Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 34 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Lycée professionnel privé Saint-Martin
    Lycée professionnel privé Saint-Martin Tours - Quartier sinistré nord - 10 rue Baleschoux - en ville - Cadastre : 2010 DZ 333
    Historique :
    propriété de l'Institution Saint-Martin voisine. Celle-ci y installe en 2003 ses classes de troisième
    Référence documentaire :
    [Vue aérienne de la basilique Saint-Martin] / Roger Henrard. 1951. 1 photogr. pos. : n. et b
    Description :
    Le lycée professionnel Saint-Martin est établi sur une grande parcelle à l'angle sud-ouest de
    Titre courant :
    Lycée professionnel privé Saint-Martin
    Appellations :
    lycée professionnel Saint-Martin
    Illustration :
    Vue aérienne de la basilique Saint-Martin (à gauche, l'école en construction), 1951. (service
  • Saint-Pierre-des-Corps, Lycée Martin Nadaud : revêtement mural (disparu)
    Saint-Pierre-des-Corps, Lycée Martin Nadaud : revêtement mural (disparu) Saint-Pierre-des-Corps - 67 rue Jeanne-Labourde - en ville
    Référence documentaire :
    Archives nationales, 19880466 art.96. Projet Clarens au collège d'enseignement technique Martin
    Localisation :
    Saint-Pierre-des-Corps - 67 rue Jeanne-Labourde - en ville
    Titre courant :
    Saint-Pierre-des-Corps, Lycée Martin Nadaud : revêtement mural (disparu)
  • Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Candes-Saint-Martin (Indre-et-Loire)
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Candes-Saint-Martin (Indre-et-Loire) Candes-Saint-Martin
    Historique :
    La commune de Candes-Saint-Martin est particulièrement intéressante du point de vue des Basse, rue des Martins Pêcheurs). Suite à la loi du 30 floréal an 10 (1802), un bureau de perception
    Référence documentaire :
    Penneron, Bertrand, "Restauration du port de Montsoreau et des cales de Candes-Saint-Martin", in
    Description :
    Située rive gauche, à la confluence de la Loire et de la Vienne, la commune de Candes-Saint-Martin
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin
    Titre courant :
    Les aménagements portuaires de la Loire : commune de Candes-Saint-Martin (Indre-et-Loire)
  • Port dit port de Candes
    Port dit port de Candes Candes-Saint-Martin - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - en village
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Candes)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Candes) Candes-Saint-Martin - rue de la Vienne - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - rue de la Vienne - en village
  • Cale dite cale abreuvoir simple (port de Candes)
    Cale dite cale abreuvoir simple (port de Candes) Candes-Saint-Martin - rue du Bac - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - rue du Bac - en village
  • Cale dite cale abreuvoir simple de la rue de la Vienne (port de Candes)
    Cale dite cale abreuvoir simple de la rue de la Vienne (port de Candes) Candes-Saint-Martin - rue de la Vienne - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - rue de la Vienne - en village
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Candes)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Candes) Candes-Saint-Martin - place de l' Ormeau - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - place de l' Ormeau - en village
  • Cale dite cale abreuvoir simple de l'Ormeau (port de Candes)
    Cale dite cale abreuvoir simple de l'Ormeau (port de Candes) Candes-Saint-Martin - place de l' Ormeau - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - place de l' Ormeau - en village
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Candes)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (port de Candes) Candes-Saint-Martin - rue de la Vienne - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - rue de la Vienne - en village
  • Cale dite cale abreuvoir en long simple de la Coue du Pré
    Cale dite cale abreuvoir en long simple de la Coue du Pré Candes-Saint-Martin - la Coue du Pré - en écart
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - la Coue du Pré - en écart
  • Cale dite cale abreuvoir en long simple du Bac (port de Candes)
    Cale dite cale abreuvoir en long simple du Bac (port de Candes) Candes-Saint-Martin - rue du Bac - en village
    Localisation :
    Candes-Saint-Martin - rue du Bac - en village
  • Port dit port d'Ussé
    Port dit port d'Ussé Rigny-Ussé - l' Ile Saint-Martin - en écart
    Localisation :
    Rigny-Ussé - l' Ile Saint-Martin - en écart
  • Immeuble de norme HLM en R+15 (ensemble de 5)
    Immeuble de norme HLM en R+15 (ensemble de 5) Tours - Quartier du Sanitas - 1 allée Camille-Lefèvre 1 place de Grandière 5 allée des Granges-Saint-Martin 1 allée de Montrésor 1 allée de Varennes - en ville
    Localisation :
    -Saint-Martin 1 allée de Montrésor 1 allée de Varennes - en ville
  • Amboise : quartier de l'Île Saint-Jean
    Amboise : quartier de l'Île Saint-Jean Amboise -
    Historique :
    L'île Saint-Jean se situe à l'extrémité orientale de l'île d'Amboise. Sur l'ensemble des plans de la ville, et même dans les comptabilités, le toponyme de l'île Saint-Jean est différencié de celui de l'île Saint-Jean sont rares. Aucun habitat n'y est jamais mentionné. Parfois, les manoeuvres vont y
    Description :
    L'île Saint-Jean n'a jamais été très habitée. Sur le plan cadastral dit napoléonien, l'habitat se chapelle Saint-Jean, datant du XIIe siècle, a bien traversé les siècles.
