Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1756 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : crypte de l'église Saint-Hilaire, 5 verrières de Jean Mauret
    Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : crypte de l'église Saint-Hilaire, 5 verrières de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières - Place de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Les cinq petits vitraux de la crypte sont réalisés en 1986 ou 1987, à la demande de Jean Mauret et
    Observation :
    L'église Saint-Hilaire de Saint-Hilaire-en-Lignières est classée au titre des Monuments historiques
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières - Place de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : crypte de l'église Saint-Hilaire, 5 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    Localisation des baies de la crypte de l'église de Saint-Hilaire-en-Lignières , échelle 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800127NUC2A 31 cm et 25 x 107 cm, échelle 1. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121801169NUC2A Vue d'ensemble du chevet de l'église de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) et de l'atelier de Jean
  • Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : chapelle du château du Plaix, verrière de Jean Mauret
    Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : chapelle du château du Plaix, verrière de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières - Le Plaix - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    non retenus sont conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. en septembre 1985, à la demande du groupe d'arts et traditions populaires du Berry "Les Thiaulins
    Observation :
    Le château du Plaix à Saint-Hilaire-en-Lignières est inscrit au titre des Monuments historiques
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières - Le Plaix - isolé
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : chapelle du château du Plaix, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121800993NUC2A Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121801168NUC2A . Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières IVR24_20121800971NUC2A d'argent. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières IVR24_20121800166NUC2A -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20151800162NUDA Localisation du vitrail réalisé par Jean Mauret dans la chapelle du château du Plaix à Saint Maquettes proposées en 1985. Crayon et gouache sur papier, 21 x 20 cm et 27 x 20 cm. Atelier de Carton réalisé en 1985. Fusain et gouache sur papier, échelle 1, 136 x 46 cm (baie). Atelier de Panneau d'essai réalisé en 1985. 137 x 46 cm, verre blanc opalescent et verre bleu gravé, noir Panneau d'essai réalisé en 1985. 46,5 x 137 cm. Verres gris et blancs opalescents, noirs, jaune
  • Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : Le Cube (Jean Mauret et Jean-Paul Philippon)
    Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : Le Cube (Jean Mauret et Jean-Paul Philippon) Saint-Hilaire-en-Lignières - Place de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    En 1987, l'artiste-peintre Elaine Massy conçoit et coordonne une exposition alliant vitrail et créer trois volumes simples en grandes dimensions : une pyramide (le verrier Gilles Rousvoal et Vitrail à Tournus (Centre international d’études romanes, réfectoire des moines de l’abbaye Saint moines, en 1988." Ces expositions terminées, chacun des trois volumes est acheminé vers l'atelier du maitre-verrier correspondant. Le Cube est de nouveau présenté en 1996 lors d'une exposition personnelle de Jean Mauret dans la grande galerie du château de Lignières. Le Cube est actuellement démonté et
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    " (qui ne s'ouvre pas) en vitrail. La "porte" ouest, en vitrail elle aussi, est fixée au sol et placée à environ 80 cm de l'entrée. Côté est, la face est traitée en négatif par rapport aux trois autres : la quasi-totalité de sa surface se compose d'un vitrail dans lequel a été inclue une "porte" en bois percée verrières créées en 1993 dans l'église de Meilhards (Corrèze). On peut également rapprocher le fond des vitraux du Cube à deux vitraux d'essais réalisés en 1987 dans le cadre de l'exposition "100 artistes pour
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières - Place de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) : Le Cube (Jean Mauret et Jean-Paul Philippon)
    Annexe :
    vit en un haut-lieu du Cher, à Saint-Hilaire-en-Lignières. Appelons-le Jean Mauret. Mon tout naît de lumineux s'il en est. Rationaliste, sa démarche est essentiellement sensible et bricoleuse : il pratique la . L'histoire raconte qu'il sévit en son temps sous la voûte de la gare d'orsay. Nous l'appellerons Jean-Paul
    Illustration :
    , carton, papier, collages, gouache. Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières , carton, papier, collages, gouache. Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières , carton, papier, collages, gouache. Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières cm. Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800091NUC2A . Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800088NUC2A x 15 cm. Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800093NUC2A , 51 x 32,5 cm. Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800090NUC2A 31,5 cm. Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800089NUC2A , échelle 1. Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800335NUC4A Jean Mauret et Jean-Paul Philippon (architecte) dans l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières autour
  • Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1983 à 1994
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1983 à 1994 Saint-Hilaire-en-Lignières
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Annexe :
