Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 212 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu
    Hôpital d'hospitaliers de saint Augustin, actuellement centre hospitalier de l'Hôtel-Dieu Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    L’Hôtel-Dieu est fondé entre 1182 et 1190 par Rotrou IV comte du Perche, et son vassal le seigneur maladrerie Saint-Lazare en 1695 engagent la reconstruction du site. Elle s’étale tout au long du 18e siècle . La chapelle Saint-Jacques est alors séparée du domaine de l’hôpital, avant d’être érigée en église
    Référence documentaire :
    TROLET, Georges. Histoire du Perche. Nogent-le-Rotrou : Impr. Daupeley-Gouverneur, 1933. Archives du centre hospitalier de Nogent-le-Rotrou. Hôtel-Dieu. AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série A : A1 à A4. Actes. 1182 AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série A : 1 à 4. Acte. 1220. AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série B ; section 1 : art 4 à 6 AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série B : 208, fol 2. Acte. 1511. AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série B : article 279, fol 3. AC Nogent-le-Rotrou. Série B : article 280, fol 2. Bail. 1468. -Rotrou). Plan de distribution des caves de l'Hôtel-Dieu. 2006. Plan schématique. (Mairie de Nogent-le-Rotrou
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Les bâtiments forment un ensemble hétérogène s’échelonnant à différents niveaux de la pente du Sully au revers de l’aile B par laquelle on y accède. L’aile E est installée plus haut sur les pentes du plateau, elle est accessible par la rue du château.
    Auteur :
    [commanditaire] Rotrou IV du Perche
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 1-3 rue Gouverneur - en ville - Cadastre : 1990 BH 103, 265, 312
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    nouveaux dons par le suzerain de ce dernier, Rotrou IV comte du Perche et seigneur de Nogent. Philippe de faites par des nobles percherons, vassaux des comtes du Perche. Au début du 13e siècle, l’Hôtel-Dieu est ruine de l'Hôtel-Dieu En 1453 Charles IV d’Anjou, comte du Maine, acquiert la seigneurie de Nogent-le administre l’Hôtel en son nom alors qu’il se réserve la rente du prieuré de Moutier au Perche, appartenant à Nogent-le-Rotrou selon un axe Nord-Sud en direction des villes de Chartres et du Mans. La seconde permet Saint-Jacques fait le lien entre ces deux espaces. La filiation des comtes du Perche La création de la celui de Beaugency auquel Thibault IV, comte de Blois, aide à la fondation. Rotrou IV, se montre, par dernier s’inscrit ainsi dans la continuité des comtes du Perche. Troisièmement, c’est Rachel de Cochefilet Montdoucet aspire ainsi au salut de son âme, tandis que la demande de Rotrou se porte sur le salut de l’âme la deuxième seigneurie religieuse à Nogent-le-Rotrou, derrière le prieuré de Saint-Denis. Les frères
    Illustration :
    Plan de distribution du rez-de-chaussée de l'Hôtel-Dieu (1990-2003). IVR24_20152800438NUDA Plan de restitution : L'installation du collège (1654). IVR24_20152800434NUDA Bâtiment C, vue du nord (date inconnue). IVR24_20152800452NUCA Eglise Notre-Dame, vue du nord-ouest. IVR24_20132800098NUC4A Cour de l'Hôtel-Dieu, vue du nord-est. IVR24_20132800109NUC4A Portail de l'Hôtel-Dieu, vue du nord. IVR24_20132800108NUC4A Bâtiment A, vue du nord. IVR24_20132800112NUC4A Bâtiment D, vue du nord. IVR24_20152800320NUCA
  • L’opération d'inventaire du patrimoine bâti du Parc naturel régional du Perche
    L’opération d'inventaire du patrimoine bâti du Parc naturel régional du Perche
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Référence documentaire :
    l’ethnologie, de l’inventaire et du système d’information. Principes, méthode et conduite de l’inventaire général du patrimoine culturel. Dir. Hélène Verdier ; réd. Xavier de Massary et Georges Coste ; collab FRANCE. Inventaire général du patrimoine culturel. Architecture : description et vocabulaire méthodiques. Réd. Jean-Marie Pérouse de Montclos. Paris : Editions du patrimoine, Centre des monuments
    Titre courant :
    L’opération d'inventaire du patrimoine bâti du Parc naturel régional du Perche
    Annexe :
    du Perche ; à Jacques de Château-Gonthier, neveu du dernier comte, la châtellenie de Nogent-le-Rotrou architectural du Syndicat mixte du Parc naturel régional du Perche Le Syndicat mixte du Parc naturel régional du Perche a été créé en 1998. Mais dès 1994 l’Association d’étude pour un Syndicat mixte du Parc naturel régional du Perche (A.E.P.N.R.P.) s’est engagée, de manière indépendante, dans la réalisation d’un restauration du bâti percheron, ou le référentiel couleur du Grand Perche. Le Parc a inscrit dans sa charte géographique. L’inventaire du patrimoine architectural du Syndicat mixte du Parc naturel régional du Perche économique du Perche 1.1 L’identité paysagère Le Perche est un pays de transition entre les plateaux des « collines du Perche »). Le paysage, animé, se distingue ainsi nettement du plateau calcaire beauceron -calcaire du Crétacé définit le Perche central. Les terres sont ici particulièrement favorables aux cultures immense forêt, la « silva pertica » ou forêt du Perche, qui prenait place aux confins des anciennes
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Texte libre :
    Depuis 2008, le Parc naturel régional du Perche et les régions Centre-Val de Loire et Normandie, en , d’étudier et de faire connaître l’architecture rurale du Parc du Perche. Contexte territorial Le syndicat mixte du Parc naturel régional du Perche a été créé en 1998 en partie sur les territoires régionaux de l’information…. Ancienne province du royaume de France, le Perche avait été démantelé et divisé en plusieurs départements à la Révolution. 126 communes ont adhéré à la seconde charte du Parc naturel régional du Perche chargé de mission "inventaire du patrimoine bâti" au sein du Parc naturel régional du Perche . Finalité L’étude sert à mieux connaître l’architecture rurale du Parc du Perche et la re-contextualiser parmi le patrimoine bâti des deux régions. Le Parc naturel régional du Perche l’utilise pour alimenter pour la restauration du bâti percheron, le référentiel couleur du Grand Perche ou le Cahier de raison de leur intérêt commun pour l’architecture du territoire Parc, réalisent un inventaire du
    Illustration :
    Carte de situation du Parc naturel régional du Perche. IVR24_20162800001NUDA Carte des intercommunalités du Parc naturel régional du Perche. IVR24_20162800002NUDA Carte de la couverture des pré-inventaire du patrimoine bâti du Parc naturel régional du Perche Historique et prévisionnel des inventaires du patrimoine bâti (2008-2018). IVR24_20162800004NUDA
  • L’architecture rurale du Parc naturel régional du Perche
    L’architecture rurale du Parc naturel régional du Perche
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Référence documentaire :
    paysage. Commande du Parc naturel régional du Perche. Nogent-le-Rotrou : Imprimerie Peau, 2003, 232 p. ), Atlas des paysages du Parc naturel régional du Perche. Diagnostic et orientations pour une politique du FISHER, Roger. Les maisons paysannes du Perche. Paris : Eyrolles, Maisons paysannes de France, 1994. GAUTIER, Nicolas, FAUCON, Régis. Les manoirs du Perche. Paris : Acanthe, 2006, 223 p.
