Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Port dit port de la Tête de l'Ours (ou de l'Ourthe)
    Port dit port de la Tête de l'Ours (ou de l'Ourthe) La Charité-sur-Loire - Ile du Faubourg - quai Léopold Sédar-Senghor - en ville
    Historique :
    de taille à la pointe de l'île et qui partage les eaux des deux bras de la Loire est fortement L'île de La Charité, et particulièrement sa partie amont, a toujours été sujette aux assauts endroit. Un plan de la fin du XVIIIe siècle (vers 1787) apporte quelques précisions à ce sujet en figurant des berges maçonnées (perrés) sur quasiment tout le pourtour de l'île (excepté la rive située en aval du pont côté bras gauche du fleuve). Durant la débâcle de janvier 1789, l'éperon construit en pierre (3,25 m). Il est urgent de le faire réparer pour éviter que l'île ne soit emportée. La partie amont de l'île de La Charité bénéficiait de plusieurs sites d'embarquement et de débarquement de marchandises de ces sites correspond à ce que les documents anciens dénomment "port de la tête de l'Ours" même si l'activité paraît se concentrer du côté du bras droit du fleuve, en face de la ville. En l'an 13 (1805), un "mur de rampe" (?) est construit au quai de l'île de La Charité, entre l'Eperon et le pont de bois
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Référence documentaire :
    départementales de la Nièvre, S 10994). (cf. illustration n° IVR24_20125800507NUCA). départementales de la Nièvre, S 10994). (cf. illustration n° IVR24_20125800506NUCA). de la Nièvre, S 3064). (cf. illustration n° IVR24_20125800516NUCA). Encre sur papier, XVIIIe siècle. (archives municipales de La Charité-sur-Loire, 1 O 26). (cf la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800292NUCA). Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 1/5000e, feuille 12, 69 x 200 cm. (archives départementales Encre et aquarelle sur papier, détail, 1868. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de Encre et aquarelle sur papier, section E3, Ech. 1/2500e, détail, 1818. (service des impôts de
    Canton :
    La Charité-sur-Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Hydrographies :
    la Loire
    Précision dénomination :
    port de rive
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Description :
    Situé sur l'île de La Charité, en amont des ponts, le port de la tête de l'Ours est relié par sa pointe (éperon) à la chevrette de La Charité. Malgré la présence attestée au milieu du XIXe siècle de deux cales abreuvoirs simples sur cette partie de l'île, un seul ouvrage a été repéré sur le terrain . Il s'agit d'un ouvrage complètement recouvert par la végétation situé en amont du pont, côté bras droit du fleuve (ouvrage non repéré par la Diren). Quelques organeaux restent également visibles.
    Localisation :
    La Charité-sur-Loire - Ile du Faubourg - quai Léopold Sédar-Senghor - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de la Tête de l'Ours (ou de l'Ourthe)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan du port de la tête de l'Ours, XVIIIe siècle. (archives municipales de La Charité-sur-Loire, 1 Plan géométrique de la Loire à l'état d'étiage dans l'année 1834, détail sur La Charité. (archives départementales de la Nièvre, S 3064). IVR24_20125800516NUCA Plan de l'île de La Charité dressé par l'ingénieur de l'arrondissement de Sancerre Ducros, 8 Plan d'ensemble des quais de La Charité dressé le 18 juin 1846 par l'ingénieur en chef Mutrécy -Maréchal. (archives départementales de la Nièvre, S 10994). IVR24_20125800506NUCA Plan d'ensemble des quais de La Charité dressé le 18 juin 1846 par l'ingénieur en chef Mutrécy -Maréchal. Détail sur l'île : port aux marchandises destinées à la navigation. (archives départementales de Plan de l'île de La Charité, 6 avril 1868, détail. Mention de trois cales abreuvoirs simples et du Port au Bois. (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre) Cosne-Cours-sur-Loire
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Jusqu'au milieu du XIXe siècle, la Loire est divisée en deux bras vis-à-vis de la ville de Cosne mesurait environ 500 mètres de large sur 3200 mètres de long. Actuellement cette île est rattachée à la le bras droit du fleuve pour maintenir la navigation du côté de la ville. L'ouvrage consiste en un conduits sous la direction de l'ingénieur des Turcies et Levées de Regemortes. En 1809, l'ingénieur d'Haranguier de Quincerot propose de remplacer la chevrette par un barrage insubmersible pour s'affranchir des dépenses importantes d'entretien et de réparation de la chevrette. Le Directeur général des Ponts-et emporte au mois d'octobre de la même année 14 mètres de barrage et une partie de l'île. On abandonne alors le projet de barrage et on décide de réparer la chevrette. Un plan daté de 1822 permet de déterminer l'emplacement du barrage non abouti : sur l'île, au niveau de la ville de Cosne et placés . Un plan daté de 1781 montre que la traversée s'effectuait en deux temps, de part et d'autre de l'île
    Référence documentaire :
    ) ; Grenier, Auguste (ingénieur civil). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800347NUCA). ). (archives départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20045800203NUCA). Photographie panoramique. (archives départementales de la Nièvre). (cf. illustration n Photographie panoramique. (archives départementales de la Nièvre). (cf. illustration n (ingénieur ordinaire). (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20125800192NUCA). départementales de la Nièvre, 3 O 171 Cosne). (cf. illustration n° IVR24_20125800524NUCA). de la Nièvre, S 3064). (cf. illustration n° IVR24_20125800511NUCA). Gravure, 20 x 13,5 cm. Par Chastillon, Claude. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Cosne 3
    Description :
    Située sur la rive droite, à la confluence de la Loire et du Nohain, la ville de Cosne-Cours-sur -Loire bénéficiait d'un port établi de part et d'autre du pont (le port de Cosne) et, plus en aval, d'une gare assurant un refuge aux bateaux pendant les temps de crues et de glaces.
