Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 118 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de la cathédrale Notre-Dame de Chartres
    Le mobilier de la cathédrale Notre-Dame de Chartres Chartres - 16 cloître Notre-Dame - en ville - Cadastre : 1985 AB 23
    Auteur :
    [sculpteur, bronzier] Prieur Jean-Louis [architecte] Louis Louis-Nicolas [orfèvre] Loque Jean Ange Joseph [architecte] Lassus Jean-Baptiste [facteur d'orgues] Gadault Jean-Baptiste [facteur d'orgues] Cicchero Jean-Marc
    Annexe :
    base. Arcature trilobée, crypte, galerie Saint-Jean-Baptiste. Croix monumentale (sans le Christ de saint Louis, saint François d'Assise, la Vierge Marie Reine du Ciel, le Christ aux outrages et . CORISOPITENSI, crypte, galerie Saint-Jean-Baptiste. Bénitier fixe. Ensemble de 2, marbre blanc, en forme de -Jean-Baptiste et déambulatoire, côté sud. Lustre d'église. Ensemble de 4, 2 en forme de vasque, crypte . Ciboire (n° 11), argent doré, poinçon de maître identifié : Jean-Alexandre Chertier (1857-1890), h = 24, d d’orgue Jean-Marc Cicchero en 1995. Références documentaires Avertissement La bibliographie concernant la . DUVAL, Noël, PICARD, Jean-Charles, FONTAINE, Jacques, FÉVRIER, Paul-Albert et BARRUOL, Guy. Naissance juin 1545. FAVIER, Jean. L’Univers de Chartres. Paris : Bordas, 1988. Fêtes mariales Chartres, Trente
    Texte libre :
    d’Alep et le bleu turquin en un délicat dessin d’étoiles et d’ornements géométriques. A Jean-Louis Prieur de la grille et de sa dorure, et à Jean-Louis Prieur pour celle des ornements rapportés en cuivre remis au chapitre au début du 13e siècle, une épine de la Couronne du Christ donnée par saint Louis, les fouilles menées dix ans plus tard par Jean-Baptiste Lassus, des éléments divers sont mis au jour : hauts restauration du clocher sud. C’est finalement en 1766 que Victor Louis, architecte déjà célèbre, est agréé en parisiens, Jean-Baptiste Hermand, sculpteur-stucateur, et Nicolas Montlevaux (ou Montleveau) qui exécutera de Victor Louis, et doit être achevé au 1er janvier 1771. Après l’exécution des esquisses et , exécute plus d’une centaine de stalles en chêne des Vosges et de Hollande et Pierre-Louis Salez sculpte dans le marché du 28 janvier 1767 passé avec Victor Louis. Il doit se composer d’une grille en fer fondu. Tous deux s’engagent à exécuter leurs travaux "suivant les dessins de Victor Louis", et à les
    Illustration :
    Porte fermant la galerie Saint-Jean-Baptiste, crypte (milieu 17e siècle, chêne
  • Tableau : saint Jean-Baptiste
    Tableau : saint Jean-Baptiste Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste au désert figure biblique
    Titre courant :
    Tableau : saint Jean-Baptiste
  • Statue : Jeanne d'Arc
    Statue : Jeanne d'Arc Orléans - 12 rue Notre-Dame-de-Recouvrance - en ville
    Titre courant :
    Statue : Jeanne d'Arc
  • Statuette équestre : Jeanne d'Arc
    Statuette équestre : Jeanne d'Arc Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    JEANNE D'ARC (sur une plaque rapportée sur le socle).
    Représentations :
    Jeanne d'Arc, armure, cavalier, cheval, drapeau
    Titre courant :
    Statuette équestre : Jeanne d'Arc
  • Tableau : portrait du docteur Louis Le Blanc (1706-1777)
    Tableau : portrait du docteur Louis Le Blanc (1706-1777) Orléans - 5 rue Antoine-Petit - en ville
    Historique :
    Le portrait du docteur Louis Le Blanc (1706-1777) professeur à l’École royale de Chirurgie (1729-1791) et donné à l’École royale de chirurgie le 30 mai 1778 par le fils du modèle, Jean-Baptiste Louis Le Blanc ou celle de son fils, est conservée au Musée historique et archéologique de l'Orléanais
    Représentations :
    Portrait du chirurgien Louis Le Blanc.
