Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2687 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Restigné : atelier de charron
    Restigné : atelier de charron Restigné - hameau de Fougerolles - 41 route de Bourgueil - en village - Cadastre : 1990 C 1509, 1510
    Historique :
    . Xavier Girard (né vers 1870) aurait racheté l'atelier à un de ses frères en 1903. Il logea à la fin de sa vie dans la maison la plus ancienne avec sa femme Henriette. A son décès dans l'atelier à 76 ans, son d'entretenir les ateliers, ce qui explique le bon état de conservation actuel.
    Dénominations :
    atelier
    Éléments remarquables :
    atelier
    Description :
    L'ensemble a vraisemblablement été construit pour cet atelier de charron, l'accueil de la famille bâtiments : l'atelier de charron proprement dit attenant au logement patronal avec un comble pour de l'atelier. Le logement patronal avait des volets en bois ajourés d'un motif en forme de trèfle fabriquées par le charron et installées sur les épis de faîtage de la maison. Les accès des ateliers de menuiserie et de la forge se faisaient côté rue par des portes coulissantes car c'étaient deux ateliers des raisons de sécurité : un foyer de forge ne pouvait être situé à proximité immédiate d'un atelier bois. L'atelier bois a une surface de 40 m2 et celui de la forge 100 m2 environ. Sur la cour, la voiture sur la rue à l'extrémité est de la maison. L'atelier est lui aussi surmonté d'un comble à de l'atelier de menuiserie sur rue et cour. Le mur pignon a été renforcé par des fers plats afin de sur la cour a un appenti en planches de bois qui a permis d'agrandir l'atelier bois trop exigu. Une
    Typologies :
    Un des rares ateliers de charron avec logis patronal et ouvrier construit pour cet usage avec tout
    Titre courant :
    Restigné : atelier de charron
    Illustration :
    Vue générale. L'atelier est contigu à la maison du charron. IVR24_20053700047NUCA L'entrée de l'atelier bois est à gauche et celui du charronnage à droite avec la forge. L'accès Angle sud-est avec appenti en bois qui est une extension de l'atelier bois. IVR24_20053700049NUCA Façade sud. L'atelier de charron donne sur une porte simple encadrée de deux fenêtres à deux Façade sud. maison du charron et atelier. IVR24_20053700056NUCA Atelier bois avec la scie à ruban au premier plan ainsi que la perceuse verticale Vue intérieure de l'atelier bois depuis l'entrée sur rue. IVR24_20053700062NUCA Atelier de finition et de montage des charrettes et charrues IVR24_20053700085NUCA Grenier au dessus de l'atelier servant de stockage de bois. IVR24_20053700092NUCA Photographie de l'atelier. IVR24_20053700146NUCA
  • Ville :  atelier de serrurerie, actuellement musée de la serrurerie (Impasse des Deux Empereurs)
    Ville : atelier de serrurerie, actuellement musée de la serrurerie (Impasse des Deux Empereurs) Château-Renault - Impasse des Deux Empereurs - en ville - Cadastre : 1835 B 278 2014 AD 151
    Historique :
    est transformé en atelier de serrurerie par un dénommé Guignard. En 1942, l'atelier est racheté par 1987. En 1990, il lègue l'atelier à la ville de Château-Renault, qui l'ouvre au public en 1999 après
    Dénominations :
    atelier
    Titre courant :
    Ville : atelier de serrurerie, actuellement musée de la serrurerie (Impasse des Deux Empereurs)
    Annexe :
    Liste des objets (non étudiés) de l’atelier de serrurerie Mercier (liste non exhaustive réalisée
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'intérieur de l'atelier. IVR24_20143704267NUC4A Vue d'ensemble de l'intérieur de l'atelier. IVR24_20143704269NUC4A Vue d'ensemble de l'intérieur de l'atelier. IVR24_20143704271NUC4A
