Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 98 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Miermaux : manoir
    Miermaux : manoir Trizay-Coutretot-Saint-Serge - Miermaux - isolé - Cadastre : 1811 A 184 2019 B1 435
    Historique :
    , sieur de Miermaux, et Jacqueline Bouteville. Robert Maugars, sieurs de Tremblay, et son épouse Françoise
    Observation :
    les puissants au profit des hôtels particuliers des villes, - son commanditaire, Robert Maugars, riche
    Auteur :
    [commanditaire] Maugars Robert
  • Gadelière : manoir
    Gadelière : manoir Trizay-Coutretot-Saint-Serge - La Gadelière - isolé - Cadastre : 1811 A 40 2019 D1 295
    Historique :
    petit manoir dans la seconde moitié du 16e siècle. Robert Maugars, un riche bourgeois parvenu à la
    Auteur :
    [commanditaire] Maugars Robert
  • Maison
    Maison Blois - 7 et 9 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 373
    Localisation :
    Blois - 7 et 9 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 373
  • Maison
    Maison Blois - 1 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 748
    Localisation :
    Blois - 1 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 748
  • Maison
    Maison Blois - 11 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 374
    Localisation :
    Blois - 11 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 374
  • Maison
    Maison Blois - 13 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 375
    Localisation :
    Blois - 13 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 375
  • Maison
    Maison Blois - 12 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 754
    Localisation :
    Blois - 12 rue Robert Houdin - en ville - Cadastre : 1980 DN 754
  • Buffet d'orgue (cathédrale Saint-Louis)
    Buffet d'orgue (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Auteur :
    [facteur d'orgues] Clicquot Robert
  • Maison
    Maison Blois - 40 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1980 DN 425
    Illustration :
    Vue d'ensemble à l'angle des rues Saint-Lubin et Robert Houdin. IVR24_19844100360X
  • Halle aux grains, actuellement salle de spectacle
    Halle aux grains, actuellement salle de spectacle Blois - place de la République place Jean Jaurès - en ville - Cadastre : 1980 DO 155
    Historique :
    hémicycle est alors construit contre la façade est, réalisé par les architectes Reichen et Robert.
    Auteur :
    [architecte] Robert Philippe
  • Maison
    Maison Blois - 38 rue Saint Lubin - en ville - Cadastre : 1980 DN 376
    Illustration :
    Vue d'ensemble sur l'angle de la rue Saint-Lubin et de la rue Robert Houdin. IVR24_19844100358X Façade ouest sur rue Robert Houdin. IVR24_19844100363X
  • Grand Essard : demeure dite Château
    Grand Essard : demeure dite Château Frazé - Le Grand Essart - - isolé - Cadastre : 1813 I1 13 2016 ZV 37
    Historique :
    manoir, une ferme ainsi qu'un moulin à vent. En 1725, l'ensemble appartient à Jean-Robert Bonnart
    Auteur :
    [propriétaire] Bonnart Jean-Robert
  • Tour Garçonnet
    Tour Garçonnet Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Référence documentaire :
    Relevés de la tour Garçonnet levés lors de sa restauration en 1892/ Ruprich-Robert. (Archives Plan du château d'Amboise. Attribué à Robert de Cotte, dessin à la plume et à l'encre de Chine
    Description :
    n'assurent plus leur fonction d'éclairage. En 1896, lorsque Gabriel Ruprich-Robert entreprit ses travaux carré. En somme, Gabriel Ruprich-Robert prit le parti de restituer un état n'ayant jamais existé où la Gabriel Ruprich-Robert ne figura aucune communication entre la petite vis et cette pièce pentagonale
    Texte libre :