    Titre courant :
    L’architecture rurale du Parc naturel régional du Perche
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Texte libre :
    En raison de leur intérêt commun pour l’architecture rurale du territoire du Perche, les Régions Centre-Val de Loire et Normandie, ainsi que le Syndicat mixte du Parc naturel régional du Perche, se sont , historique et économique du Perche 1.1 L’identité paysagère Le Perche est un pays de transition entre les « collines du Perche »). Le paysage, animé, se distingue ainsi nettement du plateau calcaire beauceron -calcaire du Crétacé définit le Perche central. Les terres sont ici particulièrement favorables aux cultures immense forêt, la « silva pertica » ou forêt du Perche, qui prenait place aux confins des anciennes comté du Perche l’ensemble des terres sur lesquelles s’exerce sa puissance. Une longue querelle de succession suit la mort du dernier représentant mâle des Rotrou, survenue en 1226. Le roi Louis IX y met un terme en 1257, partageant en trois le comté du Perche : au roi, l’essentiel du Corbonnais, les châtellenies de Mortagne et Bellême avec leurs dépendances, les forêts de Bellême, de Réno et du Perche ; à
    Illustration :
    La Croix-du-Perche, église paroissiale Saint-Martin. IVR24_20142800124NUC4A La Croix-du-Perche, église paroissiale Saint-Martin, vue partielle de la fausse voûte lambrisée Vue du village de Margon depuis le coteau. IVR24_20162800010NUCA Thiron-Gardais, vue de l'étang et du bourg. IVR24_20142800612NUC2A Argenvilliers, vue du bourg. IVR24_20092800058NUCA Champrond-en-Perchet, manoir du Grand Champrond. IVR24_20112800065NUCA
  • Présentation de la commune de La Croix-du-Perche
    Présentation de la commune de La Croix-du-Perche La Croix-du-Perche
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Référence documentaire :
    Archives communales de La Croix-du-Perche. Grands travaux. Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série B : 3090 - 3091. Baillage de La Croix-du-Perche. Plan de la commune de La Croix-du-Perche/auteur inconnu. Dressé en 1868. (Archives départementales Plan de l’ancienne école de La Croix-du-Perche. 1868. (Archives départementales d’Eure-et-Loir, 5 Archives privées. La Croix-du-Perche, ferme de Chevilleau. Actes de vente. 1832-1859. La Croix-du-Perche, ferme de Chevilleau. Plan de l’appentis au nord du logis /auteur inconnu, non FEY, Nathalie. La Croix-du-Perche - L’église à rêves. Pays du Perche n° 10, Fédération des Amis du FISHER, Roger. Les maisons paysannes du Perche. Paris : Eyrolles, Maisons paysannes de France, 1994. KERDREAN, Comte de. Notice sur l’église de La Croix-du-Perche. Mémoires de la société archéologique Archives départementales d'Eure-et-Loir. Série E : 1767. Baux des seigneurs de Chassant du Grand et
    Localisation :
    La Croix-du-Perche
    Titre courant :
    Présentation de la commune de La Croix-du-Perche
    Annexe :
    -du-Perche a été réalisé en 2013, en reprenant un recensement de l’architecture ancienne effectué en Cadre de l'étude L´inventaire topographique du patrimoine architectural de la commune de La Croix
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Texte libre :
    la Croix-du-Perche dont l’enceinte circulaire est toujours lisible. En 1495, "[...] la motte et la précisément à Tiron), auraient érigé une imposante croix. La Croix-du-Perche est connue pour une bataille qui commémorer cette bataille. Sous l’Ancien Régime, le territoire de La Croix-du-Perche est sous l’emprise de du baillage de La Croix-du-Perche (Archives départementales d’Eure-et-Loir, B 3090 - 3091) montre régional du Perche, la commune de La Croix-du-Perche (canton de Thiron-Gardais, Communauté de communes du Chemin de César, reliant le Dunois à Nogent-le-Rotrou et coïncidant avec la route départementale 110. A , au Haut Moyen Âge, l’emplacement du "Château-Gaillard", une forteresse contenant le bourg primitif de paroissiale Saint-Martin) et les caves du logis prieural (devenu presbytère puis maisons). En 1250, la paroisse porte le nom de Crux in Pertico d’après les titres de la fabrique et inventaire manuscrit du 18e opposa en 1589 les troupes royales du Comte de Soissons, menées par le capitaine Fontenay de la Resnière
    Illustration :
    Tableau d’assemblage du cadastre de 1814. (Archives départementales d´Eure-et-Loir, 3 P 6522 - 6529
  • La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    La Capitale du Perche Nogent-le-Rotrou doit son nom, tout comme ses origines à la lignée des Rotrou , artisanat, moulins). La Seigneurie de Nogent-le-Rotrou La réunion du Perche à la couronne de France en 1226 maîtres du Perche dont ils reprennent le titre de comte au XIe siècle. L’implantation d’un château entraine la distraction de la seigneurie et de son château. Séparée du comté du Perche, la seigneurie de l’apanage d’Alençon et du Perche. La ville proto-industrielle Il faut attendre la seconde partie , belliqueux chevaliers et vassaux des comtes de Blois et Chartres. Les Rotrou deviennent progressivement à Nogent au Xe siècle permet au Rotrou de contrôler la vallée de l’Huisne (XIe siècle). Plusieurs monastère Saint-Denis qui donne lieu à la création d’un bourg du même nom. Le bourg neuf qui fait suite à la construction du pont Saint-Hilaire, passage propice à l’installation d’un pôle économique (Marchés douaire aux maison de Dreux, de Flandres-Bar, et d’Alençon. Nogent-le-Rotrou, plusieurs fois occupée par
    Référence documentaire :
