Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2345 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tours : statue de Rabelais
    Tours : statue de Rabelais Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    Le 28 septembre 1878 est publié le règlement du concours national ouvert par la ville de Tours aux conservés au musée des Beaux-Arts de Tours.
    Référence documentaire :
    Musée des Beaux-Arts de Tours. Documentation. Statue de Rabelais.
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - place Anatole France - en ville
    Titre courant :
    Tours : statue de Rabelais
    Illustration :
    Concours pour la statue de Rabelais à Tours (L'Illustration, n° 1998, 11 juin 1881, p. 394
  • Tours : monument à Ronsard
    Tours : monument à Ronsard Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Historique :
    demande du député d'Indre-et-Loire Camille Chautemps, afin d'être déposé directement à Tours. Pendant l'Occupation, il échappe à la destruction grâce à M. Henrion, conservateur du musée des Beaux-Arts de Tours.
    Référence documentaire :
    JEANROY, Alfred. Inauguration du monument à Ronsard, érigé à Tours, le dimanche 17 novembre 1924
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Titre courant :
    Tours : monument à Ronsard
    Illustration :
    Prospectus présentant le comité pour l'érection à Tours d'un monument à Pierre de Ronsard, première Prospectus présentant le comité pour l'érection à Tours d'un monument à Pierre de Ronsard, pages
  • Tours : statue de Descartes
    Tours : statue de Descartes Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    Cette statue en marbre, destinée à la ville de Tours, est exécutée en 1847 par le comte de modèle aux deux statues est conservé au musée des Beaux-Arts de Tours.
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - place Anatole France - en ville
    Titre courant :
    Tours : statue de Descartes
  • Tours : fontaine monumentale
    Tours : fontaine monumentale Tours - place Loiseau d'Entraigues - en ville
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - place Loiseau d'Entraigues - en ville
    Titre courant :
    Tours : fontaine monumentale
  • Tours : buste de Racan
    Tours : buste de Racan Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Titre courant :
    Tours : buste de Racan
  • Tours : statue d'Anatole France
    Tours : statue d'Anatole France Tours - square de la Préfecture - en ville
    Historique :
    En 1933, la ville de Tours passe commande à François Sicard d'un monument à la mémoire d'Anatole
    Localisation :
    Tours - square de la Préfecture - en ville
    Titre courant :
    Tours : statue d'Anatole France
  • Tours, Lycée Choiseul : sculpture
    Tours, Lycée Choiseul : sculpture Tours - 78 rue des Douets - en ville
    Localisation :
    Tours - 78 rue des Douets - en ville
    Titre courant :
    Tours, Lycée Choiseul : sculpture
  • Port dit port de Tours
    Port dit port de Tours Tours - place Anatole France - en ville
    Historique :
    La fin du XVIIIe siècle voit à Tours la réalisation de travaux importants aux abords du fleuve Tours ne subit pas de modification notable durant la première moitié du XIXe siècle. La partie située en , l'ingénieur Jégou estime que, de tous les ports d'Indre-et-Loire, celui de Tours est « le plus important et le , l'ingénieur Jégou réaffirme que le port de Tours est dans un très mauvais état. Il déplore que la ville ne fait durant les années suivantes malgré des descriptions alarmantes du port de Tours. En 1847 , l'inspecteur des Ponts-et-Chaussées écrit notamment : à Tours, « deux ports servent au mouvement des deux projets proposés pour le port de Tours : le premier (date et auteur inconnus) « avance en lit de plaint que l'Etat ne fait rien pour l'amélioration des ports de Tours alors que les études sont depuis de Tours : ils dénoncent la présence d'ensablement interdisant l'accès au port en eaux moyennes et reprochent la pente trop raide des rampes de service (12 à 14 cm par mètre). Le port de Tours ne connaît pas
    Référence documentaire :
    ). (bibiothèque municipale de Tours, Ms 1200/29). (cf. illustration n° IVR24_20123700855NUCA). Encre sur papier, Ech. 1/1000e. Par Cormier (ingénieur). (archives municipales de Tours, 3 O 1 ) ; Lemercier (imprimeur). (bibiothèque municipale de Tours, LC Tours place Choiseul est 1). (cf. illustration n Photographie aérienne noir et blanc. Fonds IGN : A 231.7. (archives municipales de Tours, 102 Fi 10 Photographie aérienne noir et blanc. (archives municipales de Tours, Fonds Meunier, sous série 105 (G) (architecte de la ville de Tours). (archives municipales de Tours, 1 O 114). (cf. illustration n (G) (architecte de la ville de Tours). (archives municipales de Tours, 1 O 114). (cf. illustration n