    Titre courant :
    Tableau : portrait du docteur Louis Le Blanc (1706-1777)
  • Tableau : Monseigneur Louis Sextius Jarente de la Bruyère, évêque d'Orléans
    Tableau : Monseigneur Louis Sextius Jarente de la Bruyère, évêque d'Orléans Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    Louis Sextius Jarente de la Bruyère (1706-1788) fut évêque d'Orléans de 1758 à 1788. Le tableau a
    Représentations :
    Portrait de Louis Sextius Jarente de la Bruyère.
    Titre courant :
    Tableau : Monseigneur Louis Sextius Jarente de la Bruyère, évêque d'Orléans
  • Tableau : saint Vincent de Paul apparaissant à Louise de Marillac
    Tableau : saint Vincent de Paul apparaissant à Louise de Marillac Orléans - rue Saint-Pierre du Martroi
    Représentations :
    La scène représente Louise de Marillac apprenant la mort de Saint-Vincent-de-Paul.
    Titre courant :
    Tableau : saint Vincent de Paul apparaissant à Louise de Marillac
  • Tableau : portrait de Jean Fernel ( 1497-1558)
    Tableau : portrait de Jean Fernel ( 1497-1558) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    moitié du 17e siècle par Pierre Poncet II (1612-après 1659) et offert par Jean Pelletier, chirurgien âgé de 45 ans. Jean Fernel (1497-1558) philosophe, humaniste et premier médecin de Henri II, fit la
    Référence documentaire :
    [base de données en ligne]. Paris : Ministère de la culture et de la communication, 1997. Jean Fernel.
    Représentations :
    Portrait de Jean Fernel. Le portrait en médaillon du donateur, Jean Pelletier, chirurgien, figure
    Auteur :
    [donateur] Pelletier Jean
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jean Fernel ( 1497-1558)
  • Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou
    Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou Orléans - 182 rue du Faubourg-Bannier - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe - Jeanne Champillou
    Historique :
    Jeanne Champillou (1897-1978) a voué sa vie à la création artistique. Simultanément professeur de (école du Poutyl à Olivet, mairie de Saint-Jean-de-Braye...), religieux (église Sainte-Jeanne-d'Arc de Gien, église de Brinon-sur-Sauldre, église Saint-Jean-Baptiste de Dunkerque, chapelle des Blossières et
    Référence documentaire :
    JOUANNEAUX, Françoise. Jeanne Champillou - Céramiques - Orléans et sa région. Lyon : Lieux-Dits , 2012. (Parcours du patrimoine, n°372). 80 p. JOUANNEAUX, Françoise. Jeanne Champillou - Céramiques
    Auteur :
    [céramiste] Champillou Jeanne
    Titre courant :
    Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou
    Annexe :
    . Registre du commerce. Archives départementales du Loiret. Registre d’État Civil de Saint-Jean-le-Blanc 2M1 Cie, 1855. BERNARD, Roger, RENARD, Jean-Claude. La Faïence de Gien. Paris : Sous le vent, 1981 : Atlas, 1977, 2 volumes. BOUZY, Alain. Jeanne Champillou, La grand'place. Catalogue raisonné de son ). Paris : J. Rouam, 1884. CHAMPILLOU, Jeanne. Jeanne Champillou - Le Clos de Joÿe, autoportrait d'un , 3 volumes. DUCHARTRE, Pierre-Louis, SAULNIER, René. L’Imagerie populaire. Paris : Librairie de , 2001. GAILLARD, Louis. Églises paroissiales, chapelles et oratoires, couvents et établissements de . GAILLARD, Louis. Essai sur les églises du diocèse d’Orléans. Manuscrit, volume 2, 1988. GARNIER, Nicole arts du feu. Paris : Dunod, 1968. Jeanne Champillou. L'Oeuvre gravé (ouvrage collectif). Orléans : Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou, 1994. LECOMTE, Maurice. La Céramique. Paris : Librairie Alphonse volumes. MARCHAND, François. Saint-Jean de Braye par ses Rues et ses Lieux-dits. Saint-Jean de Braye, 1986
    Texte libre :