    Perche au temps des Rotrou. Rémalard : Fédération des amis du Perche, 2010. DECAENS, Joseph. La construction du comté du Perche. In : LECUYER-CHAMPAGNE, Françoise. Le roman des Nogentais, des origines à la guerre de Cent Ans. [Nogent-le-Rotrou] : [Musée municipal du château p.15-35 DECAENS, Joseph. Les lieux de pouvoir dans les seigneuries du Perche aux XIe et XIIe Rotrou, actes du colloque du 22 octobre 2006 à Nogent-le-Rotrou. Nogent-le-Rotrou : éditions des Amis du Perche, mai 2010. (Trésor du Perche). pp.15-35. p.239 DES MURS, Marc Athanase Parfait Oeillet. Histoire des comtes du Perche de la famille des ROZIER, Hadrien. Nogent-le-Rotrou du Moyen Âge au début de l’époque moderne approches des Nogentais : des origines à la guerre de Cent Ans. [Nogent-le-Rotrou] : [Musée municipal du château p. 49-71 THOMPSON, Kathleen. Les Rotrou, l’Angleterre et les images du pouvoir à la charnière du
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou
    Titre courant :
    La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne
    Appellations :
    Nogent-le-Rotrou
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    siècle, Nogent-le-Rotrou peut être considérée comme un centre d’influence juridique (coutume du Perche du comte Eude II de Blois (983-1037), et premier membre de la famille des Rotrou à être associé au autorisent à formuler l’hypothèse d’un castrum à Nogent-le-Rotrou dès le dernier quart du 10e siècle. La fait de ses héritiers, Rotrou II et Geoffroy IV. Nogent-le-Rotrou s’inscrit dans le mouvement de observés par Bernard Gauthiez dans les villes normandes. La capitale des comtes du Perche (12e s.) Au 12e . Le château Saint-Jean est alors le siège du pouvoir administratif et judiciaire des Rotrou temporel sur les affaires ecclésiastiques du comté du Perche. La position hégémonique du prieuré n’en est lié à celui du royaume anglo-normand avec lequel les Rotrou entretiennent de solides relations. A la après avoir été la capitale du comté du Perche. La ville n’en demeure pas moins florissante tout au long ), le premier quart du 13e siècle ne marque pas moins l’apogée de la capitale du Perche qui accueille
    Illustration :
    Carte de restitution de Nogent-le-Rotrou à la seconde moitié du 11e siècle. IVR24_20172800170NUDA Carte restitution de Nogent-le-Rotrou à la fin du 12e siècle. IVR24_20172800171NUDA Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou, vuedu donjon et du châtelet d'entrée Plan de la ville de Nogent-le-Rotrou. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou Tableau d'assemblage de la ville de Nogent-le-Rotrou, cadastre ancien, 1811. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou). IVR24_20112800038NUC4A Cadastre ancien de Nogent-le-Rotrou, 1811, section A1. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou Cadastre ancien de Nogent-le-Rotrou, 1811, section A2. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou Cadastre ancien de Nogent-le-Rotrou, 1811, section A3. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou Mise en comparaison du cadastre ancien (1811) avec le cadastre actuel (1990). IVR24_20172800181NUDA
  • L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle)
    L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle) Nogent-le-Rotrou
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Référence documentaire :
    p.44-49 LEPAREUR, Florence. Nogent-le-Rotrou à la fin du Moyen-Age. In : LECUYER-CHAMPAGNE ROZIER, Hadrien. Nogent-le-Rotrou du Moyen Âge au début de l’époque moderne approches -le-Rotrou. 1648. ALIX, Clément. Les hôtels particuliers d'Orléans à la fin du XVe siècle et au XVIe siècle. In Actes du colloque L’hôtel particulier des capitales provinciales, une ambition française. (Paris, Cité de l’architecture et du patrimoine, 2- 3 décembre 2011, à paraître). : Lieux-Dits, 2013. (Cahiers du patrimoine, 103). maisons médiévales en France (du XIIe au milieu du XVIe siècle). Un corpus et une esquisse. Paris du Septentrion, 2001. 222 p. p.99 COSPEREC, Annie. Blois : la forme d'une ville. Paris : Imprimerie nationale, 1994. (Cahiers du
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou
    Titre courant :
    L'habitat civil de Nogent-le-Rotrou (12e au 16e siècle)
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    manières d’habiter à Nogent-le-Rotrou du 11e au 16e siècle, ainsi que la corrélation entre le parti la résidence des comtes du Perche. La ville est alors la plus peuplée de son comté : vers 1250 elle trois bourgs qui composent la ville de Nogent-le-Rotrou et majoritairement concentrés au pied du château architectural utilisé et la fonction effective du bâtiment. Les objets architecturaux sont ici replacés dans place, tant du point de vue des pôles attracteurs de population que des matériaux mis en œuvre. L'étude a été organisée chronologiquement ( I - du 12e au 14e siècle, II - de la seconde moitié du 15e, III - seconde moitié du 16e) : chaque période étudiée dispose ainsi d'une analyse propre, intitulée "Conclusion repérés, 22 édifices étudiés. I - L’habitat civil Nogentais du 12e au 14e siècle Une dizaine d’édifices identifiée à Nogent-le-Rotrou. Deux d’entre eux ont été détruits, les édifices restants sont inégalement préservés. Aucun bâtiment en pan-de-bois n’a été observé. A partir du milieu du 12e siècle, Nogent accueille
    Illustration :
