Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 13076 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg de La Gaudaine
    Bourg de La Gaudaine La Gaudaine - Bourg - en village
    Historique :
    Le bourg de La Gaudaine est attesté dès le 12e siècle. A cette époque (et jusqu'au début du 19e Saint-Chéron-lès-Chartres. A partir de 1850, le bourg se développe avec la construction de plusieurs maisons le long des voies de communication vers le sud-est et l'est, comme le montre le plan de la commune réalisé en 1868 puis les cartes postales de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle. Ces dernières montrent également la vie du centre bourg avec son unique commerce, un café, et une seule activité artisanale, une charronnerie. Plus récemment, à la fin du 20e siècle, le bourg s'est agrandi vers le nord avec la construction de pavillons.
    Référence documentaire :
    Cadastre napoléonien de 1811, commune de la Gaudaine, section A. (Archives départementales d'Eure La Gaudaine, plan de localisation des éléments bâtis repérés et sélectionnés (étudiés)/Florent Extrait du plan de la commune de La Gaudaine/ réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives
    Description :
    Le bourg de La Gaudaine se situe à proximité de la rivière l'Arcisses. Les constructions (des
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - en village
    Titre courant :
    Bourg de La Gaudaine
    Illustration :
    Bourg de La Gaudaine (carte postale du début du 20e siècle). IVR24_20082800780NUCB Bourg de La Gaudaine (vue prise en 2008). IVR24_20082800781NUCA Extrait du plan de la commune de 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108 Vue générale de la commune depuis le sud-ouest (carte postale du début du 20e siècle
  • Présentation de la commune de La Gaudaine
    Présentation de la commune de La Gaudaine La Gaudaine
    Référence documentaire :
    Plan de la commune de La Gaudaine/réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (1 sur 2). Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (2 sur 2). Tableau synthétique des édifices sélectionnés dans la commune de La Gaudaine. Archives départementales d'Eure-et-Loir, H 3051. Inventaire des titres du prieuré de La Gaudaine Archives départementales d'Eure-et-Loir, H 3053. Abandon de l'église de La Gaudaine par Hugues de Bulletin municipal de la commune de la Gaudaine, février 2008. Extrait de la carte de Cassini. (IGN, Institut national de l'information géographique et forestière). Plan de la mairie et de la maison d'école mixte. 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 5 Édifices religieux des cantons de Nogent-le-Rotrou et Authon-du-Perche. Bulletin de la société
    Localisation :
    La Gaudaine
    Titre courant :
    Présentation de la commune de La Gaudaine
    Annexe :
    L´inventaire topographique du patrimoine architectural de la commune de La Gaudaine a été réalisé
    Texte libre :
    HISTORIQUE Le territoire de La Gaudaine est traversé dès l'époque gallo-romaine par une importante La Gaudaine apparaît en 1210 sous le toponyme de Gaudena, qui serait le nom d'une famille , et enfin La Gaudaine en 1736, dans le pouillé du diocèse de Chartres. Sous l'Ancien Régime, le territoire de La Gaudaine dépend de deux seigneuries : Les Masures, devenues un rendez-vous de chasse et La Située dans la partie sud-est du Parc naturel régional du Perche, la commune de La Gaudaine (canton de isolées. Pourvue de 96 bâtiments en 2006 selon le recensement de l'INSEE, La Gaudaine conserve encore 59 bestiaux venant du Perche et du Maine pour la Brie (partie est du bassin parisien). La première mention de seigneuriale vivant à cette époque. Au cours du temps, le nom de la paroisse évolue : La Gaudene en 1400 dans des ouvrages de l'abbaye de Thiron, puis La Gaudenne en 1606 dans le terrier de l'abbaye de Bonneval nombreuses fermes. La présence d'un prieuré au bourg est signalée dès le 13e siècle, relevant de l'abbaye