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre)
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    La ville et chasteau de Caune sur Loire, fin XVIe ou début XVIIe siècle. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Cosne 3 (inv 516)). IVR24_20125800470NUCA La ville de Cosne en 1612 par Joachim Duviert. (bibliothèque nationale, Estampes. Réserve VX-23-FT Plan joint à une lettre de l'ingénieur Régemortes adressée à Trudaine, 10 août 1751 : la Loire à Carte du cours de la Loire, XVIIIe siècle. Détail sur Cosne et le Port au Bry. (archives nationales Plan d'un ouvrage pour supprimer un des bras de la Loire vis à vis de Cosne (pour porter les eaux Plan de l'état actuel de la grande route traversant la ville de Cosne levé en 1787. Détail (quai , port de la Madeleine et place du port de la Pêcherie). (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire . Détail. (archives départementales de la Nièvre, 10 J 98). IVR24_20045800203NUCA Les bords de Loire à Cosne à la fin des années 1830, par Barat et Bussière. IVR24_20125800539NUCA
  • Port dit port de Cosne
    Port dit port de Cosne Cosne-Cours-sur-Loire - en ville
    Historique :
    placé une pour aider à la manutention des pierres de taille utiles aux travaux. Au tout début du XIXe L'histoire du port de Cosne est étroitement liée aux Forges de La Chaussade fondées en 1735 par Pierre Babaud de La Chaussade (1706-1792) et rachetées par l'Etat en mars 1781. L'établissement est 4 août 1746 (signature illisible), il est précisé que la forge de Cosne « où se fabriquent les eaux de la Loire qui depuis quelques années ont enlevé plus de 150 toises de terrain du côté de la forges). On ne connaît pas la date exacte de la décision de faire construire un quai maçonné vis-à-vis de Cosne mais on sait que le roi a ordonné la construction d'un quai "quelques temps avant de faire butte artificielle de terre et pierres dite « tour Froide » et qu'en décembre 1781 les notables de la ville se félicitent qu'un quai le long de la Loire ait été construit avec les pierres de démolition de nouvellement construits" vis-à-vis des Forges royales. Dans une requête des habitants de la paroisse de Saint
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Référence documentaire :
    Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n (lithographe). (archives départementales de la Nièvre). (cf. illustration n° IVR24_20045800207NUCA). Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la Nièvre). (cf ). (archives départementales de la Nièvre, 10 J 98). (cf. illustration n° IVR24_20125800349NUCA). Encre et aquarelle sur papier, section A, Ech. 1/1250e, détail, 1835. (direction des impôts de Extrait de : Morellet, Barat, Bussière, Le Nivernois, album historique et pittoresque, 2 tomes Encre et aquarelle sur papier, Ech. De 5 perches à 22 pieds de moy. Chacune, 44,5 x 89 cm, 1787 . (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire, DD 8). (cf. illustration n° IVR24_20125800187NUCA).
