Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Gaillard : maison de maître
    Gaillard : maison de maître La Croix-du-Perche - Gaillard - isolé - Cadastre : 1814 C1 120 2013 ZM 59
    Historique :
    , l’emplacement du "Château-Gaillard", une forteresse contenant le bourg primitif de la Croix-du-Perche. Il usage probable de dépendances figurent en plan sur le cadastre ancien. Dans les années 1830, Onésipe Tullius Émile Léon Silvy, professeur au collège de Nogent-le-Rotrou et maire de la ville de 1831 à 1835 - date à laquelle il quitte le Perche pour devenir directeur de la Caisse Hypothécaire de Paris -, achète cadastrales montre deux interventions. En 1843, Silvy, souhaitant transformer le modeste bâtiment en maison de -pignons, en témoignent). En 1854, le bâtiment est rehaussé d’un étage carré, comme l'atteste l’ancienne
    Observation :
    Le changement de matériaux entre les deux niveaux montrent bien le décalage des deux campagnes de le calcaire des ouvertures, de la corniche et des piliers cormiers moulurés. L’histoire relativement bien connue et le côté atypique de cette maison de notable font de l’ensemble qu’elle forme avec la ferme, le moulin et l’étang, un ensemble patrimonial de premier ordre à l’échelle communale.
    Description :
    pierre de taille de calcaire. Le toit est à longs pans et à croupe (maison de notable) couverts en
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-est (carte postale, vers 1900). IVR24_20132800331NUC2A Vue générale depuis le nord-est (état en 2013). IVR24_20132800332NUC2A
  • Gaillard : ferme
    Gaillard : ferme La Croix-du-Perche - Gaillard - isolé - Cadastre : 1814 C1 120 2013 ZM 60
    Historique :
    -le-Rotrou, en ce qui concerne le bâtiment principal en "U" (date et commanditaire attestés dans les
    Observation :
    les écuries dans cette ferme). La cohérence de cette construction, la recherche de symétrie, le soin regroupant la ferme, la maison de maître et le moulin constitue un site paysager et patrimonial de premier
    Description :
    bâtiments répartis autour d’une cour ouverte. Le bâtiment principal, en "U", compte trois corps de bâtiments , quadrangulaires, en arc segmentaire, en plein cintre ou en œil-de-bœuf. Au sud-est, un premier corps abrite le second corps, au nord-est, sert d’étable et d’écurie. A nouveau perpendiculaire, le dernier corps, à et jambes harpées, pour éviter le contact avec le sol, reposent sur une pierre de taille de grès. Les pendantes. Concernant le second bâti, les murs sont en brique et la charpente repose en partie sur des
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20132800321NUC2A Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20132800327NUC2A Aile ouest, vue générale depuis le sud. IVR24_20132800328NUC2A Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20132800329NUC2A
  • Pacoterie : ferme
    Pacoterie : ferme Frazé - La Pacoterie - isolé - Cadastre : 1813 F1 198 2016 F1 169
    Historique :
    partie ouest du bâtiment situé au nord de la cour). Tendent à le montrer la pente assez forte du toit , La Pacoterie entre dans le giron de la famille Silvy, propriétaire du domaine de Gaillard (à La Croix du bâtiment principal). Le hangar semble dater du début du 20e siècle. La grange a été détruite au
    Description :
    bâtiments, répartis autour d'une cour ouverte. Placé au nord, le bâtiment principal abrite les fonctions et de grange (détruite) et le dernier abritait une remise, un hangar et un toit à porcs. Les murs
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le sud. IVR24_20162800345NUCA
1