  • Bourg : alignement de deux maisons et d'une maréchalerie, actuellement maison et bar-restaurant
    Bourg : alignement de deux maisons et d'une maréchalerie, actuellement maison et bar-restaurant "La Forge" (R.D. 922) Champrond-en-Perchet - Bourg - R.D. 922 - en village - Cadastre : 1811 B 81, 83 2002 AA 315
    Historique :
    construction de l'atelier de maréchal-ferrant, du hangar et du métier à ferrer (parcelle B 83) pour Louis
    Observation :
    d'habitation, à laquelle celle d'atelier de maréchalerie est associée en 1884, remplacé par un commerce (bar
    Dénominations :
    atelier
    Description :
    habitations à pièce unique (dont l'une est l'ancien logement du maréchal ferrant) et l'ancien atelier de
  • Abbaye Saint-Euverte, puis fabrique de salpêtre, filature de coton, actuellement lycée professionnel Saint-Euverte
    Abbaye Saint-Euverte, puis fabrique de salpêtre, filature de coton, actuellement lycée professionnel Saint-Euverte Orléans - 28 rue de l'Ételon - en ville - Cadastre : 1981 BN 354
    Dénominations :
    atelier
    Annexe :
    bâtiments, dont l'église, de nouveaux ateliers destinés à la salpêtrière. Le lundi 9 Fructidor an XII (27 sur la façade intérieure donnant sur la cour) remplaçant d'anciens ateliers insalubres, qui est mis en
    Illustration :
    Classes professionnelles (atelier d'ajustage) du pensionnat Saint-Euverte (carte postale éditée par Bâtiment F (magasins industriels, ateliers, laboratoires). IVR24_20144500309NUC4A Bâtiment E (laboratoires et ateliers) construit en 1989 en bordure du boulevard Saint-Euverte (au Au fond, nouveau bâtiment (ateliers) construit en 2006-2007 en avant du bâtiment E (laboratoires et ateliers) situé à gauche ; à droite, bâtiment D construit en 1997. IVR24_20144500303NUC4A
  • Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas) Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    -Thomas. Il reprend en réalité la dénomination de l'ancien prieuré Saint-Thomas fondé au début du XIIe Saint-Thomas ». Au sein de cet ensemble, nous n'avons étudié que le corps de logis du début du XVIe gouttereau, a été construite une grande bâtisse à rive sur rue qui longe actuellement le mail Saint-Thomas.
    Précision dénomination :
    dit Manoir Saint-Thomas
    Localisation :
    Amboise - 1 mail Saint-Thomas - en ville
    Titre courant :
    Hôtel Saint-Thomas (1 mail Saint-Thomas)
    Appellations :
    Saint-Thomas
    Annexe :
    Description de l'hôtel Saint-Thomas à Amboise dans les archives notariées Dans les différents actes maison située au Grand marché de cette ville, sur le prieuré Saint-Thomas, consistant en deux corps de
    Illustration :
    Vue générale de l'hôtel Saint-Thomas depuis le mail. IVR24_20083700547NUCA Vue générale de l'hôtel Saint-Thomas. IVR24_20073700748NUCA
  • Tableau : saint Thomas d'Aquin
    Tableau : saint Thomas d'Aquin Céré-la-Ronde - Bourg
    Représentations :
    saint Thomas d'Aquin assis Saint Thomas d'Aquin, assis à sa table de travail sur laquelle sont disposés des livres ouverts
    Titre courant :
    Tableau : saint Thomas d'Aquin
  • Bourg : café et charronnerie, actuellement maison (rue Saint-Pol)
    Bourg : café et charronnerie, actuellement maison (rue Saint-Pol) La Gaudaine - Bourg - rue Saint-Pol - en village - Cadastre : 1987 A1 160
    Dénominations :
    atelier de fabrication
  • Maison dite de Saint-Thomas
    Maison dite de Saint-Thomas Blois - 3 rue Fontaine des Elus - en ville - Cadastre : 1980 DO 386
    Historique :
    , appellation maison de Saint Thomas ; 19e siècle : dénaturation des façades, reprise des distributions.