    la Nativité (+ 5 panneaux d’essais) 1985 : Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher), chapelle du château du Plaix (+ 2 panneaux d’essais) 1986 : Le Blanc (Indre), église Saint-Cyran 1986 : Saint-Hilaire-en -Lignières (Cher), crypte de l’église Saint-Hilaire 1987 : Bourges (Cher), salle de lecture des archives : Chezal-Benoît (Cher), église abbatiale Saint-Pierre 1987 : Nonac (Charente), église Saint-Hilaire (+ 4 -Hilaire-Foissac (Corrèze), église Saint-Hilaire 1990 : Ainay-le-Château (Allier), église Saint-Étienne : 1983 : Bourges (Cher), cathédrale Saint-Étienne, accompagnement de vitraux XVe 1984 : Nohant Nohant départementales 1987 : Chauvigny (Vienne), église de Saint-Pierre-les-églises (+ 2 panneaux d’essais) 1987 panneaux d’essais) 1988 : Claix (Charente), église Saint-Christophe (+ 1 panneau d’essai) 1988 : Latronche (Corrèze), église Saint-Pierre-es-Liens (+ 1 panneau d’essai) 1988 : Guarbecque (Pas-de-Calais), église Saint-Nicolas 1988 : Lye (Indre), église Notre-Dame 1988 : le Cube 1988 : Saint-Étienne-la-Geneste
    Texte libre :
    ses compositions lui valent d’être parfois classé, pour cette période, comme artiste minimaliste, en en permanence de nouvelles variantes ou possibilités. L’évolution constante de son œuvre atteste colorées en 1989. Les compositions très rigoureuses, verticales et octogonales des années 1984-1986 vont exemple, s’agrémenter de diagonales (rayons lumineux) (essai pour Corquoy en 1989) ou de petits carrés mesurée de la couleur, du bleu et du jaune en particulier. Quelques essais de retours de pleine couleur sont même tentés en 1987 (Archives départementales de Bourges et essais). On a vu que Jean Mauret abandonne l’usage de la grisaille en 1984 mais là encore ce choix de principe connaît quelques exceptions (en 1987-1988 et 1990 notamment). A partir de 1990, il utilise également la grisaille pour de 1991 une gravure de petits points à la meule, en complément des aplats obtenus au moyen de l’acide de la gravure ne se veut en aucun cas décorative. Elle correspond à une démarche : "retrancher plutôt
    Illustration :
    , violet (bordure). Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20111800216NUC2A jaune d'argent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20111800077NUC2A Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800352NUC4A l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800059NUC2A de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800130NUC2A 25 cm. Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800081NUC2A aquarelle sur papier, formats divers. Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières . Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800080NUC2A conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121800966NUC2A de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800135NUC2A
  • Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 2003 à 2015
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 2003 à 2015 Saint-Hilaire-en-Lignières
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Annexe :
    (Cher), église Saint-Pierre (+ 1 panneau d’essai) 2014-2015 : Lyon (Rhône), cathédrale Saint-Jean, en : Bueil-en-Touraine (Indre-et-Loire), église Saint-Pierre-es-liens 2005 : Descartes (Indre-et-Loire : 2003 : Chauvigny (Vienne), église collégiale Saint-Pierre 2003 : Le Mesnil-sur-Oger (Marne), église Saint-Nicolas 2003 : Marville (Meuse), église Saint-Nicolas 2003 : Montagrier (Dordogne), église Sainte -Madeleine (+ 2 panneaux d’essais) 2004 : Montlouis (Cher), église Saint-Martin (+ 2 panneaux d’essais) 2003 : Primelles (Cher), église Saint-Laurent (+ 1 panneau d’essai) 2004 : La Celette (Cher), église Saint-Pierre et Saint-Paul 2004 : Montipouret (Indre), église Saint-Martin (+ 1 panneau d’essai) 2004 : Dommartin -Varimont (Marne), église de la Nativité de la Vierge 2004 : Trouy (18), église Saint-Pierre 2005 : Gardefort (Cher), église Saint-Martin 2005 : Saint-Pantaléon-de-Lapleau (Corrèze), église Saint-Pantaléon du (Dordogne), église Saint-Julien 2006 : Faye-la-Vineuse (Indre-et-Loire), collégiale Saint-Georges (+ 1
    Texte libre :
    atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher), peut être considérée comme un élément important de son sur les maquettes de Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert (Dordogne), en 2007 dans les vitraux de Saint-Baudel (Cher) et en 2009 dans les vitraux réalisés à Château-l’Évêque (Dordogne). Dans un commandes (Saint-Pantaléon-de-Lapleau en Corrèze, 2005) et des projets de commandes (Bueil-en-Touraine en ) (essai pour Vallenay dans le Cher en 2011) (vitraux de la nef de Sainte-Lunaise dans le Cher en 2002 , en réalité, tout a changé. Enrichi des expériences des décennies passées, il avance avec conviction librement dans ses créations. A travers cet élan, il ne cherche en aucun cas à donner un sens intellectuel intérieurement et engendrer des émotions. La fermeture de l’atelier en 2006 lui permet de travailler à nouveau création. Les premiers changements déterminants s’opèrent en 2003 dans des panneaux d’essais, où l’artiste de commande (église de Montlouis dans le Cher) et dans des projets non réalisés in situ (Saint-Benoît
    Illustration :
    grattée (traits). Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20111800182NUC2A Panneau d'essai réalisé en 2003 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 49 x 126 cm conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20141800229NUC2A grands). Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800109NUC2A Panneau d'essai réalisé en 2003 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 54 x 169 cm meule (points), jaune. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières transparents et opalescents, jaune. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20148600004NUC2A d'argent, gravure. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20111800243NUC2A l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800377NUC4A blanc/bleu (points). Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20111800103NUC2A
  • Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1995 à 2002
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1995 à 2002 Saint-Hilaire-en-Lignières
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Annexe :
    : 1995 : Avord (Cher), église Saint-Hugues 1995 : Beaulieu-sur-Dordogne (Corrèze), église abbatiale Saint -Pierre 1995 : Saint-Benoît-du-Sault (Indre), église Saint-Benoît 1995 : Saint-Symphorien (Cher), église Saint-Symphorien 1996 : Touchay (Cher), église Saint-Martin 1996 : Nevers (Nièvre), cathédrale Saint-Cyr -et-Sainte-Julitte, réalisation de vitraux à partir des projets de Gottfried Honegger 1997 : Aubigny -sur-Nère (Cher), église Saint-Martin 1997 : Journet (Vienne), église prieurale de Villesalem (+ 4 ), église Saint-Christophe (+ 3 panneaux d’essais) 1998 : Béard (Nièvre), église Saint-Laurent 1998 : Neuvy -Saint-Sépulchre (Indre), basilique Saint-Étienne (+ 1 panneau d’essai) 1998 : Nuaillé-sur-Boutonne (Charente-Maritime), église Notre-Dame 1998 : Secondigné-sur-Belle (Deux-Sèvres), église Saint-Pierre-es -Liens (+ 1 panneau d’essai) 1998 : Perpignan (Pyrénées-Orientales), chapelle Saint-Jean l’Évangéliste -Fol (Nièvre), église Saint-Georges 1999 : Cheissoux (Haute-Vienne), église de la Nativité de la Vierge
    Texte libre :
    gravure à l’acide (essais de 1995 et 1996 et petites baies nord de Saint-Benoît-du-Sault dans l’Indre en dans plusieurs créations ultérieures (Villesalem à Journet dans la Vienne en 1997, Sainte-Feyre dans la des années 1990 et à Messac (Charente-Maritime) en 2000. En 1995, la grande baie ouest de Saint-Benoît Sainte-Feyre (Creuse) en 1999, pour Bors (ancien Bors-de-Baignes, Charente) en 2000 et pour Échebrune antérieure. Ces changements se mettent en place progressivement. Dans un premier temps, l’artiste intègre Cher en 1995 et Beaulieu-sur-Dordogne en Corrèze en 1995). Il évite les grandes surfaces de couleur en . Elle s’enrichit notamment, en son centre, d’éléments horizontaux qui procurent un apaisement et tempèrent l’élan vertical des œuvres précédentes. Cette nouveauté apparait en 1995 sur la grande baie ouest de Saint-Benoît-du-Sault (Indre) où l’on observe un fond de lignes horizontales que l'on retrouvera Creuse en 1999, Gardefort dans le Cher en 2004, Faye-la-Vineuse en Indre-et-Loire en 2007, essai de 2001
    Illustration :
    121,5 cm. Rose à l'or, opalescent blanc, jaune d'argent. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières verre vert, gravure (points). Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières Panneau d'essai réalisé en 1995 (?) et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 16,5 x verre blanc opalescent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800281NUC2A (bordure) gravés avec jaune d'argent. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800318NUC2A Panneau d'essai réalisé en 1997 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 91 x 146 cm à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800285NUC2A Panneau d'essai réalisé en 1997 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 71,5 x 145,5
  • Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1982 à 1983
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1982 à 1983 Saint-Hilaire-en-Lignières
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Annexe :
    -1983 : 1982 : Marville (Meuse), église Saint-Nicolas (+ 2 panneaux d’essais à l’atelier) 1982 : Tourteron (Ardennes), église Saint-Brice 1982 : Revigny-sur-Ornain (Meuse), église Saint-Pierre et Saint
    Texte libre :
    aboutis mais analogues ont été proposés pour Saint-Damien de La Sauvetat-de-Savères (Lot-et-Garonne) en 1982 et pour Saint-Nicolas de Guarbecque (Pas-de-Calais) en 1983. dans la progression créative de Jean Mauret correspond à la recherche d’une écriture en accord avec une ). Elles sont acceptées par François Enaud, inspecteur des Monuments historiques, en novembre 1982 . L’atelier conserve deux panneaux d’essais de cette période, réalisés en 1983 à partir des maquettes de 1982
    Illustration :
    cm. Ech. 1. Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20145500008NUC4A (Meuse). 71 x 93 cm. Verres à dominante bleue et rouge, gravure. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières 214 cm. Ech. 1. Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20140800005NUC2A conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20146300004NUC2A conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20144700001NUC2A gouache sur papier. 28 x 52 cm. Ech. 1/10e. Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20146200004NUC2A Vitrail d'essai réalisé vers 1982-1983 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières ). Crayon et gouache sur papier. 18 x 90 cm. Ech. 1/10e. Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en papier. 19 x 71 cm et 16 x 45,5 cm. Ech. 1/10e. Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en
  • Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des vitraux de créations (recherches personnelles) conservés à l'atelier
    Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des vitraux de créations (recherches personnelles) conservés à l'atelier Saint-Hilaire-en-Lignières
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières
    Texte libre :
    l’atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières, on dénombre plus de 600 panneaux d’essais de recherche, dont Lorsque Jean Mauret ouvre son atelier et commence à travailler sur le vitrail en 1969, il essaye d’oublier ce qu’il en a appris jusque-là afin de se concentrer sur les questions qui lui paraissent essentielles, en particulier celles relatives à la lumière, à l’espace, à la transparence et à l’opacité… Il lequel il peut donner libre court à ses idées et à ses envies. Cet espace ne peut en aucun cas lui être Mauret. On observe en effet que peu de maîtres-verriers font des travaux en dehors de leurs commandes. A rupture définitive. On constate en outre que des corrélations de plus en plus fortes s’établissent avec le vitraux traités totalement ou en partie sans calibre, en remplaçant ces derniers par l’utilisation de piges en verre. Il utilise cette méthode dès 1970 (vitrail circulaire dit "rosace bleue") mais aussi en 1974 à Rouvroy-Ripont (Marne), sur des essais de 1976, à l’abbaye de Noirlac (Cher) en 1976, sur un
