Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc) Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville - Cadastre : 2010 DO 344
    Historique :
    L'immeuble situé à l'angle de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny et de la nouvelle rue Jeanne
    Description :
    Jeanne-d'Arc et de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny. Il se signale tout d'abord par sa taille
    Localisation :
    Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville
    Titre courant :
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Annexe :
    -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
    Illustration :
    Façade principale sur la rue Jeanne-d'Arc, projet de L. Joubert, 1954. (Archives départementales de
  • Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C
    Ensemble d'immeubles du Mail Clouseau dit îlot C Blois - rive droite - mail Clouseau rue Porte-Clos-Haut rue des Rouillis rue du Père-Brottier - en ville - Cadastre : 2011 DO 96 à 105 2011 DO 134 2011 DO 763
    Historique :
    urbain serve au relogement des sinistrés. Dans cette perspective, l'architecte Louis Arretche fut , Jean Voillereau, Jean Imbert-Fabe, Lucien Joubert et Henri Jannin, puis les travaux d'assainissement et éloigné de l'intention première de "petits hôtels particuliers" de Louis Arretche même si le caractère pittoresque des façades, préconisé par l'architecte, a été suivi dans la réalisation. Louis Arretche fut
    Référence documentaire :
    étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100056NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100053NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur papier, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100055NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100059NUC2A). étude spéciale d'architecture, sur calque, 1943. Par Arretche, Louis (architecte). (Archives d'Architecture du XXe siècle. Fonds Louis Arretche, 112 IFA : 200/2). (cf. illustration n° IVR24_20114100051NUC2A).
    Auteur :
    [architecte] Arretche Louis [architecte] Voillereau Jean [architecte] Imbert-Fabe Jean
    Annexe :
    Jean Imbert-Fabe, né en 1909 Né en 1909, il se forma à l'école des beaux-arts de Paris dans -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K Louis Arretche (1905-1991) Né en 1905, Louis Arretche intégra l'ecole des beaux-arts en 1923 dans Blois la rénovation et l'extension du collège de jeunes filles, rue du Bourg-Saint-Jean avec Vaugirard) et à des opérations de rénovation urbaine, à Rennes et Saint-Etienne notamment. Louis Arretche l'église Sainte Jeanne-d'Arc à Rouen qui réutilisait les vitraux de l'église Saint-Vincent détruite pendant
    Texte libre :
    relogement des sinistrés. L'étude spéciale d'architecture de Louis Arretche, 1943. Dans cette perspective , l'architecte Louis Arretche fut chargé de procéder à une étude spéciale d'architecture pour la création d'une Mairie. Dans son projet, Louis Arretche proposa d'élever entre la voie nouvelle et le mail Clouseau une nord du mail, Louis Arretche proposait en outre d'étendre cette ligne continue de jardins et de verdure place de la République, qui constituait le cœur du projet de Louis Arretche, fut lui aussi abandonné ce . La construction des immeubles, conçus par les architectes Jean Imbert-Fabe, Lucien Joubert, Henry Jannin, Fernand Scalliet et Jean Voillereau, puis les travaux d'assainissement et de voirie, s'étalèrent Clouseau sont bien différents de ceux que Louis-Arretche avait imaginés en 1943. Tout d'abord, leur "petits hôtels particuliers". En revanche, le caractère pittoresque des façades proposé par Louis Arretche . Louis Arretche fut finalement chargé de construire un nouvel immeuble de bureaux pour les Ponts et
    Illustration :
    Implantation de l'îlot C par rapport au projet de Louis-Arretche de 1943. IVR24_20124100364NUDA
  • Îlot A
    Îlot A Blois - rive droite - rue Saint-Lubin place Louis-XII rue des Jacobins rue Anne-de-Bretagne - en ville - Cadastre : 2010 DN 694 1980 DN 384 à 402
    Historique :
    place Louis-XII sur un petit côté, ouvert à l'ouest et limitrophe de la zone non détruite, notamment la Louis-XII. Comme le reste de la reconstruction blésoise, la construction de l'îlot A ne commença pas la place Louis-XII furent finalement conçus avec deux étages carrés. Dans le traitement également, le Louis-XII ont été fermées, le cœur de l'îlot a été divisé en parcelles rattachées respectivement à
    Description :
    côtés par la place Louis-XII, et les rues Saint-Lubin, Anne-de-Bretagne et des Jacobins. Cet îlot . Situé à l'extrémité ouest de la place Louis-XII, l'îlot y présente une façade avec arcades en rez-de
    Auteur :
    [architecte] Imbert-Fabe Jean