    Titre courant :
    Maison dite de Saint-Thomas
    Appellations :
    dite Maison de Saint Thomas
  • Amboise : place dite Mail Saint-Thomas
    Amboise : place dite Mail Saint-Thomas Amboise - mail Saint-Thomas - en ville
    Historique :
    vient de l'ancien prieuré Saint-Thomas, fondé au début du XIIe siècle par Hugues Ier d'Amboise, dont la
    Localisation :
    Amboise - mail Saint-Thomas - en ville
    Titre courant :
    Amboise : place dite Mail Saint-Thomas
    Illustration :
    Vue générale du mail Saint-Thomas. IVR24_20083700544NUCA Vue générale du mail Saint-Thomas, en direction de la place Richelieu. IVR24_20083700546NUCA Vue générale du mail Saint-Thomas, en direction de la place Richelieu. IVR24_20083700545NUCA
  • Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas Amboise
    Historique :
    Situé au sud-sud-ouest de la ville, il était principalement composé du Prieuré Saint-Thomas
    Description :
    Le secteur s'étendait de l'actuel mail Saint-Thomas jusqu'aux bords de la Masse et l'actuelle rue plan cadastral ancien présente également le plan de l'ancienne église Saint-Thomas qui était allongé
    Titre courant :
    Amboise : secteur urbain du faubourg Saint-Thomas
  • Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc)
    Maison, actuellement école Saint-Paul-Bourdon-Blanc (18 au 22 rue du Bourdon-Blanc) Orléans - 20, 22 rue du Bourdon-Blanc 39 rue Desfriches 15,17 rue des Pensées 18 rue du Bourdon-Blanc - en ville - Cadastre : 1823 B 1100, 1104 2012 BN 292, 293, 294
    Historique :
    . Au n°20 et 20bis était situé un jeu de paume transformé en atelier de lingerie, mentionné dès 1921
    Dénominations :
    atelier
  • Heugnes : église Saint-Martin, verrières
    Heugnes : église Saint-Martin, verrières Heugnes - en village
    Historique :
    des années 1940, concerne les verrières de la nef et des chapelles latérales du chœur (atelier Thomas l'église et concerne les verrières de l'abside, réalisées par l'atelier Lobin en 1881 ; la seconde, datant
    Auteur :
    [] Thomas (atelier) [] Lobin (atelier)
  • Présentation du fonds d'atelier Jean Mauret
    Présentation du fonds d'atelier Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières - 1 place de l'Église - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. p. 8-10. SPAAK, Isabelle. Atelier Jean Mauret, quand la clarté rejoint l'art. Lumières et création , les grands ateliers contemporains en France. Exposition du Centre international du vitrail de Chartres
    Titre courant :
    Présentation du fonds d'atelier Jean Mauret
    Annexe :
    Jean Mauret travaillant dans son atelier en 2014 (10 minutes) Réalisation des vitraux des baies Mauret dans son atelier le 13 octobre 2014 : choix et coupe des verres (avec un diamant) à partir de depuis 1969 dans le département du Cher est filmé dans son atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. Il Principaux travaux de restauration de vitraux effectués par l'atelier de Jean Mauret Belley (Ain ateliers de vitraux contemporain en France », Centre International du Vitrail de Chartres 2001 : « Les d'atelier", la Grange aux Verrières à Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) Jean Mauret travaillant dans son atelier en 2014 (2 minutes) Réalisation des vitraux des baies Mauret dans son atelier le 6 avril 2014 : copie au fusain sur calque du carton ech. 1. Ce calque servira Jean Mauret travaillant dans son atelier en 2014 (5 minutes) Réalisation des vitraux des baies Mauret dans son atelier le 8 octobre 2014 : copie au fusain sur calque du carton ech. 1. Ce calque
    Texte libre :