    l'architecte Gabriel Ruprich-Robert réalisés en 1892 et en 1896. En outre, un plan de 1708, des procès-verbaux erronée - nous y reviendrons -, seuls les relevés de Gabriel Ruprich-Robert permettent d'appréhender les , collection Ruprich-Robert M-H 25979 (11) ; document titré : « Château, Tour Garçonnet. Restauration de la pente de la vis réduite postérieurement - époque qualifiée de « moderne » par Gabriel Ruprich-Robert chargements volumineux. D'après la planche aquarellée de 1892, Gabriel Ruprich-Robert estime que la porte vraiment expliquer. Gabriel Ruprich-Robert relève aussi, au niveau de la salle sous coupole, que la pièce Ruprich-Robert prévoit de remplacer les baies par des archères et de supprimer les encoches pour les -Robert vit juste en qualifiant cette phase de travaux de « moderne » car il y a tout lieux de croire que
    Illustration :
    -Robert. (Archives Nationales, Cartes et Plans, 300 AP (1) 1417). IVR24_20083700334NUCA Relevés de la tour Garçonnet, levés lors de sa restauration en 1892, par Ruprich-Robert : légende Relevés de la tour Garçonnet, levés lors de sa restauration en 1892, par Ruprich-Robert : détail Relevés de la tour Garçonnet levés lors de sa restauration en 1892, par Ruprich-Robert : figure 1 , plan de la grande vis et de ses ouvertures après restaurations des Ruprich-Robert. (Archives Nationales Relevés de la tour Garçonnet levés lors de sa restauration en 1892, par Ruprich-Robert : figure 2 Relevés de la tour Garçonnet levés lors de sa restauration en 1892, par Ruprich-Robert : figure 3 Relevés de la tour Garçonnet levés lors de sa restauration en 1892, par Ruprich-Robert : figure 4 Relevés de la tour Garçonnet, 1892, par Ruprich-Robert : élévation de la tour avant restaurations Relevés de la tour Garçonnet, levés lors de sa restauration en 1892, par Ruprich-Robert : figure 6
  • Tour des Minimes
    Tour des Minimes Amboise - Château d'Amboise - en ville
    Historique :
    , puisque les premières restaurations y furent entreprises par Victor Ruprich-Robert. Ainsi le compte nous Victor Ruprich-Robert, à l'extrême fin XIXe siècle, pour qu'il prenne le profil qu'on lui connaît. Entre
    Référence documentaire :
    -de-jardin du nouveau logis de Charles VIII sur les jardins/ par Ruprich Robert, 1895. (Archives de Charles VIII sur les jardins./par Ruprich Robert, 1895. (Archives Nationales, Cartes et Plans, 300 ./par Ruprich Robert, 1895. (Archives Nationales, Cartes et Plans, 300 AP (1) 2299 bis). de Charles VIII sur les jardins./ par Ruprich Robert, 1895. (Archives Nationales, Cartes et Plans logis Charles VIII-François Ier. / par Ruprich Robert, 1895. (Archives Nationales, Cartes et Plans, 300 , d'après Ruprich-Robert, reproduits en lithographie. (B.n.f., département des estampes, Va 37 Tome 1. H , d'après Ruprich-Robert, reproduits en lithographie. (B.n.f., département des estampes, Va 37 Tome 1. H , d'après Ruprich-Robert, reproduits en lithographie. (B.n.f., département des estampes, Va 37 Tome 1. H de Charles VIII sur les jardins. /par Ruprich Robert, 1895. (Archives Nationales, Cartes et Plans nouveau logis de Charles VIII sur les jardins. /par Ruprich Robert, 1895. (Archives Nationales, Cartes et
    Description :
    couronnement de Victor Ruprich-Robert, qui sont couvertes d'arcs en plein cintre et fermées de grilles. En de ronde sommital est une création de Victor Ruprich-Robert. Avant son intervention, les clichés . Victor Ruprich-Robert les ayant ainsi reproduites à l'identique a bien restitué leur forme d'origine terrasse, l'architecte Victor Ruprich-Robert prit modèle sur une enluminure de la fin du XVe siècle où le est particulièrement sinueux, mènent à la galerie créée par Victor Ruprich-Robert, qui est venue
    Illustration :