    Localisation :
    Blois - rive droite - rue Saint-Lubin place Louis-XII rue des Jacobins rue Anne-de-Bretagne
    Texte libre :
    la place Louis-XII. Il fut construit à l'emplacement d'édifices remarquables disparus soit dans les en contrebas des remparts du Château, donnant sur la place Louis-XII sur un petit côté, et ouvert sur précisa avec l'étude spéciale d'architecture de la place Louis-XII confiée à l'architecte André Aubert et initiaux. Ainsi, la construction de l'immeuble donnant sur la place Louis-XII fut interrompue en 1954 faute immeubles donnant sur la rue Saint-Lubin et sur la place Louis-XII furent finalement conçus avec deux étages arcades en plein cintre ouvertes sur la place Louis-XII ont été fermées, le cœur d'îlot a été divisé en
    Illustration :
    Projet de façade de l'îlot A sur la place Louis-XII dans l'étude spéciale d'architecture d'André Façades sur la place Louis-XII et sur la rue Saint-Lubin, vues depuis la place du Château, 1954 Façades sur la place Louis-XII et sur la rue Saint-Lubin vues depuis les remparts, 1954. (Fonds A Angle de la place Louis-XII et de la rue Saint-Lubin, vu depuis la place du Château
  • Îlot K
    Îlot K Blois - rive droite - rond point de la Résistance rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny rue Jeanne-d'Arc rue Henry-Drussy - en ville - Cadastre : 2010 DO 344 à 348 2010 DO 517 à 519 2010 DO 352 à 357
    Historique :
    celle conçue par le cabinet Amiot donnant sur la rue Henry-Drussy et sur la rue Jeanne-d'Arc, puis les et de la nouvelle rue Jeanne-d'Arc, sur la partie expropriée et détruite après guerre, intervint dans 1940. Momentanément installé dans le théâtre, place Louis-XII, avant la destruction de celui-ci, le
    Référence documentaire :
    photog n. et b. Par Doré, Jean-François (photographe). (Collection particulière). (cf. illustration Façade développée sur la rue Jeanne-d'Arc, sur papier, 1951. Par Amiot, Victor (architecte) ; Amiot photog n. et b. Par Doré, Jean-François (photographe). (Collection particulière). (cf. illustration photog n. et b. Par Doré, Jean-François (photographe). (Collection particulière). (cf. illustration photog n. et b. Par Doré, Jean-François (photographe). (Collection particulière). (cf. illustration
    Description :
    L'îlot K est situé sur le rond-point de la Résistance, entre les quais, la rue Jeanne-d'Arc et la de la rue Jeanne-d'Arc, l'angle est traité dans le même esprit que la façade sur les quais : c'est un
    Localisation :
    Jeanne-d'Arc rue Henry-Drussy - en ville - Cadastre : 2010 DO 344 à 348 2010 DO 517 à 519 2010 DO
    Illustration :
    Façade développée sur la rue Jeanne-d'Arc, plan de Victor et Maurice Amiot annexé au permis de Plan du sous-sol du 6 rue Jeanne-d'Arc par Victor et Maurice Amiot, validé en juin 1951. (Archives Plan du rez-de-chaussée du 6 rue Jeanne-d'Arc par Victor et Maurice Amiot, validé en juin 1951 Plan des premier et second étages du 6 rue Jeanne-d'Arc par Victor et Maurice Amiot, validé en juin Façade sur rue du 6 rue Jeanne-d'Arc par Victor et Maurice Amiot, validé en juin 1951. (Archives Façade sur cour du 6 rue Jeanne-d'Arc par Victor et Maurice Amiot, validé en juin 1951. (Archives Façade sur la place Ave-Maria, angle des rues Jeanne-d'Arc et Henry-Drussy. IVR24_20114100606NUC4A Façade sur la rue Jeanne-d'Arc. IVR24_20114100626NUC4A Façade sur les quais, angle avec la rue Jeanne-d'Arc. IVR24_20114100627NUC4A
  • Piscine (détruite)
    Piscine (détruite) Blois - rive droite - 32 quai Saint-Jean - en ville - Cadastre : 2011 DO 279
    Historique :
    de la piscine du quai Saint-Jean au début des années soixante ne procède donc pas à proprement parler mademoiselle Piquot, situé quai Saint-Jean, mais elle fut contrariée dans ses projets par le refus du ministère scolaire du quai Saint-Jean furent finalement remis à la ville. Un nouveau projet de piscine fut alors commencèrent en 1964. La piscine fut inaugurée en 1966. Depuis sa construction, la piscine du quai Saint-Jean
    Référence documentaire :
    photog couleur. Par Doré, Jean-François (photographe). (Collection particulière). (cf. illustration carte postale Louis Lenormand à Orléans. Par Lenormand, Louis (photographe). (Collection AC Blois. Série Z : 7 Z 31. Célébrant l'ouverture du chantier de la piscine, quai Saint-Jean, M
    Représentations :
    porc-épic de Louis XII
    Description :
    La piscine est implantée sur une vaste parcelle située entre le quai Saint-Jean et le rue du Bourg -Saint-Jean. Le bâtiment est composé de deux grands volumes parallélépipédiques accolés qui rendent de parcelle le long de la rue du Bourg Saint-Jean, est dédié aux bassins. L'ensemble est surélevé sur
    Localisation :
