Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 45756 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble (9 place Halmagrand)
    Immeuble (9 place Halmagrand) Orléans - 9 place Halmagrand - en ville - Cadastre : 1981 BP 65
    Historique :
    L'édifice date de 1932. Les travaux furent réalisés par l'entrepreneur A. Lecluse.
    Auteur :
    [entrepreneur] Lecluse A.
    Typologies :
    édifice d'angle à façade symétrique
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Maison (12 rue Alsace Lorraine)
    Maison (12 rue Alsace Lorraine) Orléans - 12 rue d'Alsace Lorraine - en ville - Cadastre : 1981 BP 73
    Historique :
    permis d'habiter est daté de 1933. Les travaux furent réalisés par l'entrepreneur A. Lecluse.
    Auteur :
    [entrepreneur] Lecluse A.
    Typologies :
    édifice à façade dissymétrique
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Moulins de Grandin, actuellement maison (ruelle Grandin)
    Moulins de Grandin, actuellement maison (ruelle Grandin) Nogent-le-Rotrou - ruelle Grandin - en ville
    Historique :
    La première mention des moulins date de 1216 : le quart des usines est alors cédé à Eudes Grandin par Thomas, comte du Perche. Elles sont au nombre de deux, l’une est à fouler les draps, l’autre à moudre le blé. Les moulins sont vendus en 1234 à l’abbaye des Clairets. Les sœurs sont encore propriétaires d’un moulin (à farine) en 1690. Le second, précédemment aliéné, est dédié au foulage des draps . Durant la première partie du 19e siècle (cf. plan de 1858), les moulins, l’un à tan (bâtiment 1) et l’autre à farine (bâtiment 2), sont implantés de part et d’autre du bras est de l’Huisne. Le déversoir du déversoir du bâtiment 2, donnant à la rivière le coude qu’on lui connaît aujourd’hui. Le site a été, malgré
    Dénominations :
    moulin à blé moulin à tan moulin à foulon
    Description :
    visibles à cet endroit. Les moulins sont accessibles par la ruelle Grandin. Le bâtiment 1 est en grande porteurs. Le bâtiment 2 a été en partie reconstruit. Ses façades mélangent ainsi moellons de silex
    Annexe :
    le comte nostre moulin a bled de grandin situé en la paroisse de St-Hilaire composé dune maisons
  • Ensemble de 20 classeurs à fiches, dits fichiers rotatifs Sipan
    Ensemble de 20 classeurs à fiches, dits fichiers rotatifs Sipan Tours - Quartier sinistré nord - 2bis avenue André-Malraux - en ville
    Historique :
    bibliothèque municipale, à hauteur de 901 000 francs. Initialement placés à l'entrée de la section Étude, ces
    Référence documentaire :
    [Vue des classeurs rotatifs à l'entrée de la section Etude de la bibliothèque] / Robert Arsicaud p. 27 (ill.) DIRECTION DES BIBLIOTHEQUES DE FRANCE. Introduction à une visite des bibliothèques
    Précision dénomination :
    classeurs à fiches
    Dénominations :
    classeur à archives
    Description :
    Ces fichiers rotatifs ont une structure en métal de type carrosserie. Ils sont destinés à accueillir des fiches de catalogage, offrant une version moderne du meuble à fiches avec tiroirs en bois tournant. Ces meubles à abattant refermable sont montés sur roulettes afin d'être facilement déplacés.
