Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 16 sur 16 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tours : maquette de la statue La Touraine couronnant ses enfants
    Tours : maquette de la statue La Touraine couronnant ses enfants Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Ce plâtre à échelle d'exécution, daté de 1886, donné par François Sicard à la ville de Tours et conservé au musée des Beaux-Arts (Inv. 911.201.1), constitue le dernier témoignage de la statue qui surmontait le monument élevé en 1887 dans le square de l'évêché à la gloire des médecins tourangeaux , Bretonneau, Velpeau et Trousseau. Le monument est détruit pendant l'Occupation et la statue envoyée à la
    Référence documentaire :
    Velpeau - Discours prononcé à Tours le 30 octobre 1887, par J.C. Félix Guyon, professeur à la
    Représentations :
    La Touraine est représentée assise, vêtue d'une toge antique, tenant une corne d'abondance dont le
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tours : maquette de la statue La Touraine couronnant ses enfants
    Dimension :
    la 64.5 centimètre
  • Tours : esquisse du monument Pour la Patrie
    Tours : esquisse du monument Pour la Patrie Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Esquisse pour le monument Pour la Patrie commandé en 1898 à François Sicard par l'Association des anciens élèves du lycée Descartes à Tours, pour honorer leurs condisciples tombés lors de la Guerre de 1870. Ce monument, inauguré en 1904, est exposé dans la cour d'honneur du lycée.
    Représentations :
    Un soldat en pied, protège la Patrie figurée sous l'aspect d'une jeune fille assise au premier plan.
    Statut :
    propriété de la commune Inv. 988-3-1
    Titre courant :
    Tours : esquisse du monument Pour la Patrie
    Dimension :
    la 9.5 centimètre
  • Tours : maquette du monument Pour la Patrie
    Tours : maquette du monument Pour la Patrie Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    anciens élèves du lycée Descartes, pour honorer les anciens élèves tombés lors de la Guerre de 1870. Le monument inauguré en 1904 est toujours visible dans la cour d'honneur du lycée.
    Représentations :
    Un soldat en pied, protège la Patrie figurée sous l'aspect d'une jeune fille assise au premier plan
    Statut :
    propriété de la commune Inv. 988-3-1
    Titre courant :
    Tours : maquette du monument Pour la Patrie
    Illustration :
    Tête de la femme assise aux pieds de la Patrie. IVR24_20103701168NUC2A
  • Pithiviers : réplique de la statue d'Alfred de Vigny
    Pithiviers : réplique de la statue d'Alfred de Vigny Pithiviers - 17 rue de la Couronne - en ville
    Inscriptions & marques :
    F. SICARD (signé sur la plinthe à gauche).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Réplique de la statue d'Alfred de Vigny exécutée par François Sicard et inaugurée le 15 août 1909 à Loches. Ce plâtre était conservé dans la propriété que la famille d'Alfred de Vigny possédait près de Pithiviers et fut acquis par la ville (Inv. 1681).
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Pithiviers - 17 rue de la Couronne - en ville
    Titre courant :
    Pithiviers : réplique de la statue d'Alfred de Vigny
    Dimension :
    la 125.0 centimètre
  • Tours : projet (?) pour la statue d'Alfred de Vigny
    Tours : projet (?) pour la statue d'Alfred de Vigny Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    à Alfred de Vigny réalisé par François Sicard pour la ville de Loches et inauguré en 1909, ou d'un autre projet, tel celui envisagé en 1897 par la Ville de Tours et finalement abandonné.
    Représentations :
    Alfred de Vigny est représenté assis et accoudé à un arbre, dans l'attitude de la mélancolie
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tours : projet (?) pour la statue d'Alfred de Vigny
    Dimension :
    la 34.0 centimètre
  • Tours : esquisse de la statue d'Alfred de Vigny
    Tours : esquisse de la statue d'Alfred de Vigny Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Esquisse, probablement l'une des premières versions, du monument commandé à François Sicard par la Sicard ou de sa famille au musée des Beaux-Arts. La statue d'Alfred de Vigny se trouve actuellement place
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tours : esquisse de la statue d'Alfred de Vigny
    Dimension :
    la 14.0 centimètre
  • Tours : modèles des groupes pour la fontaine Archibald de Sydney
    Tours : modèles des groupes pour la fontaine Archibald de Sydney Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Ensemble des modèles en plâtre pour la fontaine Archibald exécutée par François Sicard et élevée à
    Statut :
    propriété de la commune Inv. 1930-204-1
    Description :
    permettre la fonte des bronzes.