    Maison à pignon en retrait de la rue, 3 rue du Paty. IVR24_20162801297NUCA Maison à pignon en retrait de la rue, caves, 11 rue du Paty. IVR24_20162801397NUCA Maison à gouttereau tourné vers la rue, salle basse, 3 rue du Paty. IVR24_20162801298NUCA Maison à gouttereau tourné vers la rue, enduits peints, 11 rue du Paty. IVR24_20172800169NUDA 17 rue du Docteur Desplantes : hôtel particulier ne disposant que d'une seule aile L’hôtel à passage cocher (type 1b), entrée du passage sur rue, 19 rue du Paty L’hôtel à passage cocher (type 1 b), Hôtel du Soleil d'or, 1 rue Giroust. IVR24_20132800193NUC4A L’hôtel à passage cocher (type 1 b), échauguette, Hôtel du Bailli, 47 rue Saint-Laurent Hôtel à passage cocher (type 1 b), décor, 5 rue du Paty. IVR24_20162801329NUCA Maison (type 2b), galerie, 5 rue du Paty. IVR24_20162801327NUCA
  • Présentation du patrimoine culturel et architectural de Nogent-le-Rotrou
    Présentation du patrimoine culturel et architectural de Nogent-le-Rotrou Nogent-le-Rotrou
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Référence documentaire :
    DES MURS, Marc Athanase Parfait Oeillet. Histoire des comtes du Perche de la famille des Rotrou de temps des Rotrou. Rémalard : Fédération des amis du Perche, 2010. XVIIIe-XIXe siècles. Fédération des amis du Perche, 1993, 2 Vols. (742p. et 326p.) . [Nogent-le-Rotrou] : [Musée municipal du château Saint-Jean], 2004. LEPAREUR, Florence. Nogent-le-Rotrou à la fin du Moyen-Age. In : LECUYER-CHAMPAGNE, Françoise. Le roman des Nogentais : des origines à la guerre de Cent Ans. [Nogent-le-Rotrou] : [Musée municipal du ROZIER, Hadrien. Nogent-le-Rotrou du Moyen Âge au début de l’époque moderne approches THOMPSON, Kathleen. Les Rotrou, l’Angleterre et les images du pouvoir à la charnière du XIIIe LEPAREUR, Florence. Nogent-le-Rotrou de la seconde moitié du XIVe siècle à la fin du XVe siècle CAILLY, Claude. Le Perche proto-industriel : Mutations d'un espace proto-industriel. Le Perche aux
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou
    Titre courant :
    Présentation du patrimoine culturel et architectural de Nogent-le-Rotrou
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    ). La commune de Nogent-le-Rotrou fait partie du Parc naturel régional du Perche. L’agglomération figure Définition du cadre chronologique et de l’aire d’étude Présentation du site Nogent-le-Rotrou , l’argile à meulière et les sables du Perche sur les plateaux qui bordent la vallée de l’Huisne. Ceux-ci deux datés du 11e siècle. A partir du 19e siècle, Nogent-le-Rotrou change de visage ; la ville perd son accueille la sous-préfecture du département d’Eure-et-Loir. Implantée dans la vallée de l’Huisne, un km au nord-est du Mans (préfecture de la Sarthe) et 69 km au sud-est d’Alençon (préfecture de l’Orne au cinquième rang des villes du département avec 10 130 habitants. La commune est traversée par deux axes majeurs, se rencontrant au nord-est du centre-ville : la route allant du Mans à Chartres, et la route d’Alençon à Nogent-le-Rotrou. L’agglomération prend place dans la vallée de l’Huisne et sur les civils de la commune sont postérieurs à la seconde moitié du 20e siècle. Ces logements sont concentrés
    Illustration :
    Carte du relief de la vallée de l’Huisne. IVR24_20172800176NUDA Carte des châteaux dans la vallée de l’Huisne (dans la seconde moitié du 11e siècle Carte de localisation du lit majeur de l’Huisne. IVR24_20172800177NUDA Présentation de l'aire d'étude de Nogent-le-Rotrou (sections cadastrales, cadastre actuel Nogent-le-Rotrou – cadastre actuel (1990). IVR24_20172800179NUCA Mise en comparaison du cadastre ancien (1811) avec le cadastre actuel (1990). IVR24_20172800181NUDA Superposition du cadastre ancien (1811) sur le cadastre actuel (1990). IVR24_20172800183NUDA
  • Nogent-le-Rotrou : surmoulage du buste de Sully
    Nogent-le-Rotrou : surmoulage du buste de Sully Nogent-le-Rotrou - rue du château - en ville
    Historique :
    -Dieu de Nogent-le-Rotrou conservait également un buste en bronze du ministre d'Henri IV, inauguré avant
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Représentations :
    Le duc de Sully est représenté en buste, en cuirasse, une écharpe passée autour du cou, qui s'orne
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - rue du château - en ville
    Titre courant :
    Nogent-le-Rotrou : surmoulage du buste de Sully
  • Les caves de Nogent-le-Rotrou
    Les caves de Nogent-le-Rotrou Nogent-le-Rotrou
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Référence documentaire :
    CLABAUT, Jean-Denis. Les caves médiévales de Lille. Villeneuve-d'Ascq : Presses universitaires du : Presses universitaires du Septentrion, 2007. 332p. FRANCE. Inventaire général du patrimoine culturel. Architecture : description et vocabulaire méthodiques. Réd. Jean-Marie Pérouse de Montclos. Paris : Editions du patrimoine, Centre des monuments : histoire et archéologie. Caen : Service Départemental d’Archéologie du Calvados, 1999. ALIX, Clément. L'habitat d'Orléans du 12e siècle au début du 15e siècle (état de la recherche : étude des élévations et apports de l'observation des caves). Revue archéologique du Loiret et de l'axe ligérien, Fédération archéologique du Loiret, 2007-2008, n°32, p. 123-147. DESHAYES, Gilles, LEPEUPLE, Bruno. Les caves à cellules latérales du château de Hacqueville (Eure
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou
    Titre courant :
    Les caves de Nogent-le-Rotrou