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    Situé rive gauche, de part et d'autre du pont Wilson, le port de Tours mesure environ 500 mètres long (entre l'université François Rabelais et la Bibliothèque municipale de Tours). Il est constitué
    Localisation :
    Tours - place Anatole France - en ville
    Titre courant :
    Port dit port de Tours
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Tours avec localisation des ports sur un fond de plan de 1880 Plan de la ville de Tours, entre 1765 et 1785 (présence des deux ponts). (bibiothèque municipale de Tours, Ms 1200/29). IVR24_20123700855NUCA Plan du cours de la Loire à Tours, destiné à faire connaître le système d'après lequel la port de Tours. (archives nationales, F 14 6612). IVR24_20113703038NUCA Le port de Tours, vue prise depuis l'extrémité du pont de pierre côté rive droite, vers 1820 Plan du cours de la Loire aux abords du pont de Tours indiquant l'état de la navigation dans cette port de Tours, années 1840 (avant travaux de 1849). Mention d'un port au Bois en amont du pont novembre 1848, architecte de la ville de Tours Guérin.. (archives municipales de Tours, 1 O 114 La ville de Tours vue depuis la rive droite, lithographie de Tirpenne non datée, entre 1847
  • Château du Plessis-lès-Tours
    Château du Plessis-lès-Tours La Riche - Plessis (le) - Rue du Plessis - en ville
    Historique :
    Le Plessis-lès-Tours fut la première résidence royale en Val-de-Loire. Elle s'élève en un lieu dénommé Montils-lès-Tours avant 1472. Le roi Louis XI réaménage vers 1478 le château qu'il acquiert en
    Observation :
    Conservé à l'état de vestige, le château de Plessis-les-Tours reconstruit pour Louis XI pourrait
    Référence documentaire :
    Veüe du Chasteau Royal du Plessis Lez Tours, bastie par le Roy Louis onziesme, dessiné du costé du Veüe de l'entrée du chasteau de Plessis Lez Tours, avec la chapelle St Jean. [dessin par Louis Veüe du chasteau du Plessis lez Tours, dessiné du dedans de la court, 1699. [Dessin de Louis Boudan Carte du cours de la Loire depuis Coulanges jusqu'au Pont de Cé, vers 1755. Détail de Tours et de Carte de Tours et de ses environs. Document levé topographiquement à 6 lignes pour cent toises Le Plessis-les-Tours en 1845. In : Tableaux chronologiques de l'histoire de Touraine. Tours, Clarey Le Plessis-les-Tours en 1854. Lithographie en couleur, Tours : Clarey-Martineau imprimeur, 1854 [en Plessis-les-Tours. Dessin de Deroy, 19e siècle. (Bibliothèque municipale de Tours) GAVELLE, Priscille de, PAU, Clémence. Le château du Plessis-lès-Tours : environnement et parc . Tours : Université François-Rabelais, 2014-2015. Mémoire de licence 3 d'histoire de l'art sous la
    Précisions sur la protection :
    Château du Plessis-lès-Tours (cad. AR 20) : inscription par arrêté du 12 avril 1927
    Titre courant :
    Château du Plessis-lès-Tours
    Illustration :
    Le Plessis en 1619 sur une "carte particulière de Tours avecq le paisage mis en relief" par R Plessis-les-Tours sur une carte de 1770 (Archives municipales d'Amboise, II 1417 Gravure représentant le château au milieu du 19e siècle (Bibliothèque municipale de Tours
  • Quai dit quais de Tours
    Quai dit quais de Tours Tours - avenue André Malraux place Anatole France quai du Pont-Neuf quai du Port-Bretagne - en ville
    Historique :
    La construction des quais de Tours est liée, dans un premier temps, à l'établissement du nouveau terre probablement) sont construites le long des quais de la ville de Tours pour lutter contre les crues . Au début des années 1840, les ingénieurs estiment qu'il est nécessaire d'améliorer les quais à Tours Jégou expose que les quais de Tours sont abusivement encombrés de dépôts de toute nature et qu'ils jonction et depuis la rue Bonaparte jusqu'au bureau d'octroi de l'abattoir. Le maire de Tours propose Bonaparte à Tours, les habitants rédigent une pétition dans laquelle ils se plaignent que les travaux de d'insalubrité des quartiers longeant la Loire. Le plan dressé par Cormier montre un état des quais de Tours quartier de la Cavalerie et s'élève à 1 129 000 F. La ville de Tours doit participer à un tiers des semble que les quais de Tours ne subissent pas de modifications notables jusqu'aux bombardements de 1940