    ) en 2011 que le service Patrimoine et inventaire a rencontré Jean Mauret, découvert son atelier et initié l’étude sur les fonds d’ateliers de peintres-verriers établis dans la région Centre-Val de Loire . Les ressources de l’atelier de Jean Mauret, la volonté de l’artiste de faire partager son expérience . L’étude, conduite de 2015 à 2017, a consisté à recenser et exploiter les documents produits par l’atelier s’applique aux œuvres de création de Jean Mauret réalisées depuis l’installation de son atelier à Saint l’atelier de son père et de son grand-père, Roger et Edgard Mauret, à fouiller dans les caisses de chutes de verres : « Quand, enfant, je me trouvais dans l’atelier paternel, je rêvais de pouvoir réaliser un jour quelques travaux à l’atelier de son père à Heiltz-le-Maurupt, réalise une sculpture de grenouille en pierre auront cinq enfants, dont l’un meurt accidentellement en 1982. Les débuts difficiles de l’atelier Alors ouvre son atelier à Saint-Hilaire-en-Lignières, à son domicile, le 1er avril 1969. Les débuts ne sont
    Illustration :
    Plan de situation de l'atelier de vitraux de Jean Mauret dans le bourg de Saint-Hilaire-en Le bourg de Saint-Hilaire-en-Lignières vu depuis la route de Touchay. La maison et l'atelier de La maison et l'atelier de vitraux de Jean Mauret, côté cour (façade ouest). IVR24_20181800310NUCA Cartes de visite de l'atelier de vitraux de Jean Mauret : entre 1969 et 1974 (en haut), entre 1978 carrés bleus. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121800978NUC2A Panneau d'essai réalisé par Jean Mauret en 1970 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en ) d'Ecueillé (Indre) en 1971. Photographie noir et blanc. Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières Jean Mauret et l'une de ses sculptures sur bois, 1973. Photographie noir et blanc. Atelier de Jean collées sur papier. 21 x 21 cm. Atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20181800287NUCA . Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20173601003NUCB
  • Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des réalisations
    Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des réalisations
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Titre courant :
    Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des réalisations
    Texte libre :
    les quinze premières années de l’atelier, les commandes se situent principalement non loin de Saint ) de l’atelier de vitraux de son père, Roger Mauret. Ce dernier, pas très à l’aise avec la création et souhaitant aider son fils à démarrer son propre atelier, le sollicite à plusieurs reprises pour proposer des Meuse (Marville en 2003), cette fois-ci en sous-traitance avec l’atelier de vitraux de son frère, Michel Aquitaine, Bourgogne, Pays-de-la-Loire, Rhône-Alpes et Champagne-Ardenne. Après que l’atelier a été fermé en département du Cher. L’envergure nationale de l’atelier de Jean Mauret peut être comparée à d’autres ateliers Jacques Juteau (ancien atelier Lorin à Chartres), Jacques Le Chevallier (Fontenay-aux-Roses), Didier pas d’intérêt. Durant la seconde moitié du siècle, certains ateliers de verriers (Jean-Dominique ses travaux de commandes, Jean Mauret s’appuie sur ses recherches effectuées à l’atelier (plus de 600 d’accompagnement sont réalisées par l’Atelier du Vitrail de Limoges pour Solignac (bordure de bâtons rompus), par
    Illustration :
    papier. 3 x (32 x 50 cm), échelle 1/10e. Document conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières suivant un carton de août 1996. 203 x 69,5 cm. Verres blancs opalescents gravés, bordure bordeau. Atelier . Crayon et aquarelle sur papier (collé sur carton gris), 60 x 33 cm, échelle 1/20e. Atelier de Saint
  • Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des vitraux de créations (recherches personnelles) conservés à l'atelier
    Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des vitraux de créations (recherches personnelles) conservés à l'atelier Saint-Hilaire-en-Lignières
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Titre courant :
    Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des vitraux de créations (recherches personnelles ) conservés à l'atelier
    Texte libre :
