Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bourg : église paroissiale Saint-Vincent et Saint-Gilles (place des Martyrs de la Résistance)
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent et Saint-Gilles (place des Martyrs de la Résistance) Villedômer - place des Martyrs de la Résistance - en village - Cadastre : 1835 D2 414 2012 D 512
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    rejointoiement des maçonneries en pierre de taille, la réfection des couvertures du choeur et du clocher La partie la plus ancienne de l'église est la nef dont les murs latéraux datent du 11e siècle établir un devis pour la reconstruction du pignon de la nef et la réfection de la toiture de la nef que la couverture et la charpente de l'église "sont dans le plus mauvais état". La restauration du pignon et le portail occidental de la nef sont finalement réalisés en 1832 par Pierre Ambroise Samedy provenant de la démolition du clocher est vendu aux enchères en janvier 1846. En 1866, Raphaël Sauger, agent -voyer, dresse un plan et établit un devis pour la restauration de l'église ; puis l'année suivante choeur ; remplacement de la porte de la sacristie qui donnait dans le sanctuaire par une autre située dans la chapelle de la Vierge ; abaissement du toit de la sacristie ; suppression de l'échelle pour monter au clocher située dans la chapelle de la Vierge et remplacement par un escalier placé dans la
    Référence documentaire :
    Archives paroissiales de Villedômer. Registre des délibérations de la fabrique de la paroisse de Plans, élévations, documents divers. (Archives communales de Villedômer). Cartes postales de Touraine : Villedômer. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi 276). Archives communales de Villedômer. Saint Vincent de Villedômer. COUDERC, Jean-Marie, AUDIN, Pierre, HUBERT, Martine. Dictionnaire des communes de Touraine HURON, Nicolas. L'église Saint-Vincent-et-Saint-Gilles de Villedômer. Tours : Ecclésia, 1991. 44 p.
    Représentations :
    Portail du mur sud de la nef en anse-de-panier, encadré de pilastres et surmonté d'un fronton et la Samaritaine devant le puits de Jacob), des personnages, des animaux réels ou fabuleux (phénix décorés de sculptures représentant des scènes de l'Ancien Testament (le sacrifice d'Isaac par Abraham) et , hybride, salamandre, oiseaux) ou des végétaux (feuille d'acanthe, palme, feuille de vigne, grappe de raisin, pomme de pin). Des traces de peintures murales et les vestiges d'un groupe sculpté représentant un personnage agenouillé accompagné d'un animal (saint Gilles et sa biche ?) sont visibles dans la
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    taille. La nef, la croisée du transept et les chapelles sont couvertes de toits à longs pans en tuile gouttereaux possèdent des corniches en pierre de taille. La chapelle nord possède une baie à remplage gothique plate. Le chevet et la flèche octogonale à égout retroussé de plan carré sont couverts en ardoise. La nef est éclairée par quatre baies en plein cintre. Des vestiges de chaînages en pierre de taille de fenêtres romanes sont visibles sur les murs sud et nord de la nef. Le portail sud de la nef est protégé par un auvent, couvert d'ardoise, dont la charpente repose sur quatre corbeaux de pierre et deux poteaux visibles à l'angle nord-ouest de la chapelle nord et l'angle sud-est de la chapelle sud). Leurs murs travées couvertes de fausses-voûtes d'ogives, la croisée du transept est couverte d'une fausse-voûte recouvertes de plâtre. La chapelle nord est couverte d'une fausse-voûte d'ogives bombée recouverte de plâtre L'édifice à plan en croix latine et à vaisseau unique est construit en moellon enduit et pierre de
    Localisation :
    Villedômer - place des Martyrs de la Résistance - en village - Cadastre : 1835 D2 414 2012 D 512
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Saint-Vincent et Saint-Gilles (place des Martyrs de la Résistance)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Couvrements :
    cul-de-four lambris de couvrement
    Illustration :
    Coupe de la charpente du clocher, 1844. (Archives communales de Villedômer). IVR24_20133700385NUC2A Coupe transversale de la nef et du clocher, Jousset, 1884. (Archives départementales d'Indre-et Vue de la façade ouest et de la chapelle nord. IVR24_20123701972NUCA Vue de l'église depuis la cour de l'école (nord). IVR24_20133700714NUCA Porche protégeant l'entrée, mur sud de la nef. IVR24_20123701974NUCA Détail du portail, mur sud de la nef. IVR24_20163702343NUCA Détail du portail, mur ouest de la chapelle Saint-Gilles. IVR24_20163702344NUCA Détail du portail principal, mur ouest de la nef. IVR24_20133700521NUC2A Détail d'une ancienne baie et d'une baie actuelle, mur nord de la nef. IVR24_20133700522NUC2A Détail du rampant de la chapelle nord. IVR24_20133700523NUC2A
  • Bourg : mairie et école de garçons, actuellement école primaire (22 rue du Général de Gaulle)
    Bourg : mairie et école de garçons, actuellement école primaire (22 rue du Général de Gaulle) Auzouer-en-Touraine - 22 rue du Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2013 B 352
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    l'offre du comte de Baillivy, qui proposait un terrain pour la construction de l'école, car la Par délibération du 6 août 1833, la municipalité vote une somme pour être conforme à la loi sur , propriétaire demeurant à Pierrefitte, loue à la commune une maison du bourg composée d'une chambre à feu, une chambre froide, cabinet, cave, cour et jardin, grenier pour servir de maison d'école, pour 80 francs par comte de Baillivy pour construire une mairie et école le 1er octobre 1858. Un devis et plans sont Belami, maçon à Reugny, en janvier 1860. L'institutrice prend possession de l'école le 1er novembre 1860