    Emplacement dans l'édifice :
    face à l'entrée de la salle
    Titre courant :
    Ensemble de 20 classeurs à fiches, dits fichiers rotatifs Sipan
    Illustration :
    Vue des fichiers rotatifs placés à l'entrée de la section Etude, lors de l'ameublement de la
    Structures :
    à abattant
  • Ville :  moulin dit moulin du Moulinet, actuellement garage automobile (29 rue Victor Hugo)
    Ville : moulin dit moulin du Moulinet, actuellement garage automobile (29 rue Victor Hugo) Château-Renault - Moulinet - 29 rue Victor Hugo - en ville - Cadastre : 1835 A 132 2014 AM 263
    Historique :
    (bail en 1524). Servant de moulin banal, il est mentionné en 1755 comme appartenant pour moitié à moulin est décrit comme consistant "dans deux corps de bâtiments, le premier composé d’une chambre à feu ustensiles dudit moulin, un cellier au nord de la halle dudit moulin, une petite écurie tenante à la dite chambre, le deuxième est composé de deux écuries et un toit à porc à deux chambrées, cour devant et derrière le premier corps de bâtiment, un jardin au midi de la cour, la rivière à l’arrière bief entre deux " et est estimé avec les terres qui en dépendent à la somme de 8000 livres. Un règlement de 1853 est pris pour l’ensemble des usines situées sur le Gault. Le moulin, appartenant à Monsieur Esnault, est à cette époque toujours utilisé comme moulin à moudre le blé. Il est transformé peu de temps après comme moulin à tan (deux halles aux écorces sont construites sur le coteau surplombant le moulin en 1860). En alors utilisé comme moulin à tan pour la tannerie Placide Peltereau, puis Enault et Cie, qui ferme ses
    Référence documentaire :
    FOURNIER, Gérard. Maîtres et ouvriers tanneurs à Château-Renault de la seconde moitié du XVIIIe siècle à 1914. Paris : thèse de doctorat : Université de Paris I Panthéon-Sorbonne : 1989.
    Dénominations :
    moulin à blé moulin à tan
    Représentations :
    Les baies du rez-de-chaussée et de l'étage sont à meneau en pierre de taille. Les baies latérales de l'étage de comble étaient à croisée en pierre de taille. Les anciennes cheminées du premier étage "Expédition" au-dessus du portail principal et "Entrée" au-dessus de la porte latérale à l'est.
    Description :
    Il s'agit d'un édifice à un étage carré et étage de comble construit en moellon enduit, pierre de taille et brique. L'ensemble se compose de sept travées au rez-de-chaussée et à l'étage. L'entrée, une rapport à la façade. L'étage de comble d'origine a disparu (lucarnes détruites ou murées) et les baies de l'étage ont été murées par des parpaings. Le toit d'origine a été remplacé par un toit à longs pans en
    Localisation :
    Château-Renault - Moulinet - 29 rue Victor Hugo - en ville - Cadastre : 1835 A 132 2014 AM 263
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Ville :  moulin dit moulin de Launay
    Ville : moulin dit moulin de Launay Château-Renault - Launay - Cadastre : 1835 A 357 1835 A 358 2014 AP 106
    Historique :
    et comble dessus, étables, écuries, grange, toit à porcs, cour, jardins et prés". Appartenant à à l'instar de ceux d'Etampes et Corbeil". Un plan est dressé en 1826, et le propriétaire obtient l'autorisation en 1827. Il sert toujours de moulin à blé lorsqu'il est augmenté en 1868, mais il est converti en moulin à tan vers la fin des années 1880 : deux halles aux écorces sont construites à proximité en 1887 et 1888. En 1901, Jules Hervé est autorisé à y établir une tannerie-corroierie. Le bâtiment accueille alors trois marteaux à battre le cuir (rez-de-chaussée), la corroierie (1er étage) et les sèches (2e étage et comble). La tannerie Hervé est la dernière de Château-Renault à fermer ses portes, en 1985.
    Dénominations :
    moulin à blé moulin à tan
    Description :
    L'édifice est à deux étages et comble à surcroit, construit en moellon crépi et pierre de taille , et couvert d'un toit à longs pans et demi-croupes en ardoise.
    Localisation :
    Château-Renault - Launay - Cadastre : 1835 A 357 1835 A 358 2014 AP 106
    Couvertures :
    toit à longs pans demi-croupe
  • Plat à quêter
    Plat à quêter Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Ce plat à quêter fut exécuté par Benoît François XII Hanappier, orfèvre orléanais né en 1753, reçu à la maîtrise en 1774, mort après 1793, dont est conservée également au centre hospitalier une parisien et une cuiller à moutarde datée de 1776-1778 conservée dans une collection particulière.
    Observation :
    Plat à quêter exécuté par Benoît François XII Hanappier, orfèvre orléanais (1753-après 1793).