    Lorsque Jean Mauret ouvre son atelier et commence à travailler sur le vitrail en 1969, il essaye l’atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières, on dénombre plus de 600 panneaux d’essais de recherche, dont
    Illustration :
    carrés bleus. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20121800978NUC2A Panneaux d'essais placés sur la verrière de l'atelier, 1971. Photo conservée à l'atelier de Saint d'argent, grisaille, trous, plombs de différentes largeurs. Vitrail conservé à l'atelier de Saint-Hilaire Jean Mauret dans son atelier. Photographie prise en 1977 par le photographe Richard Frieman lors d'une diapositive conservée à l'atelier de Jean Mauret. IVR24_20161800233ZAB Jean Mauret dans son atelier. Photographie prise en 1977 par le photographe Richard Frieman lors d'une diapositive conservée à l'atelier de Jean Mauret. IVR24_20161800234ZAB Jean Mauret dans son atelier. Photographie prise en 1977 par le photographe Richard Frieman lors d'une diapositive conservée à l'atelier de Jean Mauret. IVR24_20161800237ZAB l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20111800159NUC2A
  • Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des projets non aboutis
    Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des projets non aboutis
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Fonds d'ateliers de peintres-verriers en Région Centre-Val de Loire
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Titre courant :
    Fonds d'atelier Jean Mauret : présentation des projets non aboutis
    Texte libre :
    Les archives conservées à l’atelier montrent que Jean Mauret n’a pas toujours réalisé les projets ateliers de verriers contemporains de Jean Mauret. Deux raisons principales font que certains chantiers tous les concours ou appels d’offres auxquels il s’est présenté. On note que les principaux ateliers de Fleury, atelier à Toulouse : église Saint-Pierre de Carsac-de-Gurson en Dordogne en 2001, église de -René Petit, atelier à Orléans (église de Neuvy-Pailloux dans l’Indre en 1995) . Atelier Duchemin à Paris (église d'Echebrune en Charente-Maritime en 2001) . Bruno de Pirey, atelier à Allouis dans le Cher (église de Vic à Nohant-Vic dans l’Indre en 1985) . Gérard Lardeur, atelier à Paris (églises de Romegoux 1995) . Stéphane Petit, atelier à Thivars en Eure-et-Loir (église de Descartes en Indre-et-Loire en 2005) . Claire Babet atelier à La Bourdinière-Saint-Loup en Eure-et-Loir (église de Bueil-en-Touraine en Indre-et-Loire en 2005) . Michel Guével, atelier à Valmondois dans le Val d’Oise (église de
    Illustration :
    l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20145100011NUC2A par Jean Mauret en 1970 et conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 38 x 67 cm. Losanges et . Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20145200003NUC2A l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20140800004NUC2A transept sud. Crayon et gouache sur papier. 80 x 100 cm, échelle 1/10e. Document conservé à l'atelier de l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20145900006NUC2A transept. Crayon et gouache sur papier. 80 x 100 cm, échelle 1/10e. Document conservé à l'atelier de Saint conservé à l'atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières. 71 x 95,5 cm. Verres opalescents, noirs, touches de gouache sur papier. 40 x 80 cm, échelle 1/20e. Documents conservés à l'atelier de Saint-Hilaire-en (proposition pour la nef). 61 x 60 cm. Verres transparents, violet, rouge, bleu. Vitrail conservé à l'atelier
  • Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou
    Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou Orléans - 182 rue du Faubourg-Bannier - en ville
    Cadre de l'étude :
    opération ponctuelle Céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe - Jeanne Champillou
    Historique :
    1947. Elle ouvre à Orléans, dans la maison familiale, l’atelier du Clos de Joÿe avec son associé Aimé
