Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 148 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc) Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville - Cadastre : 2010 DO 344
    Historique :
    L'immeuble situé à l'angle de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny et de la nouvelle rue Jeanne
    Description :
    Jeanne-d'Arc et de la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny. Il se signale tout d'abord par sa taille
    Localisation :
    Blois - rive droite - 2 rue Jeanne-d'Arc 12 rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny - en ville
    Titre courant :
    Immeuble (2 rue Jeanne-d'Arc)
    Annexe :
    -Jean à laquelle il travailla avec André Aubert, et le Cinéma Palace, implanté au coeur de l'îlot K
    Illustration :
    Façade principale sur la rue Jeanne-d'Arc, projet de L. Joubert, 1954. (Archives départementales de
  • Port dit port Saint-Jean
    Port dit port Saint-Jean Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    Jusqu'au XVIIIe siècle, le port Saint-Jean n'est constitué que d'une simple grève. Vers 1730 employé au rétablissement du port Saint-Jean et à son pavage. Ils estiment que ce travail serait très d'amarrage du glacis du bourg Saint-Jean emportées par la débâcle soient remplacées, qu'il en soit ajoutées -Jean pour garantir le faubourg et la ville basse des inondations. L'ingénieur en chef reprend cette idée en 1801 mais les travaux nécessaires ne sont pas exécutés. En 1829, le port Saint-Jean suffit aux embarque des vins au port Saint-Jean et qu'un emplacement de 15 mètres y est réservé au bétail (abreuvoir bordée d'un quai surmonté de parapets ou garni de banquettes à l'exception du port Saint-Jean. Pour le port Saint-Jean. Ce port se trouve en effet établi à 1,60 m en moyenne en contrebas du niveau ingénieurs proposent d'élever sur le port Saint-Jean une terrasse à la hauteur de la crue de 1846 (c'est à propose de réhausser le port Saint-Jean et d'y construire deux cales simples (une à chaque extrémité). Ces
    Description :
    Le port Saint-Jean est situé sur la rive droite en amont du Mail. Il se compose d'une cale à
    Titre courant :
    Port dit port Saint-Jean
    Illustration :
    1770). On distingue le Mail planté depuis 1730 et le port Saint-Jean (simple grève). (bibliothèque Abbé Plan de Blois au XVIIIe (avant 1770 : le port Saint-Jean n'est pas aménagé). Détail du plan de la Plan de la jonction entre le port Saint-Jean et le Mail, 1832. (archives municipales de Blois, 1 O Plan de la jonction entre le port Saint-Jean et le Mail, 16 septembre 1832, ingénieur en chef port Saint-Jean. (archives départementales du Loir-et-Cher, 3 S 331). IVR24_20104100734NUCA Inauguration du bateau à vapeur (inexplosible) le Papin à Blois, 23 juin 1839, au port Saint-Jean Défense de Blois contre les inondations pénétrant par le port Saint-Jean, 27 octobre 1847 Défense de Blois contre les inondations pénétrant par le port Saint-Jean, 27 octobre 1847 Défense de Blois contre les inondations pénétrant par le port Saint-Jean, 27 octobre 1847 Saint-Jean. (archives départementales du Loir-et-Cher, 116 Fi feuille 19). IVR24_20104100687NUCA
  • Saint-Laurent-Nouan : statue de Jeanne d'Arc
    Saint-Laurent-Nouan : statue de Jeanne d'Arc Saint-Laurent-Nouan - place de l'Église - en ville
    Inscriptions & marques :
    JEANNE D'ARC/PASSA/A St LAURENT DES EAUX/LE 28 AVRIL 1429 (sur le socle).
    Historique :
    du passage de Jeanne d'Arc le 28 avril 1429, puis déplacée sur la place de l'église Saint-Laurent
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc Jeanne d'Arc est figurée en pied, en armure, la tête levée, tenant de la main droite l'épée pointée
    Titre courant :
    Saint-Laurent-Nouan : statue de Jeanne d'Arc
    Illustration :
    La statue de Jeanne d'Arc devant la mairie de Saint-Laurent-des-Eaux, avant 1908 (carte postale
  • Blois : statue équestre de Jeanne d'Arc
    Blois : statue équestre de Jeanne d'Arc Blois - place Saint-Louis - en ville
    Inscriptions & marques :
    (sur le piédestal) - JEANNE / LA LORRAINE (à l'avant) - A LA GLORIEUSE JEANNE D'ARC / A SON NOBLE PAYS JEANNE D'ARC S'EST REVELE COMME L'AME HEROIQUE DE LA FRANCE / UNE FOIS DE PLUS SA VISION S'EST JUSTIFIEE CONSACREE PAR LA VOIX IMPERISSABLE / DE SON PEUPLE UNI - C'EST L'ESPRIT DE JEANNE QUI TRIOMPHE TOUJOURS DANS PIERRE PROVIENT DU CACHOT DE JEANNE D’ARC A ROUEN / 1921.