    Dénominations :
    plat à quêter
    Représentations :
    ornementation à filet
    Description :
    Plat à quêter en argent anciennement doré.
    Titre courant :
    Plat à quêter
  • Fer à hosties
    Fer à hosties Villedômer
    Historique :
    Fer servant à la fabrication des hosties semblant dater du 17e siècle.
    Dénominations :
    fer à hosties
    Description :
    Fer à deux plaques oblongues prolongées par deux longs manches, fixés par un boulon. L'une des
    Titre courant :
    Fer à hosties
    États conservations :
    Fer à hosties rouillé.
  • Villée : moulin dit moulin de Villée
    Villée : moulin dit moulin de Villée Le Boulay - Villée - en écart - Cadastre : 1835 E2 211 1835 E2 213 2018 E 95
    Historique :
    La présence d'un moulin à farine à Villée est attestée dès 851, dans un cartulaire de l'abbaye de Cormery. Le moulin dépend par la suite du prieuré de Bénédictines du Boulay, puis à partir de 1765, comme tous les biens de ce prieuré supprimés, de l'abbaye d'Étival. Il s'agit à cette époque d'un moulin à foulon. Le moulin est décrit en 1698 comme "consistant en maison manable pour le fermier [...] moulin à a fait construire un déversoir non point au lieu indiqué mais auprès des vannes de décharge. Ce déversoir à 7 m de longueur et est en deux parties de 3,50 m, de chaque côté des vannes de décharge. D'après l'entrée de la cour de l'usine. Dans la seconde moitié du 19e siècle, le moulin est un moulin à tan, qui fournit des écorces de chêne aux tanneries de Château-Renault : la construction d'un moulin à tan sur la
    Dénominations :
    moulin à foulon moulin à farine
    Description :
    , encadrements des baies), et couvert d'un toit à longs pans en ardoise.
    Illustration :
    Détail des mécanismes dont une partie a été fabriquée par la société Audemar Guyon à Dole (39
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Seau à eau bénite
    Seau à eau bénite Villedômer
    Historique :
    Seau à eau bénite daté du 15e siècle. Il a servi dans la seconde moitié du 20e siècle de bénitier suspendu dans une petite niche à l'entrée de l'église.
    Référence documentaire :
    GIRAULT, Marcel. Contribution à l'histoire de Villedômer, l'église. 2009.
    Dénominations :
    seau à eau bénite
    Description :
    Seau à eau bénite en cuivre.
    Titre courant :
    Seau à eau bénite
  • Grichonnières : four à chaux
    Grichonnières : four à chaux Fontgombault - près de Les Grichonnières - isolé - Cadastre : 1986 A 222
    Dénominations :
    four à chaux
    Localisation :
    Fontgombault - près de Les Grichonnières - isolé - Cadastre : 1986 A 222
    Titre courant :
    Grichonnières : four à chaux
    Illustration :
    Vue du four à chaux. IVR24_20103600099NUC2A
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Azay-sur-Cher - Bourg - en village
    Historique :
    La chaire a été réalisée entre 1856 et 1881 par l'abbé Guillot, curé de la paroisse d'Azay-sur-Cher.
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Représentations :
    ornement à forme architecturale Abondant décor empruntant ses motifs à l'architecture gothique. Présence d'une guirlande de vigne sous la rambarde de l'escalier et à la base de la cuve. L'abat-voix porte une colombe aux ailes déployées et est surmonté d'un édicule à ajouré sommé d'une couronne portant elle-même une croix.
    Description :
    La chaire à prêcher est adossée et suspendue au mur sud de la nef. Bien qu'elle soit traitée comme monochrome. Les techniques employées font appel à la taille et au moulage. Cette chaire est à escalier droit , la cuve est à trois panneaux sculptés, portée par un pilier maçonné caché par un décor d'arcatures
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Boîte à hosties
    Boîte à hosties Auzouer-en-Touraine
    Inscriptions & marques :
    maître (sur le bord de la boîte et sur le bord du couvercle) : losange, balance à deux plateaux, A Renaud , une étoile à cinq branches.