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Hydrographies :
    la Loire
    Précision dénomination :
    port de rive
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Auteur :
    [propriétaire] Babaud de La Chaussade, Pierre
    Description :
    Situé rive droite, de part et d'autre du pont, le port de Cosne-Cours-sur-Loire est établi à la confluence de la rivière du Nohain et de la Loire. Le port est composé des éléments suivants, de l'amont Port de la Madeleine ou Port aux Ancres (en amont du pont, vis à vis des Forges) - une plateforme tard) située à l'emplacement de l'ancien port de la Pêcherie (en aval du pont). vers l'aval : - une cale abreuvoir simple construite vers 1845 située à l'emplacement de l'ancien recevant autrefois une grue - une grande cale abreuvoir en long à tablier haut située de part et d'autre
    Titre courant :
    Port dit port de Cosne
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan des forges royales de Cosne et dépendances, 1785. Détail sur le port de la Madeleine Plan géométrique de l'état actuel de la grande route de Paris à Lyon traversant la ville de Cosne Plan de l'état actuel de la grande route traversant la ville de Cosne levé en 1787. Détail (quai , port de la Madeleine et place du port de la Pêcherie). (archives municipales de Cosne-Cours-sur-Loire Plan d'alignement levé en exécution de la loi du 16 septembre 1807 par Perrin géomètre à Nevers Plan d'alignement levé en exécution de la loi du 16 septembre 1807 par Perrin géomètre à Nevers , non daté (probablement vers 1810). Détail sur le port aux Ancres ou de la Madeleine. (archives . Détail sur le port aux Ancres. (archives départementales de la Nièvre, 10 J 98). IVR24_20125800349NUCA départementales de la Nièvre). IVR24_20045800207NUCA . (centre d'exploitation de Saint-Satur, subdivision de la direction départementale des territoires de la
  • Quai dit quais de Nevers
    Quai dit quais de Nevers Nevers - quai des Mariniers - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    destruction des murs de ville qu'il est décidé de construire des quais sur la rive droite (1731) et un nouveau : rectification de rues, construction de la Porte de Paris, ouverture d'une caserne, aménagement de promenades , transfert de cimetières en dehors de la ville. Le 31 août 1731, l'adjudication des quais de Nevers est attribuée au sieur Jean-Baptiste Moret. Il s'agit d'abaisser le mur de ville longeant la Loire et de construire des quais. Les matériaux de démolition des murailles sont utilisés pour la confection des quais sont aménagés, côté amont, jusqu'au-delà de l'embouchure de la Nièvre, près du pont Saint-Nicolas (au niveau de l'île des Pâtis). Côté aval, les travaux semblent s'étendre jusqu'à la tour Goguin. On ne sait l'intendant de Moulins par les propriétaires riverains réclamant des indemnités suite à la dévalorisation de Jeanne de La Roche, propriétaire de deux maisons situées sur le quai de Nevers qui demande vers 1750 un la ville de Nevers et autres réparations indispensables ». Il prévoit notamment de paver de pierre la
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    Photographie ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 1158). (cf. illustration Photographie aérienne, non datée. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi Nevers 1572). (cf Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Carte postale ancienne. (musée de la Loire, Cosne-Cours-sur-Loire). (cf. illustration n Photographie d'une gouache de la collection Charpentier. Original daté vers 1843. Par Cutbert, R (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800390NUCA). Encre sur papier, 55,5 x 43 cm. Par Couppery (conducteur). (archives départementales de la Nièvre de la Nièvre, S 634). (cf. illustration n° IVR24_20125800532NUCA). Encre sur papier, Ech. 0,005 m pm, 88 x 43 cm. (archives départementales de la Nièvre, S 11001 Encre sur papier, 23,5 x 28 cm. Par Coinchon (ingénieur). (archives départementales de la Nièvre, S
    Description :