    Illustration :
    carrés bleus. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121800978NUC2A l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20111800159NUC2A Jean Mauret dans son atelier à Saint-Hilaire-en-Lignières, fin des années 1990. Panneaux d'essais Exposition 2011 de la Grange aux verrières Jean Mauret (Saint-Hilaire-en-Lignières La verrière (côté cour) de l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières, 20 mars 2012 Exposition 2012 de la Grange aux verrières Jean Mauret (Saint-Hilaire-en-Lignières). Sculptures et La verrière de l'atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières, avril 2017 : recherches -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20161800027NUCA -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20171800223NUCAB , transparent, multicolore, verres à relief, gravure. Vitraux conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en
  • Ambrault (Indre) : église Saint-Martin, verrière de Jean Mauret
    Ambrault (Indre) : église Saint-Martin, verrière de Jean Mauret Ambrault - Place de l'Église - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription : Jean Mauret 1972 Saint-Hilaire-en-Lignières.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    façade occidentale. Ce vitrail est exécuté en 1972 (signature portée sur l’œuvre), suite à un devis rédigé en avril de la même année.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Ambrault - Place de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Ambrault (Indre) : église Saint-Martin, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    . Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600673NUC2A Numérotation des baies de l'église Saint-Martin d'Ambrault. En rouge, l'emplacement du vitrail Maquette dessinée en 1972 pour la baie ouest (101). Encre et gouache sur papier, 25 x 32 cm Ambrault, église Saint-Martin, baie 101 (détail). IVR24_20093602489NUCA
  • Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1969 à 1982
    Créations (recherches personnelles) de Jean Mauret réalisées de 1969 à 1982 Saint-Hilaire-en-Lignières - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Saint-Hilaire-en-Lignières - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Annexe :
    ), unique réalisation de commande en dalles de verre 1969 : Etoges (Marne), église Saint-Antoine 1971 : Tendu (Indre), église Saint-Etienne 1971 : Verdun (Meuse), chapelle du Grand Séminaire 1972 : Lignières : Ferrières-en-Gâtinais (Loiret), chapelle Notre-Dame de Bethléem 1977 : Nogent-l’Artaud (Aisne), église Saint : 1969 : Saint-Maur (Indre), chapelle de l’hospice de Gireugne (actuellement EHPAD Les Grands Chênes (Cher), église Notre-Dame 1972 : Ambonnay (Marne), église Saint-Réol 1972 : Ambrault (Indre), église Saint-Martin 1972 : Châteauroux (Indre), crypte de l’église Saint-André 1972 : Cluis (Indre), église Saint-Etienne et Saint-Paxent 1972 : Ecueillé (Indre), chapelle de la maison de retraite Saint-Joseph 1973 : Neuvy (Allier), église Saint-Vincent (+ un panneau d’essai à l’atelier) 1973 : Poulaines (Indre ), église Saint-Saturnin 1974 : Machault (Ardennes), église Saint-Pierre et Saint-Paul 1974 : Rouvroy-Ripont (Marne), église Saint-Maurice 1975 : Sommepy-Tahure (Marne), église Saint-Martin 1975 : Nogent (Haute
    Texte libre :
    En France, durant les années 1945-1970, la plupart des créations de vitraux est confiée à de grands parviennent néanmoins à produire des œuvres remarquables, en particulier Max Ingrand (1908-1969), Jean-Jacques pour l’église des Bréseux (Doubs) en 1948-1950, Henri Matisse/atelier Paul Bony pour la chapelle du de Reims (1974)… C’est dans ce contexte que Jean Mauret ouvre son atelier en 1969. Dès le départ important de création personnelle de Jean Mauret a consisté, en 1970, à réaliser un vitrail circulaire à -Ripont (Marne) de 1974 et de Ferrières-en-Gâtinais (Loiret) de 1977, annonce les nombreuses déclinaisons vides), en contradiction avec la définition du vitrail qui est un élément de clôture. Les premiers trous apparaissent dans des panneaux d'essais datés de 1970 (trous en forme de croissants de lune). Ces trous sculptures qu’il abandonne en 1974. On y décèle en particulier un rapport entre les vides et les pleins qui relève du volume, d’une œuvre en trois dimensions. En outre, il parait intéressant de rapprocher
    Illustration :
    l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121800990NUC2A cm et 3,5 x 13 cm. Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (blanc et noir), rond rouge. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121800978NUC2A conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800067NUC2A conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20131800052NUC2A Deux panneaux d'essais réalisés en 1970 et conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 23 Panneau d'essai réalisé en 1970 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). 22,5 Panneau d'essai réalisé en 1970 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). 65 x Panneau d'essai réalisé vers 1970 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). 39
  • Châteauroux (Indre) : crypte de l'église Saint-André, 7 verrières de Jean Mauret
    Châteauroux (Indre) : crypte de l'église Saint-André, 7 verrières de Jean Mauret Châteauroux - Place Voltaire - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    35 cm) est encore conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. L'église paroissiale Saint-André : Cette église édifiée de 1869 à 1876 sous la direction d’Alfred . Les vitraux : L'ensemble des 7 verrières de la crypte a été créé par Jean Mauret en 1972 afin de remplacer une partie des vitraux de la crypte détruits par les bombardements de la gare de Châteauroux en -relief en pierre figurant un Agneau crucifère pour orner l'autel de la crypte. Le projet en plâtre (35 x