    Elévation de la façade sur Loire, par Victor Ruprich-Robert, en 1898. (B.n.f., département des Coupe et plan de la tour des Minimes et des logis attenants, par Ruprich-Robert ,en 1880. (B.n.f Elévation et plan de la façade sur Loire, par Ruprich-Robert, en 1880. (B.n.f., département des Projet d'asile pour vieillards par Ruprich Robert, 1895 : plan du rez-de-chaussée du bâtiment sur Projet d'asile pour vieillards par Ruprich Robert, 1895 : plan du deuxième étage du bâtiment sur Projet d'asile pour vieillards par Ruprich Robert, 1895 : plan du 3e étage du nouveau logis de Projet d'asile pour vieillards par Ruprich Robert, 1895 : plan du premier étage du logis Charles Projet d'asile pour vieillards par Ruprich Robert, 1895 : plan du rez-de-chaussée du bâtiment sur Projet d'asile pour vieillards par Ruprich Robert, 1895 : projet accepté, plan du 1er étage du Projet d'asile pour vieillards par Ruprich Robert, 1895 : plan du 2e étage du bâtiment sur Loire et
  • Bourg : maison (2 impasse de la Forge)
    Bourg : maison (2 impasse de la Forge) Céré-la-Ronde - 2 impasse de la Forge - en village - Cadastre : 1826 C3 1860
    Référence documentaire :
    RANJARD, Robert. La Touraine archéologique : guide du touriste en Indre-et-Loire. Mayenne : Joseph
  • Buste : portrait de M. Calmon
    Buste : portrait de M. Calmon Château-Renault
    Historique :
    Buste réalisé par Maurizio Marochetti en 1892 pour son ami, Jean Joseph Robert Calmon (1854-1923
  • Hôtel de la Chancellerie du Présidial
    Hôtel de la Chancellerie du Présidial Blois - 11 rue du Lion Ferré - en ville - Cadastre : 1980 DN 82
    Illustration :
    Plan de la charpente. Paul Robert-Houdin, 1970. . IVR24_19814101273X Coupe de la charpente, Paul Robert-Houdin., 1970. IVR24_19814101272X Coupe de la charpente, Paul Robert-Houdin, 1970. IVR24_19814101274X
  • Ensemble de stalles (n°2)
    Ensemble de stalles (n°2) Céré-la-Ronde - Bourg - en village
    Référence documentaire :
    RANJARD, Robert. La Touraine archéologique. Guide du touriste en Indre-et-Loire. Mayenne : Joseph
  • Bourg : église paroissiale Saint-Aignan
    Bourg : église paroissiale Saint-Aignan Épeigné-les-Bois - Bourg - en village - Cadastre : 2009 OA 32
    Référence documentaire :
    RANJARD, Robert. La Touraine archéologique. Guide du touriste en Indre-et-Loire. Tours, 1930.
  • Maladrerie Saint-Lazare dite maison des lépreux, actuellement grange
    Maladrerie Saint-Lazare dite maison des lépreux, actuellement grange Nogent-le-Rotrou - 63-73 rue Saint-Lazare - en ville - Cadastre : 1990 BN 1-6,8-10, 225, 234.
    Historique :
    part. La communauté dispose de deux chapelles, l'une dédiée à saint Lazare, l'autre à saint Robert, et 1811. La chapelle Saint-Robert est détruite avant 1874, la chapelle Saint-Lazare en 1874 et la maison
    Texte libre :
    située à proximité de la maladrerie, elle est protégée par un mur de clôture. La chapelle Saint-Robert constructions apparaissent encore en élévation sur le cadastre ancien. La chapelle Saint-Robert est figurée à -Robert en 1874 et la maison d’habitation des administrateurs au tournant du 19e et du 20e siècle -Robert. L’édifice possède un plan rectangulaire allongé et parallèle à la rue. Les dimensions de Saint-Robert en 1875, l’étude de ses représentations permet de penser que la chapelle aurait pu dater du évoquées plus haut. Néanmoins la dédicace de la chapelle à Saint-Robert, canonisé en 1220, associée à -Robert. Il pourrait s’agir de la grande maison évoquée par les textes. Le seul vestige conservé est le chapelle Saint-Robert. La présence d’une cheminée et de nombreuses fenêtres attestent de sa fonction
    Illustration :
    La chapelle Saint-Robert et l'ancienne maladrerie de Nogent-Le-Rotrou (1877). IVR24_20152800303NUCA
1 2 3 4 5 Suivant