Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bueil-en-Touraine (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Michel et Saint-Pierre-ès-Liens, projet de Jean Mauret pour 4 verrières
    Bueil-en-Touraine (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Michel et Saint-Pierre-ès-Liens, projet de Jean Mauret pour 4 verrières Bueil-en-Touraine - Place Jean de Bueil - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    En juillet 2002, Arnaud de Saint-Jouan (architecte en chef des Monuments historiques) rédige une étude préalable relative à la restauration générale et à la mise en valeur intérieure de l’édifice. Il retrouver un éclairage intérieur satisfaisant. Il souhaite que les nouveaux vitraux soient en "parfaite ), retenus pour leurs références et leurs compétences. Le marché pour la restauration générale et la mise en valeur de la collégiale paraît en décembre 2004. Le lot "vitraux" consiste en la création de vitraux plusieurs variantes, mais en août 2005 un courrier de Marc Botlan (Conservateur Régional des Monuments par Claire Babet, maître-verrier installée en Eure-et-Loir.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Conservation régionale des Monuments historiques, DRAC Centre : archives. Dossier collégiale Saint -Michel et Saint-Pierre-es-Liens.
    Description :
    La collégiale Saint-Michel et Saint-Pierre-es-Liens est un édifice double constitué à l'ouest de l'ancienne église paroissiale Saint-Pierre-es-Liens et à l'est de la collégiale Saint-Michel. Les vitraux projetés par Jean Mauret concernent quatre baies de l'ancienne église Saint-Pierre-es-Liens : 10 et 12 (sud ), 11 (nord) et 13 (ouest). En janvier 2005 Jean Mauret adresse, en accompagnement de ses maquettes, une naturelle extérieure en une lumière adaptée à la spiritualité du lieu. Avec ses peintures murales et la répartition des baies, l’église Saint-Pierre a besoin d’une ambiance douce et tonique à la fois, sans pénétration de couleur en grande surface. Les maquettes que je propose fonctionnent à partir de compositions réalisé en 2005. Il permet de mieux appréhender la volonté de l'artiste, en particulier la rupture très
    Localisation :
    Bueil-en-Touraine - Place Jean de Bueil - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Bueil-en-Touraine (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Michel et Saint-Pierre-ès-Liens, projet de
    Illustration :
    Panneau d'essai réalisé en 2005 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). Deux Maquettes dessinées en 2005. Crayon et gouache sur papier, 60 x 50 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123701407NUC2A -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123701406NUC2A -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123701405NUC2A Numérotation des baies de l'église Saint-Pierre et collégiale Saint-Michel. En rouge emplacement Maquettes dessinées en 2005. Crayon et gouache sur calques, formats divers. Atelier de Saint Maquettes dessinées en 2005. Crayon et gouache sur calques, (12,5 x 18 cm) x 6. Atelier de Saint Maquettes dessinées en 2005. Crayon et gouache sur papier, (13 x 23 cm) x 2. Atelier de Saint -Lignières. IVR24_20123701404NUC2A
  • Descartes (Indre-et-Loire) : église Notre-Dame-de-la-Haye, projet de Jean Mauret pour 10 verrières
    Descartes (Indre-et-Loire) : église Notre-Dame-de-la-Haye, projet de Jean Mauret pour 10 verrières Descartes - rue Notre-Dame - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    Descartes, Arnaud de Saint-Jouan (architecte en chef des Monuments historiques) propose de créer un ensemble En octobre 2002, dans le cadre de la restauration intérieure de l'église Notre-Dame-de-la-Haye à de vitraux avec mise en concurrence de plusieurs candidats maîtres-verriers (de 3 à 5) "choisis en premier appel d’offre ouvert est publié en juin 2003. Un seul verrier répond au marché, André Ropion réalisation des travaux de avril à décembre 2004. Ces délais sont repoussés de six mois puis en mars 2005, le -verrier pour créer un ensemble de vitraux à Descartes (nef et chœur). Il lui propose de soumissionner. En -verrier Stéphane Petit à Chenonville (Eure-et-Loir) qui est retenue en juin. Les autres projets de ). Les travaux sont réalisés de juin à octobre 2005. Neuf baies, au lieu des dix prévues en 2002, sont finalement exécutées (0, 2, 4, 6, 8, 10, 12, 14, 16). Stéphane Petit s’est inspiré des peintures murales en des châssis en bois).