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    identifiées à Nogent-le-Rotrou et ses alentours. Ainsi les fronts de taille de la cave du 3 rue du Paty sont des sols composés d’alluvions récentes, de sables du Perche, de craie à silex ou d’argile à meulière Le repérage effectué à Nogent-le-Rotrou entre 2010 et 2012 a permis d’identifier 150 caves détail dans des dossiers d’inventaire. Les caves de Nogent-le-Rotrou Le terme « cave » désigne une , alors qu’il s’agit en réalité du même type ayant évolué dans le temps et dans ses formes. I - Les caves à cellules Les 17 caves à cellules identifiées sont implantées le long de la limite ouest du plateau Saint-Jean. Au nord, elles sont accolées aux pentes douces du plateau tandis qu’au sud, où la pente entre 110 et 117 m NGF, le niveau du fond de la vallée de l’Huisne varie entre 94 et 104 m. Ngf. Les cavités sont creusées dans un banc de « craie à silex » qui affleure le flanc ouest du plateau Saint-Jean implantés dans une pierre de calcaire crayeuse. La carrière du lieu-dit de l’Espérance, située à moins de 2
    Illustration :
    Nogent-le-Rotrou : carte du relief figurant les caves à cellules. IVR24_20172800757NUDA Nogent-le-Rotrou : carte du relief avec localisation des caves à vaisseau(x) simple(s Nogent-le-Rotrou : carte de répartition des caves repérées et étudiées. IVR24_20172800761NUDA Nogent-le-Rotrou : carte géologique figurant les caves à cellules. IVR24_20172800758NUDA Nogent-le-Rotrou : carte de réparition des caves à cellules. IVR24_20172800762NUDA Nogent-le-Rotrou : carte de localisation des caves à cellules latérales. IVR24_20172800763NUDA Nogent-le-Rotrou, quartier Bourgneuf : carte de localisation des caves à cellules Nogent-le-Rotrou, quartier Bourg-le-Comte : carte de localisation des caves à cellules Nogent-le-Rotrou : carte géologique avec localisation des caves à vaisseau(x) simple(s Nogent-le-Rotrou : carte de localisation des caves à vaisseau(x) simple(s). IVR24_20172800764NUDA
  • L'opération d'Inventaire de Nogent-le-Rotrou, du Moyen Age au début de l'époque moderne
    L'opération d'Inventaire de Nogent-le-Rotrou, du Moyen Age au début de l'époque moderne Nogent-le-Rotrou -
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Référence documentaire :
    XVIIIe-XIXe siècles. Fédération des amis du Perche, 1993, 2 Vols. (742p. et 326p.) . [Nogent-le-Rotrou] : [Musée municipal du château Saint-Jean], 2004. ROZIER, Hadrien. Nogent-le-Rotrou du Moyen Âge au début de l’époque moderne approches LEPAREUR, Florence. Nogent-le-Rotrou de la seconde moitié du XIVe siècle à la fin du XVe siècle CAILLY, Claude. Le Perche proto-industriel : Mutations d'un espace proto-industriel. Le Perche aux DE SOUANCE, Hector Guillier. Saint-Denis de Nogent-le-Rotrou, 1031-1789. Vannes : Lafolye, 1895. DE SOUANCE, Hector Guillier. Nogent-le-Rotrou. Nogent-le-Rotrou : [s.n.], 1916. FRANCE. Ministère de la Culture et de la Communication. Direction de l'Architecture et du et al. Paris : Inventaire général, E.L.P., Editions du Patrimoine, 1999. (Documents et méthodes, n°5) FRANCE. Ministère de la Culture et de la Communication. Direction de l'Architecture et du
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou -
    Titre courant :
    L'opération d'Inventaire de Nogent-le-Rotrou, du Moyen Age au début de l'époque moderne
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    capitale du Perche : Nogent-le-Rotrou du 11e à la fin du 16e siècle » fait la part belle aux acteurs communes rurales du Parc naturel régional du Perche ; - de fournir un document de référence à la commune de Nogent-le-Rotrou, afin qu’elle puisse envisager des projets dans les domaines de l’aménagement du . - la troisième partie intitulée « Habiter à Nogent-le-Rotrou du 12e à la fin du 16e siècle » se propose (IA28000297 : L'opération d'étude d'Inventaire de la ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen Age au début de -Rotrou , IA28000298 : La ville de Nogent-le-Rotrou du Moyen-Age au début de l'époque moderne, IA28000397 ouvrages qui traitent de Nogent-le-Rotrou datent de la seconde moitié du 19e siècle. Ces travaux historiques ne documentent qu’indirectement la ville puisqu’ils portent majoritairement sur le comté du Perche chartraines (Saint-Père), ainsi que sur les histoires du Perche des 15e et 16e siècles, transcrits et publiés -Rotrou parmi lesquelles figure son obituaire, publié au début du 20e siècle, et un certain nombre de baux
    Illustration :
    Schéma de l'organisation des dossiers d'Inventaire de la Ville de Nogent-le-Rotrou Cadastre ancien de Nogent-le-Rotrou, 1811, section A1. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou Carte des orientations dominantes du parcellaire (segments) de l’ancien cadastre Carte de la zone d’attraction de la basse-cour du château Saint-Jean. IVR24_20172800191NUDA Château Saint-Jean, châtelet : aquarelle du fonds Massiot. (Musée-Château Saint-Jean l'Architecture et du Patrimoine). IVR24_20152800519NUCAB Hôtel Carpentin, 6 rue du Paty, carte postale. (première moitié du 20e siècle, collection privée Hôtel dit Maison du Chapitre, 2 rue Bourg-le-Comte. Dessin des façades sur cour, vers 1950. (Musée Hôtel de Bailli dit Maison du Bailli, 47 rue Saint-Laurent, lithographie, 1873. (Musée-Château
  • Oursières : ferme du château
    Oursières : ferme du château Argenvilliers - Oursières - isolé - Cadastre : 1811 H1 25 1987 ZV 23
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    La ferme du château d'Oursières a probablement été construite au 18e siècle, en ce qui concerne le . Dans la seconde moitié du 19e siècle, un nouveau corps (à usage de remise agricole et d'étable) a été construit en retour d'équerre au nord-est du bâtiment en "L". L'ensemble des bâtiments, qui avaient été laissés à l'abandon au quatrième quart du 20e siècle, a récemment été restauré.