    Blois - rive droite - 32 quai Saint-Jean - en ville - Cadastre : 2011 DO 279
    Annexe :
    collaboration avec Paul Herbé et Jean Le Couteur pour lequel ils reçurent l'équerre d'argent en 1962. Il -1953), Le Panoramique, situé au 102-118 quai Louis-Blériot, (1952-1955), l'immeuble HLM du 11, rue des étude spéciale d'architecture pour l'aménagement futur de la place Louis-XII. A la Libération, il fut constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
    Texte libre :
    -Jean au début des années soixante n'était donc pas prévue au plan d'aménagement et de reconstruction de d'une piscine. L'architecte Jean Imbert-Fabe en établit d'ailleurs le projet afin que l'équipement l'ancienne usine Rousset avenue Victor-Hugo (actuel emplacement de la résidence Anne-de-Bretagne, avenue Jean de l'ancien collège de jeunes filles, institution de mademoiselle Piquot, situé quai Saint-Jean. Mais l'ancien collège de jeunes filles du quai Saint-Jean furent finalement remis à la ville. Le projet aboutit quai Saint-Jean. Un nouveau projet de piscine couverte dut alors être conçu par Lucien Joubert et Saint-Jean n'a connu que de discrètes transformations. L'économie générale de l'édifice n'a pour ainsi
    Illustration :
    Avant-projet d'une piscine Quai Saint-Jean par Lucien Joubert, plan-masse, 10-10-1960. (Archives Avant-projet d'une piscine Quai Saint-Jean par Lucien Joubert, élévations, 25-02-1961. (Archives Projet d'une piscine Quai Saint-Jean par Lucien Joubert, document prospectif, première partie Projet d'une piscine Quai Saint-Jean par Lucien Joubert, document prospectif, seconde partie : état Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, façade principale par André Aubert et Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, façade principale par André Aubert et Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, plan de masse et de situation par André Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, plan du hall par André Aubert et Lucien Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, plan du rez-de-chaussée du bâtiment Second projet d'aménagement d'une piscine Quai Saint-Jean, plan du premier étage du bâtiment annexe
  • Ensemble de dix immeubles dit îlot Q
    Ensemble de dix immeubles dit îlot Q Blois - rive gauche - rue de la Chaîne rue des Alliés avenue du Président-Wilson rue Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 2010 DE 31, 32 2010 DE 34 à 39 2010 DE 436 2010 DE 511, 512
    Référence documentaire :
    carte postale Louis Lenormand à Orléans. Par Lenormand, Louis (photographe). (Collection
    Auteur :
    [architecte] Imbert-Fabe Jean
  • Hôpital, actuellement école supérieure de commerce dite campus de la CCI du Loir-et-Cher
    Hôpital, actuellement école supérieure de commerce dite campus de la CCI du Loir-et-Cher Blois - rive droite - 6 rue Anne-de-Bretagne - en ville - Cadastre : 2011 DN 993
    Historique :
    . On envisagea alors de réinstaller la bourse du travail dans les locaux de l'ancienne école Louis-XII
    Référence documentaire :
    ), comité départemental du tourisme, collège de Blois, hôtel des postes, école Louis XII, quartier du Carmel.
    Description :
    l'ancien marché transformé en restaurant universitaire et la place Louis-XII, perpendiculairement à la rue
    Annexe :
    -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
    Illustration :
    école Louis-XII ne sont pas encore en travaux. IVR24_19924100306N Louis-XII n'ont pas encore été modifiés pour l'installation de la bourse du travail. IVR24_19884100841N du théâtre et de l'ancienne école Louis-XII. IVR24_19924100329N école Louis-XII. Il fallut régler la question des caves, ici visible au premier plan. (Archives
  • Îlot H
    Îlot H Blois - rive droite - rond point de la Résistance rue Denis-Papin rue des Orfèvres rue du Commerce rue Emile-Laurens - en ville - Cadastre : 2010 DN 318 à 326 2010 DN 328
    Auteur :
    [architecte] Imbert-Fabe Jean
  • Immeuble (6 rue des Orfèvres)
    Immeuble (6 rue des Orfèvres) Blois - rive droite - 6 rue des Orfèvres - en ville - Cadastre : 1980 DN 320
    Annexe :
    -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
  • Immeuble (3 rue Henry-Drussy)
    Immeuble (3 rue Henry-Drussy) Blois - rive droite - 3 rue Henry-Drussy - en ville - Cadastre : 2010 DO 352
    Annexe :
    -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
  • Îlot G
    Îlot G Blois - rive droite - rue du Commerce rue des Orfèvres rue Denis-Papin rue des Trois-Clefs - en ville - Cadastre : 2010 DN 286 à 299
    Référence documentaire :
    Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de Photog., n. et b., 24,5 x 18 cm. Par Chartrin, Jean (photographe). (Archives départementales de
1