Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 76 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean) Nogent-le-Rotrou - Château Saint-Jean - en ville - Cadastre : BM 83
    Historique :
    église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la charte VII est remise en question par K l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la création du chapitre de clercs soit castrum (Saint-Jean et Saint-Etienne, en 1194), Saint-Étienne n’est plus mentionnée comme ecclésia, mais chapelle Saint-Étienne et ses archives sont brûlées. En 1467, la remise en état du pôle seigneurial
    Référence documentaire :
    p.182 sq. FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
    Description :
    La date de destruction ainsi que l’emplacement de la chapelle Saint-Étienne sont inconnus. Les -Étienne.
    Titre courant :
    Église Saint-Étienne (détruite, enceinte château Saint-Jean)
    Vocables :
    Saint-Etienne
    Texte libre :
    Fondation La fondation du chapitre Saint-Étienne est connue grâce à l’Obituaire du chapitre Saint première moitié du 12e siècle. Localisation Le collège prend place dans l’église Saint-Etienne (in ecclesia -Denis mentionnent l’existence d’une église dédiée à Saint-Étienne avant 1100. Si la datation de la ) permet d’attester de l’existence de l’église Saint-Étienne avant 1099. Néanmoins, rien n’indique que la probable qu’une église Saint-Étienne ait existé dans le castrum de Nogent avant le12e siècle. A titre -1012. Si tel était le cas à Nogent, la fondation du chapitre de Saint-Étienne serait à interpréter -Étienne aux moines de Saint-Denis. Le don fut effectué par le comte Geoffroy II, avant 1099. L’église est seigneur de Nogent dispose d’un droit de nomination sur les chapelains de Saint-Étienne. Fonction : si l’on s’en réfère à l’article de Florian Mazel, l’église collégiale et plus tard la chapelle Saint-Étienne chapitres Saint-Étienne et Saint-Jean L’Obituaire de Saint-Jean fait mention de la création par Geoffroy V
    Illustration :
    Château Saint-Jean, plan de distribution, avec emplacement supposé de la chapelle Saint-Etienne
  • Maison Saint-Étienne (détruite, 2 rue du Paty)
    Maison Saint-Étienne (détruite, 2 rue du Paty) Nogent-le-Rotrou - 2 rue du Paty - en ville
    Historique :
    La maison Saint-Étienne tient son nom d’une scène figurant sur l’un de ses poteaux cornier. Située Saint-Étienne afin d’éviter la déviation de la route nationale passant par Nogent-le-Rotrou. L’édifice
    Référence documentaire :
    . Protections : maison Saint-Etienne, (projets, lettres et minutes), lettre. 1930-1984. Maison Saint-Etienne /J. Trouvelot. 1947. Photographies. (Médiathèque de l’architecture et du Maison Saint-Étienne / G. Massiot. 1947 et 1950. Aquarelles. (Château-Musée Saint-Jean. Fonds
    Titre courant :
    Maison Saint-Étienne (détruite, 2 rue du Paty)
    Appellations :
    Saint-Etienne
    Annexe :
    Aveu de 1648, Maison Saint-Etienne (Archives nationales) et Classement Monument historique Protections : maison Saint-Étienne, (projets, lettres et minutes), 1930-1984. Proposition d’inscription de la maison Saint-Étienne (1930) : […] Cette très belle maison ornée de pan de bois dans sa partie supérieure inférieure, le groupe important placé à l'angle de la maison représente la lapidation de Saint-Étienne qui -Arts, le 1er octobre 1951. La maison Saint-Étienne est édifiée à l'angle de deux rues et comprend un lapidation de Saint Etienne.[...] Au-dessus dans la hauteur de l'étage, le pan de bois est très simple et ne de : 1 000 000 frs pour l'acquisition et la démolition de la maison Saint-Etienne à Nogent le Rotrou n'est plus possible de prévoir le remontage de la maison Saint-Étienne, la plus grande partie des
    Illustration :
    Relevés de la Maison Saint-Etienne, coupes, profils et planchers, 1950. (Musée-château Saint-Jean
  • Église paroissiale Notre-Dame-des-Marais (détruite, 68 rue Saint-Laurent)
    Église paroissiale Notre-Dame-des-Marais (détruite, 68 rue Saint-Laurent) Nogent-le-Rotrou - 68 rue Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 1990 BH 187, 259
    Référence documentaire :
    p.193 FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre
    Vocables :
    Saint-Etienne
  • Le mobilier de la cathédrale Notre-Dame de Chartres
    Le mobilier de la cathédrale Notre-Dame de Chartres Chartres - 16 cloître Notre-Dame - en ville - Cadastre : 1985 AB 23
    Auteur :
    [orfèvre] Loque Jean Ange Joseph [serrurier] Perez Joseph
    Annexe :
