Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Flohorie : ferme
    Flohorie : ferme Frazé - La Flohorie - isolé - Cadastre : 1813 B2 246, 248, 252 2016 B2 124
    Historique :
    La Flohorie est une ancienne seigneurie, attestée dès 1403. Elle est achetée le 11 mai 1490 par Florentin Girard, seigneur de Barenton, qui avait fait l'acquisition le 13 juillet 1486 de la seigneurie de figurant sur le plan des seigneuries de Frazé, La Ferrière, Le Châtellier et La Flohorie (datant du portée sur le linteau en bois de la porte charretière, accompagnée des initiales "VA" non identifiées ). Les autres bâtiments, encore présents en 1813 sur le plan cadastral, ont été détruits probablement au secondaire, aménagement des étables, modification des toitures dans le style néo-régionaliste normand (demi
    Observation :
    Atypique pour le Perche, la grange dispose de ouvertures en auvent. Dites "à porteau", ce type de grange est beaucoup plus courante vers le sud-est, notamment dans le Berry.
    Description :
    bâtiments répartis autour d'une cour ouverte : - Placé au nord de la ferme, le bâtiment principal abrite le d'une enduit à pierre vue (sauf pour la façade principale en enduit plein). - A l'ouest, le bâtiment
    Illustration :
    Bâtiment principal, vue générale depuis le sud. IVR24_20162801131NUCA Bâtiment principal, partie logis, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162801126NUCA Grange, vue de détail de la date portée 1816 sur le linteau de la porte charretière
  • Moulin d'Ézanville : moulin et maison
    Moulin d'Ézanville : moulin et maison Frazé - Le Moulin d'Ézanville - isolé - Cadastre : 1813 C1 38 2016 YE 16
    Historique :
    farine était rattaché à une seigneurie éponyme dont le château, détruit avant la Révolution, se situait dans un petit bois près de l'Orme. Le bâtiment principal conserve des vestiges pouvant remonter au 17e . Dépendant de la seigneurie de Frazé, le moulin appartient à la famille Thiroux de Gervilliers jusqu'en 1869 façade remplacé par des murs en moellons de silex et encadrements d'ouvertures en brique. Le moulin est
    Référence documentaire :
    Charles Tremblay (le 1er décembre 1869).
    Description :
    Le moulin se situe à l'extrémité est de la commune, à environ quatre kilomètres du bourg. La disposés en "L" (un troisième bâtiment, présent en plan en 1813, a été détruit au 20e siècle). Le bâtiment principal abrite à la fois le logis (salle et chambre) et la partie "usine", placée à l'arrière du logis. Il en brique est également en place. Le bâtiment secondaire abrite la grange, une remise, un toit à
    Localisation :
    Frazé - Le Moulin d'Ézanville - isolé - Cadastre : 1813 C1 38 2016 YE 16
    Annexe :
    le 1er décembre 1869 (AD d'Eure-et-Loir, 2 E 33-887). " [...] Moulin 1° Un moulin appelé le moulin ustensiles. Le tout situé commune de Frazé. Bâtiments, cour et jardin 2° Les bâtiments d'habitation et
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162800249NUCA Vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20162800251NUCA
  • Calvaire : Ferme
    Calvaire : Ferme Frazé - Le Calvaire - isolé - Cadastre : 1813 B2 235, 236 2016 OB 166
    Historique :
    siècle, comme tend à le montrer la structure en pan de bois à grille du logis et de la dépendance attenante - le bâtiment le plus ancien - ainsi que sa pente de toit assez prononcée. Celui-ci est l'unique bâtiment présent au Calvaire sur le plan des seigneuries de Frazé, La Ferrière, Le Châtellier et La Flohorie, datant du troisième quart du 18e siècle. Présente sur le plan cadastral de 1813, la laiterie est le second bâtiment construit à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle. Le fournil est édifié cadastrales). Le domaine passe ensuite entre les mains de Joseph Dulong de Rosnay qui développe la ferme en