    Illustration :
    Extrait de la carte de Cassini (3e quart 18e siècle). (IGN, Institut national de l'information Plan de la commune en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108
  • Les maisons et les fermes de La Gaudaine
    Les maisons et les fermes de La Gaudaine La Gaudaine
    Localisation :
    La Gaudaine
    Titre courant :
    Les maisons et les fermes de La Gaudaine
    Texte libre :
    été partiellement ou entièrement reconstruites dans la seconde moitié du 19e siècle en remployant (ou -Chéron-lès-Chartres ou de la seigneurie de La Soublière. Ces fermes ont toutes été vendues comme biens d'entre elles). Suivant la configuration du bourg, à même la pente sur un versant de la vallée d'Arcisses formes d'organisation des bâtiments diffèrent, bien que le type dominant soit la forme dite "bloc à terre couverts d'un enduit. Le matériau de couverture le plus répandu est la tuile plate. Décompte des édifices selon la typologie des bâtiments : Maison en rez-de-chaussée (8) ; maison en rez-de-chaussée
    Illustration :
    Tableau synthétique des édifices sélectionnés dans la commune de La Gaudaine. (Parc naturel Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (1 sur 2). (Parc naturel Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (2 sur 2). (Parc naturel La Grande Chesnaie, ferme en 'L' (repérée, non étudiée). IVR24_20082800865NUCA
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 95 1987 A1 121
    Historique :
    en 1801, la paroisse de La Gaudaine est réunie à celle de Brunelles. Dans les années 1860-1870 La première mention de cette église remonte au 12e siècle. Vers 1156, elle est donnée par Hugues de Ville-Perdue à Robert, évêque de Chartres, qui la cède par la suite à l'abbaye de Saint-Chéron-lès -Chartres. De gros travaux sont réalisés au milieu du 16e siècle, comme en témoigne la date de 1550 figurant sur la voûte du choeur, selon le Bulletin de la Société archéologique d'Eure-et-Loir. Ces travaux portent sur la structure de l'édifice, avec la construction des contreforts et la reconstruction de la nouvelles ouvertures dont une fenêtre à remplage de style encore gothique et la construction d'une chapelle réalisée pour les seigneurs de La Soublière (transformée par la suite en sacristie). Au moment du concordat Foulon, charpentier-couvreur à Thiron. La voûte lambrissée de l'édifice est reconstruite en 1902 suivant les plans de l'architecte nogentais Arthur-Joseph Proust. A la fin du 20e siècle, l'église fait à
    Référence documentaire :
    Plan de l'église de La Gaudaine/ dressé par l'agent voyer Joseph Valet en 1852. (Archives Plan de l'église de La Gaudaine/ dressé par l'agent voyer Joseph Valet en 1852. (Archives Cadastre napoléonien de 1811, commune de la Gaudaine, section A. (Archives départementales d'Eure Église de la Gaudaine, réfection de la voûte, 15 août 1905. /par Proust (architecte). (Archives Archives départementales d'Eure-et-Loir, H 3053. Abandon de l'église de La Gaudaine par Hugues de Édifices religieux des cantons de Nogent-le-Rotrou et Authon-du-Perche. Bulletin de la société
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    De plan allongé, l'église paroissiale Notre-Dame se situe dans la partie ouest du bourg de La Gaudaine. Elle est constituée d'un vaisseau unique terminé par une abside semi-circulaire. De plan carré , l'ancienne chapelle des seigneurs de la Soublière devenue sacristie est placée au nord-est de l'édifice. On y accède depuis l'extérieur par une porte dont le linteau est orné d'une accolade (obstruée). La nef ). La nef est couverte d'une fausse-voûte en charpente lambrisée avec entrait à engoulants et poinçons calcaire à l'exception de la baie géminée du pignon ouest en pierre de taille de grès. La corniche à modillons soulignant la descente de toit est également en pierre de taille de grès ferrugineux (dit
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 95 1987 A1 121
    Dates :