    Référence documentaire :
    Auzouer-en-Touraine, école de garçons. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 O 10 25). Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 10 25. École de garçons.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    L'édifice est en rez-de-chaussée et comble à surcroît, construit en moellon enduit et pierre de taille (encadrements des baies, chaînes d'angles, corniche) et couvert d'un toit à longs pans en ardoise
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    Auzouer-en-Touraine - 22 rue du Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2013 B 352
    Titre courant :
    Bourg : mairie et école de garçons, actuellement école primaire (22 rue du Général de Gaulle)
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame (rue du 8 mai 1945)
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame (rue du 8 mai 1945) Neuville-sur-Brenne - du 8 mai 1945 rue - Cadastre : 1835 B 16 2018 B 11
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    En 1102, Guicher, seigneur de Château-Renault, et son fils Regnault donnent la terre de Neuville à l’érection de la chapelle Saint-André en église paroissiale. Pendant la Révolution, l’église est désaffectée rétablie et Neuville est intégrée à la cure de Château-Renault. Au milieu du 19e siècle, il est demandé à plusieurs reprises la création d'une succursale détachée de Château-Renault (1846, 1847, 1848, 1850, 1853 ). Un devis pour la restauration de la charpente et de la couverture du clocher est dressé le 20 la construction d'un sacristie au nord de l'église, ainsi que pour la construction d'une voûte en brique dans le sanctuaire, des réparations à la couverture en tuile et l'achèvement du lambris de la voûte de la nef sont dressés par Raphaël Sauger, agent-voyer cantonal, le 18 février 1860. Ces travaux 1865. Ces travaux prévoient la construction de deux chapelles, dont l’une servira de sacristie ; la chœur et du sanctuaire ; le percement de trois fenêtres de chaque côté de la nef ; la réfection de la
    Référence documentaire :
    Carte postale de Touraine : Neuville-sur-Brenne. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 10 Fi communes de France). tome 1. CARRE DE BUSSEROLLE, J. X. Dictionnaire géographique, historique et biographique d'Indre-et-Loire et de l'ancienne province de Touraine. Mayenne : Joseph Floch, 1977 (réédition). RANJARD, Robert. La Touraine archéologique, guide du touriste en Indre-et-Loire. 4e éd. Mayenne
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    est construite en moellons enduits et pierre de taille (chaînes d'angles, encadrements des baies couverte d’une fausse-voûte en berceau lambrissée. Les poinçons et entraits de la charpente sont visibles terminé par une abside et deux chapelles latérales, dont l'une est occupée par la sacristie (nord). Elle , rampants des pignons découverts, corniches) et couverte de toits à longs pans et noues en tuile plate (nef ) et ardoise (chapelles, absidioles, choeur et abside). La flèche octogonale à égout retroussé, qui surmonte la nef, est également couverte en ardoise. La nef est éclairée par sept baies en plein cintre plein cintre, l’une placée dans le pignon et l’autre dans l’absidiole. A l'intérieur, la nef est . La nef est séparée du choeur par un arc en plein cintre. Le choeur et les chapelles latérales sont fausses-voûtes en cul-de-four.
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Bertault Pierre
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Couvrements :
    fausse voûte en cul-de-four
    Illustration :
    Vue intérieure. Vue d'ensemble, de la nef vers le choeur. IVR24_20153700981NUCA Plan de l'église. IVR24_20153700979NUDA Coupe longitudinale de l'église. IVR24_20153700980NUDA Projet de restauration de l'église. Plan et coupe, dressés par Sauger le 18 février 1860 (non Projet de restauration de l'église. Plan, coupes et élévations, dressés par Sauger le 10 février Vue de l'église depuis l'ouest. Carte postale, milieu du 20e siècle. (Archives départementales Vue de l'église depuis l'est. Carte postale, milieu du 20e siècle. (Archives départementales Vue intérieure. Vue d'ensemble, du choeur vers la nef. IVR24_20153700984NUCA
  • Bourg : presbytère, actuellement Mairie (2 allée des Tilleuls)
    Bourg : presbytère, actuellement Mairie (2 allée des Tilleuls) Le Boulay - 2 Allée des Tilleuls - en village - Cadastre : 1835 A 104 2015 A 176
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    étage est terminé et la charpente en partie taillée en août de la même année. Les travaux sont des travaux de maçonnerie ; la rénovation de portes et fenêtres ; la réfection des carrelages de la salle, de cabinets, de la cuisine. Il prévoit également la restauration d'un petit bâtiment situé au et recevables". Le 16 messidor an IV, François Narcisse Lesuire, directeur de la poste aux lettres à Château-Renault acquiert le presbytère pour 3 000 francs. En 1837, il fait réaliser des réparations de la charmille, aux héritiers Lesuire, pour la somme de 3 800 francs. Un extrait du registre des délibérations de midi et au nord, ses faces latérales ou de pignon à l’est et à l’ouest. La longueur des façades sera de 10,60 m, la largeur de 8,30 m et la hauteur 7,90 m. Le rez-de-chaussée contiendra un salon, une salle à arriver au premier étage, et un office éclairé au nord ayant aussi son entrée de ce côté. Dans la cuisine , puis à la Princesse de Sarsina, née la Rochefoucauld, pour trois ans à partir de décembre 1912.