    Référence documentaire :
    Plan de localisation des bâtiments de la maison de maître et de la ferme du domaine. chef ; M. Morlet, géomètre du cadastre.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    La ferme s'inscrit dans le domaine d'Oursières, directement au sud-est du château. Elle est grès ferrugineux. Les murs, à l'exception de ceux du toit à porcs, sont en moellons de calcaire et de
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Titre courant :
    Oursières : ferme du château
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Illustration :
    Plan de localisation des bâtiments de la ferme du château (fond : plan cadastral de 1987, section Extrait du plan cadastral de 1811, section H 1. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 3573
  • Maladrerie Saint-Lazare dite maison des lépreux, actuellement grange
    Maladrerie Saint-Lazare dite maison des lépreux, actuellement grange Nogent-le-Rotrou - 63-73 rue Saint-Lazare - en ville - Cadastre : 1990 BN 1-6,8-10, 225, 234.
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    communauté est de nouveau mentionnée comme "notre maison des lépreux" par Geoffroy V du Perche, son fondateur de Nogent-le-Rotrou, fait qui entraîne sa désaffection progressive. La communauté est supprimée avant d’habitation des administrateurs au tournant du 19e et du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    p. 1. GUILLON, J. Un coin du vieux Nogent. Le Nogentais, tome 17. Nogent-le-Rotrou. AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série A Fondation, chartes, lettres AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série B section B : 1467. 1485. AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série C ; Matières ecclésiastiques AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série C ; Matières ecclésiastiques AC Nogent-le-Rotrou. Archives des hospices de Nogent-le-Rotrou. Série C ; Matières ecclésiastiques Bibliothèque municipale de Nogent-le-Rotrou. Le Nogentais. [journal périodique, hebdomadaire, 1841 Feuille A3 Cadastre ancien. 1811. Plan cadastral. (Archives municipales de Nogent-le-Rotrou). planche 35. JUBAULT, A. Album Percheron. Nogent-le-Rotrou : G. Fauquet, 1926. p. 340. PITARD, J.-F. Fragments historiques sur le Perche, statistique par commune et par ordre
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Auteur :
    [donateur] Geoffroy V du Perche
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - 63-73 rue Saint-Lazare - en ville - Cadastre : 1990 BN 1-6,8-10, 225, 234.
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    du perche et seigneur de Nogent, effectue une aumône numéraire à la communauté en 1191. Elle est la disparition de la maison de Rotrou en 1226, les aumônes bien que toujours nombreuses au long du -Rotrou, le long de la rue du même nom, à proximité du cours d’eau la Jambette. La rue Saint-Lazare fait est implantée au sud de la rue Saint-Lazare en bordure du bourg de Nogent-le-Rotrou. Cet emplacement principal de Nogent-le-Rotrou reliant les villes du Mans et de Chartres, axe également emprunté par les l’année 1091 sous l’initiative de Geoffroy IV (?-1100), seigneur de Nogent de 1079 à 1100. Il n’existe 1179. La filiation de la communauté des lépreux avec la famille Rotrou est manifeste. Geoffroy V, comte alors qualifiée de "notre maison des lépreux", preuve que les Rotrou sont bien les fondateurs de la fonction. La maison est destinée à recueillir les lépreux originaires et/ou vivants à Nogent-le-Rotrou de sa famille, ou encore des moines de Saint-Denis pour la rémission de leurs péchés. Au début du 13e
    Illustration :
    La chapelle Saint-Robert et l'ancienne maladrerie de Nogent-Le-Rotrou (1877). IVR24_20152800303NUCA Bâtiment au 71 rue Saint-Lazare, vue du sud-est. IVR24_20152800304NUCA Bâtiment au 71 rue Saint-Lazare, vue du nord-ouest. IVR24_20152800483NUCA
  • Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 97 1987 A1 123
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    accolé au sud du bâtiment préexistant. En 1854, Valet dresse un nouveau plan pour une autre campagne de
    Référence documentaire :
    Plan d'aménagement du presbytère, le 11 janvier 1854. /par Vareau (architecte). (Archives Projet d'agrandissement du presbytère/dressé par l'agent voyer, Joseph Valet, en 1849. (Archives
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 97 1987 A1 123
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Titre courant :
    Bourg : presbytère (chemin du Vieux-Puits)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1811, section A. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4433 Projet d'agrandissement du presbytère dressé par l'agent voyer Joseph Valet en 1849 (projet non Projet d'agrandissement du presbytère dressé par l'agent voyer Joseph Valet en 1854. (Archives
  • Bois Jolly : manoir dit du Bois Jolly
    Bois Jolly : manoir dit du Bois Jolly Margon - Le Bois Jolly - isolé - Cadastre : 1811 E 146, 147 1990 E 667, 668, 672
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    Bonneval, notaire de Nogent-le-Rotrou, dresse un état des lieux détaillé du site lors de sa visite de la La première mention connue du lieu-dit du Bois Jolly remonte au 16e siècle. A cette époque, Jehan Durant, bailli de la seigneurie de Prez en Ceton, possède également le titre de "seigneur du Bois-Jolly ". Il serait peut-être le commanditaire de la construction (ou reconstruction) du manoir dont la partie la plus ancienne, de la fin du 15e siècle, est le logis manorial, comme le montre le décor de la cheminée monumentale de la salle. Le corps de passage construit en alignement du logis manorial au sud date du 16e siècle, en témoigne le décor d´une fenêtre à meneau et traverse de l´étage en façade ouest ) semblent également dater de cette période. Aucune source ne permet de connaître l´histoire du manoir tout au long du 17e siècle et jusqu'au début du 18e siècle. Le 24 janvier 1722, Jacques Daupelay de terre du Bois Jolly. Le domaine appartient alors à un certain Regnouard, bourgeois à Paris. Dans sa