    Situés rive droite, depuis la Nièvre jusqu'en aval du pont de chemin de fer, les quais de Nevers : - le port de la Nièvre (de l'île des Pâtis au pont de Loire) - une cale abreuvoir double située la Nièvre jusqu'à la cale simple située immédiatement en aval du pont de chemin de fer - le port de pierre sur la Loire, le mur de quai n'est actuellement pas continu mais décalé du côté du fleuve en amont du pont. Cet état résulte des travaux de la déviation de la RN 7 entre 1958 et 1963 : le mur de quai situé en amont du pont a en effet été avancé vers la Loire d'une quinzaine de mètres. s'étendent sur environ un kilomètre. Ils se composaient, de l'amont vers l'aval, des éléments suivants immédiatement en aval du pont de Loire - une cale en tablier à quai incliné s'étendant depuis l'embouchure de Billereux établi de part et d'autre du pont de chemin de fer On remarque que, de chaque côté du pont de
    Titre courant :
    Quai dit quais de Nevers
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Nevers avec la localisation des ports reportés sur un fond de plan de Aspect de la ville episcopalle de Nevers capitalle de Nivernois, Claude Chastillon, 1645. (archives départementales de la Nièvre, 1 Fi Nevers 48B). IVR24_20125800473NUCA Vichy, levée entre 1727 et 1730 sous la conduite du sieur Matthieu. Détail sur la ville de Nevers Plan général des ponts de Nevers sur la Loire avec les chemins, quais, ports, levées et autres Plan du pont de pierre sur la Loire à Nevers avec mention des quais bas et haut et du pont provisoire en bois, 8 janvier 1812, ingénieur Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634 Plan du dessus de la culée et de l'arche de halage du pont de Nevers avec mention du quai bas, 8 janvier 1812, ingénieur ordinaire Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 635 ordinaire Coinchon. (archives départementales de la Nièvre, S 634). IVR24_20125800531NUCA
  • Port dit port des quais Neuf et Vieux
    Port dit port des quais Neuf et Vieux La Charité-sur-Loire - quai Georges Clémenceau quai Maréchal Foch - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    dans le mur, 20 bornes en pierre de taille doivent séparer "la partie du quai qui fera grande route et de 3,5 km pour les moellons ordinaires, les carrières de Narcy (12 km) pour la pierre de taille, le Un port est attesté sur la rive droite de la Loire à La Charité dès le milieu du XVIIIe siècle mais en 1744, il n'est rien d'autre qu'un "chantier naturel de la rivière » sujet à être dégradé par les siècle et le port de la rive droite est désormais connu sous le nom de "quai Vieux" et quai "Neuf". Afin de faciliter la lecture des données historiques qui suivent, les quais Vieux (amont du pont) et Neuf (aval du pont) ont été dissociés pour ce qui concerne les travaux de la fin du XVIIIe siècle (ils ont en ) Le "quai amont servant de port" de La Charité est construit à partir de 1778 par l'entrepreneur travaux sont effectués suivant un projet rédigé par Normand, ingénieur en chef des Turcies et levées de la , l'ingénieur Normand propose d'augmenter le devis initial, notamment par la pose de 17 boucles destinées à
    Hydrographies :
    la Loire
    Référence documentaire :
    Carte postale ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi La Charité n° 2). (cf départementales de la Nièvre, S 10994). (cf. illustration n° IVR24_20125800506NUCA). Photographie ancienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi La Charité n° 230). (cf Photographie aérienne. (archives départementales de la Nièvre, 2 Fi La Charité 163). (cf départementales de la Nièvre, S 10944). (cf. illustration n° IVR24_20125800502NUCA). départementales de la Nièvre, S 10944). (cf. illustration n° IVR24_20125800501NUCA). départementales de la Nièvre, S 10944). (cf. illustration n° IVR24_20125800503NUCA). Dubois (géomètre) ; Moisy (géomètre). (archives municipales de La Charité-sur-Loire, 1 G 2). (cf Dubois (géomètre) ; Moisy (géomètre). (archives municipales de La Charité-sur-Loire, 1 G 2). (cf Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 100 m, 37,5 x 225 cm. Par Joncoumont (ingénieur). (archives
    Précision dénomination :
    port de rive
    Canton :
    La Charité-sur-Loire
    Description :
    Situé rive droite, de part et d'autre du pont, le port des Quais Neuf et Vieux mesure environ 550 mètres de long. Il est actuellement équipé d'une cale double à tablier haut (en amont du pont), d'une cale abreuvoir simple (en aval du pont) et d'une cale abreuvoir en long établie de part et d'autre du pont de pierre.