    Référence documentaire :
    CARDONNE, Henry de. Unveiling of the statue of Joan of Arc. Inauguration de la statue de Jeanne
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc équestre Jeanne d'Arc est représentée en armure, légèrement dressée sur son cheval et brandissant son épée.
    Titre courant :
    Blois : statue équestre de Jeanne d'Arc
  • Crouy-sur-Cosson : statue de Jeanne d'Arc
    Crouy-sur-Cosson : statue de Jeanne d'Arc Crouy-sur-Cosson - - Les Basses Fontaines - en écart
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc en pied
    Titre courant :
    Crouy-sur-Cosson : statue de Jeanne d'Arc
    Illustration :
    Vue de Jeanne d'Arc à mi-corps. IVR24_20134100040NUC4A
  • Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc
    Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc Pierrefitte-sur-Sauldre - place de l'Église - en village
    Historique :
    Il s'agit d'une copie réalisée par Jan et Joël Martel, d'après la statue de Jeanne d'Arc en marbre
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc en pied Jeanne d'Arc est représentée en méditation, en pied et en armure, serrant son épée contre sa
    Titre courant :
    Pierrefitte-sur-Sauldre : statue, Jeanne d'Arc
  • Prieuré de bénédictins Saint-Jean dit prieuré Saint-Jean-en-Grève, séminaire
    Prieuré de bénédictins Saint-Jean dit prieuré Saint-Jean-en-Grève, séminaire Blois - 12 avenue de Verdun - en ville - Cadastre : 1980 CW 175
    Historique :
    Le prieuré Saint-Jean-en-Grève, fondé en 1089 par le comte Etienne de Blois, dépendait de l' abbaye Faubourg Saint-Jean. Les bâtiments semblent avoir été reconstruits au 13e siècle, mais il n' en subsiste qu
    Référence documentaire :
    Charte de fondation du prieuré en 1089 ; preuve XIII. In : BERNIER, Jean. Histoire de Blois t. XXXII, 1958, p. 71-72. ALAIN (Père). Le prieuré Saint-Jean et le séminaire de Blois avant la t. XXIV, 1922, p. 179-195 FLORANCE, E.-C. Le souterrain-refuge du Remenier ou prieuré Saint-Jean-en p. 150 LESUEUR, F. Le prieuré Saint-Jean-en-Grève. Congrès Archéologique de France, 88e session t. XV, 1901, p. 24-59. THIBAULT, A. Le prieuré de Saint-Jean-en-Grève et sa justice. Mémoires de la
    Titre courant :
    Prieuré de bénédictins Saint-Jean dit prieuré Saint-Jean-en-Grève, séminaire
    Appellations :
    Prieuré Saint-Jean-en-Grève
    Vocables :
    Saint-Jean
  • Place Victor-Hugo, avenue du Docteur Jean-Laigret
    Place Victor-Hugo, avenue du Docteur Jean-Laigret Blois - rive droite - place Victor-Hugo avenue du Docteur-Jean-Laigret rue Jean-Moulin rue Pont-du-Gast - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré 2011 DM non cadastré domaine public
    Historique :
    L'avenue Victor-Hugo - actuelle avenue Jean-Laigret - était avant-guerre une voie au fort dénivelé
    Localisation :
    Blois - rive droite - place Victor-Hugo avenue du Docteur-Jean-Laigret rue Jean-Moulin rue
    Titre courant :
    Place Victor-Hugo, avenue du Docteur Jean-Laigret
    Appellations :
    avenue du Docteur Jean-Laigret
    Annexe :
    nord de la France et sur la Côte d'Azur où Edouard-Jean Niermans représentait l'équipe. Sa carrière
    Texte libre :
    Une zone hétérogène et en mutation avant-guerre. L'avenue Victor-Hugo - actuelle avenue Jean rue Jean-Moulin, et sous la forme, plus prestigieuse d'hôtels particuliers le long de l'avenue Victor furent menés peu à peu. Le percement de la rue Jean-Moulin, reliant les rues Gallois et du Père-Monsabré
    Illustration :
    La place Victor-Hugo vue depuis la place du Château : la jonction avec l'avenue Jean-Laigret L'avenue Jean-Laigret vue depuis le toit du Château. IVR24_20124100439NUC4A
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean) Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    les inondations dans lequel il propose de réhausser l'ancien port Saint-Jean et d'y construire deux
    Description :