    Observation :
    Eglise Saint-André inscrite au titre des Monuments historiques depuis le 15 avril 2009.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Châteauroux - Place Voltaire - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Châteauroux (Indre) : crypte de l'église Saint-André, 7 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    Maquettes proposées en 1972. Gouache sur papier, 63 x 16 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières Numérotation des baies de la crypte de l'église Saint-André de Châteauroux. IVR24_20163600937NUDA
  • Tendu (Indre) : église Saint-Étienne, verrière de Jean Mauret
    Tendu (Indre) : église Saint-Étienne, verrière de Jean Mauret Tendu - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    En 1971, lors d'une visite de l’église de Tendu, Jean Mauret constate le mauvais état des vitraux
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Localisation :
    Tendu - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Tendu (Indre) : église Saint-Étienne, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20163600948NUCA Plan de situation des baies de l'église Saint-Étienne de Tendu. En rouge, l'emplacement du vitrail Maquette réalisée en 1971. Encre et gouache sur papier. Document conservé à l'atelier de Saint Tendu, église Saint-Étienne, baie 0 : verrière abstraite. IVR24_20093601979NUCA
  • Thenay (Indre) : église Saint-Simon et Saint-Jude, verrière de Jean Mauret
    Thenay (Indre) : église Saint-Simon et Saint-Jude, verrière de Jean Mauret Thenay - rue de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    En 1975, Jean Mauret restaure cinq vitraux ("les plus mauvais") dans l'église de Thenay (baies 2, 3 d'un vitrail de création par Jean Mauret en 1980 dans la baie 9 de la chapelle nord. Ce vitrail est
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Canton :
    Saint-Gaultier
    Description :
    (jaune d'argent) sont placées en haut des lancettes.
    Localisation :
    Thenay - rue de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Thenay (Indre) : église Saint-Simon et Saint-Jude, verrière de Jean Mauret
    Illustration :
    Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600867NUC2A Plan de situation des baies de l'église Saint-Simon et Saint-Jude de Thenay. En rouge Maquettes proposées en 1979 (chapelle nord). Encre et gouache sur papier, (13 x 20) x 2. Atelier de
  • Le Blanc (Indre) : église Saint-Cyran, 8 verrières de Jean Mauret
    Le Blanc (Indre) : église Saint-Cyran, 8 verrières de Jean Mauret Le Blanc - impasse de Saint-Cyran - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    consultation pour la mise en place de vitraux dans l’église Saint-Cyran. Il s’agit de vitrer les baies de la Ancienne église paroissiale Saint-Cyran : Érigée à la fin du 11e siècle dans l'enceinte de la ville très haut. Au nord, le chœur rectangulaire supporte le clocher et s'ouvre sur une abside en cul-de-four réédifiée en 1612, suite à son effondrement. Les vitraux : En octobre 1985, Pierre Lebouteux (Architecte en expositions de peintures. Les vitraux doivent donc être non colorés et très simples de type "losanges en verre 1985) consiste en deux solutions : des losanges ou des créations d’après maquettes au même prix que le facturés à la suite (mémoire daté de juin 1986). En 1998, Jean Mauret restaure cinq de ses vitraux de
    Observation :
    Eglise Saint-Cyran inscrite au titre des Monuments historiques depuis le 11 mai 1932.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    tons monochromes formée de bandes en verres blancs et gris opalescents soulignant la forme cintrée des
    Localisation :
    Le Blanc - impasse de Saint-Cyran - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Le Blanc (Indre) : église Saint-Cyran, 8 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    papier, 14 x 35 cm et 17 x 33 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600674NUC2A conservé à l'atelier de Saint-Hilaire en Lignières. IVR24_20133601049NUC2A conservé à l'atelier de Saint-Hilaire en Lignières. IVR24_20133601048NUC2A Numérotation des baies de l'église Saint-Cyran, Le Blanc. En rouge, l'emplacement des vitraux Maquettes dessinées en 1985 pour la baie 1 (choeur) et trois baies de la nef. Crayon et gouache sur Carton réalisé en 1986 pour la baie ouest (109). 275 x 76 cm. Fusain sur papier, échelle 1. Carton Carton réalisé en 1986 pour les baies de la nef. 148 x 64 cm. Fusain sur papier, échelle 1. Carton
  • Cluis (Indre) : église Saint-Étienne et Saint-Paxent, 2 verrières de Jean Mauret
    Cluis (Indre) : église Saint-Étienne et Saint-Paxent, 2 verrières de Jean Mauret Cluis - rue de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    L'église paroissiale Saint-Étienne-et-Saint-Paxent : L'église Saint-Étienne-et-Saint-Paxent a été édifiée avant la fin du 12e siècle, comme en témoigne le décor sculpté du transept (bras et croisée). La verrières des baies 9 et 11 (chapelles nord) sont réalisées respectivement en 1972 et 1975 par Jean Mauret . En novembre 1971, une délibération du conseil municipal de Cluis demande l’autorisation de mettre en propose deux maquettes pour la création d'un vitrail dans cette chapelle en janvier 1972. Le mois suivant pour en discuter. Jean Mauret propose alors une nouvelle maquette qui est acceptée par M. Feray en juin Conseil municipal émet un avis favorable au sujet de la maquette proposée par l'artiste en juillet 1975 Commission d'Art Sacré de l'Indre en août suivant. Le vitrail est réalisé durant l'automne, et facturé en
    Observation :
    Eglise Saint-Etienne et Saint-Paxent inscrite au titre des Monuments historiques depuis le 13
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier église Saint -Étienne et Saint-Paxent.
