Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 87 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret
    Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret Blois - rue Porte Clos-Haut - en ville
    Historique :
    Dibbets est finalement proposé : Pierre-Jean Galdin (conseiller aux arts plastiques à la mairie de Blois choisit l’artiste verrier Jean Mauret pour la réalisation des verrières, notamment en raison du travail qui avait été fait par celui-ci en collaboration avec Jean-Pierre Raynaud à l’abbaye de Noirlac en 1976. Les deux hommes se rencontrent pour la première fois à l’atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire d’essais (probablement ceux conservés actuellement à l’atelier de Jean Mauret) sont présentés in situ. Les Jack Lang. Le 15 février 1993, Jean Mauret adresse un devis à Frédéric Migayrou, conseiller aux Arts les gabarits » se rappelle Jean Mauret. A l’origine, il est prévu de placer des grillages de grêle. 18 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret sont à reprendre. Il est décidé fin 2006 que la restauration des vitraux fera l’objet d’un marché négocié avec Jean Mauret puisque c’est lui qui possède les
    Référence documentaire :
    p. 96-101. BERGATTO, Lionel. Blois cathédrale Saint-Louis Jan Dibbets. In : LAGIER, Jean-François Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. p. 59 GREFF, Jean-Pierre. Le vitrail au XXe siècle : éclats et éclipses. In : CHARBONNEAUX, Anne p. 124-129 LANGRENE, Christelle. Blois cathédrale Saint-Louis, Jan Dibbets 1992-2000, de l'espace VERRIER, Philippe, DUPONT, Dominique. Cathédrale Saint-Louis, Blois, création, restauration. Paris
    Description :
    Les 33 vitraux (environ 360 m² de surface totale) réalisés par Jan Dibbets et Jean Mauret sont placés dans les baies hautes et basses de la nef de la cathédrale Saint-Louis de Blois. Au nord 7 baies Dibbets (né en 1941 aux Pays-Bas) rencontre Jean Mauret pour la première fois en septembre 1992 et très , conservées à l’atelier de Jean Mauret durant toute la réalisation des vitraux, ne cessent d’évoluer au cours , Saint Louis … On observe que les baies hautes sont presque toutes égayées par l’ajout de nombreux
    Auteur :
    [peintre-verrier] Mauret Jean
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret
    Annexe :
    Thèmes présentés dans les 33 vitraux réalisés par Jan Dibbets et Jean Mauret dans la cathédrale de commencement était le Verbe », Jean I/I) Baie 24 : ITE, BAPTIZATE OMNES GENTES (« Allez baptiser toutes les », Jean 16/7 et 16/13) Baie 17 : REQUIEM AETERNAM DONA EIS DOMINE (« Donne leur Seigneur le repos éternel » Actes 2/23-24) Baie 13 : AGNUS DEI DONA NOBIS PACEM (« Agneau de Dieu donne nous la paix », Jean 1/29 l’Omega », Apocalypse 1/8) Baie 118 : LA VIGNE (Esaïe 5/1 et Jean 15/5) Baie 116 : YAHVE (le tétragramme l’Espérance chrétienne, Hébreux 6/19) Baie 115 : SAINT LOUIS (Saint patron de la cathédrale) Baie 113 : SAINT
    Illustration :
    Plan de situation des baies de la cathédrale : en rouge, les vitraux réalisés par Jean Mauret - 2000. IN PRINCIPIO ERAT VERBUM (« Au commencement était le Verbe », Jean I/I). Centre national des arts calque. 90 x 122 cm. Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20174100047NUCA . AGNUS DEI DONA NOBIS PACEM (« Agneau de Dieu donne nous la paix », Jean 1/29). Centre national des arts . VENI SANCTE SPIRITUS (« Viens, Esprit Saint », Jean 16/7 et 16/13). Centre national des arts plastiques LES AGNEAUX. Document de travail, scotch noir collé sur calque. 90 x 122 cm. Atelier de Jean Mauret à - 2000. SAINT LOUIS (Saint patron de la cathédrale). Centre national des arts plastiques. Inv FNAC 92123 Panneau d'essai réalisé par Jean Mauret en 1992 suivant les dessins de Jan Dibbets pour les Panneau d'essai réalisé par Jean Mauret en 1992 suivant les dessins de Jan Dibbets pour les Jan Dibbets, Patrick Ponsot (architecte en chef des Monuments historiques) et Jean Mauret
  • Place Louis-XII
    Place Louis-XII Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Historique :
    Louis-XII, son site étant auparavant occupé par l'abbaye de Bourgmoyen, jusqu'à sa démolition en 1806 le feu en juin 1940. A l'exception de la halle métallique, du théâtre et de la fontaine Louis-XII qui reconstruisant pas d'îlot entre elle et la place Louis-XII. Cependant, Charles Nicod dut revoir sa copie afin , André Aubert effectua une étude spéciale d'architecture pour concevoir la future place Louis-XII. Il effets pittoresques. Les travaux de la place Louis-XII, fortement contraints par la destruction du projet de place Louis-XII évolua, certaines parties de son programme étant abandonnées ou simplifiées. Il
    Observation :
    protection de la fontaine Louis-XII (classement par liste de 1840).