    Située sur la rive droite, à l'extrémité aval du port Saint-Jean, la cale abreuvoir simple est
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
    Illustration :
    simple située en aval du port Saint-Jean. IVR24_19924100327N
  • Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean) Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    les inondations dans lequel il propose de réhausser l'ancien port Saint-Jean et d'y construire deux
    Description :
    Située sur la rive droite, à l'extrémité amont du port Saint-Jean, la cale abreuvoir simple est
    Titre courant :
    Cale dite cale abreuvoir simple (Port Saint-Jean)
  • La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher) : chapelle Saint-Thaurin, 2 verrières de Jean Mauret
    La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher) : chapelle Saint-Thaurin, 2 verrières de Jean Mauret La Ferté-Imbault - Place du Maréchal d'Estampes - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription : Jean Mauret 1991 (sur les deux baies).
    Historique :
    l'édifice, fermées alors de verre cathédrale. En mai 1990, Jean-Claude Menou (Directeur régional des affaires culturelles de la région Centre) informe Jean Mauret d’une consultation visant à réaliser des à Jean Mauret que sa proposition de création (dans la chapelle et dans la sacristie) a été retenue
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives.
    Description :
    Les deux vitraux réalisés par Jean Mauret dans la chapelle Saint-Thaurin sont situés sur la face par Jean Mauret présente également des petits carrés gravés sur verre opalescent, comparables à ceux
    Auteur :
    [peintre-verrier] Mauret Jean
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher) : chapelle Saint-Thaurin, 2 verrières de Jean Mauret
  • Tombeau de Jean Courtin : la Mémoire et la Méditation (cathédrale Saint-Louis)
    Tombeau de Jean Courtin : la Mémoire et la Méditation (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Historique :
    Eléments seuls conservés du tombeau de Jean Courtin (mort en 1626), président au présidial de Blois
    Titre courant :
    Tombeau de Jean Courtin : la Mémoire et la Méditation (cathédrale Saint-Louis)
    Appellations :
    de Jean Courtin
  • Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret
    Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret Blois - rue Porte Clos-Haut - en ville
    Historique :
    Dibbets est finalement proposé : Pierre-Jean Galdin (conseiller aux arts plastiques à la mairie de Blois choisit l’artiste verrier Jean Mauret pour la réalisation des verrières, notamment en raison du travail qui avait été fait par celui-ci en collaboration avec Jean-Pierre Raynaud à l’abbaye de Noirlac en 1976. Les deux hommes se rencontrent pour la première fois à l’atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire d’essais (probablement ceux conservés actuellement à l’atelier de Jean Mauret) sont présentés in situ. Les Jack Lang. Le 15 février 1993, Jean Mauret adresse un devis à Frédéric Migayrou, conseiller aux Arts les gabarits » se rappelle Jean Mauret. A l’origine, il est prévu de placer des grillages de grêle. 18 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret sont à reprendre. Il est décidé fin 2006 que la restauration des vitraux fera l’objet d’un marché négocié avec Jean Mauret puisque c’est lui qui possède les
    Référence documentaire :
    Atelier de Jean Mauret, Saint-Hilaire-en-Lignières. Archives. p. 96-101. BERGATTO, Lionel. Blois cathédrale Saint-Louis Jan Dibbets. In : LAGIER, Jean-François p. 59 GREFF, Jean-Pierre. Le vitrail au XXe siècle : éclats et éclipses. In : CHARBONNEAUX, Anne
    Description :
    Les 33 vitraux (environ 360 m² de surface totale) réalisés par Jan Dibbets et Jean Mauret sont Dibbets (né en 1941 aux Pays-Bas) rencontre Jean Mauret pour la première fois en septembre 1992 et très , conservées à l’atelier de Jean Mauret durant toute la réalisation des vitraux, ne cessent d’évoluer au cours