    Titre courant :
    Amboise : quartier de l'Île Saint-Jean
    Annexe :
    L'île Saint-Jean dans les comptabilités amboisiennes L'île Saint-Jean dans les comptabilités amboisiennes Si l'île Saint-Jean est peu citée dans les comptabilités d'Amboise, on peut néanmoins relever quelques mentions. Une quittance, signée de Jusqueau et de Masline, rapporte que Martin Maugain, Gacian . 6 d. t., pour aller chercher du bois épineux sur l'île Saint-Jean : - Archives communales d'Amboise , CC 197 f° 24 : « [...] Admener des fagoz d'espines de l'isle Saint Jean en l'argeau qui a esté faict
  • Groupe scolaire Anatole-France
    Groupe scolaire Anatole-France Tours - Quartier sinistré nord - 1 rue des Amandiers 2, 6 rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 2010 DX 290 à 293
    Référence documentaire :
    cathédrale Saint-Gatien] / Robert Arsicaud. [1957]. 1 photogr. pos. : n. et b. (Archives départementales p. 67-68 CHEVEREAU, Sébastien. Tours reconstruit : des bombardements à la renaissance. Saint-Cyr
    Annexe :
    bord de la Loire dans le vieux quartier de la Cathédrale Saint-Gatien, si riche en souvenirs Entreprises ayant participé à la construction : - Jaulard, Billiard, Martin et Petit (gros oeuvre) - Chartier , installations de cuisine) - Martine (chauffage central) - Société d'entreprise et de distribution, Lavergne
    Illustration :
    Vue de la Manutention militaire depuis la cathédrale Saint-Gatien, [1er quart 20e siècle Vue du groupe scolaire depuis la cathédrale Saint-Gatien, R. Arsicaud phot., [1957]. (archives
  • Port dit port de Saint-Cyr
    Port dit port de Saint-Cyr Tours - la Péraudière - en ville
    Historique :
    Le port de Saint-Cyr appartient au chapitre de Saint-Martin de Tours du début du XIIe au XVIIIe Saint-Martin et les religieux de la Clarté-Dieu (commune de Saint-Paterne Racan). On ne sait rien des également aux religieux de Saint-Martin de Tours. On ne connaît pas son emplacement exact mais on sait que construite en face de Saint-Cyr "pour la facilité du commerce" : l'ouvrage est dégradé et doit être réparé . Un passage sur la Loire est mentionné à Saint-Cyr depuis le début du XVIe siècle. Il appartenait le bac reliant Saint-Cyr et la Riche accostait vis à vis du bourg de Saint-Cyr en l'an 12 et en 1848 mis en place un peu en aval du port de Saint-Cyr : l'ouvrage était, paraît-il, d'une solidité à toute s'effectuait en sept à onze minutes, non compris le chargement. Le port de Saint-Cyr figure sur les listes des
    Description :
    Le port de Saint-Cyr est établi sur la rive droite, vis à vis du bourg de Saint-Cyr. Une seule cale
    Titre courant :
    Port dit port de Saint-Cyr
    Illustration :
    , ingénieur Lemière. Détail sur Saint-Cyr. (archives nationales, CP F 14 100 66/1, pièce 3 Extrait de la carte de Coumes (1848) complétée en 1858 par l'ingénieur Collin. Détail sur Saint-Cyr
  • Chapelle Saint-Hubert