    Titre courant :
    Tours : modèles des groupes pour la fontaine Archibald de Sydney
    Texte libre :
    La fontaine Archibald est commandée par Jules-François (ou John Feltham Archibald, 1856-1919 l'alliance franco-australienne pendant la Première Guerre Mondiale. Elle est conçue par les architectes réalisation suscite les réactions élogieuses des critiques au Salon de 1930, où les trois groupes et la figure
  • Tours : monument, La Touraine couronnant ses enfants, Bretonneau, Velpeau, Trousseau (détruit)
    Tours : monument, La Touraine couronnant ses enfants, Bretonneau, Velpeau, Trousseau (détruit) Tours - place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    En 1886, l'Association des médecins d'Indre-et-Loire demande à la ville de Tours d'ériger un monument à la gloire des médecins Bretonneau, Velpeau et Trousseau. Le monument, élevé par souscription Laloux en est l'architecte, François Sicard, le sculpteur de la statue allégorique de La Touraine et des médaillons, H. Fusil l'exécutant du piédestal. Le monument est démantelé pendant l'Occupation et la statue de La Touraine fondue. Les trois médaillons représentant les médecins, à l'origine scellés sur le piédestal, sont enlevés, ils sont conservés actuellement dans le hall de la faculté de médecine de Tours.
    Référence documentaire :
    Velpeau - Discours prononcé à Tours le 30 octobre 1887, par J.C. Félix Guyon, professeur à la
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tours : monument, La Touraine couronnant ses enfants, Bretonneau, Velpeau, Trousseau (détruit)
    États conservations :
    altération chromatique de la surface Médaillons : altération chromatique de la matière, traces d'oxydation sur les parties abritées.
  • Tours : fontaine dite monument François Sicard (partiellement détruite)
    Tours : fontaine dite monument François Sicard (partiellement détruite) Tours - 26 boulevard Heurteloup - en ville - Cadastre : 2012 DW 601
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    La fontaine Sicard est exécutée d'après la fontaine Archibald élevée en 1932 à Sidney. Cette éditeur australien, afin de commémorer l'alliance franco-australienne pendant la Première Guerre Mondiale . La volonté d'honorer la mémoire de François Sicard (1862-1934) par l'une de ses oeuvres-phare est forte et le projet voit le jour à peine deux ans après la mort de l'artiste : ses amis, en accord avec sa famille, choisissent les modèles au tiers de la fontaine Archibald de Sydney (1932), augmentés de . L'ensemble, produit par la famille, les amis, une souscription et deux subventions successives (1936 et 1938 la Préfecture de Tours (angle nord-est). Il constitue l'un des rares ensembles à ne pas être touché par la mobilisation des métaux non ferreux sous l'Occupation. Il est l'objet d'un vol dans les années
    Représentations :
    Au centre de la composition, Apollon, portant la lyre, se dressait au sommet d'un haut pylône
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La fontaine, connue par des plans et des photographies, est exécutée sur le modèle de la fontaine
    Précision localisation :
    Jardin de la préfecture
    Dimension :
    la 800.0 centimètre
    Origine :
    lieu de provenance jardin de la Préfecture de Tours
    Illustration :
    Salon de 1930 : détail des groupes en bronze destinés à la fontaine Archibald élevée à Sidney Salon de 1930 : la fontaine Archibald élevée à Sydney (gravure reproduite dans L'Illustration, n Vue d'ensemble de la fontaine dans le jardin de la Préfecture à Tours. Photographie ancienne
  • Tours : statue d'Anatole France
    Tours : statue d'Anatole France Tours - square de la Préfecture - en ville
    Inscriptions & marques :
    FRANCE / PARIS 1844 / LA BECHELLERIE 1924 (sur le socle en pierre, devant).
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    En 1933, la ville de Tours passe commande à François Sicard d'un monument à la mémoire d'Anatole probablement réalisé et prêt à être remis à la ville à l'été 1939 mais l'inauguration ne peut avoir lieu en raison des évènements de la Seconde Guerre mondiale. Il sera finalement inauguré le 12 octobre 1949 (ayant été sauvé de l'envoi à la fonte).
    Matériaux :
    bronze fondu à la cire perdue
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La statue en bronze est posé sur un socle très bas en pierre.