    1550 porte la date
    Annexe :
    Louis XII et encore de nos jours, l'église de La Gaudaine accueille un pèlerinage voué à saint Marcoul trouve dans la nef. L'église tire sa renommée du pèlerinage de saint Marcoul. Né à Bayeux à la fin du 5e siècle, Marcoul meurt en 558. Bien qu'ordonné prêtre, il choisit rapidement la vie solitaire. Dès le 13ème siècle, saint Marcoul est invoqué pour la guérison des écrouelles, pouvoir qu'il partage avec le
    Illustration :
    Projet de réfection de la toiture, par l'architecte Arthur-Joseph Proust en 1902. (Archives Façade occidentale, détail de la porte. IVR24_20082800766NUCA La sacristie au nord. IVR24_20082800742NUCA Détail de la corniche à modillons en grès ferrugineux. IVR24_20082800768NUCA Vue axiale de la nef et du choeur. IVR24_20082800744NUCA Vue de détail de la charpente. IVR24_20082800745NUCA
  • Austrasie : ferme
    Austrasie : ferme La Gaudaine - L'Austrasie - isolé - Cadastre : 1987 A 103
    Historique :
    La ferme n'apparaît pas en plan sur le cadastre de 1811. Elle semble avoir été construite dans la (dont deux subsistent : le logis et la grange-étable à l'est). Les autres bâtiments ont été construits par la suite, au troisième quart du 19e siècle ou au premier quart du 20e siècle, période à laquelle la grange-étable a été remaniée. Un hangar métallique date probablement du milieu du 20e siècle.
    Observation :
    , et l'originalité du positionnement des étables, similaires à deux "pavillons d'entrée" à la cour
    Référence documentaire :
    La Gaudaine, L'Austrasie. Plan de localisation des bâtiments de la ferme./Florent Maillard (Parc Extrait du plan de la commune de La Gaudaine réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives Plan de la commune (1868). (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108).
    Description :
    deux écuries. Deux petites étables ferment la cour au sud. Au nord-est de la ferme se situe le fournil en dehors de la cour. Le hangar métallique se trouve au sud-ouest de la cour, en continuité de la
    Localisation :
    La Gaudaine - L'Austrasie - isolé - Cadastre : 1987 A 103
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de la ferme (fonds : plan cadastral de 1987, section A1). par Extrait du plan de la commune réalisé en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108 Vue générale de la ferme depuis le nord-ouest. IVR24_20082800831NUCA Façade du logis sur la cour. IVR24_20082800833NUCA
  • Soublières : manoir puis ferme
    Soublières : manoir puis ferme La Gaudaine - Les Soublières - en écart - Cadastre : 1811 B 24, 25 1987 B1 66
    Historique :
    Le domaine seigneurial de La Soublière est attesté dès 1565, comme châtellenie vassale de la baronnie d'Alluyes. A cette époque, il comprend un manoir, une ferme et un moulin. La famille Chartrain le jusqu'à la Révolution, période à laquelle il est vendu comme bien national et devient alors une simple , notamment le bâtiment sud (vestiges d'une cheminée à piédroits semi-circulaires) et la grange-étable, datée 1582. Le logis qui devait également dater du 16e siècle, a été détruit à la Révolution (son emplacement figure encore en plan sur le cadastre de 1811 en parcelle B 25) pour être reconstruit au cours de la a été transformé à cette même période (agrandissement ou percement de nouvelles ouvertures) et la seconde grange-étable a été transformée dans la deuxième moitié du 19e siècle (corniche en brique).
    Référence documentaire :
    La Gaudaine, Les Soublières. Plan de localisation des bâtiments de la ferme. /Florent Maillard Extrait du plan de la commune de La Gaudaine, réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives Cadastre napoléonien de 1811, commune de La Gaudaine, section B. (Archives départementales d'Eure Plan de la commune (1868). (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108). de l'art sous la direction de Jean Guillaume : Université François Rabelais : Tours : 1992.