    Observation :
    mettre en relation avec ceux du manoir de Champeaux (également à Margon) ou de l´abbaye d´Arcisses la fin du 19e siècle et tout au long de la première moitié du 20e siècle, l´une des plus importantes fermes du secteur. La richesse décorative de plusieurs éléments bâtis (fenêtres, cheminée), la
    Référence documentaire :
    p. 28-29 SIGURET, Philippe. Introduction Historique. Les coutumes du Perche. Nogent-le-Rotrou et le Maisons des champs du Perche nogentais, 1450-1560. Photographie noir et blanc./Provost, Gilles. (In Maisons des champs du Perche nogentais, 1450-1560. Photographie noir et blanc./Provost, Gilles. (In Maillard. (Parc naturel régional du Perche). PROVOST, Gilles. Maison des champs du Perche nogentais, 1450-1560. Mémoire de maîtrise d'histoire Margon, Manoir du Bois jolly. Plan schématique du manoir. in (PROVOST, Gilles. Maison des champs du Perche nogentais, 1450-1560. Mémoire de maîtrise d'histoire de l'art sous la direction de Jean Guillaume Margon, Le Bois Jolly. Plan de localisation des parties constituantes du lieu-dit. /Florent Perche nogentais. Cahiers percherons, septembre 1958, n°7.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Le manoir du Bois Jolly se situe au sud-est de la commune de Margon, sur le plateau du bois des escalier tournant en bois, placé dans une cage approximativement au centre du logis, dessert une chambre ) au sud. De cette dernière, une porte communique avec l´étage du corps de passage au sud. Aligné au sud du logis manorial, le corps de passage est de plan rectangulaire. Son porche, aujourd'hui obstrué , constituait l´entrée principale du manoir. A l´ouest, une allée, dont aucune trace ne subsiste en 1811 , permettait son accès. Sa façade ouest - celle recevant le décor le plus abouti car à l´entrée du domaine porte dès la construction du corps. Un escalier extérieur, aujourd´hui disparu, permettait, depuis la chevrons formant fermes contreventées par une faîtière et sous-faîtière. Le dernier corps du bâtiment calcaire couverts d´un enduit plein (façade principale du logis manorial et de la grange-écurie accolée) ou
    Titre courant :
    Bois Jolly : manoir dit du Bois Jolly
    Annexe :
    intitulé Maison des champs du Perche nogentais, 1450-1560 - le logis manorial devait être flanqué dès sa construction, à la fin du 15e siècle, d´une tour d´escalier hors-oeuvre en façade principale, à l´est (cf. Fig Nogent-le-Rotrou, décrit le manoir comme muni d'un escalier tournant en pierre situé au même emplacement
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Illustration :
    Maillard. (Parc naturel régional du Perche). IVR24_20112800094NUCA Extrait du plan cadastral de 1811, section E. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4769 Plan de localisation des bâtiments du lieu-dit (fond : plan cadastral de 1990, section E). /Florent Plan schématique du manoir (source : Gilles Provost, 1992). IVR24_20112800098NUCA Reconstitution hypothétique du logis manorial à la fin du 15e siècle et dans la première moitié du Vue générale du manoir depuis l'ouest (carte postale ancienne, début 20e siècle). (Collection privée du propriétaire du Bois Jolly). IVR24_20082800270NUCB Restauration de la charpente du corps de passage (début des années 1990). (Université François Vue de situation du manoir depuis le nord-est (état en 2008). IVR24_20082800242NUCA Bâtiment ouest, logis manorial, vue de la cheminée du rez-de-chaussée côté nord
  • Bourg : église paroissiale Notre-Dame (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 95 1987 A1 121
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    -Chartres. De gros travaux sont réalisés au milieu du 16e siècle, comme en témoigne la date de 1550 figurant sur la voûte du choeur, selon le Bulletin de la Société archéologique d'Eure-et-Loir. Ces travaux réalisée pour les seigneurs de La Soublière (transformée par la suite en sacristie). Au moment du concordat les plans de l'architecte nogentais Arthur-Joseph Proust. A la fin du 20e siècle, l'église fait à
    Référence documentaire :
    Édifices religieux des cantons de Nogent-le-Rotrou et Authon-du-Perche. Bulletin de la société JOUSSELIN, Bruno, PIGRAY, Gérard. Nogent-le-Rotrou et son canton. Tome II. Saint-Cyr-sur-Loire PITARD, J.-F. Fragments historiques sur le Perche, statistique par commune et par ordre
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    De plan allongé, l'église paroissiale Notre-Dame se situe dans la partie ouest du bourg de La calcaire à l'exception de la baie géminée du pignon ouest en pierre de taille de grès. La corniche à
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1811 A 95 1987 A1 121
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Titre courant :
    Bourg : église paroissiale Notre-Dame (chemin du Vieux-Puits)
    Annexe :
    trouve dans la nef. L'église tire sa renommée du pèlerinage de saint Marcoul. Né à Bayeux à la fin du 5e exposées les reliques du saint, après qu'il ait été sacré à Reims. Cette tradition s'est maintenue jusqu'à
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de 1811, section A. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 3 P 4433 Vue axiale de la nef et du choeur. IVR24_20082800744NUCA
  • Bourg : monument aux morts (cimetière, chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : monument aux morts (cimetière, chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg Cimetière - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 121
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    L'érection du monument aux morts est décidé par le conseil municipal le 26 août 1920. L'emplacement choisi est dans le cimetière communal. M. Massard, marbrier à Nogent-le-Rotrou, le conçoit pour un montant de 1 070 francs. L'édicule est réalisé la même année, conformément au croquis du marbrier.