    Localisation :
    Tours - square de la Préfecture - en ville
    Dimension :
    la 105.0 centimètre statue seule
  • Tours : groupe sculpté, Diane chasseresse
    Tours : groupe sculpté, Diane chasseresse Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant la technique F. Sicard (sur un côté de la plinthe). CIRE PERDUE L. GATTI.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Modèle au tiers en bronze du groupe exécuté par François Sicard pour la fontaine Archibald élevée à Sydney en 1932. Ce groupe ornait, avec les groupes de Pan et de Thésée et le Minotaure, la fontaine François Sicard, élevée en 1938 dans l'angle nord-est du jardin de la Préfecture de Tours, en hommage à l'oeuvre du sculpteur tourangeau. Après le démantèlement de la fontaine, les groupes furent déposés à l'hôtel de ville où ils se trouvent toujours. Le modèle en plâtre pour la fontaine Archibald est conservé
    Matériaux :
    bronze fondu à la cire perdue
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 134.5 centimètre
    Illustration :
    Détail de la signature du sculpteur. IVR24_20123700969NUC4A Détail de la marque de fondeur. IVR24_20123700970NUC4A
  • Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure
    Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Modèle au tiers en bronze du groupe exécuté par François Sicard pour la fontaine Archibald élevée à Sydney en 1932. Ce groupe ornait, avec les groupes de Pan et de Diane chasseresse, la fontaine François Sicard, élevée en 1938 dans l'angle nord-est du jardin de la Préfecture de Tours, en hommage à l'oeuvre du sculpteur tourangeau. Après le démantèlement de la fontaine, les groupes furent déposés à l'hôtel de ville où ils se trouvent toujours. Le modèle en plâtre pour la fontaine Archibald est conservé au
    Matériaux :
    bronze fondu à la cire perdue
    Représentations :
    Thésée est représenté en symbole de la guerre, une épée dans une main, agrippant de l'autre une
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 140.0 centimètre
  • Tours : groupe sculpté, Pan, chèvre, chevreaux et bouc
    Tours : groupe sculpté, Pan, chèvre, chevreaux et bouc Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Modèle au tiers en bronze du groupe exécuté par François Sicard pour la fontaine Archibald élevée à Sydney en 1932. Ce groupe ornait, avec les groupes de Thésée et le Minotaure et Diane chasseresse, la fontaine François Sicard, élevée en 1938 dans l'angle nord-est du jardin de la Préfecture de Tours, en hommage à l'oeuvre du sculpteur tourangeau. Après le démantèlement de la fontaine, les groupes furent déposés à l'hôtel de ville où ils se trouvent toujours. Le modèle en plâtre pour la fontaine Archibald est
    Matériaux :
    bronze fondu à la cire perdue
    Représentations :
    Pan, agenouillé au centre, retient un bouc par une corne de la main gauche ; l'autre main est posée
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 134.5 centimètre
  • Loches : statue d'Alfred de Vigny
    Loches : statue d'Alfred de Vigny Loches - place du marché-aux-fleurs
    Inscriptions & marques :
    Signature : F. SICARD (à gauche, sur le rocher) - JABOEUF ET ROUARD Fondeurs (à droite, sur la
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    La statue du poète et écrivain Alfred de Vigny (1797-1863) est commandée en 1908 à François Sicard par la Ville de Loches et inaugurée le 15 août 1909, place du palais de Justice. Elle est ensuite
    Référence documentaire :
    Plan : emplacement projeté de la statue d'Alfred de Vigny [à Loches]. (Archives départementales
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La statue en bronze, posée sur un dé en pierre, est placée au centre d'un socle bas en forme de
    Dimension :
    la 127.0 centimètre plinthe du bronze la 188.0 centimètre base du socle
    Illustration :
    Plan montrant la localisation d'origine du monument. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, T Vue de la statue du profil gauche. IVR24_20123701085NUC4A
  • Tours : esquisse pour le monument à Anatole France
    Tours : esquisse pour le monument à Anatole France Tours - 18 place François Sicard - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Historique :
    Esquisse (avec variantes) pour la statue d'Anatole France commandée à François Sicard en 1933 et exposée dans le square de la préfecture à Tours. François Sicard avait exécuté des portraits du vivant de l'écrivain, également conservés au musée des Beaux-Arts de Tours. Cette esquisse est en dépôt à la mairie de
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 106.0 centimètre
  • Tours : buste de Racan
    Tours : buste de Racan Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Inscriptions & marques :
    / POETE / 1589-1670 - Extraits de "Stances sur la retraite" - MONUMENT / ÉLEVÉ PAR SOUSCRIPTION / SOUS LE
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale La statuaire publique
    Statut :
    propriété de la commune
    Dimension :
    la 131.0 centimètre base du socle
    Illustration :
    Vue arrière du buste avec la marque de fondeur sur la plinthe. IVR24_20123700804NUC4A Détail du buste côté est : signature du sculpteur et date à la base du buste ; inscriptions sur le
1