    36. Verrière. Ensemble de 3 en arc brisé, exécutées par L. Lobin, peintre-verrier à Tours, 1860 et 1861. Baie gauche signée et datée L. LOBIN TOURS 1860 ; baie centrale signée et datée L. LOBIN.TOURS .1860 et baie droite signée et datée L. LOBIN TOURS 1861. Décor archéologique en encadrement, effigies et tabernacle, pierre, milieu 20e siècle, chapelle Saint-Joseph (anciennement Saint-Julien). Autel siècle, décor de volutes, chapelle Saint-Joseph. Clôture basse de chapelle. Éléments : 8 balustres, 4 . Chandelier d’autel. Ensemble de 2, laiton doré et verroterie, chapelle Saint-Joseph. Burettes et bassin à . A gauche de la chapelle Saint-Joseph. Statue de saint Antoine de Padoue portant l’enfant nouveau-né , plâtre, limite 19e 20e siècle, appliqué contre le mur séparant les chapelles Saint-Joseph et du Saint -Cœur de Marie. Statue de saint Joseph, plâtre et peinture dorée sur l’orfroi, limite 19e siècle 20e siècle. Il tient la baguette fleurie, chapelle Saint-Joseph. Statue du Sacré-Cœur, plâtre polychrome, 4e
    Texte libre :
    1755 celui de l’architecte Étienne et des frères Paul-Ambroise et René-Michel Slodtz, sculpteurs et nouveau stucateur, Joseph Antoine Gontheinze, estimé moins cher que Hermand. Des murs de brique maçonnée Bridan. Le 3 avril 1767, le chapitre passe commande à Joseph Perez, serrurier à Paris, pour la confection
  • Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 97 1987 A1 123
    Historique :
    Joseph Valet en 1849, n'est pas respecté : en remplacement, un corps de bâtiment à un étage carré est
    Référence documentaire :
    Projet d'agrandissement du presbytère/dressé par l'agent voyer, Joseph Valet, en 1849. (Archives
    Auteur :
    [agent voyer] Valet Joseph
    Illustration :
    Projet d'agrandissement du presbytère dressé par l'agent voyer Joseph Valet en 1849 (projet non Projet d'agrandissement du presbytère dressé par l'agent voyer Joseph Valet en 1854. (Archives
  • Bourg : école publique primaire de filles, actuellement école publique primaire mixte
    Bourg : école publique primaire de filles, actuellement école publique primaire mixte Thiron-Gardais - Bourg - Avenue de la Gare - en village - Cadastre : 2014 AB 112
    Historique :
    la mairie-école de garçons, demande en 1899 à l'architecte nogentais Arthur Joseph Proust de dresser
    Auteur :
    [architecte] Proust Arthur Joseph
    Illustration :
    par l'architecte Arthur Joseph Proust en 1899). IVR24_20142800267NUC2A d'ensemble des écoles et plans détaillés de l'école de filles (dressé par l'architecte Arthur Joseph Proust , coupes et élévations de l'école de filles (dressées par l'architecte Arthur Joseph Proust en 1899
  • Bourg : école publique primaire de garçons, actuellement mairie
    Bourg : école publique primaire de garçons, actuellement mairie Thiron-Gardais - Bourg - 1 rue de Gardais - en village - Cadastre : 2014 AB 94
    Historique :
    Arthur Joseph Proust d'en dresser les plans et devis. La maison d'école est finalement construite en 1881
    Auteur :
    [architecte] Proust Arthur Joseph
  • Bourg : ferme puis école publique primaire de filles, actuellement maisons
    Bourg : ferme puis école publique primaire de filles, actuellement maisons Argenvilliers - Bourg - 19 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 G 65 1992 G 8, 9 501
    Historique :
    . L'architecte nogentais Arthur-Joseph Proust dresse les plans de réaménagement de la ferme en maison d'école de
    Auteur :
    [architecte] Proust Arthur-Joseph
  • Petit Essard : ferme, actuellement maison
    Petit Essard : ferme, actuellement maison Frazé - Le Petit Essard - isolé - Cadastre : 1813 I1 5, 6 2016 ZV 19
    Historique :
    fin du 19e siècle, la ferme entre dans le giron du domaine de Frazé, reconstitué par Joseph Dulong de
    Observation :
    du 20e siècle - sous l'influence de Joseph Dulong de Rosnay, grand propriétaire terrien - a pour
    Auteur :
    [commanditaire] Dulong de Rosnay Joseph
  • Bourg : ferme du château (1 rue du 8 mai 1945)
    Bourg : ferme du château (1 rue du 8 mai 1945) Frazé - Le Bourg - isolé - Cadastre : 1813 E 351 2016 AB 11
    Historique :
    après), la ferme - à l'instar des autres propriétés du domaine de Frazé - est rachetée par Joseph Dulong
    Auteur :
    [commanditaire] Dulong de Rosnay Joseph
  • Bourg : lavoir
    Bourg : lavoir Thiron-Gardais - Bourg - Avenue de la Gare - en village - Cadastre : 2014 AB 103
    Historique :
    En 1900, la municipalité charge Arthur Joseph Proust, architecte à Nogent-le-Rotrou, de dresser les
    Auteur :
    [architecte] Proust Arthur Joseph
    Illustration :
    Projet de construction du lavoir communal, plan dressé par l'architecte Arthur-Joseph Proust en -Joseph Proust en 1900. IVR24_20142800396NUC2A