    Référence documentaire :
    Encre sur papier, Ech. 1/1000e. Par Cormier (ingénieur). (archives municipales de Tours, 3 O 1 Document imprimé, Ech. 1/500e, 1866. (archives municipales de Tours, 3 O 1). (cf. illustration n municipales de Tours, 3 O 1). (cf. illustration n° IVR24_20113703098NUCA). municipales de Tours, 3 O 1). (cf. illustration n° IVR24_20113703099NUCA).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    ), les quais de Tours isolent la ville du fleuve au moyen d'un mur d'environ 5,5 mètres de haut. Côté
    Localisation :
    Tours - avenue André Malraux place Anatole France quai du Pont-Neuf quai du Port-Bretagne
    Titre courant :
    Quai dit quais de Tours
    Illustration :
    La traversée de la Loire à Tours avec localisation des ports sur un fond de plan de 1880 Plan des quays à construire dans toute la longueur de la ville de Tours depuis la levée de Saint Plan des quays à construire dans toute la longueur de la ville de Tours depuis la levée de Saint Plan des quays à construire dans toute la longueur de la ville de Tours depuis la levée de Saint Plan des quays à construire dans toute la longueur de la ville de Tours depuis la levée de Saint Plan des quays à construire dans toute la longueur de la ville de Tours depuis la levée de Saint Plan des quays à construire dans toute la longueur de la ville de Tours depuis la levée de Saint Plan général de la ville de Tours par Jacquemin Bellisle, 1818. (archives départementales d'Indre Extrait du cadastre napoléonien de Tours, 1833, partie située en amont du pont de pierre. (archives Extrait du cadastre napoléonien de Tours, 1833, partie située en aval du pont de pierre. (archives
  • Tours : monument au général Meusnier
    Tours : monument au général Meusnier Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Historique :
    par la ville de Tours en 1888. Un premier monument est réalisé et placé place de la Victoire. Lors de
    Référence documentaire :
    président du Conseil pour l'inauguration du monument au général Meusnier à Tours. 29 juillet 1888. préfecture pour l'inauguration du monument au général Meusnier à Tours. 29 juillet 1888.
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - rue Robert Salengro - en ville
    Titre courant :
    Tours : monument au général Meusnier
  • Tours : groupe sculpté, Diane chasseresse
    Tours : groupe sculpté, Diane chasseresse Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Historique :
    François Sicard, élevée en 1938 dans l'angle nord-est du jardin de la Préfecture de Tours, en hommage à au musée des Beaux-Arts de Tours (Inv. 1930-204-1).
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Titre courant :
    Tours : groupe sculpté, Diane chasseresse
  • Tours : statue de Michel Colombe
    Tours : statue de Michel Colombe Tours - square François Sicard - en ville
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - square François Sicard - en ville
    Titre courant :
    Tours : statue de Michel Colombe
  • Tours : fontaine de la République
    Tours : fontaine de la République Tours - rue François Clouet - en ville
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - rue François Clouet - en ville
    Titre courant :
    Tours : fontaine de la République
  • Tours : statue de Balzac (détruite)
    Tours : statue de Balzac (détruite) Tours - place Jean Jaurès - en ville
    Inscriptions & marques :
    H. DE BALZAC / LA VILLE DE TOURS (sur le piédestal).
    Référence documentaire :
    Statue de Balzac à ériger à Tours, proposition de M. le Maire. Tours : Mazereau, [s.d., 1885].
    Localisation :
    Tours - place Jean Jaurès - en ville
    Titre courant :
    Tours : statue de Balzac (détruite)
    Illustration :
    Vue d'ensemble du monument, carte postale ancienne, Édition Grand Bazar de Tours. (n° 116, avant Vue d'ensemble du monument, carte postale ancienne, Édition Grand Bazar de Tours. (n° 115, avant
  • Tours : monument au sénateur Belle
    Tours : monument au sénateur Belle Tours - place du Quatorze-Juillet - en ville
    Historique :
    Le monument au sénateur et maire de Tours Antoine-Dieudonné Belle (1824-1915), exécuté par Henri -Frédéric Varenne, est inauguré en 1930 place du 14-juillet à Tours. Fortement endommagé en 1973 (il se présente maintenant en deux parties), le buste est déposé au musée des Beaux-Arts de Tours le 1er octobre et remplacé par une copie en pierre en 1995 (exécutée par un élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Tours).