    Référence documentaire :
    Le Boulay, projet de construction d'un presbytère. (Archives départementales d'Indre-et-Loire, 2 o Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 030 29. Bâtiments école de filles Dame Marie.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    , et couvert d'un toit à longs pans en ardoise à pignons découverts. La pierre de taille est utilisée L'édifice est à un étage carré et étage de comble, construit en moellon enduit et pierre de taille pour les chaînes d'angles, l'encadrement des baies, le cordon marquant la séparation entre les rez-de -chaussée et l'étage, la corniche, la lucarne haute et les rampants des pignons.
    Étages :
    étage de comble
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Ambrogi Pierre
    Annexe :
    sur la cour, fourneau à trois réchauds, banc d'évier à côté, deux portes de communication, l'une dans pouces ; l'aire de la dite cuisine et partie en carreau de six pouces partie en carreau de quatre, le ; cheminée en pierre de taille avec chambranle, tablettes, cadre, pilastres et corniches, armoire en placard égouts, couverte en tuile. Dans la saille de la masse du four, et au midi d'icelui est un toit à porc pignon oriental de la grange et en retour d'équerre sur icelle se trouve "un hangar de sept toises de longueur sur quinze pieds de largeur vis-à-vis la grange et vingt un pieds de largeur vis-à-vis la cour. La contrevents, en dehors, à l'aspect du levant, l'aire en carreau de six pouces de la tuilerie du Boulay. Le plancher en soliveaux et bousillage sur poutrelle, au dessus de la dite chambre et un grenier carrelé garnies de crèches et râteaux, chacun de ces vaisseaux ayant sa porte d'entrée au levant sur la cour ; au au midi par un mur d’appui entre la chambre neuve et les écuries, dans le dit mur, une porte de
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet de construction d'un presbytère. Plan de situation, dressé par Raphaël Sauger, le 20 mai Projet de construction d'un presbytère. Plans, élévation et coupe, dressés par Raphaël Sauger, le Projet de construction d'un presbytère. Plans, élévation et coupes, dressés par Raphaël Sauger, le
  • Bourg : mairie-école, actuellement école (1 allée des Tilleuls)
    Bourg : mairie-école, actuellement école (1 allée des Tilleuls) Le Boulay - 1 allée des Tilleuls - en village - Cadastre : 2015 A 179 2015 A 180
    Copyrights :
    (c) Région Centre-Val de Loire, Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Brenne
    Historique :
    . Le 12 juin 1860, un devis est dressé et prévoit la transformation de la salle de classe en mairie et la construction, à l'est du bâtiment d'origine, d'une classe (aile droite) de 11 m sur 7 m et à pour arriver au grenier. La seconde chambre destinée à l'instituteur et la salle de la mairie se trouveront dans l'ancien bâtiment. Sous la partie nord de la classe sera fait une cave de six mètres de longueur sur trois mètres de largeur voûtée en briques et accessible par un escalier extérieur longeant la et 0,25 en entablement sur la façade sud. Le devis prévoit également la provenance de certains Raphaël Sauger pour 300 francs. Il prévoit le changement d'emplacement de la mairie et de la chambre de réserve, la transformation du vestibule en cabinet de mairie, le remplacement de la porte du vestibule par une croisée, le déplacement du four, l'élargissement de la croisée de la cuisine, la modification de la forme de l'escalier, la réalisation d'un fourneau devant la croisée de la cuisine et d'une porte
    Référence documentaire :
    Le Boulay, projet d'extension de la mairie-école, plan, élévations et coupes. 1931. (Archives Archives départementales d'Indre-et-Loire. 2 O 030 29. Bâtiments école de filles Dame Marie.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Description :
    L'édifice est en rez-de-chaussée construit en moellon crépi, pierre de taille (encadrements des baies) et brique (encadrements des baies, chaînes d'angle) couvert de toits à longs pans et noues en
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Auteur :
    [entrepreneur de maçonnerie] Ambrogi Pierre [entrepreneur de maçonnerie] Houssinot Louis
    Aires d'études :
    Vallée de la Brenne
    Illustration :
    Projet d'agrandissement de la mairie école. Plan dressé par Raphaël Sauger le 12 juin 1860 Projet d'agrandissement de la mairie-école. Plan, élévation et coupes, dressés par Raphaël Sauger Projet d'extension de la mairie-école. Plan, élévations et coupes, juin 1931. (Archives
1