    Titre courant :
    Les céramiques de l'atelier Le Clos de Joÿe-Jeanne Champillou
    Texte libre :
    création de l'atelier du Clos de Joÿe, fondé par Jeanne Champillou en 1947, essentiellement conservés dans des collections privées. Compte-tenu de la large et abondante production de l'atelier et de la estampes qui leur sont apparentés. Le champ d'intervention de l'atelier a principalement couvert Orléans et - établie dans le quartier Saint-Marceau à Orléans - en cessation d’activité. L’atelier nommé Clos de Joÿe car leur démarche est analogue. Dans un atelier de céramique l’entente est d’ailleurs primordiale en l’atelier. Quelques autres fidèles gravitent autour, aidant essentiellement à la pose, comme Gilles Dubreuil l’ornementation intérieure de la clinique du Bon-Secours à Orléans, bien qu’ils soient un travail d’atelier barbotine dans les moules, émaillage et cuisson) est assuré par les trois membres de l’atelier, secondés , les activités de l’atelier s’élargissent au décor d’architecture. Les dommages causés aux édifices par Blossières, à Orléans. Dans le domaine civil, l’atelier réalise un trumeau de cheminée pour le grand-hôtel
    Illustration :
    Jeanne Champillou dans son atelier (1977). IVR24_20064500025NUCAB Signature de Jeanne Champillou et monogramme de l'atelier. IVR24_20054500249NUCA
  • Présentation du patrimoine mobilier de l'atelier de charron de Restigné
    Présentation du patrimoine mobilier de l'atelier de charron de Restigné Restigné - hameau de Fougerolles - 41 route de Tours - en village - Cadastre : 1990 C 1509, 1510
    Historique :
    Ce dossier porte sur un atelier de charron avec maison d'habitation, grange, atelier proprement dit marche. Chaque musée est éventuellement intéressé par une partie de la collection : l'atelier bois avec le Musée du compagnonnage. La documentation est donc répartie en fonction du mobilier de l'atelier
    Titre courant :
    Présentation du patrimoine mobilier de l'atelier de charron de Restigné
    Illustration :
    Façade sud de l'atelier de charron. IVR24_20053700050NUCA Divers outils de l'atelier : écroux, gabarit, forme et molette. IVR24_20053700083NUCA Une objet de l'atelier : enclume de serrurier, sur billot de bois cerclé de fer Autre exemple du patrimoine de l'atelier : la dégauchisseuse. IVR24_20053700059NUCA Vue générale. L'atelier est contigu à la maison du charron. IVR24_20053700047NUCA
  • 3 verrières représentant sainte Thérèse, saint Dominique et saint Thomas d'Aquin
    3 verrières représentant sainte Thérèse, saint Dominique et saint Thomas d'Aquin Ingrandes - la Croix Blanche - en écart
    Description :
    , saint Dominique et saint Thomas d'Aquin. Les personnages sont placés sur un fond bleu et sous un décor
    Titre courant :
    3 verrières représentant sainte Thérèse, saint Dominique et saint Thomas d'Aquin
    Illustration :
    Ingrandes, manoir de La Croix-Blanche, chambre : saint Thomas d'Aquin. IVR24_20093603270NUCA
  • Lochetterie : ferme et café
    Lochetterie : ferme et café "Almérine", actuellement maison et atelier de potiers Néons-sur-Creuse - La Lochetterie - 13 rue de la Lochetterie - en écart - Cadastre : 2015 B 85
    Historique :
    -café a été transformé en maison aux environs de l'année 2000. L’atelier de forge a été installé au milieu du 20e siècle dans un bâtiment agricole de la première moitié du 20e siècle (remanié). Un atelier
    Description :
    -étable et un atelier (forge puis poterie). Le logement-café, aligné à la rue de la Lochetterie, est toiture, à longs pans, est en ardoise. Un atelier (forge puis poterie), partiellement enduit, lui fait
    Titre courant :
    Lochetterie : ferme et café "Almérine", actuellement maison et atelier de potiers
    Destinations :
    atelier
    Illustration :
    Vue de l'ancien atelier de forge converti en atelier de potiers, depuis le nord