Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis Blois - place Saint Louis
    Historique :
    ), pillé de sa statue de Sainte-Anne et de deux statues de support. Le maître-autel en bois taillé et doré a été achevé de poser en 1698 ; le tabernacle et son gradin, la garniture d' autel de six 19e siècle, une inscription atteste l' exécution des chandeliers par Jean-Claude Ticlet. Le décor de Lobin et Fils de Tours ; le décor des colonnes, chapiteaux, clefs de voûte, et peinture murales a été réalisé par le peintre Peigné et le sculpteur Thoré (?) ; l' autel de la Vierge par le sculpteur Biberon ' atelier Lobin, datée de 1869. Enfin, le tableau de la légende de Saint Jean Nepomucène, de la 1ère moitié se trouve un tableau représentant le portrait du Père Brottier du 2e quart du 20e siècle, et dans la 6e chapelle nord un tableau du Sacré-Coeur, d' environ 1880. Dans la 3e chapelle sud, l' autel, le . Une croix encadrée, située dans le choeur, en plâtre peint sur tissu noir, est du 19e siècle.
    Référence documentaire :
    p.156-160 et 170-173. BROSSET, Jules. Le Grand orgue de la cathédrale de Blois. In : Le Loir-et DEVELLE, Edmond. Artisans blésois d'autrefois. Le mobilier des églises de Blois au XVIIe siècle DUPONT, abbé. Recherches sur le culte de la Sainte Vierge dans la ville et le diocèse de Blois LA SAUSSAYE, Louis de. Blois et ses environs, Guide artistique et historique dans le Blésois et le LA SAUSSAYE, Louis de. Guide artistique dans le Blésois et le nord de la Touraine. 4e édition oeuvres d'art et le muséum de Blois à l'époque de la Révolution : 1791-1796. Mémoires de la société des
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis
    Annexe :
     : Livre des choses mémorables qui se sont passées dans le monastère de Saint-Lomer (Ms 17e siècle). L 1167 chargés de l'étude d'une commune, l'objectif principal de notre stage a porté sur le mobilier d'un édifice important et pourtant méconnu : la cathédrale de Blois. Dans le service, c'est Annie Cospérec qui est recherches sur la cathédrale s'inscrivent également dans le cadre d'une opération entreprise en commun avec avons hésité avant de finalement retenir un fauteuil de célébrant aujourd'hui localisé au presbytère. Le sous une autre responsabilité? Nous l'aurions sans doute fait, si le temps n'avait été compté. (tiré de , 1869 Ensemble de l'autel secondaire, 3e chapelle sud Confessionnal, 2e chapelle sud, sapin peint, le du Père Brottier (1876 - 1936), 7e chapelle sud, huile sur toile, 2e quart 20e siècle Tableau : le
    Texte libre :
    L'enquête menée sur le terrain s'est révélée fructueuse en informations inédites : découverte d'une estampille de Jean Avisse sur le fauteuil conservé au presbytère, [...] de dates ou de signatures sur quatre concernent surtout le 19e siècle : d'une part, parce que la cathédrale a été dépouillée de son mobilier sous
  • Autel secondaire Saint-Joseph (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable, tabernacle) (cathédrale Saint-Louis)
    Autel secondaire Saint-Joseph (autel, degré d'autel, 2 gradins d'autel, retable, tabernacle) (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Matériaux :
    bois blanc taillé décor en demi relief
    Référence documentaire :
    Illus. en regard de la p. 54. DEVELLE, Edmond. Artisans blésois d'autrefois. Le mobilier des
    Description :
    Plâtre : retable ; bois blanc : reliefs du devant d' autel.