    Canton :
    Neuvy-Saint-Sépulchre
    Localisation :
    Cluis - rue de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Cluis (Indre) : église Saint-Étienne et Saint-Paxent, 2 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20163600945NUCA Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20163600944NUCA Maquette dessinée en 1975 pour la baie 11. Gouache sur papier, 20 x 31 cm. Atelier de Saint-Hilaire Numérotation des baies de l'église Saint-Étienne et Saint-Paxent de Cluis. En rouge, l'emplacement -en-Lignières. IVR24_20123600675NUC2A Maquettes réalisées en 1972 (baie 9). Encre et gouache sur papier. Document conservé à l'atelier de Maquette réalisée en 1972 (baie 9). Encre et gouache sur papier. Document conservé à l'atelier de Cluis, église Saint-Etienne-et-Saint-Paxent, baie 9 : verrière abstraite. IVR24_20093604244NUCA Cluis, église Saint-Etienne-et-Saint-Paxent, baie 11 : verrière abstraite. IVR24_20093604245NUCA
  • Ardentes (Indre) : église Saint-Martin, 15 verrières de Jean Mauret
    Ardentes (Indre) : église Saint-Martin, 15 verrières de Jean Mauret Ardentes - Place Stanislas Limousin - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    , conduite de 1987 à 1994 par les architectes en chef des Monuments historiques Arnaud de Saint-Jouan puis L'église Saint-Martin : Mentionnée au début du 12e siècle comme dépendant de l’abbaye de Déols important décor peint et sculpté, l’édifice s’ouvre à l’ouest par un portail en plein cintre, composé de deux voussures sous une archivolte à damier. Les vitraux : Les 15 vitraux de l'église Saint-Martin Jean-Jacques Sill. L'étude de mai 1987 prévoit, en plus des travaux de maçonnerie, de menuiserie et de deux vitraux (baie 0 et une baie sud). Ce projet évolue au cours des années suivantes. En 1991, Jean ) pour la nef et la façade ouest mais il propose également une variante en création qui est acceptée. Ces 5 vitraux (baies 9 à 14) sont réalisés à partir de février 1992 et facturés en juin suivant. A la baie 8 en janvier 1994. On observe que l'oculus du transept prévu dans le devis de juin 1992 n'a
    Observation :
    Eglise Saint-Martin classée au titre des Monuments historiques depuis 1862.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier église Saint
    Description :
    . Le vitrail de la baie 6 se distingue en particulier par la présence en son centre d'un grand aplat
    Localisation :
    Ardentes - Place Stanislas Limousin - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Ardentes (Indre) : église Saint-Martin, 15 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    Maquette proposée en 1991. Crayon et gouache sur papier. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600877NUC2A conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601067NUC4A , échelle 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601066NUC4A 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire en Lignières. IVR24_20133601051NUC2A , échelle 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire en Lignières. IVR24_20133601052NUC2A . Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601009NUC2A sur papier, échelle 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières sur papier, échelle 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire en Lignières Maquette proposée le 23 octobre 1991. Bic sur papier, 21 x 29,5 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en
  • Nohant-Vic (Indre) : église Sainte-Anne de Nohant, 5 verrières de Jean Mauret
    Nohant-Vic (Indre) : église Sainte-Anne de Nohant, 5 verrières de Jean Mauret Nohant-Vic - Nohant - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    de ces vitraux. Dans un rapport présenté en novembre 1975, Pierre Lebouteux, architecte en chef des pour qu’enfin les travaux soient réalisés. C’est en effet, en avril 1984 que Jean Mauret est de nouveau sollicité pour rédiger un autre devis. Il réactualise celui de 1975 (vitraux neufs en losanges et . Au mois d’août 1984, un ordre de service autorise les travaux et en décembre la facture de Jean
    Observation :
    Eglise Sainte-Anne de Nohant classée au titre des Monuments historiques depuis le 2 septembre 1943.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier église Saint-Anne
    Description :
    En 1984, le chantier de l’église Sainte-Anne de Nohant correspond à une étape importante pour Jean en verre gris opalescent par Jean Mauret.