    Référence documentaire :
    carte postale Louis Lenormand à Orléans, années 1930. Par Lenormand, Louis (photographe Charles Nicod, Louis Arretche, André Aubert, Charles Dorian. 31 planches. 1942-1944. AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 10. Blois, restauration de la place Louis XII AC Blois. Série Z : 13 Z, fonds André Aubert : 13 Z 11. Blois, place Louis XII, et place Valin-de . Les études architecturales qui s'y rapportent. La place Louis-XII, les remparts, le déplacement du Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Aubert, 72 IFA : boîte n°77. Place Louis-XII. 1960-66. Valin-de-la-Vaissière et de la place Louis-XII. 1976-81. Cinq immeubles restent à construire pour que les abords de la place Louis-XII prennent leur aspect Avec l'aménagement de la Place Louis-XII -compromis entre parking et square- c'est l'épilogue de la
    Description :
    La place Louis-XII se situe, en ville basse, entre fleuve et château. Aux pieds des remparts et des délimitée par les îlots A, F, E et D de la reconstruction. La fontaine Louis-XII qui lui donne son nom est
    Localisation :
    Blois - rive droite - place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine
    Titre courant :
    Place Louis-XII
    Appellations :
    place Louis-XII
    Annexe :
    collaboration avec Paul Herbé et Jean Le Couteur pour lequel ils reçurent l'équerre d'argent en 1962. Il -1953), Le Panoramique, situé au 102-118 quai Louis-Blériot, (1952-1955), l'immeuble HLM du 11, rue des étude spéciale d'architecture pour l'aménagement futur de la place Louis-XII. A la Libération, il fut constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec
    Texte libre :
    début du XIXe siècle qu'une place fut créée à l'emplacement de l'actuelle place Louis-XII. Son site fontaine circulaire centrale, remplaçant la fontaine Louis-XII. Ce projet ne fut que partiellement suivi Louis-XII. Le projet fut poursuivi lorsqu'en 1869, l'architecte Jules de la Morandière, également chargé Louis-XII. Enfin, la fonction commerciale de la place fut confirmée par la reconstruction de la halle selon les principes de l'architecture métallique par l'architecte Albert Renou en 1890. La place Louis halle métallique, du théâtre et de la fontaine Louis-XII qui ne furent qu'endommagés, rien ne subsista projet à l'autre. Ainsi, Hubert-Fillay proposa d'ouvrir la place Louis-XII jusqu'au fleuve en l'étendant entérina la volonté commune d'agrandir la place Louis-XII. Pour cela l'urbaniste proposa de supprimer la Louis-XII. Il suggéra en outre de détruire une partie du théâtre, dont les hautes toitures constituaient la place Louis-XII ne pouvait plus dès lors être bordé par le marché. Ce dernier était déplacé vers
    Illustration :
    Evolution de l'aménagement de la place Louis-XII mise en valeur par la superposition du plan de d'agrandissement de la place Louis-XII, 14-10-1940 (détail). (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 176 Esquisses pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Esquisse pour l'étude spéciale d'architecture pour la place Louis-XII par André Aubert, 1942-43 Etude spéciale d'architecture par André Aubert : façade sud-est de la place Louis-XII, 1943 Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 Projet d'aménagement de locaux commerciaux place Louis-XII par André et Marc Aubert, 1979 La place Louis-XII vue depuis l'est en 1907. Un îlot d'immeubles la sépare des remparts du Château La place Louis-XII dans les années 1930, théâtre et entrée de la rue Saint-Lubin. (Collection Vue aérienne de la place Louis-XII avant-guerre, vers 1935. (Collection particulière, B. Guignard
  • Immeuble (5 place Louis-XII)
    Immeuble (5 place Louis-XII) Blois - rive droite - 5 place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN 349
    Historique :
    L'hôtel du Bon Conseil, implanté avant-guerre au nord de la place Louis-XII, abritait au moment de : "la maison de Bon conseil (XVIe siècle) située 11 place Louis-XII détruite en 1940 a été reconstruite
    Description :