    architecturale de l'artiste orléanaise Jeanne Champillou (1897-1978) a été conduite de 2005 à 2008 par Françoise Loire, en collaboration avec l'Association Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou créée immédiatement après création de l'atelier du Clos de Joÿe, fondé par Jeanne Champillou en 1947, essentiellement conservés dans Rueil-Malmaison). La connaissance des oeuvres a été essentiellement enrichie par les souvenirs de Jeanne Azambourg, collaboratrice de Jeanne Champillou de 1947 à 1978, et l'étude de la documentation conservée par la page). Une publication est parue en 2012 : Jeanne Champillou - Céramiques - Orléans et sa région . Lyon : Lieux Dits, 2012. (Collection Parcours du patrimoine, n° 372). 2/ Jeanne Champillou Jeunesse (1897-1913) Jeanne Champillou naît le 4 avril 1897 à Saint-Jean-le-Blanc, village situé près d’Orléans petite enfance, Jeanne garde un souvenir heureux qui influencera ses choix d’artiste : "C’était la vraie la frontière française. Jeanne suit en Belgique les religieuses avec sa sœur Hélène et restera en
    Illustration :
    Saint Louis : statue dans l'église Sainte-Jeanne-d'Arc de Gien (1958). IVR24_20094500754NUC2A "Jeanne Champillou - Céramiques - Orléans et sa région", ouvrage publié en 2012 aux éditions Lieux Situation des oeuvres de Jeanne Champillou visibles dans le domaine public. IVR24_20190000011NUDA Jeanne Champillou assise dans sa salle à manger (fin des années 1960). IVR24_20064500003NUCAB Jeanne Champillou dans son atelier (1977). IVR24_20064500025NUCAB Signature de Jeanne Champillou et monogramme de l'atelier. IVR24_20054500249NUCA Les Faneuses : haut-relief conservé au musée Jeanne Devos à Wormhout (d'après "La Fenaison" de Jeanne d'Arc en prière : bas-relief dans la chapelle Notre-Dame des Miracles à Orléans (1972
  • Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328)
    Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    un dénommé Guillon. Jean Pitard (vers 1248-après 1328) fut le premier chirurgien des rois Louis IX , Philippe III le Hardi et Philippe IV le Bel. A sa demande, Louis IX fonda vers 1268 la confrérie de Saint
    Référence documentaire :
    p. 95-111 THOMAS, Antoine. Jean Pitart, chirurgien et poète. In : Comptes-rendus des séances de
    Représentations :
    Représentation de Jean Pitard.
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jean Pitard (v. 1248-ap. 1328)
  • Tableau : portrait de Jean Tagaut (1517 ou 1519-1560)
    Tableau : portrait de Jean Tagaut (1517 ou 1519-1560) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    siècle et offert par un dénommé Authon, chirurgien, lors de l'obtention de son diplôme. Jean Tagaut ou
    Référence documentaire :
    [base de données en ligne]. Paris : Ministère de la culture et de la communication, 1997. Jean Tagaut.
    Représentations :
    Portrait de Jean Tagaut ou Tagault. Le portrait en médaillon du donateur, Authon, chirurgien
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jean Tagaut (1517 ou 1519-1560)
  • Voie navigable (détruite), dite canal Louis XI, canal de Sainte-Anne et ruau Sainte-Anne
    Voie navigable (détruite), dite canal Louis XI, canal de Sainte-Anne et ruau Sainte-Anne La Riche - - Rue Saint-François - en ville
    Référence documentaire :
    carrière de Jean Cadet de Limay (Paris 1732 - Orléans 1802). Les Publications de l'Académie d'Orléans. N° 1
    Titre courant :
    Voie navigable (détruite), dite canal Louis XI, canal de Sainte-Anne et ruau Sainte-Anne
    Texte libre :
    . Aussi appelé canal Louis XI, il a été aménagé au XVe siècle et supprimé vers 1777. Des projets de
  • Tableau : portrait de Jean Riolan II (1577-1657)
    Tableau : portrait de Jean Riolan II (1577-1657) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Historique :
    l'obtention de son diplôme. Jean Riolan (1577-1657), professeur d'anatomie à Paris, devint premier médecin de été réalisé à partir de l'estampe illustrant le frontispice de Les Oeuvres anatomiques de M. Jean
    Référence documentaire :
    Jean Riolan II. Orléans : musée des Beaux-Arts, 1999.