    Description :
    Le domaine seigneurial comprenait le logis manorial entouré de ses dépendances, la ferme du manoir à une centaine de mètres au nord-ouest et le moulin à 300 mètres au nord. L'ancien manoir domine la surmonté d'un étage carré. La forte pente du toit à longs pans est soulignée d'une corniche en quart-de -rond. Les ouvertures quadrangulaires sont en pierre de taille et la façade principale est ordonnancée . La façade postérieure possède plusieurs jambes harpées en pierre de taille. Un bâtiment (fonction inconnue) construit récemment est accolé au pignon nord-ouest. Au nord-ouest, la grange-étable de 1585 (en chiffres romains "MDLXXXII" : date portée sur le claveau central de la porte de grange) a conservé les encadrements d'une de ses deux portes piétonnes et ceux de la porte charretière à arc surbaissé, deux lucarnes pendantes, à la capucine, ainsi que la corniche à talon droit. Elle est flanquée d'un toit à porcs au sud . Les pigeonniers de comble et la corniche sont en brique. Dissociés de l'ensemble, la remise et fournil
    Localisation :
    La Gaudaine - Les Soublières - en écart - Cadastre : 1811 B 24, 25 1987 B1 66
    Dates :
    1582 porte la date
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de la ferme (fonds : plan cadastral de 1987, section B1). par Extrait du plan de la commune réalisé en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108 Intérieur de la grange au sud-est, vestiges d'une cheminée du 16e siècle. IVR24_20082800803NUCA
  • Beuraudière : ferme
    Beuraudière : ferme La Gaudaine - La Beuraudière - isolé - Cadastre : 1811 B 1 à 5 1987 B 37
    Historique :
    Le lieu-dit La Beuraudière est signalé comme ferme dès le troisième quart du 18e siècle, sur la
    Observation :
    Cette ferme, reconstruite à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, montre bien
    Référence documentaire :
    La Gaudaine, La Beuraudière. Plan de localisation des bâtiments de la ferme./Florent Maillard Extrait du plan de la commune de La Gaudaine./réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives Cadastre napoléonien de 1811, commune de La Gaudaine, section B. (Archives départementales d'Eure Plan de la commune (1868). (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108).
    Description :
    Cette ferme isolée se situe à moins de 500 mètres au sud du bourg de La Gaudaine. Elle comprend la plupart en pierre de taille de calcaire. Sur le logis et une des écuries, les encadrements des baies et les chaînages d'angle font alterner la pierre de taille de calcaire et la brique. Les toits
    Localisation :
    La Gaudaine - La Beuraudière - isolé - Cadastre : 1811 B 1 à 5 1987 B 37
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de la ferme (fonds : plan cadastral de 1987, section B1 Extrait du plan de la commune réalisé en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108
  • Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 97 1987 A1 123
    Historique :
    de La Gaudaine est rattachée à celle de Brunelles, le presbytère est vendu à M. Virlouvet, qui y fait Pour sa partie la plus ancienne (corps de bâtiment en rez-de-chaussée), l'édifice remonte probablement au 16e ou 17e siècle, comme en témoignent ses caves voûtées. En 1801, date à laquelle la paroisse des travaux en 1826 (date portée sur le pignon nord). La commune le lui rachète en 1849, pour rétablir travaux qui intervient la même année (ajout d'un corps de bâtiment à usage de bûcher, d'écurie et de latrines). Le mur qui clôt le jardin est reconstruit à la même époque.
    Référence documentaire :
    Cadastre napoléonien de 1811, commune de la Gaudaine, section A. (Archives départementales d'Eure
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    arc brisé. La première donne accès à la première cave, la seconde sépare les deux caves et la
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 97 1987 A1 123
    Dates :
    1826 porte la date daté par source
    Illustration :
    Intérieur, escalier d'accès à la cave. IVR24_20082800885NUCA Intérieur, voûte de la cave. IVR24_20082800886NUCA
  • Bourg : croix de chemin (rue Saint-Chéron)
    Bourg : croix de chemin (rue Saint-Chéron) La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Chéron - en village - Cadastre : 1987 A1 236
    Historique :
    Cette croix de chemin semble avoir été érigée au cours de la seconde moitié du 19e siècle.