    L'immeuble est implanté dans la partie nord de l'îlot D, entre les places Louis-XII et Valin-de-la . Sa façade principale s'ouvre au sud de la place Louis-XII, on y accède à la pharmacie du rez-de , comme cela avait été un temps envisagé par André Aubert dans son projet pour la place Louis-XII de 1942
    Localisation :
    Blois - rive droite - 5 place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2011 DN 349
    Titre courant :
    Immeuble (5 place Louis-XII)
    Illustration :
    Porte d'entrée sur la place Louis-XII. IVR24_20124100027NUC1A
  • Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc) Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville - Cadastre : 2010 DO 344
    Historique :
    L'immeuble situé à l'angle de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny et de la nouvelle rue Jeanne
    Description :
    Jeanne-d'Arc et de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny. Il se signale tout d'abord par sa taille
    Localisation :
    Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville
    Titre courant :
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Annexe :
    -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
    Illustration :
    Façade principale sur la rue Jeanne-d'Arc, projet de L. Joubert, 1954. (Archives départementales de
  • Port dit port Saint-Jean
    Port dit port Saint-Jean Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    Jusqu'au XVIIIe siècle, le port Saint-Jean n'est constitué que d'une simple grève. Vers 1730 employé au rétablissement du port Saint-Jean et à son pavage. Ils estiment que ce travail serait très d'amarrage du glacis du bourg Saint-Jean emportées par la débâcle soient remplacées, qu'il en soit ajoutées -Jean pour garantir le faubourg et la ville basse des inondations. L'ingénieur en chef reprend cette idée en 1801 mais les travaux nécessaires ne sont pas exécutés. En 1829, le port Saint-Jean suffit aux embarque des vins au port Saint-Jean et qu'un emplacement de 15 mètres y est réservé au bétail (abreuvoir bordée d'un quai surmonté de parapets ou garni de banquettes à l'exception du port Saint-Jean. Pour le port Saint-Jean. Ce port se trouve en effet établi à 1,60 m en moyenne en contrebas du niveau ingénieurs proposent d'élever sur le port Saint-Jean une terrasse à la hauteur de la crue de 1846 (c'est à propose de réhausser le port Saint-Jean et d'y construire deux cales simples (une à chaque extrémité). Ces
    Description :
    Le port Saint-Jean est situé sur la rive droite en amont du Mail. Il se compose d'une cale à
    Titre courant :
    Port dit port Saint-Jean
    Illustration :
    1770). On distingue le Mail planté depuis 1730 et le port Saint-Jean (simple grève). (bibliothèque Abbé Plan de Blois au XVIIIe (avant 1770 : le port Saint-Jean n'est pas aménagé). Détail du plan de la Plan de la jonction entre le port Saint-Jean et le Mail, 1832. (archives municipales de Blois, 1 O Plan de la jonction entre le port Saint-Jean et le Mail, 16 septembre 1832, ingénieur en chef port Saint-Jean. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 331). IVR24_20104100734NUCA Inauguration du bateau à vapeur (inexplosible) le Papin à Blois, 23 juin 1839, au port Saint-Jean Défense de Blois contre les inondations pénétrant par le port Saint-Jean, 27 octobre 1847 Défense de Blois contre les inondations pénétrant par le port Saint-Jean, 27 octobre 1847 Défense de Blois contre les inondations pénétrant par le port Saint-Jean, 27 octobre 1847 Saint-Jean. (archives départementales du Loir-et-Cher, 116 Fi feuille 19). IVR24_20104100687NUCA
  • Blois : statue équestre de Jeanne d'Arc
    Blois : statue équestre de Jeanne d'Arc Blois - place Saint-Louis - en ville
    Inscriptions & marques :
    (sur le piédestal) - JEANNE / LA LORRAINE (à l'avant) - A LA GLORIEUSE JEANNE D'ARC / A SON NOBLE PAYS JEANNE D'ARC S'EST REVELE COMME L'AME HEROIQUE DE LA FRANCE / UNE FOIS DE PLUS SA VISION S'EST JUSTIFIEE CONSACREE PAR LA VOIX IMPERISSABLE / DE SON PEUPLE UNI - C'EST L'ESPRIT DE JEANNE QUI TRIOMPHE TOUJOURS DANS PIERRE PROVIENT DU CACHOT DE JEANNE D’ARC A ROUEN / 1921.