    Auteur :
    [peintre-verrier] Mauret Jean
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Atelier de Jean Mauret Saint-Hilaire-en-Lignières
    Titre courant :
    Blois (Loir-et-Cher) : cathédrale Saint-Louis, 33 verrières de Jan Dibbets et Jean Mauret
    Annexe :
    Thèmes présentés dans les 33 vitraux réalisés par Jan Dibbets et Jean Mauret dans la cathédrale de commencement était le Verbe », Jean I/I) Baie 24 : ITE, BAPTIZATE OMNES GENTES (« Allez baptiser toutes les », Jean 16/7 et 16/13) Baie 17 : REQUIEM AETERNAM DONA EIS DOMINE (« Donne leur Seigneur le repos éternel » Actes 2/23-24) Baie 13 : AGNUS DEI DONA NOBIS PACEM (« Agneau de Dieu donne nous la paix », Jean 1/29 l’Omega », Apocalypse 1/8) Baie 118 : LA VIGNE (Esaïe 5/1 et Jean 15/5) Baie 116 : YAHVE (le tétragramme
    Illustration :
    Plan de situation des baies de la cathédrale : en rouge, les vitraux réalisés par Jean Mauret - 2000. IN PRINCIPIO ERAT VERBUM (« Au commencement était le Verbe », Jean I/I). Centre national des arts calque. 90 x 122 cm. Atelier de Jean Mauret à Saint-Hilaire-en-Lignières. IVR24_20174100047NUCA . AGNUS DEI DONA NOBIS PACEM (« Agneau de Dieu donne nous la paix », Jean 1/29). Centre national des arts . VENI SANCTE SPIRITUS (« Viens, Esprit Saint », Jean 16/7 et 16/13). Centre national des arts plastiques LES AGNEAUX. Document de travail, scotch noir collé sur calque. 90 x 122 cm. Atelier de Jean Mauret à Panneau d'essai réalisé par Jean Mauret en 1992 suivant les dessins de Jan Dibbets pour les Panneau d'essai réalisé par Jean Mauret en 1992 suivant les dessins de Jan Dibbets pour les Jan Dibbets, Patrick Ponsot (architecte en chef des Monuments historiques) et Jean Mauret Jan Dibbets, Patrick Ponsot (architecte en chef des Monuments historiques) et Jean Mauret
  • Tableau : Vocation de Jacques et Jean, fils de Zébédée (cathédrale Saint-Louis)
    Tableau : Vocation de Jacques et Jean, fils de Zébédée (cathédrale Saint-Louis) Blois - place Saint Louis - en ville
    Titre courant :
    Tableau : Vocation de Jacques et Jean, fils de Zébédée (cathédrale Saint-Louis)
  • Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Saint-Jean)
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Saint-Jean) Blois - Promenade Pierre Mendes-France - en ville
    Historique :
    les inondations dans lequel il propose de réhausser l'ancien port Saint-Jean et d'y construire deux
    Titre courant :
    Cale dite cale en tablier à quai incliné (Port Saint-Jean)
    Illustration :
    , détail : profil sur le bas-port Saint-Jean. (école nationale des Ponts-et-Chaussées, 16458/C871 L'extrémité aval du port Saint-Jean. Vue prise vers l'amont. IVR24_20104100765NUCA L'extrémité aval du port Saint-Jean. Vue du dessus. IVR24_20104100766NUCA L'extrémité aval du port Saint-Jean, vue prise vers l'amont. IVR24_20104100773NUCA
  • îlot U dit îlot du débarcadère
    îlot U dit îlot du débarcadère Blois - rive droite - avenue du Docteur-Jean-Laigret rue Jean-Moulin - en ville - Cadastre : 2011 DM 87 à 94
    Historique :
    l'avenue Victor-Hugo, actuelle avenue Jean-Laigret, dans le but d'améliorer la circulation automobile et de -à-gaz, renommée après-guerre rue Jean-Moulin. Ces bâtiments composés d'immeubles de logements et
    Description :
    L'îlot U est implanté sur une parcelle triangulaire délimitée par l'avenue Jean-Laigret, la rue Jean-Moulin, et la parcelle de la résidence Anne-de-Bretagne. Il comprend six bâtiments alignés sur la rue Jean-Moulin ou implantés le long de la parcelle voisine. Cet îlot se distingue fortement des Jean-Moulin, ils sont utilisés comme garages. Le cœur de l'îlot a par conséquent la spécificité d'être parfois d'un étage de comble. L'effet d'alignement des immeubles le long de la rue Jean-Moulin est , au début de l'avenue Jean-Laigret. L'immeuble situé à l'autre extrémité de l'îlot, construit en