  • Bourg : château de Frazé
    Bourg : château de Frazé Frazé - le Bourg - 1 place du Château - en village - Cadastre : 1813 E2 312, 344, 345, 346 2016 AB 202
    Historique :
    . L'ensemble est restauré pour Joseph Dulong de Rosnay entre 1893 et 1930 avec la construction d'un château
    Référence documentaire :
    AD d'Eure-et-Loir, 2 E 14/72. Notariat - Étude de Frazé - Étienne Janvier (1668-1671). AD d'Eure-et-Loir, 2 E 14/76. Notariat - Étude de Frazé - Étienne Janvier (1688-1693). p. 61-67 BROSSARD, Jean. Joseph Dulong de Rosnay (1876-1939) et son chef-jardinier Charles Brossard
    Auteur :
    [commanditaire] Dulong de Rosnay Joseph
    Texte libre :
    démantelé. Joseph Dulong de Rosnay achète le château en 1893 et reconstitue le domaine par achats successifs loin. Au décès de Joseph Dulong de Rosnay en 1939, la propriété échoit aux héritiers, les La Sayette et d’Arconville - Réaménagement pour Joseph Dulong de Rosnay à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle
  • Bourg : cimetière
    Bourg : cimetière Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 2019 B 46
    Historique :
    Le conseil municipal décide de faire appel à l'architecte nogentais Arthur Joseph Proust pour
    Auteur :
    [architecte] Proust Arthur Joseph
    Illustration :
    cimetière dressé le 20 mars 1894 par l'architecte Arthur-Joseph Proust. (Archives départementales d'Eure-et
  • Bourg : mairie-école, actuellement mairie (rue Saint-Chéron)
    Bourg : mairie-école, actuellement mairie (rue Saint-Chéron) La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Chéron - en village - Cadastre : 1987 A1 162
    Historique :
    rapidement comme trop petite. Les plans d'une nouvelle salle de classe sont élaborés par l'agent voyer Joseph
    Auteur :
    [agent voyer] Valet Joseph
    Illustration :
    Projet de réaménagement de la propriété destinée à la mairie-école dressé par l'agent voyer Joseph
  • Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte
    Bourg : mairie-école publique primaire de garçons, puis mairie-école publique primaire mixte Argenvilliers - Bourg - 2 rue de la Comtesse de Mons - en village - Cadastre : 1811 H 50 1992 G 57, 58
    Historique :
    présenté par la municipalité. Les plans sont dressés par l'architecte nogentais Arthur-Joseph Proust et le
    Auteur :
    [architecte] Proust Arthur-Joseph
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame-de-Carmel (rue de l'Église )
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame-de-Carmel (rue de l'Église ) Margon - Bourg - rue de l'Église - en village - Cadastre : 1811 C 73 1990 AB 54
    Historique :
    , Joseph-Julien Masson (entre 1836 et 1860) entreprend sa restauration. Les travaux durent vingt-quatre ans
    Référence documentaire :
    Élévation de l'église paroissiale dressée par l'agent-voyer en 1852. Par Valet, Joseph. (Archives Plan de l'église paroissiale dressé par l'agent voyer en 1852. /Par Valet, Joseph. (Archives FRET, Louis-Joseph. Antiquités et chroniques percheronnes. Volume III. Paris : Le Livre d'histoire
    Auteur :
    [agent voyer] Valet Joseph [commanditaire] Masson Joseph-Julien
    Illustration :
    Plan dressé par l'agent voyer, Joseph Valet, en 1852. ((Archives départementales d'Eure-et-Loir, 1 Élévation dressée par l'agent voyer, Joseph Valet, en 1852. (Archives départementales d'Eure-et
  • Bourg : école publique primaire de filles (place de la Mairie)
    Bourg : école publique primaire de filles (place de la Mairie) Brunelles - Bourg - place de la Mairie - en village - Cadastre : 1811 C 106 1992 C1 55
    Historique :
    l'instituteur. Arthur-Joseph Proust, architecte à Nogent-le-Rotrou, est chargé de dresser les plans de l'édifice
    Auteur :
    [architecte] Proust Arthur-Joseph
  • Bourg : pont
    Bourg : pont Frazé - Le Bourg - - isolé - Cadastre :
    Historique :
    menace de tomber en ruine en 1835. L'agent-voyer Joseph Valet est chargé de rédiger un devis et un cahier
    Auteur :
    [agent voyer] Valet Joseph
  • Bourg : église paroissiale Saint-Martin
    Bourg : église paroissiale Saint-Martin Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 1811 A 71 2019 B 280, 331
    Historique :
    de l'église. Il faut attendre 1866 pour que l'agent voyer cantonal Joseph-Alcide Taillandier en
    Auteur :
    [agent voyer] Taillandier Joseph-Alcide
  • Bourg : mairie-école
    Bourg : mairie-école Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Bourg - en village - Cadastre : 2019 B 65
    Auteur :
    [] Proust Arthur-Joseph
1 2 3 4 Suivant