    Référence documentaire :
    CARDONNE, Henry de. Unveiling of the statue of Joan of Arc. Inauguration de la statue de Jeanne
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc équestre Jeanne d'Arc est représentée en armure, légèrement dressée sur son cheval et brandissant son épée.
    Localisation :
    Blois - place Saint-Louis - en ville
    Titre courant :
    Blois : statue équestre de Jeanne d'Arc
  • Saint-Laurent-Nouan : statue de Jeanne d'Arc
    Saint-Laurent-Nouan : statue de Jeanne d'Arc Saint-Laurent-Nouan - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    JEANNE D'ARC/PASSA/A St LAURENT DES EAUX/LE 28 AVRIL 1429 (sur le socle).
    Historique :
    du passage de Jeanne d'Arc le 28 avril 1429, puis déplacée sur la place de l'église Saint-Laurent
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc Jeanne d'Arc est figurée en pied, en armure, la tête levée, tenant de la main droite l'épée pointée
    Titre courant :
    Saint-Laurent-Nouan : statue de Jeanne d'Arc
    Illustration :
    La statue de Jeanne d'Arc devant la mairie de Saint-Laurent-des-Eaux, avant 1908 (carte postale
  • Crouy-sur-Cosson : statue de Jeanne d'Arc
    Crouy-sur-Cosson : statue de Jeanne d'Arc Crouy-sur-Cosson - - Les Basses Fontaines - en écart
    Historique :
    bronze donné par le roi Louis-Philippe Ier en 1841 à la ville d'Orléans, lui-même copie du marbre exécuté
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc en pied
    Titre courant :
    Crouy-sur-Cosson : statue de Jeanne d'Arc
    Illustration :
    Vue de Jeanne d'Arc à mi-corps. IVR24_20134100040NUC4A
  • Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc
    Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc Pierrefitte-sur-Sauldre - place de l'Église - en village
    Historique :
    Il s'agit d'une copie réalisée par Jan et Joël Martel, d'après la statue de Jeanne d'Arc en marbre
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc en pied Jeanne d'Arc est représentée en méditation, en pied et en armure, serrant son épée contre sa
    Titre courant :
    Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc
  • Place Victor-Hugo, avenue du Docteur Jean-Laigret
    Place Victor-Hugo, avenue du Docteur Jean-Laigret Blois - rive droite - place Victor-Hugo avenue du Docteur-Jean-Laigret rue Jean-Moulin rue Pont-du-Gast - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré 2011 DM non cadastré domaine public
    Historique :
    L'avenue Victor-Hugo - actuelle avenue Jean-Laigret - était avant-guerre une voie au fort dénivelé
    Référence documentaire :
    Charles Nicod, Louis Arretche, André Aubert, Charles Dorian. 31 planches. 1942-1944.