    Localisation :
    Nohant-Vic - Nohant - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Nohant-Vic (Indre) : église Sainte-Anne de Nohant, 5 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    . Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600668NUC2A . Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20143600104NUC2A conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601007NUC2A . Fusain et gouache sur papier, échelle 1. Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières Plan de situation des baies de l'église Sainte-Anne de Nohant. IVR24_20163600930NUDA Maquettes dessinées en 1984. Baies 0, 3, 5, 2, 1 et 4. Crayon et gouache sur papier, 50 x 33 cm Cartons réalisés en 1984. Baies 2 et 5. 34 x 82 cm et 25 x 140 cm. Fusain sur papier, échelle 1 Carton réalisé en 1984. Baie 3. Fusain et gouache sur papier, 50 x 170 cm, échelle 1. Carton Cartons réalisés en 1984. Baies 1 et 2. Documents en très mauvais état. 56 x 70 cm et 35 x 85 cm Vue d'ensemble de la baie 4 : écusson ancien (XVIe ?) entouré de verres opalescents en 1984
  • Montipouret (Indre) : église Saint-Martin, 7 verrières  de Jean Mauret
    Montipouret (Indre) : église Saint-Martin, 7 verrières de Jean Mauret Montipouret - place de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Église paroissiale Saint-Martin : L'église Saint-Martin conserve de l'époque romane son chœur à reconstruction progressive de la fin du 15e siècle et du début du 16e siècle. Les vitraux : En 1999, la municipalité de Montipouret estime que la restauration des vitraux de l’église Saint-Martin est indispensable Bourguignon (Architecte des Bâtiments de France) qui lui suggère de se mettre en rapport avec Jean Mauret . Pour des raisons inconnues (manque de budget ?), Jean Mauret adresse un devis à la commune seulement en (8,40 m²). En octobre, un courrier du maire à Marc Botlan, Conservateur Régional des Monuments administratives (retard dans l'arrivée des subventions de l'État), les vitraux ne sont réalisés qu'en 2004, et facturés en octobre de cette année (suivant le devis d'août 2002). On remarque que Jean Mauret a finalement
    Observation :
    Eglise Saint-Martin classée au titre des Monuments historiques depuis le 5 octobre 1922.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier église Saint
    Canton :
    Neuvy-Saint-Sépulchre
    Description :
    L'ensemble de vitraux réalisé en 2004 par Jean Mauret occupe les baies 2, 4 (chœur sud), 6 (bras (rectangles) et bordeaux (carrés) cernant une partie centrale de bandes horizontales en verre blanc opalescent ou transparent. Dans la baie 6 (transept sud), les deux lancettes sont traitées en losanges aplats jaunes / orangés (jaune d'argent) et bordeaux cernés d'une bordure en verre blanc opalescent. Les dans la partie centrale avec à la base une bande en verre gris opalescent. Un motif de 3 feuilles orne opalescentes (partie verticale) et d'aplats de jaune d’argent (arc brisé et deux carrés d’angle en bas). Sur ) ou vert/jaune (5). Le vitrail en losanges du bras nord du transept n'est pas de Jean Mauret, il date
    Localisation :
    Montipouret - place de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Montipouret (Indre) : église Saint-Martin, 7 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    ). Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600866NUC2A à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601070NUC4A . Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600619NUC2A -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20163600946NUCA Plan de situation des baies de l'église Saint-Martin de Montipouret. En rouge, l'emplacement des Maquettes réalisées en 2002. Gouache et crayon sur papier. Documents conservés à l'atelier de Saint Maquettes proposées en 2002. crayon et gouache sur calque, 8,5 x 10 cm (le plus grand des 4 calques Carton réalisé en 2004 (nef). 80 x 260 cm. Fusain et gouache sur papier, échelle 1. Carton conservé Panneau d'essai réalisé en 2004. 59 x 76,5 cm (le panneau d'essai est plus grand que la fenêtre sur
  • Saint-Benoît-du-Sault (Indre) : église Saint-Benoît, 16 verrières de Jean Mauret
    Saint-Benoît-du-Sault (Indre) : église Saint-Benoît, 16 verrières de Jean Mauret Saint-Benoît-du-Sault - place de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    est sollicité en février 1981 pour exécuter des vitraux losangés dans l'église de Saint-Benoît-du L'église paroissiale Saint-Benoît : Ancienne dépendance de l'abbaye de Fleury à Saint-Benoît-sur -Loire, l'église du prieuré de Saint-Benoît-du-Sault a été édifiée dans le deuxième quart du 11e siècle bénédictins de Saint-Maur, puis à la fin du 19e siècle (baies et vitraux de l'abside), l'église a fait l'objet de Jean-Jacques Sill, architecte en chef des Monuments historiques. En janvier 1995, Jean Mauret commencent en juin 1995 et se déroulent comme suit : - tranche ferme : restauration des baies du chœur et création dans 3 baies hautes de la nef côté nord (101, 103, 105) (travaux terminés en janvier 1996 baie ouest (113) (travaux terminés en septembre 1996) - tranche conditionnelle 2 : création dans 5 terminés en février 1998) Dans le marché initial, le vitrail situé à l'extrémité est du collatéral sud (baie 4) devait être seulement restauré mais, pour des raisons de cohérence, il est décidé en décembre
    Observation :
    Eglise Saint-Benoit classée au titre des Monuments historiques depuis le 21 janvier 2011.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Médiathèque du Patrimoine : 99/3/7. Église de Saint-Benoît-du-Sault, restauration intérieure et Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier église Saint
    Canton :
    Saint-Benoît-du-Sault
    Description :
    ultérieures (Villesalem à Journet en 1997, Sainte-Feyre en 1999, Gardefort en 2004). La composition des En janvier 1995, lorsqu'il envoie ses maquettes lors de l'appel d'offres relatif aux vitraux de Saint-Benoît-du-Sault, Jean Mauret adresse également un courrier destiné aux membres du jury afin couleur est donc indépendante et en même temps reliée à l’ensemble, d’abord par le dessin qui accompagne la forme de la baie, mais aussi par un fond clair traité en verres nuancés allant de la translucidité à un léger opalescent qui permet à la couleur de s’exprimer en tant que telle et de créer une (nord) seront traitées avec une échelle légèrement plus petite de pièces mais resteront en accord avec d’opalescent et une bordure bleu et de jaune à l’argent. Cela pour conserver un fond plus calme à la statue en vitraux de Saint-Benoît-du-Sault marque une phase importante dans le cheminement de création de Jean vitraux des baies basses de Saint-Benoît-du-Sault (3, 4, 5, 7) est plus "habituel" dans le travail de Jean
    Localisation :
    Saint-Benoît-du-Sault - place de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Saint-Benoît-du-Sault (Indre) : église Saint-Benoît, 16 verrières de Jean Mauret
    États conservations :
    Bon état sauf pour la baie 4 (plusieurs casses en bas du vitrail).