    Observation :
    Cette croix, de style très similaire à celle située à proximité du lieu-dit la Poullardière, a probablement été érigée à la même période.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La Gaudaine. En fer forgé, elle repose sur un petit socle en ciment. Les branches de la croix se
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Chéron - en village - Cadastre : 1987 A1 236
  • Bourg : monument aux morts (cimetière, chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : monument aux morts (cimetière, chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg Cimetière - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 121
    Historique :
    montant de 1 070 francs. L'édicule est réalisé la même année, conformément au croquis du marbrier.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le monument aux morts se situe dans le cimetière qui entoure l'église paroissiale de La Gaudaine
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg Cimetière - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 121
  • Bourg : mairie-école, actuellement mairie (rue Saint-Chéron)
    Bourg : mairie-école, actuellement mairie (rue Saint-Chéron) La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Chéron - en village - Cadastre : 1987 A1 162
    Historique :
    En 1856, la commune décide de se doter d'une maison d'école (les enfants étant jusque scolarisés à Thiron). Elle acquiert une maison appartenant à M. Devais, et la fait aménager pour accueillir 1859, l'édifice est jugé inadapté : il manque une cour de récréation, la classe installée dans l'étage nouvellement édifiée est alors acquise, la même année, pour accueillir l'école et la salle de la mairie. En 1860, la population de la commune s'élève à 333 habitants dont 52 enfants, et l'école apparaît plans pour la construction d'un mur de clôture et d'un préau. Quarante ans plus tard, en 1931, le même architecte est chargé du projet de réaménagement de la maison d'école, en vue d'y installer la salle de la mairie (rehaussement du logement de l'instituteur et construction d'un nouveau corps pour la mairie). Le transformées. L'édifice accueille de nos jours uniquement la mairie.
    Référence documentaire :
    Plan de la maison communale de La Gaudaine, 16 décembre 1865. (Archives départementales d'Eure-et Plan de la mairie-école dressé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir Plan de la mairie-école/ dressé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir Plan de la nouvelle construction à réaliser pour la classe, 8 novembre 1860. (Archives Plan de la mairie et de la maison d'école mixte. 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 5
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La mairie-école se situe dans la partie ouest du bourg. Elle est composée de trois corps de bâtiments alignés. Il est difficile de connaître la fonction initiale de chaque corps tant le bâtiment a été cour d'école, située au sud de la mairie-école, est entourée d'un mur construit en moellons de calcaire
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Chéron - en village - Cadastre : 1987 A1 162
    Illustration :
    Plan de la maison convertie en maison d'école dressé par M. Goyer, instituteur à Thiron, en 1856 Projet de réaménagement de la propriété destinée à la mairie-école dressé par l'agent voyer Joseph Plan de la mairie-école dressé par l'instituteur en 1868, vue d'ensemble. (Archives départementales Plan de la mairie-école dressé par l'instituteur en 1868, détail du plan. (Archives départementales
  • Poullardière : croix de chemin
    Poullardière : croix de chemin La Gaudaine - La Poullardière (près de) - isolé - Cadastre : 1987 A1 82
    Historique :
    Cette croix de chemin semble avoir été érigée au cours de la seconde moitié du 19e siècle.
    Observation :
    Cette croix, de style très similaire à celle située au bourg, a probablement été érigée à la même
    Description :
    Cette croix de chemin se situe au carrefour de la route départementale 368 et du chemin rural aux
    Localisation :
    La Gaudaine - La Poullardière (près de) - isolé - Cadastre : 1987 A1 82
  • Les maisons et les fermes de La Gaudaine
    Les maisons et les fermes de La Gaudaine La Gaudaine
    Référence documentaire :
    Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (1 sur 2).