    Description :
    La ferme se situe au nord-ouest du bourg, face au château et séparée de celui-ci par le ruisseau de la Foussarde. Elle comprend quatre bâtiments : - En rez-de-chaussée, le bâtiment principal possède abrite le logis (salle et chambre), une cave en façade postérieure, ainsi que deux petites dépendances . - De construction similaire au précédent, le troisième bâtiment abrite le fournil, la voûte du four situe un hangar servant de remise. - Le quatrième bâtiment (écurie, étable et bergerie (?)) est Rosnay à Frazé mais également à La Croix-du-Perche, le plancher est constitué de voûtains en terre cuite
    Localisation :
    Frazé - Le Calvaire - isolé - Cadastre : 1813 B2 235, 236 2016 OB 166
    Illustration :
    Vue éloignée depuis le château, au sud. IVR24_20162801027NUCA Vue d'ensemble depuis le château, au sud. IVR24_20162801028NUCA Vue générale depuis le sud. IVR24_20162801005NUCA Vue générale depuis le sud-est. IVR24_20162801003NUCA Vue rapprochée depuis le sud. IVR24_20162801004NUCA Logis, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20162800389NUCA Logis, façade postérieure vue depuis le nord. IVR24_20162800390NUCA Laiterie, vue générale depuis le sud-ouest. IVR24_20162800391NUCA Écurie et étable, vue depuis le sud-ouest. IVR24_20162800018NUCA Bergerie (?), vue générale depuis le sud. IVR24_20162800022NUCA
  • Calvaire : tuilerie, actuellement maison
    Calvaire : tuilerie, actuellement maison Frazé - Le Calvaire - - isolé - Cadastre : 1813 B2 263 2016 OB 553
    Historique :
    Frazé a d'ailleurs été construite avec des briques et des tuiles cuites sur place. Présent sur le plan géométrique de la seigneurie datant du troisième quart du 18e siècle, le bâtiment le plus ancien semble remonter au 18e siècle au plus tard, comme le montre sa structure en pan de bois. Il s'agit très 1867 deux séchoirs, le premier contigu et le second éloigné d'une dizaine de mètres. Alexandre Thiroux de Gervilliers, descendant des anciens seigneurs et propriétaire du château, en est le commanditaire
    Description :
    Foussarde. Elle comprend deux bâtiments alignés. Le premier se compose de deux corps de bâtiments, d'époque (séchoir). Le second bâtiment de plan carré servait également de séchoir. Sa charpente repose sur une structure en poteaux de bois. Le remplissage des murs est assuré par une maçonnerie de brique ajourée . Deux épis en terre cuite couronnent le faîtage du toit.
    Localisation :
    Frazé - Le Calvaire - - isolé - Cadastre : 1813 B2 263 2016 OB 553
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le sud. IVR24_20162801122NUCA Séchoir et four à tuiles, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20172800240NUCA Séchoir et four à tuiles, vue générale depuis le nord-est. IVR24_20172800241NUCA
  • Grand Écossé : ferme
    Grand Écossé : ferme Frazé - Le Grand Écossé - isolé - Cadastre : 1813 I2 292 2016 ZX 10
    Historique :
    D'après Édouard Lefèvre, Le Grand Écossé est mentionné pour la première fois en 1475 comme fief dépendant de la seigneurie de Frazé. Le bâtiment le plus ancien conservé semble être le logis secondaire , qui pourrait remonter au 17e siècle, comme le montre son ossature en pan de bois. La partie centrale sont présents sur le plan cadastral de 1813. Les travaux d'agrandissement de la ferme débutent
    Description :
    comprend six bâtiments : - Le bâtiment principal se trouve au nord-ouest de la ferme. Il comprend sous un même toit deux écuries, deux dépendances (?) et le logis (salle et chambre). - En face et de l'autre dans sa partie ouest l'ancienne aire à battre, dont le pavage circulaire est encore visible. - À