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc [architecte] Imbert-Fabe Jean
    Localisation :
    Blois - rive droite - avenue du Docteur-Jean-Laigret rue Jean-Moulin - en ville - Cadastre
    Illustration :
    Façade nord-ouest de l'îlot U, donnant sur la rue Jean-Moulin. IVR24_20114100675NUC4A
  • Marché couvert, actuellement cantine universitaire
    Marché couvert, actuellement cantine universitaire Blois - rive droite - 10-12 rue Anne-de-Bretagne rue des Jacobins - en ville - Cadastre : 2010 DN 362
    Historique :
    nomma en 1946 l'architecte Gavalda. Ce fut finalement l'architecte blésois Marc Paget qui donna les
    Référence documentaire :
    plan et façades, sur papier, 1956. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,01 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,01 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,01 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir plan sur papier, échelle 0,02 p.m. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Annexe :
    Marc Paget (1907-2006) Né à Cellettes en 1907, Marc Paget étudia à l'école des beaux-arts de Paris
    Illustration :
    Plan et façades rue des Jacobins et rue Anne-de-Bretagne, 5e projet par Marc Paget, 07-1956 Plan, 5e projet par Marc Paget, 07-1956. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 18 O6 Façades nord et sud, 5e projet de Marc Paget, 07-1956. (Archives départementales de Loir-et-Cher Façade rue des Jacobins, 5e projet de Marc Paget, 07-1956. (Archives départementales de Loir-et Etude de cintre en béton armé par Marc Paget, 1956. (Archives départementales de Loir-et-Cher
  • Ensemble de dix immeubles dit îlot Q
    Ensemble de dix immeubles dit îlot Q Blois - rive gauche - rue de la Chaîne rue des Alliés avenue du Président-Wilson rue Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 2010 DE 31, 32 2010 DE 34 à 39 2010 DE 436 2010 DE 511, 512
    Auteur :
    [architecte] Imbert-Fabe Jean [architecte] Paget Marc
  • Ensemble de deux immeubles (14-16 rue des Orfèvres)
    Ensemble de deux immeubles (14-16 rue des Orfèvres) Blois - rive droite - 14-16 rue des Orfèvres 15-17 rue Emile-Laurens - en ville - Cadastre : 2010 DN 312, 313
    Historique :
    sur un même plan par un seul architecte, Marc Paget, qui supervisa également la construction de l'îlot extérieurement homogène. Comme Paul Robert-Houdin le fit à l'angle sud-ouest de l'îlot P, l'architecte Marc Paget
    Référence documentaire :
    plan du rez-de-chaussée et du sous-sol, sur papier, 1953. Par Paget, Marc (architecte). (Archives plan des étages, sur papier, 1953. Par Paget, Marc (architecte). (Archives départementales de Loir
    Auteur :
    [architecte] Paget Marc
    Annexe :
    Marc Paget (1907-2006) Né à Cellettes en 1907, Marc Paget étudia à l'école des beaux-arts de Paris
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée et du sous-sol par Marc Paget, 10-1953. (Archives départementales de Loir Plan des étages, par Marc Paget, 10-1953. (Archives départementales de Loir-et-Cher, Blois, 1195 W
  • Place Valin-de-la-Vaissière
    Place Valin-de-la-Vaissière Blois - rive droite - place Valin-de-la-Vaissière - en ville - Cadastre : 2011 DN non cadastré ; domaine public
    Historique :
    de Blois, travailla avec son fils et associé Marc Aubert, à la construction d'un parking souterrain
    Auteur :
    [architecte] Aubert Marc
    Annexe :
    collaboration avec Paul Herbé et Jean Le Couteur pour lequel ils reçurent l'équerre d'argent en 1962. Il constructive se poursuivit à Blois avec la conception de la piscine du quai Saint-Jean, en collaboration avec avec son fils Marc Aubert avec lequel il construisit notamment le palais des congrès d'Antibes, détruit
    Texte libre :
    . L'ancien architecte en chef de la reconstruction de Blois, proposa avec son fils et associé Marc Aubert, un
1 2 3 4 8 Suivant