    Référence documentaire :
    Croquis du monument aux morts. (Archives départementales d'Eure-et-Loir, 2 O 627).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg Cimetière - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 121
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Titre courant :
    Bourg : monument aux morts (cimetière, chemin du Vieux-Puits)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Illustration :
    Croquis du monument aux morts dressé par M. Massard, marbrier, en 1920. (Archives départementales
  • Bourg : maison n°1 (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : maison n°1 (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 126
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    Cette maison, figurant sur les cartes postales anciennes du début du 20e siècle, semble dater du milieu du 19e siècle.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    La maison se situe au centre du bourg de La Gaudaine. Elle se compose d'un étage de soubassement à en plein cintre placée au niveau du pignon ouest. Une ancienne écurie et une remise se situent à
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 126
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Titre courant :
    Bourg : maison n°1 (chemin du Vieux-Puits)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Illustration :
    Vue du centre bourg et de la maison 1 à droite (carte postale ancienne, début 20e siècle
  • Bourg : lavoir communal (rue du Lavoir)
    Bourg : lavoir communal (rue du Lavoir) Brunelles - le Bourg - rue du Lavoir - en village - Cadastre : 1811 C 52, 54 1992 C1 9
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    section C du cadastre de 1811 servant de lavoir pour le rendre communal. Ce dernier est décrit comme un
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    Situé en contrebas du bourg à l'est, le lavoir communal est couvert d'un toit à longs pans couverts
    Localisation :
    Brunelles - le Bourg - rue du Lavoir - en village - Cadastre : 1811 C 52, 54 1992 C1 9
    Titre courant :
    Bourg : lavoir communal (rue du Lavoir)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
    Illustration :
    Vue de détail du bassin et des pierres à laver. IVR24_20082800314NUCA
  • Bourg : maison n°2 (chemin du Vieux-Puits)
    Bourg : maison n°2 (chemin du Vieux-Puits) La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 137
    Copyrights :
    (c) Parc naturel régional du Perche
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale L'architecture rurale du parc naturel régional du Perche
    Historique :
    Cette maison semble dater de la seconde moitié du 19e siècle. Une cheminée au linteau et piédroits ont été percées tardivement (dans la seconde moitié du 20e siècle).
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    La maison se situe au centre du bourg de La Gaudaine. Elle se compose d'un étage de soubassement
    Localisation :
    La Gaudaine - Bourg - chemin du Vieux-Puits - en village - Cadastre : 1987 A1 137
    Précision localisation :
    Communauté de communes du Perche
    Titre courant :
    Bourg : maison n°2 (chemin du Vieux-Puits)
    Aires d'études :
    Parc naturel régional du Perche
  • Château Saint-Jean
    Château Saint-Jean Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Nogent-le-Rotrou du 13ème au 18ème siècle
    Historique :
    , Charles IV d’Anjou engage la reconstruction du site. Un logis est ainsi installé sur le porche et le Le terminus ante quem du château Saint-Jean est fixé à 1031 par les textes. Le site est alors aux descendants améliorent les aspects résidentiels et défensifs du site, tout au long des 11e et 12e siècles première moitié du 13e siècle. La paternité des flanquements n'est pas arrêtée, entre Geoffroy V et son . Trop endommagée, la tour n’est jamais reconstruite. A partir de la seconde moitié du 15e siècle seigneur de Nogent qui a effectué des travaux au château. La réfection du bâtiment accolé à la courtine sud
    Référence documentaire :
    Perche au temps des Rotrou. Rémalard : Fédération des amis du Perche, 2010. Flandre, comtesse de Bar et dame de Cassel, relatives à la remise du château de Nogent-le-Rotrou entre les Archives du Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou. Inventaire. 1607. Archives du Musée-Château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou. État des réparations. 1688. DECAENS, Joseph. La construction du comté du Perche. In : LECUYER-CHAMPAGNE, Françoise. Le roman des Nogentais, des origines à la guerre de Cent Ans. [Nogent-le-Rotrou] : [Musée municipal du château p. 71, 91, 174 BART DES BOULAIS, Léonard. Recueil des Antiquités du Perche, comtes et seigneurs de -Rotrou] : [Musée municipal du château Saint-Jean], 2004. p. 20-21. SIGURET, Philippe, THOMPSON, Kathleen. Les possessions des comtes du Perche en Angleterre . [Nogent-le-Rotrou] : [Musée municipal du château Saint-Jean], 2004.
    Canton :
    Nogent-le-Rotrou
    Description :
    séparé du reste du plateau par un fossé sec dont la largeur approximative est de 25 m de large pour 5 m se situe dans l’axe de la rue du château. Elle est accessible par un pont dormant menant au châtelet
    Auteur :
    [commanditaire] Geoffroy V du Perche [commanditaire] d'Anjou Charles IV
    Localisation :
    Nogent-le-Rotrou - rue du Château - en ville
    Aires d'études :
    Nogent-le-Rotrou
    Texte libre :
    Historique Le centre du pouvoir de la maison Rotrou. Un château seigneurial La charte de fondation de la curia des Rotrou. La grande salle du château, attestée en 1120, accueille la cour durant les l’évêque du Mans par la mère de Rotrou au château. Vers 1100, Beatrix et son fils Rotrou fondent un collège fondé sous l’initiative du comte Geoffroy IV (1191-1202). Le chapitre de Saint-Etienne est alors réuni à Montaigu, elle est assiégée en 1425. La prise de l’ancienne capitale des comtes du Perche permet d’asseoir la légitimité de Thomas, nommé à son tour comte du Perche par le roi d’Angleterre. En 1427, le défense, pont-levis fermé. Les tensions religieuses s’apaisent finalement dans le Perche à la fin du alors à prendre des baliveaux dans ses bois du Perche pour procéder aux réparations. L’absence de composé de limons et lœss, de colluvions argilo-sableuses et de sable du Perche. Le massif forestier le abandonnées ont été identifiées à proximité du site. L’une rue des Terres Fortes à Nogent-le-Rotrou, l’autre à
    Illustration :
    Carte du relief de la vallée de l'Huisne (2015). IVR24_20152800526NUDA Vue aérienne du château Saint-Jean et de la ville en 1950. IVR24_19922800080VA Château Saint-Jean, vue du nord-ouest. IVR24_20132800001NUC4A Donjon, vue du sud-est. IVR24_20132800003NUC4A Enceinte, vue du sud-ouest, pavillon Louis XIII, tours de Saint-Victor et de Brunelles Pavillon Louis XIII, vue du sud-est. IVR24_20132800010NUC4A Détail du décor sculpté du châtelet d'entrée. IVR24_20132800051NUC4A Généalogie simplifiée, maison Rotrou. IVR24_20152800528NUDA
1 2 3 4 11 Suivant