    Représentations :
    Portrait de Jean Riolan II. Le portrait du donateur, Vincent de Lestang, chirurgien, figure en bas
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jean Riolan II (1577-1657)
  • Tableau : Vierge à l'Enfant, sainte Elisabeth et saint Jean-Baptiste
    Tableau : Vierge à l'Enfant, sainte Elisabeth et saint Jean-Baptiste Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant, sainte Elisabeth de Hongrie, saint Jean Baptiste, angelot, paysage
    Titre courant :
    Tableau : Vierge à l'Enfant, sainte Elisabeth et saint Jean-Baptiste
  • Hôpital Jeanne d'Arc, actuellement résidence étudiante Saint-Vincent (50 rue du Bourdon-Blanc)
    Hôpital Jeanne d'Arc, actuellement résidence étudiante Saint-Vincent (50 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 50 rue du Bourdon-Blanc 7, 7bis, 9 rue des Bouteilles - en ville - Cadastre : 2012 BN 373, 374, 391, 390, 337, 336, 329
    Historique :
    , entre 1801 et 1822. Il a été occupé par un hôpital privé désigné comme la clinique Jeanne-d'Arc à partir
    Titre courant :
    Hôpital Jeanne d'Arc, actuellement résidence étudiante Saint-Vincent (50 rue du Bourdon-Blanc)
    Appellations :
    Jeanne d'Arc
  • Tableau : portrait d'André Vésale (1514 ou 1515-1564)
    Tableau : portrait d'André Vésale (1514 ou 1515-1564) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    cuir découpé et de chaque côté) et LOUIS CULLANBOUR (à droite sous l'encrier).
    Historique :
    chirurgiens Jean Courtois le Jeune et Louis Cullembourg, lors de l'obtention de leur diplôme. Louis Galien sous la direction de Jean Fernel et de Jacques Dubois (Jacobus Sylvius), l'un des médecins les
    Représentations :
    Portrait d'André Vésale. Les portraits en médaillon des donateurs, Jean Courtois le Jeune et Louis
    Auteur :
    [] Courtois Jean le Jeune [] Cullembourg Louis
    Illustration :
    Détail : portrait de Jean Courtois le Jeune, donateur. IVR24_20124500648NUC4A Détail : portrait de Louis Cullembourg, donateur. IVR24_20124500649NUC4A
  • Tableau : portrait d'André Vésale (1514 ou 1515-1564)
    Tableau : portrait d'André Vésale (1514 ou 1515-1564) Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    cuir découpé et de chaque côté) et LOUIS CULLANBOUR (à droite sous l'encrier).
    Historique :
    (1612-après 1659) en 1645 et offert par les chirurgiens Jean Courtois le Jeune et Louis Cullembourg , lors de l'obtention de leur diplôme. Louis Cullembourg, est issu d'une famille de médecins orléanais , il s'installa à Paris et étudia les théories de Galien sous la direction de Jean Fernel et de Jacques
    Représentations :
    Portrait d'André Vesale. Les portraits en médaillon des donateurs, Jean Courtois le Jeune et Louis
    Auteur :
    [donateur] Courtois Jean le Jeune [donateur] Cullembourg Louis
    Illustration :
    Détail : portrait de Jean Courtois le Jeune, donateur. IVR24_20124500648NUC4A Détail : portrait de Louis Cullembourg, donateur. IVR24_20124500649NUC4A
  • Ciboire
    Ciboire Orléans - 1 rue Porte-Madeleine - en ville
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de l'orfèvre orléanais Louis Sionnest : losange vertical portant les lettes L S, un seau
    Historique :
    Ce ciboire fut exécuté par l'orfèvre orléanais Louis Sionnest (1743-1811), établi 3 rue Royale. On
    Observation :
    Ciboire exécuté par l'orfèvre orléanais Louis Sionnest (1743-1811).