    Chapelle Saint-Hubert Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    Aucun document permettant la datation exacte de la chapelle Saint-Hubert n'a encore été mis au jour . Attribuer à Charles VIII la construction de la chapelle est donc une évidence. La chapelle du Saint chapelle autre que l'une de celles de l'église Saint-Florentin. Dans leurs comptes de l'argenterie « la les chapelles de l'église Notre-Dame-et-Saint-Florentin sont également mentionnées dans les comptes de donjon puis « de ladicte chappelle du donjon en l'eglise et parroisse de Saint Fleurentin dudit chastel Bosseboeuf voit pour sa part, en la chapelle souterraine, la chapelle Saint-Blaise. Mais comme le souligne Évelyne Thomas, il la confond avec l'une des chapelles de l'église Saint-Florentin qui est évoquée en 1471 Saint-Sépulcre qui se veut être une réplique de la tombe du Christ se trouve enterrée. Soulignons à ce VIII fit reposer par la suite la chapelle Saint-Hubert a été construit pour supporter un édifice. Louis chapelle du donjon du château de Louis XI (1461-1483) était donc bien dédiée au Saint-Sépulcre. Quant à la
    Référence documentaire :
    Bibliothèque nationale de France, est, RES Ve26 (k), Fol (Mfilm A31642). La chapelle Saint-Hubert à Chapelle Saint-Hubert. Amboise. Dessin à l'encre de Chine aquarellé, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L.C. Amboise : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 441). Chapelle Saint-Hubert. Amboise, dessin à l'encre de Chine aquarellé, n.s., n.d. (Bibliothèque municipale de Tours : L.C. Amboise : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 3, Ic. Auv. 440). : Château. Saint-Hubert, Chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 442). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 1, Ic. Auv. 401). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 2, Ic. Auv. 402). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 5, Ic. 485). . (Bibliothèque municipale de Tours : L.B. Amboise : Château. Saint-Hubert chapelle ; est. 5, Ic. 485).
    Représentations :
    saint Hubert
    Description :
    Les vues de l'intérieur de la chapelle Saint-Hubert, ou de la « chapelle du roy » ainsi qu'elle est crochets gothiques. Enfin, le linteau constitue le quatrième registre qui est sculpté du miracle de saint deviendra saint Hubert - illustre la passion du roi pour cette activité. Les arbres écotés qui ornent les logis de Charles VIII sur les jardins, mais aussi à la basilique Cléry-Saint-André, où Louis XI (1461
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Hubert
    Annexe :
    : - BnF, ms. fr. 20685, f° 553 : « A Pierre André, peintre, 27 l. t. 10 s. pour les images de Saint Martin La chapelle du Saint-Sépulcre dans les archives À une date indéterminée, Louis XI commande à Pierre André le décor de la chapelle du château d'Amboise, correspondant à la chapelle du Saint-Sépulcre , Saint Marc et Saint François peintes d'or et d'azur et autres couleurs mises en la chapelle du chastel d'Amboise ». La description ancienne la plus complète de la chapelle du Saint-Sépulcre reste celle de Willem chapelle du roy ». Le docteur Bruneau avait déjà identifié le soubassement de la chapelle Saint-Hubert La chapelle Saint-Hubert dans les archives Dans le compte de construction du château de 1495-1496 Saint-Louis, Compte de construction de 1495-1496, f°80r° : « A cornille de Neuf, ymagier, pour avoir
    Vocables :
    Saint-Hubert.