    Historique :
    Boîte à hosties fabriquée entre 1838 et 1840 par Alexis Renaud, orfèvre parisien.
    Dénominations :
    boîte à hosties
    Description :
    Boîte à hosties de forme ovale, surmontée d'un couvercle bombé dans sa partie supérieure et sommé
    Titre courant :
    Boîte à hosties
  • 23 boîtes à hosties
    23 boîtes à hosties Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Ensemble de boîtes destinées à la conservation des hosties non consacrées dans les salles de
    Dénominations :
    boîte à hosties
    Description :
    Les boîtes à hosties sont de formes et de tailles diverses, vernis ou non.
    Titre courant :
    23 boîtes à hosties
    Illustration :
    Quelques boîtes à hosties. IVR24_20084500501NUC2A
  • Bougère : toit à porcs
    Bougère : toit à porcs Lingé - La Bougère - - isolé - Cadastre : 2015 AB 595 1813 A 1005, 1006
    Historique :
    Le toit à porcs est le seul bâtiment encore debout de la ferme de la Bougère, détruite dans la
    Dénominations :
    toit à porcs
    Localisation :
    Lingé - La Bougère - - isolé - Cadastre : 2015 AB 595 1813 A 1005, 1006
    Titre courant :
    Bougère : toit à porcs
    Illustration :
    La ferme (disparue) de la Bougère est portée sur le plan cadastral de 1813 (section A). (Archives Vue du toit à porcs depuis l'est. IVR24_20163601184NUC2A
  • Secrétaire à abattant
    Secrétaire à abattant Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Jean Georges Schlichtig, ébéniste établi à Paris dans le faubourg Saint-Antoine, fut reçu maître en
    Dénominations :
    secrétaire à abattant
    Représentations :
    ornementation instrument de musique pot à feu ruban vase fleur battants sont ornés de pots à feu et les côtés latéraux de vases fleuris.
    Description :
    de couleur vernis, à angles coupés et pieds droits. Il ouvre à un tiroir à serrure unique à la partie supérieure et comporte un placard à deux battants à la partie inférieure ; l'abattant servant d'écritoire est
    Titre courant :
    Secrétaire à abattant
  • Armoire à linge
    Armoire à linge Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Cette armoire servait à serrer du linge.
    Dénominations :
    armoire à linge
    Représentations :
    L'armoire est ornée de vigne, palmettes, fleurettes, vase à fleurs et de moulures dessinant des
    Description :
    cardinal. Elle ouvre à deux battants et est pourvue de deux tiroirs à la partie inférieure. L'intérieur est
    Titre courant :
    Armoire à linge
  • Plat à quêter
    Plat à quêter Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    , un Jehovah au-dessus. Poinçon de titre : coq courant à droite, tête à droite, différent 1 en bas à droite, poinçon de moyenne garantie : tête casquée de profil à gauche. Les trois poinçons sont associés.
    Historique :
    Ce plat à quêter fut exécuté entre 1809 et 1819. Jean-Charles Cahier était établi 34 quai des Orfèvres à Paris, son poinçon fut insculpé en 1801 et biffé en 1849.
    Dénominations :
    plat à quêter
    Titre courant :
    Plat à quêter
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Dierre - en village
    Historique :
    Il ne subsiste de la chaire à prêcher que la cuve, retournée, datée et signée à l'intérieur
    Dénominations :
    chaire à prêcher
    Représentations :
    ornement à forme géométrique sur panneau
    Description :
    La cuve de plan polygonal a conservé quatre panneaux moulurés et n'a plus de porte. Assemblages
    Titre courant :
    Chaire à prêcher
  • Pompe à eau
    Pompe à eau Francueil - rue du Val-Fleuri - en village
    Inscriptions & marques :
    Pompe à eau estampillée Dragor. L'inscription "Bté S.G.D.G." signifie "Breveté sans garantie du
    Historique :
    Pompe à godets portant la marque Dragor. Ces pompes à tête de lion ont été produites au Mans par Henri Legou à partir de 1923. Les établissements Dragor ont fermé en 1969. La date d'installation de la
    Dénominations :
    pompe à eau
    Titre courant :
    Pompe à eau