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    Jean Mauret adresse en avril 2005 à la Conservation régionale des Monuments historiques une note d'intention expliquant sa proposition de création : "mon projet tient compte des cadres en bois prévus dans les ébrasements. Toutefois, afin de conserver un maximum de lumière dans la nef qui n’en reçoit pas beaucoup, je propose de supprimer ces cadres dans les 5 baies tout en conservant visuellement le dessin qui serait alors traité en vitrail avec du verre opalescent de densité moyenne, l’ensemble s’inscrivant alors de retrouver le plan de la baie tout en jouant avec le fond noir pour créer des contrastes. (...) Le seront en grande partie plaqués avec une utilisation ponctuelle de gravure pour créer des passages". Les cernant une partie centrale souvent divisée en deux espaces. Cette partie centrale est constituée de
    Localisation :
    Descartes - rue Notre-Dame - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Illustration :
    Vitrail d'essai réalisé en 2005 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). 65 x Maquettes dessinées en 2005. Crayon et gouache sur papier, 80 x 60 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123701409NUC2A -Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123701410NUC2A Vitrail d'essai réalisé en 2005 (projet pour la baie 0) et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en Vitrail d'essai réalisé en 2005 (projet pour la baie 1) et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en Vitrail d'essai réalisé en 2005 (projet pour la baie 2) et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en Vitrail d'essai réalisé en 2005 (projet pour la baie 2) et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en Maquettes dessinées en 2005. Crayon et gouache sur calques, formats divers. Atelier de Saint Maquettes dessinées en 2005. Crayon et gouache sur calques, formats divers. Atelier de Saint
  • Faye-la-Vineuse (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Georges, 8 verrières de Jean Mauret
    Faye-la-Vineuse (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Georges, 8 verrières de Jean Mauret Faye-la-Vineuse - Place de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    En mars 2004, Arnaud de Saint-Jouan (architecte en chef des Monuments historiques) rédige une étude préalable visant à assurer l’étanchéité de la collégiale Saint-Georges de Faye-la-Vineuse, à redonner de la cohérence aux maçonneries de l'édifice et à mettre en place des vitraux de création. Dans un rapport daté de juillet 2005, l'architecte en chef expose que "l’ensemble des vitraux de l’église, hormis ceux du transept transept nord est en mauvais état. Les vitreries en losanges des parties hautes du chœur sont dans un état dessin d’esprit cistercien peint" sont également en mauvais état mais hors projet. Le marché mis en ligne en septembre 2005 (appel d'offre ouvert) envisage la création de vitraux dans l'oculus du transept crypte (losanges bleus/verts/blancs) est également prévue. En réponse à ce marché, Jean Mauret propose un
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. Saint-Georges.
    Description :
    La collégiale Saint-Georges de Faye-la-Vineuse présente huit vitraux créés par Jean Mauret (baies projet dans une note d'intention : selon lui, "les losanges clairs actuellement en place dans les baies lumineuse de ces vitraux mais propose en plus des parties colorées qui vont réchauffer l’espace et verre afin d’obtenir des variations dorées tout en conservant une unité. La composition reste simple et en totalité depuis le sol de l'édifice. Elles présentent toutes une composition identique : partie centrale constituée de bandes horizontales en verre transparent, bordure composée de bandes horizontales en vitraux de Faye-la-Vineuse sont à rapprocher de ceux réalisés dans l'église de Gardefort (Cher) en 2005 et dans l'église de La Celette (Cher) en 2004. On y retrouve les mêmes bandes étroites horizontales en
    Localisation :
    Faye-la-Vineuse - Place de l'Église - en village
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Faye-la-Vineuse (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Georges, 8 verrières de Jean Mauret
    Illustration :
    papier, 48,5 x 60 cm, échelle 1/10e. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123702031NUC2A 24 cm, échelle 1/20e. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20123702030NUC2A , collages, échelle 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133700940NUC2A . Cartons conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133700936NUC2A l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133700937NUC2A Vue d'ensemble d'un panneau d'essai réalisé en 2007 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en Numérotation des baies de la collégiale Saint-Georges. En rouge, l'emplacement des vitraux réalisés Maquettes proposées en 2005 pour les baies hautes du choeur et un oculus. Crayon et aquarelle sur Maquettes proposées en 2005 pour les baies hautes du choeur. Crayon et aquarelle sur papier, 23 x Carton réalisé en 2006. Oculus nord. 132 cm de diamètre. Fusain, gouache et adhésif noir sur papier
  • Chinon (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Mexme, projet de Jean Mauret pour 4 verrières
    Chinon (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Mexme, projet de Jean Mauret pour 4 verrières Chinon - Place Saint-Mexme - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Historique :
    , l'architecte en chef des Monuments Historiques Arnaud de Saint-Jouan propose en septembre 1994 de placer des vitraux de Saint-Mexme de Chinon sont finalement réalisés plusieurs années plus tard, en 2006, après la Dans le cadre de la restauration du massif occidental de la collégiale Saint-Mexme de Chinon rectangulaires) Le 22 octobre 1994, le marché pour la restauration du narthex de la collégiale Saint-Mexme (un appel d’offre ouvert) est publié. Lors de l'analyse des offres en décembre, le vérificateur André Lejars ), Fleury (Toulouse), Lorin (Chartres), de Pirey (Allouis), Avice (Le Mans), Marchand Bouclet (Saint-Gervais ». En 1995, la grande baie ouest romane, parfaitement conservée sous la forme gothique est dégagée. Il œuvres en place ne comportent pas de réseau de plomb ni de barlotière et sont constituées de grandes transparent. Elles évoquent, selon l'artiste, saint Mexme, saint Martin et Jeanne d'Arc. L'inauguration des
    Observation :
    Ancienne abbaye Saint-Mexme classée au titre des Monuments historiques depuis 1840.