    Illustration :
    Vue de la chapelle depuis l'emplacement de l'ancienne église Saint-Florentin. IVR24_20073701183NUCA Vue de la chapelle Saint-Hubert depuis le promontoire du château. IVR24_20083700132NUCA
  • Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis) Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Historique :
    Au IVe siècle, lorsque le futur saint Martin part en guerre contre les sanctuaires païens ruraux », devait avoir été implanté sans doute dès la première église fondée par saint Martin. L'abbé Bosseboeuf l'établissement à Amboise de clercs et de moines. L'église d'Amboise est l'une des six églises fondées par Martin d'agglomérations connu, celui de la hiérarchie ecclésiastique. Dès le Haut Moyen Âge, le pôle de Saint-Denis et des découvertes numismatiques. Le cimetière de Saint-Denis, appelé « le cimetière des Innocents 1778, les tombes entouraient le mur nord de Saint-Denis. Il y avait certainement des sépultures dans mérovingien retrouvés à 35 m de la façade nord de l'église Saint-Denis. Aucun autre élément ne nous permet de ces seuls éléments, il est délicat de conclure à l'existence d'un véritable village autour de Saint
    Référence documentaire :
    VIOT, Richard (trad.). Sulpice Sévère, Vie de Saint-Martin. Tours, 1861, deuxième dialogue, VIII p Archives départementales d'Indre-et-Loire; 1 Q 6 : Biens nationaux. États de Saint-Denis et Saint Amboise, église Saint-Denis-Hors-les-murs. Photographie noir et blanc, 1889. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 2, Ic. 819). Amboise, autel de Saint-Denis, attribué à A. Charpentier. Photographie noir et blanc, n.d . (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; R. 1, Ic. 2447). Amboise, Saint-Denis-Hors. Lithographie aquarellée Jourdain Sc., 1842. (Bibliothèque municipale de Tours : L. A. Amboise : Saint-Denis ; est. 1, Ic. 2309). grilles dans l'église de Saint-Denis-Hors-Les-Murs. avril 1997. Nettoyage des peintures murales de la GABEAU, Alfred. La statue de la femme noyée à Saint-Denis d'Amboise. Bulletin de la Société
    Représentations :
    saint Denis saint Etienne
    Description :
    L'église Saint-Denis est bâtie en pierre de taille de tuffeau, selon un plan en croix latine portail principal ; sa position face à la ville concorde avec le chemin d'accès à Saint-Denis dont le celles de l'église Saint-Florentin d'Amboise. La nef et le clocher présentent des charpentes authentiques autres sujets, la lapidation de saint Étienne (et non la décollation de saint Denis), la vocation de saint Pierre, le massacre des Innocents, saint Michel entre deux dragons, mais aussi des oiseaux buvant
    Localisation :
    Amboise - parvis Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Église Saint-Denis-Hors-les-Murs (parvis Saint-Denis)
    Vocables :
    Saint-Denis
    Illustration :
    Plan de l'église Saint-Denis-hors-les-Murs, d'après le docteur Lesueur. IVR24_20093700445NUD Vue générale de l'église Saint-Denis depuis le promontoire du château. IVR24_20083700129NUCA Vue de Saint-Denis depuis le pont de la ville. IVR24_20073700964NUCA Vue du poinçon de la charpente de la nef de Saint-Denis, XIIe-XIIIe siècle. IVR24_20073700913NUCA
  • Amboise : place dite parvis Saint-Denis
    Amboise : place dite parvis Saint-Denis Amboise - place, dit parvis Saint-Denis - en ville
    Historique :
    ancien et avoir été implanté sans doute dès la première église fondée par Saint-Martin. L'abbé Bosseboeuf L'histoire du parvis de l'église Saint-Denis est de fait liée à celle de l'église éponyme. Saint profondeur de cinq mètres, prouvent qu'ils remontent à une haute Antiquité ». Le mur nord de Saint-Denis Saint-Florentin et Saint-Denis sont déplacés. En 1774, le premier est transplanté sur une parcelle Saint-Thomas de cette ville, scittué au Clos du boeuf [...] ce terrain situé sur une élévation et hors
    Référence documentaire :
    VIOT, Richard (trad.). Sulpice Sévère, Vie de Saint-Martin. Tours, 1861, deuxième dialogue, VIII p
    Localisation :
    Amboise - place, dit parvis Saint-Denis - en ville
    Titre courant :
    Amboise : place dite parvis Saint-Denis
    Annexe :
    Localisation du cimetière Saint-Denis à Amboise Dans les archives de la ville Guillaume Galiene d'asne, ou carroue d'avant le cymetiere de l'eglise Saint Denis depuis la descendue dudit cymetiere - ont interprété cela comme le fait que « le cimetière Saint-Denis avait atteint dès le début du XVIe Saint-Denis jusqu'au Carroir, et non pas réellement la saturation du cimetière. Malgré cette divergence
    Illustration :
    Vue générale de l'église Saint-Denis et de son quartier. IVR24_20073700884NUCA