    Auteur :
    [orfèvre] Sionnest Louis
  • Ancien hôtel-Dieu
    Ancien hôtel-Dieu Orléans
    Historique :
    avons des titres du XIe siècle qui en font mention comme d'un ancien établissement." Louis XV, par charte datée du 15 mars 1512, le roi Louis XII décida la reconstruction de l'hôtel-Dieu devenu trop exigu ), Saint-Louis (30) et Sainte-Marie (40) pour un nombre plus élevé de malades : deux voire trois personnes
    Référence documentaire :
    Figure de la ville d'Orléans / Jean Fleury. 1640. (Bibliothèque municipale d'Orléans, Rés ZHOO34). p. 191-208 NOUEL DE LA BUZONNIERE, Louis-Augustin-Léon. Histoire architecturale de la ville CHARPIGNON, Louis-Joseph-Jules. Les médecins et chirurgiens de l'Hôtel-Dieu d'Orléans avant 1789 CHARPIGNON, Louis-Joseph-Jules. Notice sur les maîtres en chirurgie de la ville d'Orléans jusqu'en p. 7-58, 166 GAILLARD, Louis (abbé). Notes sur l'Hôtel-Dieu, l'Hôpital général et les autres p. 38, 39, 54, 55 ILLIERS, Louis d'. L’Histoire d'Orléans racontée par un Orléanais. Orléans p. 11-30 et 46-48 GAILLARD, Louis (abbé). Histoire des établissements hospitaliers d'Orléans du
    Annexe :
    Maître ou prieur. Les Sœurs étaient nommées au service des malades, à l'assistance des malheureux et dans des locaux voisins distincts de l'hôtel-Dieu, le prieur bénéficiant d'un logement particulier. Au
  • Prieuré Saint-Cosme
    Prieuré Saint-Cosme La Riche - Saint-Cosme - isolé
    Observation :
    Pierre de Ronsard vécut dans ce prieuré, vint y mourir et y fut enterré. (Etude souhaitable)
    Référence documentaire :
    FERRANDON, Jean-Marc (réd.). Petite histoire originale, incongrue et méconnue du prieuré de Saint p. 32 [Prieuré Saint-Cosme]. Extrait de "Parure de Tours, Vignes, jardins, perspectives". Laurence NOBLET, Julien. La Riche : le "logis" du prieuré de Saint-Cosme, une construction inédite du XIVe DENDRABASE [base de données en ligne]. Maison du Prieur - LA RICHE (37195). DT-2010-013, Bruno DUFAY, Bruno., GAULTIER M. Premier bilan des fouilles archéologiques du prieuré Saint-Cosme à La DUFAŸ, Bruno, CAPRON F., LAURENS-BERGE M. Prieuré Saint Cosme à la Riche (37). Rapport de Prieuré St Cosme. 1er Plan, numéroté 27, [1784] Prieuré de St Cosme. 1er Plan, numéroté 27, [1784
    Dénominations :
    prieuré
    Titre courant :
    Prieuré Saint-Cosme
    Illustration :
    Plan du prieuré. IVR24_19743701447V Plan du prieuré IVR24_19743701451V L'environnement du prieuré Saint-Cosme en 1784 (?) (Archives départementales d'Indre-et-Loire G524 Vue du Prieuré. Huile sur toile. XIXe siècle. (Musée des Beaux-Arts de Tours) IVR24_19943700799XA Le logis du prieur (état en 1974) IVR24_19743701351X L'entrée du prieuré ; vue générale sud. IVR24_20153700407NUC4A
1 2 3 4 6 Suivant