    Localisation :
    Blois - rive droite - place Victor-Hugo avenue du Docteur-Jean-Laigret rue Jean-Moulin rue
    Titre courant :
    Place Victor-Hugo, avenue du Docteur Jean-Laigret
    Appellations :
    avenue du Docteur Jean-Laigret
    Annexe :
    nord de la France et sur la Côte d'Azur où Edouard-Jean Niermans représentait l'équipe. Sa carrière
    Texte libre :
    Une zone hétérogène et en mutation avant-guerre. L'avenue Victor-Hugo - actuelle avenue Jean rue Jean-Moulin, et sous la forme, plus prestigieuse d'hôtels particuliers le long de l'avenue Victor furent menés peu à peu. Le percement de la rue Jean-Moulin, reliant les rues Gallois et du Père-Monsabré
    Illustration :
    La place Victor-Hugo vue depuis la place du Château : la jonction avec l'avenue Jean-Laigret L'avenue Jean-Laigret vue depuis le toit du Château. IVR24_20124100439NUC4A
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean) Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    les inondations dans lequel il propose de réhausser l'ancien port Saint-Jean et d'y construire deux
    Description :
    Située sur la rive droite, à l'extrémité aval du port Saint-Jean, la cale abreuvoir simple est
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
    Illustration :
    simple située en aval du port Saint-Jean. IVR24_19924100327N
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean) Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    les inondations dans lequel il propose de réhausser l'ancien port Saint-Jean et d'y construire deux
    Description :
    Située sur la rive droite, à l'extrémité amont du port Saint-Jean, la cale abreuvoir simple est
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
  • La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher) : chapelle Saint-Thaurin, 2 verrières de Jean Mauret
    La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher) : chapelle Saint-Thaurin, 2 verrières de Jean Mauret La Ferté-Imbault - Place du Maréchal d'Estampes - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription : Jean Mauret 1991 (sur les deux baies).
    Historique :
    l'édifice, fermées alors de verre cathédrale. En mai 1990, Jean-Claude Menou (Directeur régional des affaires culturelles de la région Centre) informe Jean Mauret d’une consultation visant à réaliser des à Jean Mauret que sa proposition de création (dans la chapelle et dans la sacristie) a été retenue
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    Les deux vitraux réalisés par Jean Mauret dans la chapelle Saint-Thaurin sont situés sur la face par Jean Mauret présente également des petits carrés gravés sur verre opalescent, comparables à ceux
    Auteur :
    [peintre-verrier] Mauret Jean
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher) : chapelle Saint-Thaurin, 2 verrières de Jean Mauret
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Saint-Jean)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Saint-Jean) Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    les inondations dans lequel il propose de réhausser l'ancien port Saint-Jean et d'y construire deux
    Titre courant :
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Saint-Jean)
    Illustration :
    , détail : profil sur le bas-port Saint-Jean. (école nationale des Ponts-et-Chaussées, 16458/C871 L'extrémité aval du port Saint-Jean. Vue prise vers l'amont. IVR24_20104100765NUCA L'extrémité aval du port Saint-Jean. Vue du dessus. IVR24_20104100766NUCA L'extrémité aval du port Saint-Jean, vue prise vers l'amont. IVR24_20104100773NUCA
  • Marché couvert, actuellement cantine universitaire
    Marché couvert, actuellement cantine universitaire Blois - rive droite - 10-12 rue Anne-de-Bretagne rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 2010 DN 362
    Historique :
    par l'architecte Albert Renou sur le côté sud de la place Louis-XII. Elle fut épargnée par les reconstruire un bâtiment plus grand au sud de la place Louis-XII à la place du marché et du collège Augustin la place Louis-XII à un îlot d'habitation et une salle des fêtes. Il fut dès lors établi que marché et l'école Louis-XII, à la place des pompes funèbres et de la bourse du travail. Plusieurs
    Référence documentaire :
    . Les études architecturales qui s'y rapportent. La place Louis-XII, les remparts, le déplacement du
    Illustration :
