sud donnant sur les cours. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 270
  • Bourg : école
    Bourg : école Sublaines - Bourg - en village - Cadastre : 1994 D 65-66
    Historique :
    , architecte à Tours, en présente les devis et plans en septembre 1874. En 1875, la commune acquiert le terrain : un logement (maison à un étage carré), deux classes et deux cours. Les plans indiquent clairement
    Description :
    Le logis est construit en moellons enduits ; les encadrements des baies et les chaînages d'angles l'emplacement de l'escalier. Les deux salles de classe sont abritées dans un bâtiment en rez-de-chaussée adossé perpendiculairement au mur gouttereau est de la maison. On entre dans les classes en passant par la cour, celle des garçons au nord, celle des filles au sud. Les deux salles de classes sont prolongées chacune par un préau
  • Bourg : mairie et école des garçons, actuellement école primaire (15 rue des Écoles)
    Bourg : mairie et école des garçons, actuellement école primaire (15 rue des Écoles) Chançay - 15 rue des Écoles - en village - Cadastre : 2009 AD 220
    Historique :
    Raffet, architecte à Tours, est accepté en 1881. Ce projet prévoit également la transformation de l'école actuelle en logement d'instituteur. Les travaux sont achevés en 1883. Une nouvelle classe est construite
    Description :
    en moellon enduit et couvert d'un toit à longs pans et croupes en ardoise. Les chaînes d'angles et les encadrements des baies sont en pierre de taille. L'ensemble est couronné d'une corniche également d'un amortissement en sphère. Les autres baies regroupées deux par deux sont surmontées de linteaux
  • Bourg : école (1-3 rue Bretonneau)
    Bourg : école (1-3 rue Bretonneau) Reugny - 1-3 rue Bretonneau - en village - Cadastre : 2009 G 554, 555, 1355
    Historique :
    , architecte à Tours, est approuvé par le conseil municipal en janvier 1883, ainsi que la promesse de vente projet pour une école de 60 enfants est proposé par Raffet et accepté par la municipalité en 1886. Les par les architectes Barthélémy et Chalumeau. L'édifice sert aujourd'hui de cantine scolaire et de
    Description :
    baies, les chaînes d'angles et un cordon.
1