Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôtel-Dieu
    Hôtel-Dieu Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville - Cadastre : 1994 AY 2
    Historique :
    cours du troisième quart du 18e siècle : on y dénonçait les mauvaises conditions sanitaires, le manque implantation au cœur de la cité, le faible nombre de lits offerts aux malades (269) et l'impossibilité d'agrandir l'établissement. De plus, avec l'élévation de la façade occidentale et des tours de la cathédrale (1739-1785), les autorités civiles et religieuses décidèrent le dégagement des abords immédiats de l'édifice religieux afin de favoriser sa mise en valeur. La difficulté pour trouver un lieu approprié et du projet. Les projets, proposés dès la fin du 18e siècle, et pour certains à plusieurs reprises de l´hôpital général, alors occupés par une unique religieuse et celui dans l'ancien couvent des -Charles (ancien couvent des Ursulines) situé au sud de la Loire et qui venait d'être désaffecté, fut projet fut jugé trop onéreux. L'établissement de type pavillonnaire, construit sur le rempart et en pavillons à trois niveaux, parallèles et disposés en file, reliés au rez-de-chaussée sur une façade par une
    Référence documentaire :
    Archives départementales du Loiret. Série H dépôt 10/5O/2 et 3. Matériel et mobiliers. 1806-1835. Archives départementales du Loiret. Série H dépôt 10/1L/36. Morgue (1880-1882). et 37 (1882-1885 Archives départementales du Loiret. Série H dépôt 10/3O/2 à 6. Hôtel-Dieu. Construction : plans et Constant Coursimault et datés du 21 juin 1930. Archives départementales du Loiret. série H dépôt 10/3O/15. Réalisations (aménagements et Archives départementales du Loiret. Série H dépôt 10/3O/20 : Banque de sang et laboratoire Archives départementales du Loiret. Série H dépôt 10/30/24 et 25. Cuisine. Construction, plans Archives départementales du Loiret. Série X/269. Hôtel-Dieu : constructions et réparations. an VIII Archives départementales du Loiret. Série X/272. Biens fonciers, baux et loyers. an VIII-1834. Archives départementales du Loiret. Série X/281. Hôtel-Dieu : budgets et comptes moraux.
    Précisions sur la protection :
    Inscription des façades et des toitures.
    Description :
    était déjà amorcée depuis le milieu du 18e siècle, mais, dans le domaine médical, ce fut l'incendie en 1772 de l'emblématique hôtel-Dieu de Paris qui fut le point de départ d'un long et profond débat autour des questions liées à l'hygiène et à la conception architecturale des hôpitaux. Plusieurs projets concentration architecturale et par conséquent celle des malades. Il suggéra donc de créer une segmentation des part et d'autre de vastes cours, donnant une apparence de double peigne à ces hôpitaux. L'hôtel-Dieu , et réalisé avant l'hôpital Lariboisière à Paris (1839-1854), considéré comme l'hôpital modèle de la rue, et complété par deux ailes en retour (ou pavillons) et communiquant à l'arrière, par un porche à galerie de circulation (libres à l'origine et closes après 1907), étaient prolongés, du côté occidental , par deux ailes perpendiculaires et de l'autre côté par une seule aile au sud-est, qui accueillaient intérieures était occupée par l’intendance, en particulier les cuisines et par l'amphithéâtre destiné aux
    Annexe :
    l'expropriation pour cause d'utilité publique furent prononcés les 31 août 1838 et 23 décembre 1839. Les expropriations furent réalisées par la ville d'Orléans et non les Hospices civils car la Loi du 7 juillet 1833 et des Carmes. Afin de fournir les ressources financières nécessaires à l'édification de l'hôtel -Dieu, une estimation détaillée des matériaux et du mobilier de l'ancien hôtel-Dieu fut dressée à l'automne 1843 afin de déterminer ce qui pourrait être réutilisé et ce qui serait vendu (terrains, jardins concepteur de l'hôtel-Dieu et assura l'achèvement de la chapelle Saint-Charles. Il donna sa démission le 29 mai 1863 en demandant à ne résigner sa charge qu'au 1er janvier 1864 et reçut alors le titre
    Illustration :
    Aile nord-ouest (bâtiment A2) et bâtiment bas où se trouvaient les sanitaires (façade occidentale Laboratoire de bactériologie et pharmacie, avant 1908 (carte postale éditée par Berthaud Frères Entrée principale, rue Porte-Madeleine (bâtiments A3 et A14). IVR24_20124500412NUC4A Façade occidentale extérieure et aile nord-ouest (bâtiments A4 et A2). IVR24_20124500410NUC4A Façade occidentale extérieure et aile sud-ouest (bâtiments A4 et A9) IVR24_20124500414NUC4A Façade méridionale (bâtiments A10 et A11 au fond). IVR24_20124500250NUC4A Façade méridionale (bâtiments A10 et A11). IVR24_20124500253NUC4A Bâtiment bas où se trouvaient les sanitaires (façade occidentale). IVR24_20124500411NUC4A Bâtiment bas où se trouvaient les sanitaires (façade occidentale). IVR24_20134500078NUC4A Angle nord-ouest du bâtiment (bâtiment A2) et façade occidentale). IVR24_20124500417NUC4A
1