    La place Louis-XII vue depuis l'est en 1907, sur la gauche le marché halle. (Collection La place Louis-XII en ruines, sur la droite, le marché n'est qu'endommagé. (Archives communales
  • Îlot F
    Îlot F Blois - rive droite - rue du Commerce rue des Orfèvres rue Saint-Martin place Louis-XII - en ville - Cadastre : 2010 DN 300 à 311
    Historique :
    place Louis-XII au pied des grands degrés du château, l'îlot devait par ailleurs être délimité par la bordure de la place Louis-XII pour laquelle André Aubert produisit une étude spéciale d'architecture en
    Description :
    L'îlot F est implanté au pied des grands degrés du château, au nord-est de la place Louis-XII. Il
    Localisation :
    Blois - rive droite - rue du Commerce rue des Orfèvres rue Saint-Martin place Louis-XII
    Illustration :
    Façade de l'îlot F sur la rue Saint-Martin et la place Louis-XII, vue depuis les terrasses de la Façades sur la place Louis-XII et la rue Saint-Martin, face aux grands degrés du château Façade sur la place Louis-XII. IVR24_20114100559NUC4A Façade sur la place Louis-XII et angle avec la rue des Orfèvres. IVR24_20114100633NUC4A Angle sur la place Louis-XII et façade sur la rue des Orfèvres faisant face à l'îlot E
  • Immeubles de la Reconstruction
    Immeubles de la Reconstruction Blois - en ville
    Référence documentaire :
    Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de
    Annexe :
    de pont et les immeubles sur la Place Louis XII ainsi que l'hôtel des Postes, il est créé une d'aménagement, notamment la Place Louis-XII et la Place formant tête de Pont Rive Droite, il sera aménagé en la place Louis-XII et entourant le château classé monument historique ne comporteront que 1 étage sur groupés autour de la place Louis-XII, Marché couvert, bureau de poste auxiliaire et les constructions à constructions à usage de commerce et d'habitation formant l'îlot compris entre la place Louis-XII et la place de la rue des Jacobins, - à l'Est, les constructions en bordure de la place Louis XII sur une et en retour sur la voie nouvelle partant de la fontaine Louis XII et aboutissant au quai de la
    Texte libre :
    place Louis-XII, aux abords du Château, furent contraints de ne comporter qu'un étage carré sur rez-de ) ou encore par une ponctuation verticale de type faux-pignon comme au 5 de la place Louis-XII. Il est s'agit de l'immeuble Girault, 2 rue Jeanne-d'Arc. De même, un seul cas a été repéré d'appartement
  • Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C
    Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C Blois - rive droite - mail Clouseau rue Porte-Clos-Haut rue des Rouillis rue du Père-Brottier - en ville - Cadastre : 2011 DO 96 à 105 2011 DO 134 2011 DO 763
    Historique :
    urbain serve au relogement des sinistrés. Dans cette perspective, l'architecte Louis Arretche fut , Jean Voillereau, Jean Imbert-Fabe, Lucien Joubert et Henri Jannin, puis les travaux d'assainissement et éloigné de l'intention première de "petits hôtels particuliers" de Louis Arretche même si le caractère pittoresque des façades, préconisé par l'architecte, a été suivi dans la réalisation. Louis Arretche fut
    Référence documentaire :
    étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100056NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100053NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur papier, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100055NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100059NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100051NUC2A).
    Auteur :
    [architecte] Arretche Louis [architecte] Voillereau Jean [architecte] Imbert-Fabe Jean
    Annexe :
    Jean Imbert-Fabe, né en 1909 Né en 1909, il se forma à l'école des beaux-arts de Paris dans -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K Louis Arretche (1905-1991) Né en 1905, Louis Arretche intégra l'ecole des beaux-arts en 1923 dans Blois la rénovation et l'extension du collège de jeunes filles, rue du Bourg-Saint-Jean avec Vaugirard) et à des opérations de rénovation urbaine, à Rennes et Saint-Etienne notamment. Louis Arretche l'église Sainte Jeanne-d'Arc à Rouen qui réutilisait les vitraux de l'église Saint-Vincent détruite pendant
    Texte libre :