    Dossier :
    Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (1 sur 2). (Parc naturel régional du Perche). Les maisons et les fermes de La Gaudaine
  • Les maisons et les fermes de La Gaudaine
    Les maisons et les fermes de La Gaudaine La Gaudaine
    Référence documentaire :
    Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (2 sur 2).
    Dossier :
    Tableau synthétique des édifices repérés dans la commune de La Gaudaine (2 sur 2). (Parc naturel régional du Perche). Les maisons et les fermes de La Gaudaine
  • Les maisons et les fermes de La Gaudaine
    Les maisons et les fermes de La Gaudaine La Gaudaine
    Référence documentaire :
    Tableau synthétique des édifices sélectionnés dans la commune de La Gaudaine.
    Dossier :
    Tableau synthétique des édifices sélectionnés dans la commune de La Gaudaine. (Parc naturel régional du Perche). Les maisons et les fermes de La Gaudaine
  • Bourg : maison n°1 (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : maison n°1 (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 126
    Description :
    La maison se situe au centre du bourg de La Gaudaine. Elle se compose d'un étage de soubassement à usage de cave et d'un rez-de-chaussée surélevé. La cave est accessible depuis l'extérieur par une porte proximité de la maison à l'ouest. Les murs sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit à l'exception de la lucarne pendante en brique de l'ancienne écurie). Les corniches (simple pour le logis, à
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 126
    Illustration :
    Vue du centre bourg et de la maison 1 à droite (carte postale ancienne, début 20e siècle Vue générale de la maison 1 depuis l'ouest (état en 2008). IVR24_20082800750NUCA
  • Bourg : maison n°2 (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : maison n°2 (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 137
    Historique :
    Cette maison semble dater de la seconde moitié du 19e siècle. Une cheminée au linteau et piédroits moulurés, remontant probablement au 17e siècle, a été remployée dans la construction. Plusieurs ouvertures ont été percées tardivement (dans la seconde moitié du 20e siècle).
    Description :
    La maison se situe au centre du bourg de La Gaudaine. Elle se compose d'un étage de soubassement , d'un rez-de-chaussée et d'un comble. De plan en "L", la maison possède une adjonction en retour en brique (sauf aux angles en pierre de taille de calcaire), soulignant la descente de toit, est calcaire. Le toit de la maison est à longs pans, couvert en tuile plate.
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 137
  • Bourg : café et charronnerie, actuellement maison (rue Saint-Pol)
    Bourg : café et charronnerie, actuellement maison (rue Saint-Pol) La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Pol - en village - Cadastre : 1987 A1 160
    Historique :
    Le bâtiment, qui figure sur les cartes postales anciennes de la commune dès la fin du 19e siècle
    Description :
    Située en alignement sur la voie publique, le bâtiment comprend un étage de soubassement, servant calcaire et de silex couverts d'un enduit plein. Les encadrements des baies, les chaînages d'angle et la
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Pol - en village - Cadastre : 1987 A1 160
  • Présentation de la commune de La Gaudaine
    Présentation de la commune de La Gaudaine La Gaudaine
    Référence documentaire :
    Plan de la commune de La Gaudaine/réalisé par l'instituteur en 1868. (Archives départementales
    Dossier :
    commune de La Gaudaine Plan de la commune en 1868. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 4 Fi 108). Présentation de la
  • Beuraudière : ferme
    Beuraudière : ferme La Gaudaine - La Beuraudière - isolé - Cadastre : 1811 B 1 à 5 1987 B 37
    Référence documentaire :
    La Gaudaine, La Beuraudière. Plan de localisation des bâtiments de la ferme./Florent Maillard
    Dossier :
    Plan de localisation des bâtiments de la ferme (fonds : plan cadastral de 1987, section B1