  • Haras (avenue du Maréchal Maunoury)
    Haras (avenue du Maréchal Maunoury) Blois - avenue du Maréchal Maunoury - en ville - Cadastre : 1980 CV 26
    Historique :
    1850. En 1875, le ministère de l' agriculture envisage la construction d' un nouveau haras et demande à
    Référence documentaire :
    p. 144-145 GUIGNARD, Bruno. Le dépôt d'étalons de Blois. In : Blois, un amphithéâtre sur la Loire
  • Château de Blois (place du Château)
    Château de Blois (place du Château) Blois - place du Château - en ville - Cadastre : 1980 DN 414
    Historique :
    l'éperon ; 14e siècle, 15e siècle : constructions dans la cour appuyées contre le mur d'enceinte caserne ; à la Révolution : vente des jardins, destruction des allées ; 1810 : décret impérial cédant le
    Référence documentaire :
    p. 170-173 COSPEREC, Annie. Le 'Grand dessein' pour le château de Blois. In : François Mansart, le COSPEREC, Annie. Le nouveau château de Blois, 1635-1638. In : François Mansart, le génie de HAMILTON-SMITH, M. François Ier, l'Italie et le château de Blois ; nouveaux documents, nouvelles LE NAIL, E. L'album du château de Blois restauré. Paris : Duchet, 1875. LESUEUR, Frédéric et Pierre. Le château de Blois. Paris : Lecesne, 1922. LESUEUR, Frédéric. Le château de Blois. Paris : Picard, 1970. LESUEUR, Pierre. Études et documents sur le château de Blois. Mémoires de la Société des Sciences LESUEUR, Pierre. Le château de Blois au temps des quatre derniers Valois. Mémoires de la Société MELOT, Michel. Politique et architecture, essai sur Blois et le Blésois sous Louis XII. Gazette des MIGNOT, Claude (sous la direction de). François Mansart, le génie de l'architecture. Paris
    Illustration :
    Plan schématique du site castral au XVe siècle : le château de Charles d'Orléans (hypothèse de Plan d'ensemble schématique du château et des jardins entre 1520 et 1588, sous le règne des Plan au niveau du rez-de-chaussée établi par le corps royal du Génie. Détails : bâtiments de Louis Plan au niveau du rez-de-chaussée établi par le corps royal du Génie. IVR24_19884101144Z Plan au niveau du rez-de-chaussée établi par le corps royal du Génie. Détail : bâtiment de Louis Plan au niveau du rez-de-chaussée établi par le corps royal du Génie. Détail : bâtiment de François Armoiries et emblêmes dans les appuis des arcs de la façade sur la Place des Jésuite et sous le Armoiries et emblêmes dans les appuis des arcs de la façade sur la place des Jésuites et sous le Vue depuis le nord IVR24_20064100001XB Le château depuis l'église Saint-Nicolas. IVR24_19764102458XB
  • Théâtre (détruit, place Louis XII)
    Théâtre (détruit, place Louis XII) Blois - place Louis XII - en ville - Cadastre : 1810 A 971
    Historique :
    -Dieu) ; les travaux ne concernent que l'aménagement intérieur et le décor ; apothicairerie est utilisée intérieurs et le décor sont l'oeuvre du décorateur, Barbereau Saint-Léon. Au moment des bombardements de 1940 le théâtre est l'un des rares bâtiments de la ville basse épargné par les bombes ; lors du projet de reconstruction des quartiers sinistrés il n'est pas intégré dans le nouveau plan d' urbanisme et sera détruit en
    Référence documentaire :
    (actuelle place Louis XII) avec projets de façade pour le théâtre et de fontaine (non réalisés). 18 juin
    Illustration :
    -Léon. Plan du rez-de-chaussée. Le 16 janvier 1869. . IVR24_19884100576Z Projet de façade pour le théâtre et projet de fontaine (non réalisés). IVR24_19924100194XA Projet de façade pour le théâtre et projet de fontaine (non réalisés). IVR24_19924100193X Projet de façade pour le théâtre (non réalisé). IVR24_19924100196XA Projet de façade pour le théâtre (non réalisé). IVR24_19924100195X
  • Halle aux grains, actuellement salle de spectacle (place de la République ; place Jean Jaurès)
    Halle aux grains, actuellement salle de spectacle (place de la République ; place Jean Jaurès) Blois - place de la République place Jean Jaurès - en ville - Cadastre : 1980 DO 155
    Historique :
    la "grande pièce d' Angleterre" près du palais de justice et de la préfecture. Le concours lancé en beaux arts. La Morandière présenta deux projets, le premier ne fut pas accepté, sans doute à cause de son originalité : un édifice de plan centré en forme de rotonde polygonale. Le projet retenu est un utilisée que pour le marché hebdomadaire. A la fin des années 1970, la ville décide de démolir le bâtiment
  • Escalier monumental indépendant dit escalier Denis Papin
    Escalier monumental indépendant dit escalier Denis Papin Blois - rue Denis Papin - en ville - Cadastre : 1980 DN
    Historique :
    d' Eugène Riffault décide de créer un escalier monumental dans le prolongement de la nouvelle voie . Cet escalier conçu comme une vaste perspective, visible depuis le pont, offrait aussi l' avantage de importante, ne permettait pas l' ouverture d' une rue. Le premier projet de Jules de la Morandière était . La statue de Denis Papin, oeuvre d' Aimé Millet, située sur le palier supérieur est inaugurée le 29
  • Marché couvert (détruit, place Louis XII)
    Marché couvert (détruit, place Louis XII) Blois - place Louis XII - en ville
    Historique :
    l'on construise un vaste marché couvert en métal, oeuvre de l'architecte Albert Renou. Le bâtiment est
  • Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis)
    Église paroissiale Saint-Solenne, actuellement cathédrale Saint-Louis (place Saint Louis) Blois - place Saint Louis - en ville - Cadastre : 1980 D0 217
    Historique :
    cathédrale sous le vocable de Saint-Louis ; milieu 18e siècle : suppression du cimetière, transféré hors les
    Illustration :
    Le chevet de la cathédrale IVR24_19884100511X Façade sud et clocher (vue prise depuis le mail Saint Jean). IVR24_19864100077X
1