    relogement des sinistrés. L'étude spéciale d'architecture de Louis Arretche, 1943. Dans cette perspective , l'architecte Louis Arretche fut chargé de procéder à une étude spéciale d'architecture pour la création d'une Mairie. Dans son projet, Louis Arretche proposa d'élever entre la voie nouvelle et le mail Clouseau une nord du mail, Louis Arretche proposait en outre d'étendre cette ligne continue de jardins et de verdure place de la République, qui constituait le cœur du projet de Louis Arretche, fut lui aussi abandonné ce . La construction des immeubles, conçus par les architectes Jean Imbert-Fabe, Lucien Joubert, Henry Jannin, Fernand Scalliet et Jean Voillereau, puis les travaux d'assainissement et de voirie, s'étalèrent Clouseau sont bien différents de ceux que Louis-Arretche avait imaginés en 1943. Tout d'abord, leur "petits hôtels particuliers". En revanche, le caractère pittoresque des façades proposé par Louis Arretche . Louis Arretche fut finalement chargé de construire un nouvel immeuble de bureaux pour les Ponts et
    Illustration :
    Implantation de l'îlot C par rapport au projet de Louis-Arretche de 1943. IVR24_20124100364NUDA
  • Ensemble de bas-reliefs
    Ensemble de bas-reliefs Blois - rive droite - 2 rue Gallois - en ville - Cadastre : 2010 DP 813
    Représentations :
    scène historique Jeanne d'Arc cheval bénédiction foule Châtillon qui apparaissent dans la seconde partie ; Départ de Jeanne d'Arc (niveau quatre, pilier gauche ) : première partie du bas-relief présentant Jeanne d'arc à cheval s'éloignant. Elle est précédée d'un homme et une foule en arme ; Naissance de Louis XII (niveau trois, pilier gauche) : la première partie de . Dans la seconde partie, un évêque bénit le roi nouveau-né, Louis XII, porté par un homme (Charles Ier
    Description :
    sont figurés successivement : la construction du Château, le départ de Jeanne d'Arc de Blois en 1429 , la naissance de Louis-XII en 1462, la rencontre de Charles Quint et de François Premier, les États
    Illustration :
    Bas-relief représentant le départ de Jeanne d'Arc, niveau quatre, pilier gauche (première partie Bas-relief représentant le départ de Jeanne d'Arc, niveau quatre, pilier gauche (seconde partie Bas-relief représentant la naissance de Louis XII, niveau trois, pilier gauche (première partie Bas-relief représentant la naissance de Louis XII, niveau trois, pilier gauche (seconde partie
  • Îlot A
    Îlot A Blois - rive droite - rue Saint-Lubin place Louis-XII rue des Jacobins rue Anne-de-Bretagne - en ville - Cadastre : 2010 DN 694 1980 DN 384 à 402
    Historique :
    place Louis-XII sur un petit côté, ouvert à l'ouest et limitrophe de la zone non détruite, notamment la Louis-XII. Comme le reste de la reconstruction blésoise, la construction de l'îlot A ne commença pas la place Louis-XII furent finalement conçus avec deux étages carrés. Dans le traitement également, le Louis-XII ont été fermées, le cœur de l'îlot a été divisé en parcelles rattachées respectivement à
    Description :
    côtés par la place Louis-XII, et les rues Saint-Lubin, Anne-de-Bretagne et des Jacobins. Cet îlot . Situé à l'extrémité ouest de la place Louis-XII, l'îlot y présente une façade avec arcades en rez-de
    Auteur :
    [architecte] Imbert-Fabe Jean
    Localisation :
    Blois - rive droite - rue Saint-Lubin place Louis-XII rue des Jacobins rue Anne-de-Bretagne
    Texte libre :
    la place Louis-XII. Il fut construit à l'emplacement d'édifices remarquables disparus soit dans les en contrebas des remparts du Château, donnant sur la place Louis-XII sur un petit côté, et ouvert sur précisa avec l'étude spéciale d'architecture de la place Louis-XII confiée à l'architecte André Aubert et initiaux. Ainsi, la construction de l'immeuble donnant sur la place Louis-XII fut interrompue en 1954 faute immeubles donnant sur la rue Saint-Lubin et sur la place Louis-XII furent finalement conçus avec deux étages arcades en plein cintre ouvertes sur la place Louis-XII ont été fermées, le cœur d'îlot a été divisé en
    Illustration :
    Projet de façade de l'îlot A sur la place Louis-XII dans l'étude spéciale d'architecture d'André Façades sur la place Louis-XII et sur la rue Saint-Lubin, vues depuis la place du Château, 1954 Façades sur la place Louis-XII et sur la rue Saint-Lubin vues depuis les remparts, 1954. (Fonds A Angle de la place Louis-XII et de la rue Saint-Lubin, vu depuis la place du Château
1 2 3 4 5 Suivant