    Typologies :
    port de rive : port aménagé et appareillé directement sur la rive du fleuve. Il n'y a pas de levée
    Localisation :
    La Charité-sur-Loire - quai Georges Clémenceau quai Maréchal Foch - en ville
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    Plan de la continuation de la levée d'Espagne vis à vis de la ville de la Charité, non daté (vers Extrait du cadastre napoléonien de 1818 révisé en 1837. (archives municipales de La Charité-sur Extrait du cadastre napoléonien de 1818 révisé en 1837. (archives municipales de La Charité-sur pont. (archives départementales de la Nièvre, S 10944). IVR24_20125800501NUCA pont. (archives départementales de la Nièvre, S 10944). IVR24_20125800502NUCA quai, 12 février 1839, ingénieur ordinaire Joncoumont. (archives départementales de la Nièvre, S 10944 Plan d'ensemble des quais de La Charité dressé le 18 juin 1846 par l'ingénieur en chef Mutrécy -Maréchal. (archives départementales de la Nièvre, S 10994). IVR24_20125800506NUCA Le pont sur la Loire et la rive droite. Carte postale ancienne. (archives départementales de la L'île (premier plan), le pont de pierre et les quais de la rive droite. Photographie aérienne du
  • Cale dite cale abreuvoir en long à tablier haut encastré (port des quais Neuf et Vieux)
    Cale dite cale abreuvoir en long à tablier haut encastré (port des quais Neuf et Vieux) La Charité-sur-Loire - quai Maréchal Foch quai Georges Clémenceau - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Contributeur :
    SIRS SA/CPIE Touraine Val de Loire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Les aménagements portuaires de la Loire
    Historique :
    Une ordonnance du roi datée du 2 août 1820 précise que le passage des bateaux de la Loire sous le pont de La Charité offre des dangers qui ne peuvent être évités qu'en donnant exclusivement la longtemps déjà est très utile "tant sous le rapport du service de la navigation que sous celui de la la Loire ne pourra passer sous le pont de la Charité sans être billé ou dirigé par des marins désignés pour cette opération. Ces mariniers seront tenus de prendre la conduite des bateaux 1000 mètres passage des bateaux sous le pont de La Charité, l'ingénieur Joncoumont propose d'établir un chemin de revêtement en aval de ce pont jusqu'à la place Misère" située en amont du pont, soit une longueur d'environ pont, le chemin présente une courbe épousant la forme de la culée de l'ouvrage. Le devis de 1839 également qu'en amont du pont, le chemin de halage doit être séparé de la route Royale n° 7 (Paris Antibes ) par des bornes en pierre de taille au sommet desquelles doivent être posées des boules en fonte
    Hydrographies :
    la Loire
    Observation :
    de l'ouvrage dans la base Diren : n° 58059-3 (qualifiée par erreur de cale en tablier à quai
    Référence documentaire :
    départementales de la Nièvre, S 10944). (cf. illustration n° IVR24_20125800502NUCA). départementales de la Nièvre, S 10944). (cf. illustration n° IVR24_20125800501NUCA). départementales de la Nièvre, S 10944). (cf. illustration n° IVR24_20125800504NUCA). départementales de la Nièvre, S 10944). (cf. illustration n° IVR24_20125800503NUCA). Dans : ' Album des bords de la Loire ', Rouargues frères Paris, 1856. Lithographie. Par Rouargue frères (dessinateur) ; Dien, P (imprimeur). (musée de la Marine de Loire, Châteauneuf-sur-Loire). (cf Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 100 m, 37,5 x 225 cm. Par Joncoumont (ingénieur). (archives Encre et aquarelle sur papier, Ech. de 100 m, 37,5 x 225 cm. Par Joncoumont (ingénieur). (archives
    Canton :
    La Charité-sur-Loire
    Description :
    Située rive droite, de part et d'autre du pont de pierre, la cale abreuvoir en long à tablier haut . Elle est longée du côté de la ville par un mur de soutènement vertical (mur de quai) et est desservie par deux ouvrages : - 1 : à son extrémité aval, par un ouvrage faisant office à la fois de cale abreuvoir simple et de rampe d'accès à la cale abreuvoir en long - 2 : immédiatement en amont du pont de même type que la cale 1, voir plan de 1839) A environ 60 mètres en aval du pont de pierre, un accès directe entre la ville et la Loire. Ce passage a été construit durant la campagne de travaux de 1778 par datant probablement de la fin du XVIIIe siècle sur la commune de Jargeau (Loiret). encastré est très étroite (4 mètres de large) et est qualifiée de chemin de halage dans le projet de 1839 voûté est aménagé sous la route ("le Guichet"). Perpendiculaire au fleuve, il permet une communication
    Typologies :
    tablier) et un perré ou un mur de quai
    Localisation :
    La Charité-sur-Loire - quai Maréchal Foch quai Georges Clémenceau - en ville
    Aires d'études :
    Région Centre-Val de Loire
    Illustration :
    et en aval de ce pont, 12 février 1839, ingénieur ordinaire Joncoumont. Détail de la section située pont. (archives départementales de la Nièvre, S 10944). IVR24_20125800502NUCA quai, 12 février 1839, ingénieur ordinaire Joncoumont. (archives départementales de la Nièvre, S 10944 Dessin pour le prolongement de la tête du ponceau sur le ruisseau du moulin de la Charité, 12 février 1839, ingénieur ordinaire Joncoumont. (archives départementales de la Nièvre, S 10944 Le pont sur la Loire à La Charité, par les frères Rouargues, 1856. (musée de la Marine de Loire Rive droite, aval du pont, extrémité aval de l'ouvrage et articulation avec la cale abreuvoir Plan du quai à reconstruire en amont du pont de pierre et d'un chemin de halage à établir en amont Plan du quai à reconstruire en amont du pont de pierre et d'un chemin de halage à établir en amont et en aval de ce pont, 12 février 1839, ingénieur ordinaire Joncoumont. Section située en amont du
1