    Localisation :
    Tours - place du Quatorze-Juillet - en ville
    Titre courant :
    Tours : monument au sénateur Belle
  • Tours, Lycée Gustave Eiffel : sculpture
    Tours, Lycée Gustave Eiffel : sculpture Tours - 1 rue Maréchal-Augereau - en ville
    Localisation :
    Tours - 1 rue Maréchal-Augereau - en ville
    Titre courant :
    Tours, Lycée Gustave Eiffel : sculpture
  • Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours Tours
    Copyrights :
    (c) Université François-Rabelais de Tours
    Historique :
    Le quartier de l'entrée nord est le premier secteur urbain de Tours détruit lors de la Seconde brasier perdure plus de deux jours durant lesquels le maire de Tours, Ferdinand Morin, négocie l'arrêt des combats. Déclarée "ville ouverte" le 21 juin, Tours est occupée par les Allemands dès le lendemain. Le août 1940, la ville de Tours confie en novembre 1940 l'établissement d'un Plan de reconstruction et immédiatement stoppée par la nouvelle vague de bombardements qui frappe Tours en 1943 et 1944. Issu de l'équipe que se constitue la même année l'Association syndicale de remembrement de Tours-Nord qui regroupe
    Référence documentaire :
    Plan monumental de Tours / G. Peltier. 1:6000. Plan édité par Blondel la Rougery, [1911]. 1 impr / photoméc. (AC Tours. 2 Fi 18). (cf. illustration n° IVR24_20103702682NUCA). de Tours, 2 Fi 27). (cf. illustration n° IVR24_20103701811NUC2A). ]. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 3 D 3). (cf. illustration n° IVR24_20103701809NUC2A). Ville de Tours. Aménagement des vieux quartiers / Auteur inconnu. Sans échelle. 1933. 1 tirage : plan (AC Tours. 3 D 3). urbaniste). (archives municipales de Tours, 3 D 1). (cf. illustration n° IVR24_20103701810NUC2A). . (archives municipales de Tours, 2 Fi 29). (cf. illustration n° IVR24_20103701808NUC2A). des zones, 1938. Auteur inconnu. (archives municipales de Tours, 3 D 2). (cf. illustration n municipales de Tours, 2 Fi 301). (cf. illustration n° IVR24_20103701806NUC2A).
    Canton :
    Tours-Centre
    Description :
    rive nord de la Loire, Tours doublant ainsi sa superficie. La cession des terrains de la vallée du Cher et du bois de Grandmont par les communes de Joué-lès-Tours et de Saint-Avertin a également permis
    Localisation :
    Tours
    Titre courant :
    Secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Appellations :
    secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Texte libre :
    1 - Tours avant-guerre La ville de Tours se présente avant-guerre comme une cité prospère nouvelle gare (œuvres de Victor Laloux) au tournant du 20e siècle, ont par ailleurs donné à Tours les réfugier à Tours avant un repli forcé sur Bordeaux. La barrière naturelle que forme la Loire cède l'incendie, qui s'étend alors sur une douzaine d'hectares. Pour épargner à Tours des destructions plus Lefèvre (projet Dorian) Une vague de bombardements alliés touchent de nouveau la ville de Tours entre d'opération sont établies, le quartier de l'entrée nord (Tours-Nord) et le quartier sud (Tours-Sud sur les chantiers d'îlots. La même année se constitue l'Association syndicale de remembrement de Tours de l'îlot D, ils constituent le tout premier essai de reconstruction sur remembrement réalisé à Tours ensembles du quartier Tours-Nord sont achevés en 1962. En ce qui concerne le secteur de Tours-Sud, le , le futur Sanitas n'appartient pas à la catégorie des secteurs urbains de la Reconstruction de Tours
    Illustration :
    Carte des secteurs urbains reconstruits du centre-ville de Tours. IVR24_20103702694NUDA Plan de situation des îlots du centre-ville de Tours. IVR24_20113701267NUDA Datation des chantiers des îlots du centre-ville de Tours. IVR24_20113701775NUDA Plan monumental, [1911]. (archives municipales de Tours, 2 Fi 18). IVR24_20103702682NUCA Albin arch., 30 juillet 1931. (archives municipales de Tours, 2 Fi 27). IVR24_20103701811NUC2A arch., 1933. (archives municipales de Tours, 3 D 1). IVR24_20103701810NUC2A . (archives municipales de Tours, 3 D 3). IVR24_20103701809NUC2A Tours, 2 Fi 29). IVR24_20103701808NUC2A municipales de Tours, 3 D 2). IVR24_20103702686NUCA Plan directeur du quartier sinistré, M. Boille arch., 1er août 1940. (archives municipales de Tours
  • Verrière représentant saint Martin de Tours
    Verrière représentant saint Martin de Tours Le Blanc - rue du Donjon - en ville
    Titre courant :
    Verrière représentant saint Martin de Tours
    Illustration :
    Le Blanc, église Saint-Etienne, baie 12 : saint Martin de Tours. IVR24_20093603192NUCA
  • Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure
    Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Historique :
    Sicard, élevée en 1938 dans l'angle nord-est du jardin de la Préfecture de Tours, en hommage à l'oeuvre musée des Beaux-Arts de Tours (Inv. 1930-204-1).
    Canton :
    Tours-Centre
    Localisation :
    Tours - boulevard Heurteloup - en ville
    Titre courant :
    Tours : groupe sculpté, Thésée et le Minotaure