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. p. 147 LORANS, Élisabeth (sous la direction de). Saint-Mexme de Chinon, Ve - XXe siècle. Paris pp. 70-74 PORTIER, Claire. Saint-Mexme reprend des couleurs grâce aux vitraux d'Olivier Debré
    Description :
    Les projets de création de Jean Mauret pour le massif occidental de la collégiale Saint-Mexme concernent les baies 2, 114, 116 et 118. Trois variantes ont été proposées en 1998 (en réponse à l'appel grille constituée de petits carrés colorés sur un fond de rectangles verticaux en verre transparent A pour les petites baies de la tour nord-ouest dans lesquelles l'architecte en chef des Monuments
    Localisation :
    Chinon - Place Saint-Mexme - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Chinon (Indre-et-Loire) : collégiale Saint-Mexme, projet de Jean Mauret pour 4 verrières
    Illustration :
    divers (environ 14 x 20 cm). Maquettes conservées à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). IVR24_20133700100NUC2A l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20163700848NUCA aquarelle sur calque, formats divers. Maquettes conservées à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher . Maquette conservée à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). IVR24_20133700104NUC2A . Maquette conservée à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). IVR24_20133700103NUC2A . Maquette conservée à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). IVR24_20133700102NUC2A . Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133701108NUCA 1. Carton conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20133701107NUCA Panneau d'essai réalisé en 1998 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher). 46 x
  • Tableau reliquaire
    Tableau reliquaire Auzouer-en-Touraine
    Inscriptions & marques :
    inscriptions ce reliquaire contiendrait les reliques de : saint Perpet, évêque de Tours ; saint Hilaire, évêque de Poitiers ; saint Julien, évêque du Mans ; saint Fortunat, évêque de Poitiers ; sainte Radegonde de Poitiers, reine des Francs ; la légion thébaine ; saint Dominique de Guzman ; saint Henri II, empereur germanique ; saint Junien du Poitou, abbé du monastère de Mairé-Levescault ; sainte Agnès, vierge et abbesse de l’abbaye Sainte-Croix de Poitiers et sainte Disciole, vierge. Devise de Mgr Pelgé sur les sceaux : "Caritas Christi urget nos, Omnia per Mariam" (en partie effacée).
    Représentations :
    et au Saint Cœur de Marie, surmonté d’un chapeau d’évêque à 12 houppes.
    Description :
    Cadre en bois peint, doré et verre, avec séparations internes en métal.
    Localisation :
    Auzouer-en-Touraine
  • Banc d'oeuvre
    Banc d'oeuvre Vernou-sur-Brenne
    Historique :
    -Hilaire de Tours a été acheté en 1791 par Nicolas Bredon, curé de Vernou, pour être installé dans l'église Un banc d'oeuvre, semblant dater de la 2e moitié du 17e siècle et provenant de l'église Saint
    Description :
    Banc d'oeuvre en chêne.
  • Amboise : rue Joyeuse
    Amboise : rue Joyeuse Amboise - rue Joyeuse - en ville
    Historique :
    Brutus ; sous le Premier Empire, elle était la rue Saint-Hilaire. Située dans le secteur des marais La rue fut créée après l'assèchement des marais en 1491. À la fin du XVe siècle et au début du XVIe , elle demeure la première rue qui y fut percée en 1491. Son établissement s'avéra possible grâce aux
    Description :
    avons estimé la datation comprise entre la fin du XVe siècle et le début du suivant. Elles ne peuvent en
    Localisation :
    Amboise - rue Joyeuse - en ville
    Illustration :
    la rue d'Orange (en face). IVR24_20073700623NUCA
1