    Localisation :
    Frazé - Le Grand Écossé - isolé - Cadastre : 1813 I2 292 2016 ZX 10
    Illustration :
    Vue générale depuis le nord-est. IVR24_20162800256NUCA Vue partielle de la ferme depuis le nord-est. IVR24_20162800257NUCA Bâtiment principal, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20162800259NUCA Logis secondaire, poulailler et toit à porcs, vue générale depuis le nord-est Logis secondaire, poulailler et toit à porcs, vue générale depuis le sud-ouest Bâtiment secondaire (grange, étable et bergerie), vue partielle depuis le sud-ouest Bâtiment secondaire, vue partielle depuis le sud. IVR24_20162800265NUCA Fournil, vue générale depuis le nord. IVR24_20162800268NUCA
  • Bourg : maison (4 rue du 8 mai 1945)
    Bourg : maison (4 rue du 8 mai 1945) Frazé - Le Bourg - 4 rue du 8 mai 1945 - isolé - Cadastre : 1813 E2 356 2016 AB 137
    Description :
    intérieur, modifié tardivement, n'est pas restituable. Le toit est à longs pans couvert en tuile plate. Un
    Localisation :
    Frazé - Le Bourg - 4 rue du 8 mai 1945 - isolé - Cadastre : 1813 E2 356 2016 AB 137
    Illustration :
    Façade principale, vue générale depuis le sud-est. IVR24_20172800420NUC4A
  • Ferrière : ferme, actuellement maison
    Ferrière : ferme, actuellement maison Frazé - La Ferrière - isolé - Cadastre : 1813 H 37 2016 H 151
    Historique :
    D'après Édouard Lefèvre, La Ferrière apparaît sous le toponyme Ferraria dès 1531. Fief à cette époque, le lieu-dit devient une seigneurie en 1627 avant d’être achetée par les Gramont, et annexée à la seigneurie de Frazé en 1660. Le bâtiment principal, probablement le plus ancien, semble remonter au 16e siècle. Témoignent de cette époque, les cheminées de la cuisine et de la chambre, le cloisonnement en pan chaînage d'angle), le bâtiment est remanié : la probable ossature en pan de bois est remplacée par des murs retroussés, facilitant la circulation dans le comble). Alexandre Thiroux de Gervilliers, propriétaire du nouveaux bâtiments (partie porcherie et bergerie). La ferme entre dans le giron de Joseph Dulong de Rosnay : construction des deux tourelles sur le pignon ouest du logis, construction (ou reconstruction ?) de la cave et
    Observation :
    différentes périodes : ossature et charpente en pan de bois, pigeonniers de comble en céramique dans le
    Description :
    , répartis autour d'une cour ouverte en "O", ainsi qu'un fournil : - Placé au nord de la ferme, le bâtiment cave. Tardivement, deux tourelles de fonction purement décorative ont été édifiées contre le pignon et un clapier ont été construits en alignement à l'est. Le logis conserve trois cheminées anciennes l'édifice, il subsiste le cloisonnement en pan de bois entre la salle et la chambre, séparées par l'entrée de la porcherie est coupé pour permettre le passage des véhicules : l'accès à la ferme se fait aussi voûtains en brique séparant le rez-de-chaussée du comble à usage de grenier. - À l'est se trouve le cour ouverte de la ferme, le fournil se situe à l'ouest de l'ensemble. Entièrement construit en brique
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la ferme depuis le nord-ouest. IVR24_20172800265NUCA Vue d'ensemble de la ferme depuis le sud-est. IVR24_20172800274NUCA Vue d'ensemble de la ferme depuis le sud. IVR24_20162800094NUCA Bâtiment principal, vue générale depuis le sud. IVR24_20162800095NUCA Bâtiment principal, vue générale depuis le nord-est. IVR24_20162800099NUCA Bâtiment secondaire (porcherie, bergeries et remise), vue générale depuis le nord-est Troisième bâtiment, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20162800111NUCA Fournil, vue générale depuis le nord-ouest. IVR24_20162800114NUCA
1