    Illustration :
    x 56,5 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600868NUC2A x 56,5 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600869NUC2A , 20 x 35 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600870NUC2A (25 x 35 cm). Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600871NUC2A , échelle 1/20e, 2 x (25 x 70 cm). Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600873NUC2A , échelle 1/10e, 2 x (35 x 20 cm). Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600874NUC2A aquarelle sur papier, Ech. 1/20e, 50 x 30 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600875NUC2A . Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123600876NUC2A . Fusain et gouache sur papier, échelle 1. Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières , échelle 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601008NUC2A
  • Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre) : basilique Saint-Étienne, 10 verrières de Jean Mauret
    Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre) : basilique Saint-Étienne, 10 verrières de Jean Mauret Neuvy-Saint-Sépulchre - Avenue Thabaud Boislareine - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    la destruction de l'église paroissiale Saint-Étienne à la Révolution, l'ancienne collégiale en supérieure du dôme poussent, en 1973, le maire de Neuvy-Saint-Sépulchre à attirer l’attention de l’architecte La basilique Saint-Étienne : Fondée au milieu du 11e siècle, l'ancienne collégiale Saint-Jacques-le siècle, a remplacé un dispositif inconnu. Au nord-ouest, une rotonde inspirée par le Saint-Sépulchre de . En partie haute, une seconde colonnade supporte un lanternon originellement couvert d'un dôme. Après reprend la fonction et le vocable. Classée en 1840, elle est restaurée par Eugène Viollet-le-Duc et Jules de Mérindol. Enfin, au début des années 1920, un clocher-mur en pinacle est élevé à la jonction de la dôme primitif. Les vitraux : Avant 1936, le dôme de la rotonde de la basilique Saint-Étienne émergeait au-dessus d’une terrasse circulaire et les baies de ce dôme étaient clôturées par des vitraux. En 1936, la mise en place d’une toiture coiffant la rotonde occasionne la dépose des huit vitraux du
    Observation :
    Basilique Saint-Etienne classée au titre des Monuments historiques depuis 1840.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Médiathèque du Patrimoine : ETU 351. Neuvy-Saint-Sépulchre, basilique Saint-Étienne, création de Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier basilique Saint
    Canton :
    Neuvy-Saint-Sépulchre
    Description :
    En septembre 1997, Jean Mauret envoie au Conservateur Régional des Monuments Historiques ses propositions de vitraux pour la rotonde de l’église de Neuvy-Saint-Sépulchre. Dans une note accompagnant son lumière extérieure. En effet, l’éclairage est très faible du fait de la toiture qui couvre l’édifice et du fermer la lanterne. En revanche il m’a semblé important de conserver le plan des baies de manière à éviter l’impression de trou obscur. Je résous ce problème en introduisant à l’intérieur d’une vitrerie la lanterne, l’artiste propose une vitrerie transparente qui devient sombre en raison du manque de de chaque baie en réagissant à la lumière intérieure. Cette matérialisation de la baie redonne corps pistes ont en effet été envisagées, en particulier l'emploi de petits rectangles noirs et/ou de couleurs
    Localisation :
    Neuvy-Saint-Sépulchre - Avenue Thabaud Boislareine - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre) : basilique Saint-Étienne, 10 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    Maquette dessinée en 1998. Gouache sur papier, 32 x 32 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières Maquette dessinée en 1998. Gouache sur papier, 32 x 32 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières Maquettes dessinées en 1998. Crayon et gouache sur papier. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières . Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601047NUC2A . Ech. 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133601065NUC4A . Fusain et gouache sur papier. Ech. 1. Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières basilique et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). 19 x 91 cm, blancs opalescents Plan de situation des baies de la basilique Saint-Etienne de Neuvy-Saint-Sépulchre. En rouge la rotonde de la basilique de Neuvy-Saint-Sépulchre. Photographies prises à l'atelier en 1998 Carton réalisé en 1998 (baie de la coupole). 123 x 196 cm. Fusain et gouache sur papier. Ech. 1
1 2 3 4 88 Suivant